trombinoscope sociale

Insulte à la culture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insulte à la culture.

Message  Cogito ergo sum le Jeu 8 Mar - 17:50

Étant tout acte négationniste ou révisionniste un insulte à l'histoire, il va de soit que le citoyen lambda s'insurge ou se révolte mais pour se révolter il faut déjà un certains niveau de connaissances, sorte de condition ou pré requis, donc peu de béotien de mon envergure dispose. Ce n'est pas les petits gens qui vont échafauder la moindre critique sur une ouvre littéraire, une opéra, ou une pièce de théâtre

Interprétation

Large océane de liberté, qu'est offert à tout créateur artiste, sous l'autel de la liberté d'expression.

Autant les politiques sous cette bannière s'engouffrent pour stigmatiser des minorités, sans que des huppés aient la moindre réaction véhémente, proteste légitime si l'on tienne compte de l'article 1 de la constitution en vigueur qui dit que la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Ou encore dans sont article 2 avec cette belle phrase "sont principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

A qui révolte la non application des principes inaliénables de la constitution?

Ce ne sont pas les petit gens comme moi, qui ne savons même pas écrire, qu'allons faire respecter un texte que nous n'aurons même pas envie de lire, et moins encore de comprendre.

Alors qui doit faire respecter la constitution?

Lisez l'article 5 de la constitution!

C'est le rôle du président de la République que de faire respecter la constitution.

Le contraire arrive, stigmatisation des ethnies, des lois contre des groupes minoritaires moins de 10 mille sur 65 millions. des circulaires, sévèrement critiques par Bruxelles, des sujet typiques de l'extrême droite, rendu primordiales par médiatisation, le premier ministre qui invite les leaders des religions pour chercher à éteindre un feu, qu'il même aurait allumé, alors que les vraies sujets, l'emploie, le pouvoir d'achat entre autres intéressent les peuple.

Rien de tout cela choque pour autant certains qui crieraient au loup par une interprétation libre dans un film; sur intérêts de Marie Antoinette...
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Opinion ethique et liberté

Message  Cogito ergo sum le Lun 9 Avr - 23:58

Droit raison et liberté d'expression

La raison, doit s'imposer pour que la liberté soit légitime. Je remarque volontiers, mon attachement véhément à la liberté d'intervenir dans le web ; mais je me suis déjà arrêté plusieurs fois à me questionner sur la raison de mon attachement au web :

1° J'expérimente le besoin d'échanger, et de présenter mon opinion plutôt quand je trouve une opinion qui me semble biaisée !

2° J'expérimente aussi besoin de connaître l'impact de mon opinion, à travers de l’intérêt qu'elle éveille.

3° Je cherche a éviter l'agression gratuite, la violence dans les mots, mais sans doute je dois admettre répondre avec violence si je sens de la violence à mon encontre.

En conclusion je dois admettre que fondamentalement je cherche interactivité dans le web.

La liberté de la presse, doit être soutenue par les internautes, même s'ils (nous) n'aiment pas lire, ou s'informer via la presse.

Aujourd'hui chaque citoyen via le web peut d'adresser à toutes les autorités, autre chose est que celle-ci, veuillent le lire.

Le web est donc un grand journal, où chaque internaute joue un rôle, conscient ou pas ! C'est la raison fondamentale du besoin d'une sorte de autocensure, que l'éthique et la morale doit nous dicter.

Seul dans un pays sous le régime constitutionnel et démocratique existe la liberté d'opinion. Par la liberté d'expression, se mesure la qualité ou l'avancement des lois d'une nation. La liberté d'opinion sur le web, est l’héritière de la liberté de la presse telle qu'elle été conçue par Camille Desmoulins.

Censure et manipulation

Aucune doute que les médias de nous jours, sont des entreprises, où l'éthique peut être sacrifié aux intérêts plus discrets tels que la volonté des actionnaires. De cette manière la qualité de l'information perd tout sont splendeur, car nous sommes dans la société moderne très influencés, puisqu'il y conflit d'intérêt, qui fait égarer l'opinion par fois de manière subliminale, ou quelques fois de manière décomplexée.

Lorsque le journaliste obéis, plutôt à des intérêts de prosélytisme que à l'éthique et la charte du journaliste, il perd sa crédibilité, tout en abandonnant la légitimité du contenu de sont travail. C'est depuis des siècles, un défaut majeur de la liberté, car en fait derrière la liberté d’expression se cacha la volonté de certains castes, qui sont en possession des médias, possession qui leur permet donc de diriger l'opinion des faibles, en faveur des puissants.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Haine des fonctionnaires

Message  Cogito ergo sum le Dim 8 Juil - 17:50

Frustration

Une grosse dose inassouvi de haine, se singularise dans des commentaires très hostiles vis à vis de la fonction publique.

Un phénomène d'asphyxie prémédité, tente de sangler tout activité dès lorsqu'il est effleuré ainsi soit superficiellement la notion de fonction publique d'état.

La raison :

Sans doute provienne du fait qu'entrer dans la fonction publique exigé un concours, où seul 30 317 personnes auraient été admises en 2009 avec 87% des admis venant de l'extérieur.

Les cancres sont automatiquement exclus !


Oui les personnes recrutées pour la FPE ont un niveau bac + 4 pour le niveau A à plus de 50% avec 3% niveau bac + 5.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Periodismo

Message  Cogito ergo sum le Dim 8 Juil - 19:45

Maria Jimena Duzan

El periodismo sufre en aquellos paises en vias de desarrollo.

La comunicación es como muchas otras formas de producción sujeta a obtener resultados, el periodismo esta sujeto a la necesidad de satisfacer no necesariamente la necesidad de informar; sino los intereses de los accionarios

Si a pesar de esta condición existen periodistas con la voluntad de informar sin tener cuenta de las influencias ideológicas y en lugar asumir fundamentalmente sobre la base de imparcialidad, la construcción de sujetos, entonces podemos decir que el periodismo es libre.

He leído algunos periodistas de investigacion como Claudia López y Maria Jimena Duzan sin olvidar Hollman Morris, que tratan sujetos, que pueden mostrar la imagen real de la política colombiana. Este tipo de periodismo se hará sin lugar a dudas con el riesgo de perder la vida, como ocurre por los lideres sindicales, que sin duda por ser menos conocidos, son eliminados físicamente del panorama sin que la desaparición haga ruido.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

alcoolisme et traitement

Message  Cogito ergo sum le Mar 5 Mai - 12:33

Par le professeur Renaud de Beaurepaire, psychiatre et chef de service à l'hôpital Paul Guiraud, Villejuif (Val-de-Marne)

Depuis 2008, le Dr Renaud de Beaurepaire, psychiatre et chef de service à l'hôpital Paul Guiraud, Villejuif (Val-de-Marne), a prescrit du baclofène à des patients très dépendants à l’alcool.

Il nous décrit les principaux effets indésirables qu’il a constaté et nous fait part de son avis sur leur gravité et sur le possible risque suicidaire évoqué par les autorités de santé.

Pour plus d'information:

http://www.vidal.fr/actualites/13744/baclofene_et_possibles_effets_indesirables_l_experience_du_dr_renaud_de_beaurepaire/#f0ty8PEvP44yUMTy.99

http://www.baclofene.org/wp-content/uploads/2011/05/PSNBaclofeneBeaurepaire.pdf


L'alcoolisme est une maladie dévastatrice qui tue environ 60 000 personnes par an en France, ce qui fait 120 personnes par jour. La mortalité liée à l'alcoolisme inclut aussi bien les cirrhoses que les accidents de la circulation imputables à l'alcool.

En termes de souffrances psychologiques, individuelles et familiales; le coût est tout aussi grand.

Il existe plusieurs maladies autres que l'alcoolisme qui sont aussi très répandues et coûteuses, par exemple le diabète ou la schizophrénie, mais ces maladies se soignent, elles ont des traitements spécifiques.

Or, il n'y a pas de traitement de l'alcoolisme. Que l'on ne nous dise pas qu'il y a des traitements efficaces pour l'alcoolisme, ce n'est pas vrai. Un médicament tel que la naltrexone à peut-être une petite efficacité à court terme chez certains patients, mais sont efficacité à plus long terme, à un an par exemple, est nulle.

Le nihilisme thérapeutique s'applique tout aussi bien à l'acamprosate dit Stahl, le pape actuel de la psychopharmacologie. Cela n’empêche pas qu'il existe en France d'énormes infrastructures pour la prise en charge des alcooliques. Elles sont progressivement mises en place au cours de ces quarante derniers années, avec les centres d'hygiène alimentaire et divers autres centres de consultation, une spécialité médicale - l'alcoologie - , des médecins alcoologues, des associations subventionnées par de nombreux organismes, des centres de cure, des centres de postcure, des techniques multiples de prise en charge, des sociétés savantes, des écoles, des journaux, des colloques, etc., pour des résultats dérisoires.

Une énorme appareil huilé, institutionnalisé, ramifié, lucratif pour certains, et très coûteux pour la société.

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La victoire des plus courageux

Message  Cogito ergo sum le Ven 8 Mai - 12:08

LE PRIX DE LA VICTOIRE

Un regard impartial, de touts les combats à travers l’histoire, est instructif

Texte dédicacé à des gens courageux, de la trempe de Thierry Leduc, Vincent Le-roux, Franck Moreau, dans une longue liste, ici non exhaustive. (je ne mentionne pas trop de nom propres pour ne pas risquer d'être mal jugé après)

LE MESSAGE PAR FOIS CONTAMINÉ PAR LES INTÉRÊTS

Une partie non négligeable de la presse composée déjà par une " petite bourgeoisie ", car le revenu des journalistes les plus prestigieux est de toutes manières un multiple du RMI et du SMIG, par fois à deux chiffres. Laurence Ferrari aurait un salaire de 70 000€ par mois, une grille de salaire est publié dans le lien du syndicat national CGT de journalistes de France:

http://www.snj.cgt.fr/baremes/quotid_paris.html

D’autre part, les médias sont aussi des entreprises à bout lucratif, où reste importante la décision des actionnaires majoritaires, qui ne sont pas, bien sur, des béotiens, ou des " sans dents ".

Pour travailler depuis le lendemain de ma majorité, toujours avec un contrat de travail (dans l’industrie) je sais que les heures pour lesquelles je suis payé, sont dévoués au desiderata de mon employeur. C’est cela ou la porte.

LES COMBATS MAJEURS DE LA HISTOIRE

En 1789 aura eut lieu un changement radicale, qui aura donné lieu à la naissance de la république, le sang versée alors, par neuf personnes sur dix, est celle des gens les plus modestes, les pauvres.  Si bien nous avons acquis des droits, si bien il y a eut des acquis, qui ne sont pas de tout négligeables, c’est une partie de la noblesse qui voulait récupérer le pouvoir et aura pour ainsi dire indemnisée à moindre frais "les sans dents "

LA PREMIÈRE GUERRE OU LA DEUXIÈME

Comment leurs que la tête du roi aura roulée par terre, pour faire naître la " république " cette fois à peu de choses près, le sang des millions de pauvres gens a été sacrifié, lorsque nous allons en Normandie, par exemple au cimentier américain, mais ailleurs, les cicatrices sont béantes, bien sur que des nobles, des bourgeois auraient tombé pour la liberté, les historiens, les journalistes, n’iront JAMAIS faire un décompte des morts par grade, par origine sociale, mais le nombre sera toujours proportionnel.

Le soixantième anniversaire de cette victoire, doit commémorer une victoire de plus, hélas les nouvelles générations, des gens le plus modestes, donc de ceux qui auraient payé le plus en vies humaines, ce sont justement ceux-là qui penseraient le moins à célébrer avec la solennité et le sentiment de recueillement qu’il se doit.

L’ÉDUCATION ET LA CONSCIENCE

Nous pouvons remarquer que les programmes d'éducation donnent de moins en moins priorité à la notion d'acquis pour les élèves.

J'ai pris du temps pour comprendre, à travers les gestes, le comportement collectif et individuel, que c'est un procès sournois mais ciblé, qui fini par produire des écervelés. L'art de discerner a été progressivement supprimé, difficile douter d'un procès orchestré par des personnes qui finissent systématiquement favorisés dans l'hégémonie ou la perpétuité de leur métier, celui de gouverner par défaut.

La conscience étant disparu depuis des générations, une caste s’arroge sans aucune difficulté touts les pouvoirs et touts les privilèges; quelques miettes, ou mesures symboliques sont soigneusement disséminées ici et là (sans commune mesure avec les avantages, par fois sans aucune bénéfice direct pour les plus démunis comment c'est le cas "du mariage pour touts", pour maintenir un semblant d'harmonie ou paix sociale, mais aujourd'hui le web, est un outils majeur de communication et de partage qui nous aide à mieux disséquer l'information pour faire le trie entre ce que nous devons savoir et comprendre et ce que nous est offert pour brouiller notre conscience.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny vendredi 8 mai 2015
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insulte à la culture.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum