trombinoscope sociale

suis-je un zombie?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

suis-je un zombie?

Message  Cogito ergo sum le Mer 21 Mar - 13:50

Rappel du premier message :

IN FRENCH and then in SPANISH
Suis-je un zombie

Dédicacé à Delphine Batho député des Deux-Sèvres, Sandrine Mazetie député PS de Paris, Daniel Cohn-Bendit député européen entre autres, Bertrand Delanoë maire de Paris.

Si les patrons du CA40 ont le droit d'association?

Si les puissants ont le droit de s'associer?

FORUM MONDIALE

http://www.worldforum.org/

FOND MONETAIRE INTERNATIONAL

http://www.imf.org/external/french/index.htm

ORGANISATION DES NATIONS UNIES

http://www.un.org/fr/

Sans être exhaustif, loin de là.

POUR QUOI LES PAUVRES, LES MISÉRABLES N'AURAIENT PAS LE DROIT DE S'ASSOCIER?

Des faux ou des faibles?

Malgré l'hypocrite vision des syndicats, qui laissent les voisins (Grèce, Espagne, Portugal) dans l'indifférence total! sans la moindre initiative et/ou collaboration logique, nécessaire,(malgré des textes timorés sur le site CGT,) de revendication

Il faut croire que le syndicalisme moderne, est dans les mains de personnalités si non pas à la solde du patronat, au moins manipulés! J'oublie pas la modification des retraites, où il fallait une gréve général indéfinie.

Alors qu'une taxe de 2% sur la bourse de Paris aurait sans doute peu endiguer le déficit, ou en association avec une hausse de la CSG.

Les solutions étant nombreuses, la seule adopté a été celle définie déjà en 2002 par François Fillion.

Jute intellectuelle ou affrontement sans peine

Certains snipers de l'idéologie dominante peuvent rester violents à l'encontre de cette idée, sauf que je distribue avec pédagogie une vidéo qui leur enlève toute capacité intellectuel de contrer mon opinion:

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news

Concision et conclusion

Le panorama économique mondiale permet de croire sans le risque de se tromper que la concentration de richesse continuera à rendre les peuples misérables, économiquement mais aussi et surtout intellectuellement, sauf si les petits gens, les gueux, les misérables, prennent conscience que les élites au pouvoir se transfèrent les rênes d'un contrôle mondiale, par cause de l'absence d'organisation des majorités c'est à dire des gens de classes sociales pauvres, modestes, classes moyennes.

Mais nous sommes en démocratie, et par la force de la pédagogie, nous les petits, les chômeurs, les faibles, devons un jours y lire Étienne de la Boetie dans sont "Discours de la servitude volontaire" et commencer à construire une tactique de défense des "NOS INTÉRÊTS" qui sont différents des intérêts des hommes politiques, presque dans leur majorité, différents des grandes groupes qui ont le monopole des prix, des choix, et de notre consommation.

lien pour le discours de la servitude volontaire:

http://classiques.uqac.ca/classiques/la_boetie_etienne_de/discours_de_la_servitude/discours_servitude.html

http://classiques.uqac.ca/classiques/la_boetie_etienne_de/discours_de_la_servitude/discours_servitude.html

post-scritum

Ces lignes sont libres de droit, qui conque pourrait les traduire dans d'autres langues, aura fait une grande ouvre en faveur de la justice sociale, de l'avenir de l'humanité, en faveur de la liberté d'opinion

Aucun action humaine est légitime, si elle ne respecte pas la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, aucun acte humain n'est pas légitime s'il n'est adopté en faveur non pas des minorités mais de l'humanité entière, de sa pérennité sur la terre et du respect de l'équilibre entre les êtres et la nature

Nestor Elias Ramirez Jimenez dit gramophone, (ouvrier syndical, né en Colombie)

En español (in spanish, en spagnol)

SOI UN SOMBI ?

Dedicado a Delfina Batho, diputada de los Dos Sevres, Sandrina Mazetier diputada PS de Paris Daniel Cohn-Bendit diputado europeo entre otros Bertrand Delanoe alcalde mayor de París y Gustavo Petro Alcalde mayor de Bogota Colombia país que me vio nacer.

Si los patrones de las principales 40 empresas de Francia CA40 tienen derecho a asociarce

Si los poderosos tienen derecho a asociarse?

FORUM MONDIALE

http://www.worldforum.org/

FONDO MONETARIO INTERNACIONAL

http://www.imf.org/external/french/index.htm

ORGANIZACIÓN DE LAS NACIONES UNIDAS

http://www.un.org/fr/

Y como diría Gustavo Petro, “pues paro ahí, para no gastar silaba” con la lista de descarados carajo.

Por que los pobres, los miserables, seriamos impedidos de asociarnos?

A pesar de los falsos o débiles?

Si por que los lideres sindicales franceses ven a la televisión los vecinos griegos, españoles, portugueses en la mas completa indiferencia, que simberguenzada. Sin tomar iniciativas, y / o colaborar, algo logico y necesario; bueno recociendo un texto modesto de la CGT en su pagina web

Podríamos creer que los sindicatos “modernos” están en manos de personalidades, que si no están a la bota del patron, al menos son manipulados. Pues me quedo a travez de la garganta la reciente ley de modificacion de las pensiones, donde hubiera debido haber una huelga general indefinida

Mientras que una taza fiscal de 2% sobre el movimiento de la bolsa de Paris, hubiera sin ninguna duda borrado el deficit, o en asociacion con una alza moderada de la (Contribucion Social Generalizada, impuesto creado por Leonel Jospin del PS) CSG.

Las soluciones eran numerosas, pero la sola adoptada fue aquella definida desde 2002 por el actual primer ministro Francisco Fillion

Lucha intellectuelle o enfrentamiento sans pena

Yo se que los SNIPER IDEOLOGICOS del partido en el poder, trataran una reacion violenta contra mis ideas, mi vacuna es muy eficiente, pues distribuyo con pedagogia un video, que les quita toda capacidad intelectual contre mi pensamiento.

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news

En conclusion

El panorama economico mundial permite admitir como un hecho, “intima convicion”! Que la concentracion de riquezas continuara a hacer los pueblos miserables economicamente, Y SOBRE TODO INTELECTUALMENTE.

Exepto si los pobres, los miserables, los muertos de hambre, toman conciencia, que las elites en el poder se transmiten las riendas del control mundial por causa de la ausencia de organización de la majoria es decir de la gente de clases sociales pobres, modestas, y clases medias.

Pero vivimos en democracia, y a fuerza de pedagogia, nosotros los pequeños, los desempleados, los debiles, devemos un dia leer Etienne de la Boetie con su “DISCURSO DEL SERVILISMO VOLUNTARIO” y asi comenzar a construir una tactica de defensa de NUESTROS INTERESES que sont diferentes de los intereses de hombres politicos, casi que en su majoria, diferentes de grandes grupos que poseen el monopolio del precio, de nuestro gusto, y de nuestro consumo.

Link por el discurso del servilismo voluntario:

http://classiques.uqac.ca/classiques/la_boetie_etienne_de/discours_de_la_servitude/discours_servitude.html

Post-scritum

Estas lineas son libres de publicacion; quien quiera puede traducirlas, a otras lenguas, asi habra hecho una gran obra, en favor de la justicia social, del futuro de la humanidad, en favor de la libertad de opinion.

Ninguna accion humana es legitima si no respecta la declaracion universal de los derechos humanos, ningun acto humano es legitimo si no se hace en favor, no de una minoria, sino de la humanidad entera, por su perenidad sobre la tierra y el respecto del equilibrio entre los seres y la naturaleza

Nestor Elias Ramirez Jimenez (obrero, syndical nacido en Colombia)






avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas


POUR QUOI IL Y A DU CHÔMAGE

Message  Cogito ergo sum le Mar 9 Déc - 6:05

L’hypocrisie du chômage et la rentabilité du travail sur le tangible

Beaucoup de gens modestes, la plus part des gens des classes moyennes, des classes paupérisées, entendent dire qu’il faut travailler plus, sauf que dans une économie mondialisée.

A la fin de l’exercice 2011, le classement des 5 premières banques du monde en termes de résultat net était donc le suivant :

1. ICBC (Industrial and Commercial Bank of China) 32,20 Md$ ;

2. CCB (China Construction Bank) 26,15 Md$ ;

3. Bank of China 19,20 Md$ ;

4. Agricultural Bank of China 18,83 Md$ ;

5. JP Morgan Chase 18,80 Md$. La première banque française (BNP paribas) pointait à la 12ème place avec 7,93 Md$ de résultat net 2011.


Une fois que nous avons visionné

1. " Let’s make money " du réalisateur Erwin Wagenhofer

2. " La city ou les finances en eaux troubles " produit par la chaîne ARTE

3. " Traders, le marché secret des matières premières " Un documentaire réalisé par Jean Crépu et produit par Roche production.


À QUI BÉNÉFICIE LA CROISSANCE?

Nous comprenons que sur 100€ produits sous forme de valeur ajouté, plus de 90€ finissent à travers des paradis fiscaux et dé-réglementation (mise en place depuis Bretton Wood avec Keynes en 1944 et le travail de Margaret Tchatcher, entre autres comment les ministres français Macron et Valls apôtres du néo-libéralisme) sous forme de valeur virtuelle dans des ordinateurs, via la spéculation financière.

Arrêtons de faire croire aux petits gens, au pauvres gens, (HERMANN SCHEER) que le chômage est le résultat de la fatalité !

Et pour quoi il y a du chômage?

1° parents et d’un ministère de l’éducation laxistes, qui laissent les enfants s’amuser au lieu de travailler, jouer avec des consoles, regarder " Hero Factory " sur GULLI  au lieu de progresser dans la connaissance et la préparation de l’avenir en tant qu’adulte !

2° Du travail des traders, qui par la voie de la spéculation, s'enrichissent ou font enrichir moins de 3% de la population aux dépenses de classes populaires, des classes modestes et ça très vite tout en rendant les matières de plus en plus chères

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
ouvrier dans la sous-traitance automobile et syndicale
Joigny mardi 9 décembre 2012

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Article R625-7

Message  Cogito ergo sum le Jeu 18 Déc - 19:49

À Olivier Truchot

Le sujet du soir du 18 décembre 2014, faisait allusion à un pseudo chroniqueur, à l’évidence doté d’une licence de journaliste.

Un journaliste reste assujetti à des principes consignés le 24 novembre 1971 à Munich dans une charte, un journaliste est crédible dans la mesure qu’il reste impartial vis à vis des faits.

Le socle même de la crédibilité, est celui de l’impartialité. Lorsque doté d’une licence une personne se consacre plutôt à un sujet, qui puis est passible de sanction pénal d’après entre autres l’article R625-7 de la section 3 au chapitre V titre II livre VI de la partie réglementaire (décrets en Conseil d’État). Il est normale que des associations puissent porter plainte contre ce genre d’énergumènes.

Surtout quand l’individu en question est un récidiviste

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny jeudi 18 décembre 2014

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les crises économiques et la paupérisation intellectuelle.

Message  Cogito ergo sum le Ven 2 Jan - 20:32

La démocratie et le suffrage ou pour quoi le ps perd des électeurs

La démocratie est mortellement blessée.

Le système et sont évolution


Déjà en 1776 Adam Smith avait tracé les contours d’une économie que Winslow Taylor améliore dans sont livre "The Principles of Scientific Management " méthodologie mise en place dans l’industrie automobile ché Ford, puis vite propagé ailleurs.  

De toutes manières le perfectionnement des formes de production est parallèle aux travaux de Charles Darwin qui publie en 1859 " On the origin of species by means of natural selection, or the Preservation of favoured races in the struggle for life "

Quand John Maynard keynes rédige sont projet pour Bretton Woods (1944) il a du sûrement connaître l’ensemble des travaux déjà existant sur l’évolution et le perfectionnement du travail et la relation intime entre les travaux de Smith, de Taylor et de Darwin.

Le perfectionnement de l’industrie des assurances, de la banque et de toutes les formes de spéculation sur la production, se fait de manière lente mais en évolution permanente.

Un coup monumentale est donné à l’industrie financière lors de l’essor de l’informatique.

Il serait absurde, ignoble, minimiser l’impacte de l’évolution informatique, sur le travail, la gestion du DATA, sera de plus en plus automatisé, au passage beaucoup de postes dans la gestion (administration publique et privée) sera disparu progressivement avec une répercussion sévère sur le chômage, il est temps d’entendre des personnalités comment Aude Thuin, Clara Gaymard et autres femmes de haut niveau dans la gestion des entreprises.

Vu les travaux de Joseph E. Stiglitz, Thomas Piketty, Miret Zaky, Etienne Chouard sans oublier Jeremy Rifkin  pour les contemporains dans une liste non exhaustive, combiné avait certains travaux de personnalités de la taille de John Stuart Mill, Thomas Malthus ou encore Jean Bodin.

Vu le rôle des paradis fiscaux à l’instigation de la city à Londres avec le coup de pouce de Margaret Thatcher (sa politique de déréglementation)

L’industrie de la spéculation sur le fruit du travail (valeur ajouté) arrive de nous jours à récupérer au-delà de 70 %  de la valeur totale marchande. Il est facile de constater sur la base d’informations vérifiables (INSEE et travaux de Thomas Piketty entre autres) voir dans le lien quelques graphiques de comparaison entre le chiffre d’affaires de banques et l’évolution du revenu pendant une période relativement longue :

http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534

L’arme du crime

Sans l’ombre d’un doute, la redistribution du fruit du travail, bénéfice de manière accélérée à des cercles de plus en plus étroits.

Les classes populaires en perdant leur emploi dans les anciens pays développés, perdent le pouvoir d’achat. Vu le niveau du revenu " inférieur " crée dans les pays en voies de développement ; s’opère automatiquement une baisse de la consommation. C’est un frein qui ralenti l’économie aussi vite que s’opère la délocalisation.

Insatisfaction et crises économiques

De la même manière qu’après 1929 la paupérisation économique, donne naissance à la paupérisation intellectuelle, qui engendre sans la moindre difficulté le National Socialisme en Allemagne. La crise de 2008 fini par exacerber la population pour arriver au paroxysme qui comment dans les années 30 favorisé la poussé des groupes extrémistes qui captent sans difficulté une foisonnante masse de votants.

C'est donc l'industrie de la spéculation bancaire et financière les responsables au but de comptes de la crise démocratique du Parti Socialiste et la paupérisation intellectuelle des peuples.


Voilà comment les partis politiques traditionnels  français se trouvent fragilisés en 2015.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit "gramophone" (ouvrier syndical immigré)
Joigny vendredi 2 janvier 2014

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour quoi la presse est en deuil

Message  Cogito ergo sum le Mer 7 Jan - 23:40

Les assaillants

" arrêtez d’alimenter un chien, martyrisez-le! Et le plus docile des canins devienne une bête sauvage "


Au-delà de la peine, la douleur, des proches, il devienne indispensable d’étudier le profil de certains individus dangereux.

tout le monde connaît le profil de l’aliéné responsable des actes barbares du 22 juillet 2011 à Oslo et Utoya qu’auraient coûté la vie à 77 personnes. Oui Anders Behring Breivik l’évolution de sa vie de famille. Les relations à tendance raciste.

Tout le monde connais les faits du 11 mars 2012 vers Toulouse, autant que les faits du 15 mars 2012, puis le 19 mars 2012, C’est un profil proche celui de Mohammed Merah. Évolution de sa vie proche de Anders.

Tout le monde connais les faits du 24 mai 2014 puis Mehdi Nemmouche et sont acte sauvage au musé juif de Bruxelles, le profil est tout proche,

Caractéristiques communes du profil


Des individus au parcours qui doit éveiller l’attention, des énergumènes issus de familles monoparentales ! Des foyers plutôt typiques ! Hors de question de faire de l’amalgame, hors de question de stigmatiser une religion ou une ethnie !

C’est en vérité des gens qu’auraient grandi sans véritable éducation ! Sans véritable conscience, sans véritable réussite professionnelle, des écervelés qui sont le terreau fertile pour semer de la part de manipulateurs cachés derrière une idéologie, un message de haine, de soif épouvantable de commettre des actes terroristes, monsieur GILLES CHAILLE cadre de la revue ELLE aura corrigé mon premier texte publié sous le titre " Je suis naïf quoi "  dans le site LA RUE DES AUTEURS (site fermé il y a quelques années) dans lequel j’abordai déjà dans les années 2000 le danger.

Lien pour une sauvegarde du texte:

http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html

Je ne serais pas complice! et vous les journalistes?

Il serait absurde, très dommage que la force de la cupidité d’une minorité (les sangsues de la finance) réussisse à rendre inaudible une réalité très grave, qui coûte trop des vies innocentes ! Les intellectuels, les journaliste, ne se trouvent pas à l’abri et je prie pour que la presse ne finisse pas devant l’histoire comment complice par l’omerta face à mes dénonciations ! La cupidité, la collusion, face à la paupérisation intellectuelle des plus faibles !

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny mercredi 7 janvier 2015

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

après l'émoi vienne le temps de la réflexion

Message  Cogito ergo sum le Jeu 8 Jan - 6:45

Après l'émoi vienne le temps de la réflexion

Dans la confusion et la peine


Je crains hélas la récupération de la peine des citoyens lambda.

Nous sommes face à une menace trop grave, pour que le citoyen lambda finisse satisfaits d’actions SANS DOUTE LOUABLES, mais d’aucun effet sur les causes des actes terroristes.

Qui devienne une bête immonde, un terroriste ?

1. Tout le monde connaît le profil de l’aliéné responsable des actes barbares du 22 juillet 2011 à Oslo et Utoya qu’auraient coûté la vie à 77 personnes. Oui Anders Behring Breivik l’évolution de sa vie de famille. Les relations à tendance raciste.

2. Tout le monde connais les faits du 11 mars 2012 vers Toulouse, autant que les faits du 15 mars 2012, puis le 19 mars 2012, C’est un profil proche celui de Mohammed Meran. Évolution de sa vie proche de Anders.

3. Tout le monde connais les faits du 24 mai 2014 puis Mehdi Nemmouche et sont acte sauvage au musé juif de Bruxelles, le profil est tout proche.

Les échecs scolaire & professionnel et le basculement

C’est une génération sacrifié, le rebut dans un milieu de consumérisme à outrance, C’est des enfants grandis dans des foyers durement touchés par les maux type des foyers pauvres, des enfants qu’au contact avec la rue et sa multitude de défauts, au contact avec meute où la délinquance de tout genre remplace le travail honnête, qui devienne d’abord racaille, des crapules, des déboussolés facilement récupérés par des manipulateurs d’idéologie, des semeurs de haine.

... "Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons "…

Disait VICTOR HUGO

Usine de citoyenneté  républicaine

Je peu me tromper mais le service militaire obligatoire, été le dernier rempart de la société française, aux dérives du genre où sans structuration intellectuelle imparti par l’éducation digne du nom, des écervelés deviennent des terroristes par maque de meilleurs opportunités offertes par une société gouvernée par la cupidité de l’industrie financière!

Indigne vous ! Disait Stéphane Hessel

Vous savez donc qui est responsable !

Vous savez donc où il faut agir pour amoindrir les risques !

Les manifestations d’un jours ne changeraient rien !

L’émoi est un bon signe, être conscient et adopter les bonnes résolutions est encore mieux !

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Causes et conséquences du terrorisme

Message  Cogito ergo sum le Jeu 8 Jan - 7:22

Note du jeudi 7 janvier 2015 à la presse

Il m’est impossible de m’adresser à tout et chacun des journalistes, et de l’univers de la presse, les médias en générale.

Cela étant je viens d’avoir une échange intéressante avec monsieur Guy Birenbaum journaliste à France Info.

Je suis choqué par les faits, je ne peu pas cacher un sentiment fort d’impuissance " toute relative " face à la perte irréparable de citoyens innocents.

Je n’aurai pas assez des mots pour exprimer ma douleur, au passage mes condoléances aux familles, mais au-delà de l’émoi, je crois bon prendre le temps de réfléchir, sur les causes, le profil de toute une génération.

Je ne suis pas le mieux placé pour donner des dates et des lieux à la presse sur des actes innommables de terrorisme et de mort des gens innocents! et leur lien intrinsèque avec les maux de la société, surtout sans faire des amalgames, de la stigmatisation et moins encore l'apologie d'aucune idéologie (l'impartialité est le pilier de la crédibilité) zut à la fin !

Je suis en colère OUI mais suis-je un zombie? NON!

Je ne suis pas une personnalité, je ne suis pas un politique hypocrite, je ne suis pas une autorité en sociologie ! Mais un simple citoyen, hélas sans voix, il serait pour ma part mal venu toute tentative de récupérer un événement dans lequel toute la nation doit être unie contre la barbarie, sans distinction ethnique, idéologique, oui monsieur Guy Birenbaum et toute la profession dédiée à l’information, il faut pas être complices par l’omerta des causes de la paupérisation intellectuelle que je dénonce il y a déjà des années !

https://www.facebook.com/AtelierDePhilosophieEconomique/posts/148449761973058

Je vais résumer le tout par quelques phrases, que des " vrais journalistes " doivent comprendre, sans besoin d’aller vérifier mon activité sur le web, de laquelle j’ai grande honte car je ne sais pas m’exprimer en langue française et je le regrette profondément :

... "Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons "… Victor Hugo

... "Arrêtez d’alimenter un chien, martyrisez-le! Et le plus docile des canins devienne une bête sauvage "… (Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ)

COMPLICES PAR OMISSION

Il serait plus que léger, sentencieux tout commentaire stigmatisant une religion ou une ethnie de la part de leaders politiques au pire des journalistes comment je peux lire un twitte du journaliste Laurent Bezin, je cite:

...""La Guerre est revenue. La France est le pays des guerres civiles et des guerres de religion". Indécrottable #Zemmour @RTLFrance"...

Touts ceux qui tenteraient d’ignorer les causes et conséquences de la paupérisation sciemment décrété à l’encontre des populations faibles, de la part des " sangsues " de la finance, se rendent coupables par omission, par la politique de l’omerta face à la violence qui tue aveuglement lors d’actes terroristes, mise en place par des esprits malintentionnés et manipulateurs mais " violence " qui tue aussi chaque année l’équivalent de la moité de la population de la France, par inanition, par faim dans le monde.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est l'opinion des journalistes?

Message  Cogito ergo sum le Jeu 8 Jan - 23:18

QUELLE EST L'OPINION DES JOURNALISTES?

Ce matin jeudi 8 janvier 2015 Jean-Jacques Bourdin sur BFM de 8 heures à 9 heures du matin, m’a laissé perplexe par sa position très étrange.

http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-0801-bourdin-direct-speciale-charlie-hebdo-8h-9h-144103.html

Les invités :

Gilles Kepel

Un intellectuel avec une excellente maîtrise des sciences sociales et sciences politiques ayant enseigné en plusieurs université aux USA.

Philippe Val

Avec une carrière très garni qui commence dès ses 17 dans la chanson, puis évolue vers les médias, pour arrivé jusqu’à diriger CHARLIE HEBDO.

Je dois dire que j’ai eu une surprise lors de la vision contraire de la société où j’entendu une association plutôt entre monsieur Bourdin et monsieur Val, avec désaccord véhément de deux personnalités du journalisme et le professeur Kepel ; quant au rôle et responsabilité de la société dans la résurgence d’énergumènes égarés et pervers.

Je cru comprendre que les journalistes partagent l’intime conviction qu’exempterait la société en générale de toute imputabilité sur la dérive ou manque de formation qui transforme des jeunes en plus que benêts des bêtes sauvages.

Depuis mon minuscule et humble niveau de simple citoyen, moins qu’illettré, moins qu’un ignare, je m’indigne, et surtout je m’étonne, que des personnes qui s’expriment avec mille fois plus d’écho que moi, (monsieur Jean-Jacques Bourdin, a pour métier s’exprimer au quotidien via la radio et la télévision, monsieur Philippe Val est devenu une parfaite autorité dans les médias) auraient une conception sur la société, si obtuse !

La société c’est quoi ?

Je suis né en Colombie, je suis arrivé en France en 1988, fils d’un ouvrier des usines de canne à sucre, et d’une mère au foyer. Pourtant je suis près à plaider pour la notion qui considéré la société beaucoup plus large que des des îles ou ghettos ou quartiers !

La société est aussi la culture, la société est aussi le comportement, la société par extension inclus touts les citoyens, divisés par des barrières artificielles (dans une carte des points et de traits) mais malgré la différence de langue, différence ethnique, différence de religion, touts les êtres humains, interagissent ; surtout dans une société mondialisée.

La preuve en est partout : lorsque des banques en USA se trompent sur le crédit hypothécaire, dans la majorité des pays au monde, dans nombre de banques au monde, encore aujourd’hui les plus pauvres supportent les conséquences, sous forme de paupérisation, de chômage !

Sans aucun intention ni de stigmatiser, ni de faire l’apologie, ni moins encore de minimiser la gravité majeur des faits, il y a qu’a comparer les profils d’Anders Behring Breivik, Mohammed Merah, Mehdi Nemmouche et tant d’autres, pour trouver sans difficulté des similitudes.

Le professeur Gilles Kepel, s’est senti vite mal a laisse vis à vis de deux interlocuteurs, qui avec véhémence rejetaient toute responsabilité de la société sur le devenir des jeunes qui par dépit ou par défaut, après sans doute une succession d’échecs, finissent par décrocher l’emploi de " terroristes "

Je voudrais avoir les commentaires, des lecteurs en particulier des "journalistes" des arguments, des plaidoyer même si leur avis est contraire au mien, contraire à la vision du professeur Gilles Kepel. Je suis pour le débat, qui m’a toujours permit d’élargir ma connaissance.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (ouvrier immigré, illettré d'origine colombien)
Joigny jeudi 8 janvier 2015
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rétrospectives et récupération

Message  Cogito ergo sum le Sam 10 Jan - 10:08

Rétrospectives et récupération

La dose de discernement donc dispose chaque être humain, à quelque chose de près, reste semblable.

Il saura injurieux vis à vis de la raison, vu l’état actuel des connaissances et du progrès scientifique, affirmer que touts les êtres humains ont les mêmes chances.

La violence


Il y a sans doute plusieurs genres de violence, produire un classement en plus d’éveiller la polémique ne pas l’objet du présent document.

Où il y a de la violence et en quel degré ?


Il y a de la violence dans certains situations que à force de se répéter abandonnent le caractère d’exceptionnel, pour devenir la norme : mourir de faim, par exemple.

D’après certains études pour le moins sérieux, l’équivalent de la moitié de la population française meure inanition chaque année dans le monde, peu de médias en parlent, justement parce que c’est devenu un fait banale ; mais en tant qu’être humain, un tel fait doit nous interpeller ! En tant qu’êtres humains, " solidaires " (une utopie) nous devons unir nos volontés pour trouver les mesures tentant à améliorer le quotidien des plus démunis.

Hors, nous pouvons constater que la mort d’inanition de trente-cinq millions, n’ émoi pas grand monde. À cause sans doute du développement ; si bien que des groupes de looby finissent par s’octroyer de manière sournoise une législation favorable. C’est ainsi qui naissent parmi ceux et celles laissez pour compte de société (volume de population croissante) quelque chose qui débute par insatisfaction, mais qui grandi en parallèle avec les échecs. Sur le plain sociale, humain, pour devenir des sentiments néfastes à l’harmonie et l’évolution des peuples.

Certains actes innommables, de violence ponctuelle qui méritent d’être qualifiés de terroristes, sont le symptôme ou la conséquence de négligences, des erreurs dans la construction des citoyens.  Quand quelque par le préambule de la constitution ou l’article trois de la constitution européenne ne sont pas respectés fini par arriver un jour des actes commis par des aliénés, il y a déjà beaucoup de texte écrit par nombre de citoyens, moi même, je vais ajouter un extrait et le lien :

tout le monde connaît le profil de l’aliéné responsable des actes barbares du 22 juillet 2011 à Oslo et Utoya qu’auraient coûté la vie à 77 personnes. Oui Anders Behring Breivik l’évolution de sa vie de famille. Les relations à tendance raciste.

Tout le monde connais les faits du 11 mars 2012 vers Toulouse, autant que les faits du 15 mars 2012, puis le 19 mars 2012, C’est un profil proche celui de Mohammed Merah. Évolution de sa vie proche de Anders.

Tout le monde connais les faits du 24 mai 2014 puis Mehdi Nemmouche et sont acte sauvage au musé juif de Bruxelles, le profil est tout proche.

Maintenant ajoutons de noms ! Mais pour quoi pas au lieu de la récupération, de la partie des hommes politiques, chercher à corriger les manquements ou la faillite d’une certain manière d’un modèle qui semble à l’agonie, modèle que pour Joseph E. Stiglitz ou encore Jérome Rifkin mérite sans doute l’analyse qui permettre de trouver de quoi le remplacer.

La récupération politicienne


Les citoyens pourraient continuer à exprimer la solidarité " ponctuelle" à chaque fois que cela va se répéter et retourner à leur quotidien peu de temps après ; ou chercher de manière " intelligente " à comprendre le profil des assaillants, pour chercher à éliminer (cela prendre des années) les sources ou les causes qui font des gamins, des parfaits délinquants au pire des déboussolés nourris de haine et interprétation, par le moins erronée des religions et des idéologies.

Par Nestor Elias RMAIREZ JIMENEZ dit " gramophone "
Joigny samedi 10 janvier 2015


http://expressions-libres.forumdediscussions.com/t179p880-actualite-societe-et-politique#18909
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

présomption de responsabilité de la société

Message  Cogito ergo sum le Mer 14 Jan - 21:16

présomption de responsabilité de la société

À monsieur le maire Philippe Juvin

Je viens de voir des intervenant s’affronter dans un l’émission 24h sénat présenté par Delphine Girard.  Avec comme invités monsieur Michel Richard le principal du collège Jean Philippe Rameau de Versaille, Esther Benbassa sénatrice de Val-de-Marne et monsieur Philippe Juvin professeur universitaire praticien hospitalier, anesthésiste-réanimateur  puis maire de la Garenne-Colombes.

Pourquoi des jeunes gens nés en France deviennent terroristes ?

La meilleure manière de comprendre certains faits, est une manière très connue des pro-fileurs, des services de police et de gendarmerie, des criminologues, arrivaient à concevoir sans trop de difficulté le profil type des  Merah, Nemmouche ou Breivik ou encore des derniers trois donc je n’ai même pas envie de nommer vu l’obscénité de leurs abominable crime.

Il y a des caractéristiques communes dans le parcours de ces jeunes ?

Sans doute des jeunes en échec scolaire ? c’est même indigne de stigmatiser, mais pour les raisons d’une étude scientifique il faut l’analyse profonde de l’histoire de ce genre de sujets.

Pour quoi des jeunes en échec?

Sans donner des noms, un enfant élevé  par une mère célibataire, dans un quartier difficile, un foyer monoparentale, où la rue donnerait sans doute, plus de bases que l’éducation publique et les parents, sans parler des conséquences du manque d'éducation pour la recherche d'emploi.

La rue et l’Internet maintenant sont les sources principales de connaissance de bonne partie des jeunes gens, d’où mon accords avec madame la sénatrice Benbassa et monsieur Richard.

L’école républicaine aura abandonné sont rôle clé, d’ascenseur sociale


Qui doit critiquer l’école ou la société ?

Pour critiquer l’école, l’éducation et la société ou la démocratie, les plus capacités ce sont des sociologues, comment pour conduire une machine le plus capacité sera non pas le premier venu mais celui disposant de la qualification pour. Je me verrai très mal si je m’improvise à donner conseils sur la fabrication du pain à un boulanger !  Ou des conseils sur la dose d’anesthésie à un professeur universitaire spécialiste de l’anesthésie.

L’école est une partie du problème, mais pas le problème en soit.

Lorsque un jeune, à la conscience faible, arrive jusqu’au sacrifice pur et simple de sa vie, il me semble qu’il ne faut pas de l’angélisme mais il ne faut surtout pas non plus se voiler la face !

Je trouve hypocrite, absurde et mal venu, le discours axé exclusivement sur la sécurité ! D’autant plus que ce sont des personnes qui se trouvent au pouvoir !  

Effectivement moi petit citoyen ignare, petit citoyen immigré, illettré d’office vis à vis des " grands "  au gouvernement, j’ai eu connaissance d’une phrase de Victor Hugo qui dit " ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons "

Surtout dans une époque de profonde austérité ? Tout à coup le gouvernement aura du pognon pour la sécurité ! C’est un non sens monumentale !

Déjà j'arreté de regarder BFM TV lorsque j’entendu Jean-Jacques Bourdin, très exalté voir offusqué lorsque le professeur universitaire Gilles Kepel dans son émission de huit heures du 8 janvier 2015 avait osé considérer que la société est relativement responsable voir qu’elle crée des monstres :

http://actualite.forumpro.fr/t138p15-suis-je-un-zombie#1628

Hélas là je viens de constater que monsieur Philippe Juvin maire de La Garenne-Colombes s’exprime dans la ligne de Jean-Jacques Bourdin à l’encontre de madame Esther Benbassa professeur universitaire et sénatrice.

Il me semble fondamental d’établir une réalité, une mise au point sur la présomption de responsabilité de la société dans le devenir des jeunes gens.

Bibliographie :

Étienne de la Boétie " Le discours de la servitude volontaire "
Platon  " La république "
Thomas Piketty "Intruduction à la théorie de la redistribution des richesses
Adam Smith "Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations "
Joseph E. Stiglitz "Quand le capitalisme perd la tête "

vidéos sur internet :
" Let’s make money "  de Erwin Wagenhofer
" La city ou les finances en eux troubles "  coproduction LCP & PUBLIC SENAT


dans une liste non exhaustive, où il faut sans doute citer certains personnalités comment Jean Piaget, Abraham Maslow, Burrhus Frederic Skinner, John Watson et Noam Chomsky ou Encore Charles Darwin.

Avec mes remerciements à Consuelo ma très chère professeur de psychologie ainsi qu’à l’honorable monsieur Areiza professeur d’Épistémologie  à l’Université Technologique et Pédagogique de Pereira Risaralda en Colombie.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny mercredi 14 janvier 2015
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE DJIHAD EN FRANCE EN 1989

Message  Cogito ergo sum le Jeu 15 Jan - 20:44

LE DJIHAD AU PRINTEMPS 1989

Alors que j'avais moins d'une année de résider en France, j'ai croisé un jeune de moins de 20 ans. (quand je suis arrivé en France en 1988 je ne savais pas parler français)



Bien qu'ayant né en France, et d'après ma connaissance, le jeun n'ayant jamais, connu la guerre, la violence, que j'ai vécu pendant ma jeunesse en Colombie, le discours tenu pour un "français" sans doute déjà influence, motivé par des agressions verbales, "je présume"; déjà mal à l'aise, par des actes de discrimination, (seule ainsi pouvait réagir de manière verbale si violente) exprimé sont envie véhémente de faire le djihad.

Sont discours de haine en vers la patrie qui lui avait vu naître, je dois avouer, au-delà de me choquer très profondément,  m'a donné très envie dès l'époque d'étudier d'avantage l'histoire de l'impérialisme, du colonialisme, et l'influence de l'histoire et sont interprétation sur les générations en France.

C'est alors que j'ai trouvé matière à rédiger mon premier texte apparu sur le web grâce à l'aide de monsieur GILLES CHENAILLE, à l'époque administrateur du site internet LA RUE DES AUTEURS. (site disparu depuis)

http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'HYPOCRISIE DES LEADERS POLITIQUES

Message  Cogito ergo sum le Sam 17 Jan - 13:26

STOP A L'HYPOCRISIE DES LEADERS POLITIQUES

Par Haoues Seniguer: Chercheur au Groupe de Recherches et d'Études sur la Méditerranée et le Moyen Orient (GREMMO) et Maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon

(extrait)

Où sont ces chercheurs et ces journalistes qui, depuis des années, expliquent doctement que les seuls facteurs de violence sont d'origine sociale, économique, politique ou géopolitique? Loin de nous l'idée de vouloir nier l'importance de ces éléments d'explication: le cynisme de chefs de multinationales exploitant de par le monde les ressources des matières premières ou de financiers qui jouent avec les cours de la bourse, la démission de responsables politiques transformés en VIP pour entreprises nationales d'armement qui apportent parfois leur soutien à des dictateurs, sans parler de certaines ONG qui détournent l'argent de l'aide adressée aux populations sinistrées...


http://www.huffpostmaghreb.com/haoues-seniguer/charlie-hebdo-le-monde-so_b_6484930.html?utm_hp_ref=maghreb
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

religion société et terrorisme

Message  Cogito ergo sum le Lun 19 Jan - 9:04

Les religions, la société et le terrorisme

Texte dédié à des personnalités comment Esther Benbassa, Serge Moati, Valérie Nataf, Delphine Batho, Laurent Joffrin, Eva Joly, Sylvie Maligorne, Christiane Taubira, qui ont en commun une vision large de la société et de sont interaction avec le citoyen.

Au nom de la liberté d’expression, de la liberté de cultes, nous sommes dans l’obligation d’être tolérants, vienne en suite la législation, pour le sol français, là c’est la laïcité, qui prône, l’obligation pour touts d’éviter de franchir la frontière imaginaire entre le domaine publique et le domaine privé avec une dose de fanatisme en faveur de nos idées religieuses.

La législation

Oui c’est difficile de mettre en face la notion de tolérance et de laïcité, de mettre en pratique une sorte de transparence dans la rue, les lieux publiques vis à vis de nos idées religieuses, au nom de la laïcité. Deux concepts qui s’opposent donc, tolérance et laïcité.

Passe droit

La loi pour laquelle Jean Jaurès à tant travaillé, aura devenu avec le temps a peine une image, l’église, la mosquée, la synagogue, étant des institutions, la  plus part aides par l’argent publique, les unes plus que les autres, au gré de la puissance du lobby, de l’affinité du gouvernement locale, régionale et nationale.

Le plus grave

C’est au sein des foyer paupérisés, les mêmes résidents dans des quartiers le plus pauvres, les mêmes quartiers d’office occupés par les minorités ethniques, les immigrés, les mêmes donc propices à l’échec scolaire, les mêmes d’où il est plus facile de finir en prison qu’avec niveau universitaire. C’est de là que tout étude sérieux et scientifique montre que sortent neuf personnes sur dix que se trouvent en prison. Mais pire encore dix sur dix des terroristes " français " viennent de familles monoparentales, en échec scolaire et logique en échec professionnel, en échec tout court !

Paresse intellectuelle

Des énergumènes à esprit trop étroit du genre Zemmour, " Dieu " sait oh Combien d’enseignants, du pedigree des proches de la pensée SARKOZY inclus les Valls ! Guéant ! Hortefeux ! Guaino ! Et même des journalistes de l’acabit d’Ives Thréard, Anne Cabana, Jean-Jacques Bourdin, Judith Waintraub, Guillaume Tabard et j’en passe et des meilleurs, tentent de nous faire croire que le dérives terroristes, sont non pas la conséquence des défauts dans l’éducation des enfants, des adolescents, des manquements des parents et de l’éducation mais font le lien faignant " intellectuellement " parlant entre immigration, islam et terrorisme.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit "gramophone"
Joigny lundi 19 janvier 2015
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le mensonge et l'éducation

Message  Cogito ergo sum le Lun 19 Jan - 11:33

L’ÉDUCATION EN TANT Qu’ascenseur SOCIALE

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
études de l'université technologique et pédagogique de Péreira Risaralda en Colombie
Joigny lundi 19 janvier 2015

À vrai dire ce n'est pas un problème de moyens, parce que les nouvelles générations passent plus de temps devant l'écran de consoles, smartphones, etc, qu'a écouter en cours et même à dormir.

C'est un problème plus profond

C'est une société influencé par le consumérisme: les enfants devrons avoir tout ce qu'est nouveau, en vêtements, en jeux, en téléphone!

La publicité


Alors que des stars du sport, des joueurs au revenu qui se compte en millions de dollars, sont mise à contribution pour des puissantes entreprises, pour se montrer dans l'ensemble des médias. L'enfant, l'adolescent, loin de connaître ou volontairement ignorant la valeur réelle de l'argent, de la difficulté des parents, au revenu modeste, au chômage, sont poussés, avec violence véhémente à se montrer presque telle une copie des Tiger Woods (60 millions d’euros gagnés en 2013) Lionel Messi (41 millions d’euros gagnés en 2013) et bien d’autres. Rien de plus absurde ! Sans quoi des parents sans aucune pédagogie, se sentent coupables du risque de stigmatisation, de mise à l’écart de leurs enfants ! LA FOLIE !

Les parents

Il faut déjà éduquer ces parents qui manque de connaissances relativement intéressantes, en psychologie et sociologie, (jamais vu lors de leur passage au lycée?) tout en croyant faire le mieux, oublient d’éduquer leurs enfants, vis à vis du danger du consumérisme compulsif, qui fini par faire tomber les nouvelles générations dans un abîme sans fond, abîme de l’obscurantisme, abîme de l’ignorance croissante, puisque tout et bon pour faire plaisir sauf l’étude approfondit de la réalité sauvage d’une société sauvage où il faut lutter intelligemment pour devenir un citoyen honnête, un citoyen autonome, surtout dans des familles modestes, où il est très difficile obtenir un diplôme universitaire !

Je vois mal un professeur de lycée ou de collège, tenter d’enseigner dans une classe, où il est interdit de noter la discipline ! Une véritable aberration.

Je vois impossible offrir une éducation ! À des jeunes où un professeur doit s’abstenir de punir les élèves craignant la réaction des parents !

Je vois impossible offrir une éducation digne du nom là où les élèves vivent certains de jamais redoubler, car cela est mauvais pour l’image des éducateurs !

Je vois mal donner des cours, à des élèves qu’auraient joué devant un écran de console ou de smartphone jusqu’aux premières heures de l’aube !

Arrêtons de nous mentir !

L’angélisme de l’éducation ne va pas améliorer rien de tout ! Car seul des parents (ayant connu les danger dessous soulignés, c’est à dire des intellectuels, des médecins, des professeurs universitaires, vont agir pour le bien de leurs enfants) les autres une majorité, des parents modestes, responsables de 9 élèves sur 10, ne changerons rien ! Donc la misère ne fait que faciliter les faits aux quels le 11 janvier 2015, tout le monde été en opposition, QUELLE BELLE HYPOCRISIE !
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA PAUPÉRISATION DE LA CULTURE

Message  Cogito ergo sum le Ven 23 Jan - 8:11

Idéologie, politique, culture et science

OU LA PAUPÉRISATION CULTURELLE


Préface

De nous jours, il est possible d’écrire pour une diversité de raisons : pour des raisons mercantiles, pour des raisons idéologiques ou pour simple envie de débattre sur des textes que l’on aime, c’est mon cas.

L’action politique

La première leçon que tout citoyen doit connaître, se réduit au fait que chaque fois que nous avons le choix, alors l’action est politique, beaucoup des beau parleurs, des rois de la rhétorique s’inscrivent habilement dans un discours imposteur adresse spécifiquement aux indigents.

Le populisme et la culture

C’est une souveraine escroquerie, affirmer qu’une religion est responsable de l’acte humain à connotation sauvage, criminelle ou terroriste.

C’est intellectuellement aussi criminelle écarter la responsabilité stricto sensu de la politique économique mondialisé, dans la paupérisation dissimulé, fourbe qui offre avec récurrente main d’œuvre à touts les formes de l’extrême droite, la délinquance et terrorisme.

La culture est attaquée donc plutôt par la paupérisation, (qui résulte du dessèchement au sein des foyers modestes, de toute élément matérielle et intellectuel attenant à la connaissance scientifique et artistique ); que par une des différentes conséquences de cette paupérisation, genre radicalisation, soit vers des tendances nationalistes, soit vers des pratiques autant extrémistes sous couvert d’idéologies, que l’occident aura encouragée pendant au moins un siècle, dans le seul but de récupérer un maximum des richesse du sous-sol en Afrique par exemple.

Vivre ensemble ?

Ave qui ? Un mot au goût d’immigration ! Hors c’est une conséquence de la misère, qui pousse des peuples à se déplacer au-delà de leurs frontières naturelles ; je trouve abject, oublier les milliers de vies, sacrifiés, des pauvres gens, des milliers de naufragés, des femmes, des enfants, morts tombés au fond de la méditerranée ou ailleurs. S’il fallait parler d’immigration ?

Je m’insurge à l’encontre des " intellectuels " qui oseraient dissocier l’économie mondialisé et la paupérisation intellectuelle, paupérisation aussi culturelle. Paupérisation de l’art de discerner des gens jeunes, qu’une fois tombés dans les rouges des obscurantistes, arrivaient à offrir même leur vie, sil leur désespoir serait monumentale, ou encore mieux, le constat d’un échec dans l’assignation des valeurs tels la démocratie, la république et l’amour de la réussite si chère au système capitaliste !

La crise économique ne suffirait pas à expliquer quoi ?

L’immigration ?
La radicalisation ?
Le terrorisme ?

La culture serait en péril ?


La culture française est en péril, je dis mieux, la culture française est mise à mal par l’influence anglaise bien avant la naissance de leur enfant " bâtard ", parce qu’une île, à découvert que par les assurances, par les banques, par les paradis fiscaux, il est possible de récupérer la richesse, c’est à dire le fruit du travail. Car SEUL LE TRAVAIL CRÉE DE LA RICHESSE SOUS FORME DE VALEUR AJOUTÉ, les banques par la spéculation, récupèrent plus de sept euros sur chaque dix euros produits dans le monde, la culture, la démocratie est alors sacrifié par la cupidité de l’industrie financière depuis des siècles!

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny vendredi 23 janvier 2015
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

ÉTHIQUE MEDIAS ET POLTIQUE

Message  Cogito ergo sum le Sam 31 Jan - 7:41

ÉTHIQUE MÉDIAS ET POLITIQUE

Engouement historique

" />


Je reste critique vis à vis de toute position intellectuelle feignante, c’est-à-dire celle qui se satisfera d’une qualité inscrite dans l’ADN des humains, à tendance simpliste, dans laquelle l’être humain attache fondamentale importance à la notion de meute. Comportement très connu dans le loup, où la présence d’un meneur ou mâle dominant impose le comportement au reste de la troupe.

Dans la pratique pour un humain se comporter de manière imposé par l’instinct, me semble plus que péjoratif pour le genre humain ; un comportement suiveur ; je dois avouer qu’il faut un minimum de connaissances en psychologie, avoir étudié certains personnes comment John Broadus Watson et le béhaviorisme, sans oublier le conditionnement de Barrhus Frederic Skinner (merci à Consuelo ma prof de psychologie à l’Université Technologique et Pédagogique de Pareira en Colombie) où le discernement laisse vite la place à l’inconditionnel.

Observations et comportement

Avec l’aide " invaluable " colossal des médias, je constate que l’analyse des faits divers, se cantonne de manière dirigiste à supplanter l’analyse ou diagnostique complet des faits, des causes profondes du terrorisme par exemple. Depuis 1989 j’observe certaines harangues que m’auraient frappé dès la première phrase. Pour parler claire, d’entendu un discours de haine viscérale et aveugle, en une personne riche de la double culture, haine en vers la notion même de la nation, haine aveugle, haine disparate, qui m’a fait penser à une leçon très mal apprise. Depuis mon attention m’a permis de confronter des faits, pour constituer une analyse de plus en plus affiné, qui aujourd’hui donne comment résultat un diagnostique, qui diffère du discours pour le moins MALADROITE proféré à profusion par des gens de plus haut niveau dans la hiérarchie politique.

Nous pouvons confronter les antécédents communs aux auteurs matériels, d’actes de terrorisme, du genre Nemmouche, Merah, Breivik mais sans parler des 192 victimes du 11 mars 2004, pour rester en europe, notre analyse serait incomplet.

En effet même si la justice espagnole à cause d’un trou béant dans sa législation sur les activités terroristes, manque de moyens pour inculper Moutaz Almallah Dabas, malgré être propriétaire du lieu de formation et réunions des apprentis terroristes, même personne trouvé en possession de documents, livres et vidéos sur le Yihad et Osama Bin Laden,  Même si un des impliqués répondant au nom de Serhane Ben Addelmajid se aura suicidé aux moments que la police tente de l’arrêter dans les environs de Madrid à Leganés. Même si le suicide et la sortie de Jamal Ahmidan figure dans la liste avec d’autres quatre individus, dans l’explosion suicidaire qu’aura couté la vie à un policier du GEO (Groupe Spécial d’Opérations). En tout ce sont 24 individus ayant était impliqués pour les attentats de Madrid en 2004.

Ils auraient touts en commun quoi ?

Tout acte qualifié d’infraction ou atteinte à la législation, exige bien que des auteurs matériels, auteurs physiques, des mobiles, des motivations.

Un simple cambriolage exige de la part des autorités, d’établir les mobiles, autant qu’un assassinat ou tout autre crime.

La loi et le terrorisme

Le chapitre 1er : Des actes de terrorisme au titre II, Livre IV de la partie législative du Code pénal, arrive a cerner un certain nombre d’actes à la qualification proche des délits en relation avec des troubles de tout genre à l’ordre publique.

Entre autres les articles

113-13 (section 2, Chapitre III, Titre 1er, Livre 1er de la partie législative du Code Pénal)

227-24 (section 5, chapitre VII, Titre II, livre II de la partie législative du Code Pénal) semble un outil clé pour faire face aux comportement absurdes à tendance néfaste pour la société civile

Avec plus grande prudence, lorsque nous parlons des actes liés au terrorisme, il y a des mobiles ou motivations : " nullum crimen, nulla poena sine lege " (Loi n° 92-683 du 22 juillet 1992, portant réforme du Code pénal) La législation française reste excessivement prudente, faible à mon sens, frileuse vis à vis du rôle ou notion de auteur intellectuel, car la notion de personne morale, me semble lacunaire dans la matière (Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 54 JORF 10 mars 2004 en vigueur le 31 décembre 2005 ) Je vais encore plus loin dans la position stricto sensu de la la rédaction de la législation, que je trouve stigmatise ouvertement les immigrés (Loi n°2006-911 du 24 juillet 2006 - art. 77 JORF 25 juillet 2006) je constate à travers de l’article 21-27 du code civil un trou béant qui stigmatise au point que l’on pourra même croire que seul des gens jeunes immigrés seraient des terroristes. Hors dans la pratique Mohammed Merah est né à Toulouse, Mehdi Nemmouche est né à Roubaix, et Anders Behring Breivik est né à Oslo.

Conclusions actives ou manipulation

Je crois comprendre que les plus hautes autorités, s’empressent en focaliser leur diagnostique sur le fait évidente de la radicalisation en prison. Pour moi étant un passage obligé des gens jeunes. En réalité, cela cache vraisemblablement la volonté déjà ressenti dans la législation de croire que principalement des immigres ou des jeunes issus de l’immigration peuvent être des " agents dormants " ; nous savons à présent que près de trois mil jeunes donc pour beaucoup des français de souche, ont déjà sauté le pas de la formation ou apprentissage type en Syrie ou ailleurs.  C’est une estimation que d’après des spécialistes progresse d’où l’importance d’un diagnostique le plus affiné possible sur les sources ou l’environnement type pouvant favoriser le phénomène.

Des auteurs matériels

De l’environnement socioprofessionnel où auraient grandi les assaillants

Les citoyens pourraient continuer à exprimer la solidarité " ponctuelle" à chaque fois que cela va se répéter et retourner à leur quotidien peu de temps après ; ou chercher de manière " intelligente " à comprendre le profil des assaillants, pour chercher à éliminer (cela prendre des années) les sources ou les causes qui font des gamins, des parfaits délinquants au pire des déboussolés nourris de haine et interprétation, par le moins erronée des religions et des idéologies (1).

Des auteurs intellectuels (complicité et responsabilité morale)

Nulle doute qu’avec le temps, le web devienne un élément clé de la radicalisation d’une partie " bien définie " des jeunes gens tantôt menant une vie tout à fait banale, tantôt devenus des " terrifiants assassins ", mais encore, et seul grâce à l’analyse des assaillants des faits survenus en Europe (Madrid, Oslo, Bruxelles, les différentes faits en France) nous trouvons des faits communs, au-delà de la religion (en tant qu’outil de manipulation des consciences) l’environnement attenant à la précarité qui résulte d’une vie dans des quartier plutôt ghetto (vu dans le sens de concentration de misère humaine, de milieu sociale insalubre). Cette milieu existe dans beaucoup des villes, ailleurs qu’en France, ailleurs qu’en Europe.

D’ailleurs c’est là dans le milieu modeste, hélas où nous trouvons le terreau ou vivier qui nourrit facilement des recruteurs ou racoleurs.

Voilà je comprends que les autorités au plus haut niveau, aillent jusqu’à un point dans la chaîne, des sources du terrorisme. Car il est urgent d’attaquer le phénomène.

Là où je trouve un langage faux, c’est dans la fâcheuse tendance à éviter d’autres sujets, qui sont la clé des maux de la société. Par le travail nous apprenons l’usage des méthodes de correction des défauts dans l’industrie, dommage que le citoyen lambda, ait tendance à faire sont opinion sur ce qui diffusent les médias, la presse ; La méthode 8D (2)  parmi d’autres pratiques d’ailleurs très répandues, permettent facilement diagnostiquer et éradiquer les causes des problèmes.  je doute que ces méthodes soient méconnues des plus hautes sphères de la gouvernance.

Précarité mot clé

Si dans un diagnostique sur le phénomène, la précarité intellectuelle (environnement type des quartiers HLM) est pas considéré à sa juste valeur ; cela obéi sans doute au fait que pour les élites, les nantis, là ou vivent les leaders politiques, il est admit que le système produit au moins 30 % de rebut !  Là je porte une accusation " très sévère "  même si elle me vienne de la lecture d’un livre de Joseph E. Stiglitz. Prix Nobel d’économie 2001.

Car si bien il y a 30 ans, le système admettez trente pour cent de rebut sociale, c’est à dire que 3 personnes sur 10 dans un néo-malthusianisme n’ont pas le droit, à une vie descente, non pas le droit à l’éducation, pas de droit à se soigner, pas le droit à une vie descente ; le curseur à fortement bougé depuis.

C’est en fin la OCDE qui vienne de publier un sujet dans lequel il est admis que 1 % des gens détiennent 99 % de la richesse sur la terre. Myret Zaki en compagnie d’Étienne Chouard avaient parlé il y quelques ans de 3 % des gens qui détenaient alors plus de 90 % de la richesse. Pour ceux des lecteurs qui suivent mes textes, connaissent mon travail abondant sur le sujet (3)

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny samedi 31 janvier 2015

(1) http://actualite.forumpro.fr/t138p30-suis-je-un-zombie#162

(2) http://www.qualiblog.fr/outils-et-methodes/la-methode-8d-ou-comment-resoudre-efficacement-vos-problemes/

(3) http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour quoi grandi le FN?

Message  Cogito ergo sum le Sam 7 Fév - 5:07

Parlement Hebdo sur LCP avec RACHIDA DATI

" />

Dédicacé aux présentateurs Arnaud Ardoin, @ArnaudArdoin; Michel Grossiord @MGrossiord; Sonia Mabrouk @SoMabrouk autant que à la député Sandrine Mazetier @S_Mazetier.

Alors madame Rachida Dati, tente de s’en sortir avec la tactique d’un plaidoyer, fort intéressant.

Si bien la situation dans le Doubs, n’est pas la situation nationale, donc relativement secondaire, la manière de s’en sortir par l’attaque, laisse voir les faiblesses, d’un avocat habitué à plaider.

Car même si le rendez-vous est pris de longue date, même si sont mandat n’est pas rémunéré à la tête du groupe UMP, nous pouvons conclure que c’est une habitude de monsieur Sarkozy de déléguer à tel point que cela devienne une grosse faiblesse ; puisque après il se trouve impliqué dans des affaires judiciaires invraisemblables ; d’où le nombre exponentiels de non lieux aux tribunaux.

Oui connaissant sont discours, madame Dati dira ... "Et alors où est le problème ? "… Le problème est que si bien déléguer est une excellente chose, au moins derrière il faut assumer les erreurs ! Hors devant les juges à chaque fois ? La réponse est une tout autre !

Je sais que je suis devant un avocat, ..." Et Alors ? "… (moi aussi)
Quand je suis le chef de famille, je dois assumer les bêtises de mes enfants !
Quand je suis le chef du groupe UMP je dois assumer la gestion trouble surtout quand il s’agit de millions d’euros !

Le peuple n'aime pas des chefs qui veulent être là, que quand il faut ouvrir la poche et qui ne sont pas là, pour assumer les responsabilités et les engagements des postes par fois tant convoités!

Quand je suis bénéficier de largesses de certains personnes je dois assumer et admettre que certains de mes bienfaiteurs soient des gens peu ou pas fréquentables, (quand nous prenons un transport aérien, parce que quelqu’un nous l’offre en guise de couverture ?) Dans mon pays il est dit que lorsque l’on nous invite à manger, c’est parce derrière, nous pourrions apporter quelque chose, un bénéfice à quelqu’un ! C’est un système pollué par des intérêts, autres que des intérêts le plus généraux, c’est à dire les intérêts de cette notion qui signifie la base même de la République.

Pour quoi les gens votent pour l’extrême droite ?

Parce qu’il apprennent que les leaders politiques, se font des cadeaux entre eux, cherchent toujours à favoriser leurs copains, Vous voulez savoir pour quoi ces 25 % ou 30 % des électeurs préfèrent voter pour l’extrême droite, mais en même temps vous avait un double langage.

Double langage qui admet que très haut les responsables politiques puissent jouer des influences, même si au but se sont les électeurs qui en payent les pots cassés. Car ceux et celles qui votent à 30 % pour l’extrême droite sont les plus paupérisés, par un système d’usuriers, un système de cupidité exponentielle ! Vous savez pas encore pour quoi les gens votent FN ?

Ce n’est pas juste parce qu’il soient racistes ! Mais parce qu’il ne croient plus aux deux partis traditionnels ! Qui finissent toujours par exiger des plus pauvres de l’austérité mais qui continuent à s’arroger un maximum de privilèges, de salaires, sur le dos du contribuable électeur. Vous ne pouvez pas ignorer l’après 1929 et ce qu’est devenu le national socialisme en Allemagne tout de même ?

Vous ne pouvez pas cher maître, ignorer que les partis traditionnels auraient transformé le citoyen lambda, le plus gros de l’électorat d’ailleurs, en moutons, en zombis, intellectuellement parlant, ceux-là même qu’aujourd’hui succombent devant un discours creux, vide, mensonger et " nationaliste ".

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (ouvrier syndicale FO métaux)
Joigny samedi 7 février 2015
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: suis-je un zombie?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum