trombinoscope sociale

HISTOIRE D'UNE SALAUD

Ir abajo

HISTOIRE D'UNE SALAUD Empty HISTOIRE D'UNE SALAUD

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 13 Abr - 6:28

MOI LE SALAUD

Voici à continuation une fixion toute similitude avec la réalité ne sera qu'une coincidence.
He aquí unos hechos imaginarios "tal vez" cosas de una historia imaginaria, una fixión donde algunos nombres podrían ser cambiados

JUGEMENTS ET IMPARTIALITÉ

En tant d'êtres humains, nous ne sommes pas parfaits; Juan Capitule 8 versicules 1 a 7. Déjà un juge, commence pour ecouter dans un débat contradictoire les opinions des parties.

APARTES EN ESPAÑOL

04/05/2019

Con los años la sabiduría aumenta
Se supone que el tiempo cambia algo en nosotros. No es una regla general cada cabeza es un mundo. Algunas características se mejoran mientras otras disminuyen.
Es tal vez está última observación que será uno de los factores determinantes de la sabiduría. Puesto que genéticamente y fisiológicamente estamos predeterminados para la propagación de la especie.
Estas consideraciones son imparciales.
Lo que influye con fuerza en el comportamiento humano y que coincide con numerosos marcadores de la edad como el aspecto físico y su evolución. En ambos sexos criterios de índole morfológica y de comportamiento. Inducen con mayor fuerza al acto de procreación a la edad joven que durante la vejez.
Prácticas y sexualidad
Sería un error mayor creer que ambos sexos soportan cambios similares e incluso al interior de una categoría se encontrarán diferencias muy grandes. (Apetito sexual) sin que se pueda hablar de enfermedad, más bien es evolución degenerativa normal.
Está disminución de funciones no es una patología aislada pero da paso a una visión cada vez más racional de la vida. Durante los años el ser humano se aleja paulatinamente de la base de la pirámide de necesidades. Son numerosos los estudios que consideran que una mujer a setenta años tendría el apetito sexual de un hombre de cuarenta y cinco años .
Ascetismo
Casi por construcción caemos a una conclusión que se impone, el asceta sería la condición final de algunos hombres.  Condición a la que se aspira cuando buscamos en la existencia nada de lo relacionado con la vida de una pareja, y menos al ritmo de los veinte años.

Sin llegar a niveles de frivolidad y o trivialidad malsanos; un comportamiento veleidoso no estaría lejos, si no se observa actividades consagración de orden altruista. La ayuda al prójimo sin interés será un marcador que diferencia el arrogante del sabio.
La tentación
Con los años podemos considerar que la madurez nos reprime menos las tentaciones podrían influenciar nuestro cotidiano; el mundo está pletórico de oportunidades pero todas no serían iguales, aún peor algunas implican riesgos mayores que debemos evitar. La aventura no es un deporte de gente madura, así en apariencia todo sea posible. Ante incesantes tentaciones crece el deseo de escapar del campo de vista así esas tentaciones procuren una relativa satisfacción o alabanza a nuestro ego. Amar a Dios sobre todas las cosas y a tu prójimo como a ti mismo... amaría una sólo persona...


En chronogie

Ils sont arrivé des faits, decrits, pas necesairement présentés ici dans un ordre dans le temps.

UN AUTRE MONDE

En 1988 en plein hiver a Paris, c'est de la folie ou presque laiser un pays à cheval sur la ligne de l'ecuateur por un lieu merveilleux sans doute dans la conscience des gens des tropiques, des gens qui auraient connu la neige uniquement par l'écran.

EL GRAN INGENUO

Jorge Gutierrrez, que conocí trabajando en el ingenio?, y que quiso venir con migo. Sin duda no ganaba con que vivir. Le gustaba lo fácil. Y me decía

Con una voz muy lenta pausada muy bajo mostrando un control magistral de su discurso:

…” como yo iré donde Everardo, a pagar mi parte de el arriendo, si quiere yo llevo su parte"…

El no se levantaba como yo desde las seis am para ir a trabajar construcción, no lo poco que me dejo saber (era muy poco conversador) es que trabajaba por horas desde las nueve o diez lavando vidrios (ventanas).
Los seis cientos Francos míos del primer mes los llevo el y de enero también. Sin duda que lo hizo pero para pagar su parte. Ingenuo yo que casi no iva y el responsable qu e no me llamo a preguntar!!!

Bueno para Navidad. Es que yo siempre hablo mucho!!! Le dije que buscaba quien llevara (muchos colombianos van en vacaciones a su tierra) unos 1500 francos a mi madre.
Me dijo con voz casi inaudible:

…”hay una amiga de Cartago que viaja el 25, si quiere yo le preguntó si puede"…

Yo le pedí que fuéramos a verla, me dio a comprender que a esa amiga de el no le gustaba mucho frecuentar los colombianos.

A los pocos días le pasé esa platica que economicé comiendo al almuerzo una manzana, y a la comida un caldo de esos de bolsas Maguy.

Al final de enero 1989 (resumo) me dijo (luego de más de un mes sin que mi madre recibiera algo):

…”Esa plata yo se la repongo aquí después”…

Confieso que en ese instante deseaba matarlo. Mi rabia fue la más grande que he sentido. Es una muy grande experiencia.

Al cabo del tiempo después de 2010 Everardo Maya incluso vino a 160km no se como a reclamarme el arriendo. Que vergüenza más grande me dio. Pero antes de irme de esa alcoba le había dicho por que lo hacía.

LA PASION Y EL CORAZÓN

Lejos de ser anecdótico vivi dos o tres historias, sólo una significativa pues ya sabiendo que se trata hoy de una persona que admiro y respecto. Una italiana por haber vivido en Argentina, que me asusto, al llevarme a la misa le dijo al sacerdote que ya había arreglado todo y que nos casaríamos y nos iríamos a Toscana al lado de sus padres. La segunda una joven amiga que me presentaron.

Muy linda demasiado lo sé, la tercera una profesora del colegio americano que frecuenté sabiendo que era una aventura. Y lo mejor de siempre de quien sólo guardo una dirección( 13 rue du jours) pero la vida nos enseña que no somos la prioridad de otras personas y que debemos doblar egoísmo pasión e ilusión y alejarnos


LA LENGUA

Pour un latinoamericain se trouver a Paris sans parler la langue de Bouleau Pasteur ou Molière cest une autre raison pour croire à la folie.

DES FAITS REMARCABLES

Les indigents peuvent s'ils le veulent dormir s'habiller et manger gratuitement. Oui je suis passé par là. Il y a des œuvres de charité où il est offert a manger en 1988. Metro Michel Ange. Un couvent ouvre touts les jours pendant quinze minutes, en donant le nécessaire pour une douche. En face de la gare de Lyon touts les jours le midi il y avait une logue queue pour un repas chaud. 69 rue chateau des Rentiers vers le metro Luis Blanc un diner et un lit

Première licenciement et un retour aborté

Dans le cadre, trois licenciements se sont succédés, le premier chez l'entreprise TUBAUTO devenu à cette époque (1990s) CHESWICK une solde de tout comptes proche de 20 000 francs de l'époque arrivaient dans un compte qui des années plus tard serait le même compte joint. Cette somme arrive a point nommé chez une mère avec ses trois enfants. Foyer qui traverse une saison où le père après demande pour paternité, agît en démissionnent et en s'occultant sévèrement blessé par la rupture infligée par la volonté de l'épouse.

Confession douloureuse

L'infidélité avouée, a première  vue nous parlons d'infidélité que lorsqu’un des membres d'un couple tienne relations intimes avec autre personne que celle avec qui mène une vie commune.

Une après-midi de l'été au mois d'août, une amie du travail de madame qu'acoutumée paser de temps à autre, et alors que assis a table monsieurs accompagnée sont épouse et la copine de celle-ci; entends:

…”…mais toi a différence de moi, tu a un mec touts les soir au lit…le mienne passe le plus claire de sont temps en prison, et je suis une femme jeune encore”…

Peut de temps après, et lorsque monsieurs en sortant du travail (en deux fois huit du matin de cinq a treize heures) passe vers sont épouse vers une tour de dix etages d'appartements, croise par hasard la dite voicine, un metre soixante quatorze centimètres, avec ses quelques soixante kilos,   invite monsieur a sont appartement histoire de prendre un café (monsieur n'aime pas boire du café c'est connu); voilà une situation très délicate, la voicine, du logiquement a la saison et rien qu'à des jours très chauds, se trouva habillée en vetements plutôt légers sans soutien-gorge. La cuisine en question étant plutôt étroite deux personnes d’une âge d'environs trente ans, finissent dans un dialogue loufoque ou monsieur vraisemblablement chauffé par la pointe des seins qui gonflaient a vu d'oeil, fini par dir:

…”puisque l'autre jours tu dissait que ton mec te manqué au lit, et que je te trouve là pas mal, sache que je suis disposé a combler ce manque"…

La réalité est que la voicine à réagit agressive, alors que seul y avait eut que des mots, elle a menacée de tout dire a madame et le jours suivant a été terrible, madame a fait une depresion avec plusieurs jours d'arrêt.

La deuxième confession de trois

Confesser ses erreurs n'est pas chose simple, c'est une forme de thérapie sans aussi bonne ou mieux que le psychiatre.

Aller jusqu'à écrire c'est un exercice loin d'être de tout repos. Le faire permets pour ainsi dire plus qu'avouer, plus que confeser se liberer la conscience.

Alors que nous etions seul amis, nous avons voulu aller camper au lac de la forêt d'Orient distant environs  á une heure et demi de la ville. Sauf que pour cette époque de vacances scolaires les deux garçons avaient reussi a aller en colonie de vacances mais la fille de madame non; quelques jours avant nous avions même été danser d'ailleurs mademoiselle de la manière la plus naturelle avait prise (dans un mouvement typique de boite de nuit connu comment trein) avec ses mains les mains de monsieur, toute en dansant lambada, les avait emmenée et serrée au tour de sa ceinture.  Cette chanson, et les mouvements avaint déclenché en monsieur nulle doute un effet qui le marquerait pour toujours.

Autant dire que partager une tente deux places avec la fille de sa copine m'était surement la moral l'éthique et touts les principes apris dans une éducation catholique a une épreuve bien trop rude.

Le jeudi de la troisième semaine de ce mois d'août, dans l'après-midi est devenu pluvieux comment la nuit du mercredi, la tente et le linge commençaient a sentir mauvais. La decision de monsieur d'ecourter le séjour fut très mal prise pour la mademouselle, blonde aux jeux entre verd et marron, aux mesures de reine, aux caprices aussi de princesse. Bien que dormir a ses côtés résulté tres curieux. Voilà une atteinte plus que sévère a l'inconscient. Les peu d'occasions qu'elle allée se baigner, finisaient par une scene caucase où il fallait le lui emener une grande serviette qu'elle n'a jamais écarté de son corp pendant les moments qu'elle portait sont maillot de bain.

Une fois des mois plutard les voici resté monsieur et mademoiselle dans la cuisine, alors que les samedis et dimanches au matin elle avait pour habitude s'asseoir avec les pieds en haut des chaises, avec une naive pudeur couvrant ses genoux aussi bien que l'on pouvais voir en detail d'autres parties bien plus intimes. La chute mortelle arrive lorsque d'un geste lent monsieur tente de lui carreser ses cheveux d'or. Tout d'abord elle s'est levé et en suite en criant et traitant monsieur avec des mots le qualifiant d'obcene, est parti s'enfermer au WC, la plante et vite arrivée a la mère. Et c'est un des scandales plus humilliants qui doit l'on supporter.

L'homme tombe trop facilement dans des pièges; sans doute imaginaires. Mais pièges quand même. Les femmes elles s'ensortaient beaucoup trop bien en sa qualité de victimes.

La troisième plus folle infidélité

Alors que nous vivions entre 1991 et 1999 dans un batiment a loyer modéré HLM, voici qu'une famille vienne vivre pas tres loin dans la meme escaliare et arrive la première grosse erreur.

Sans savoir qu’il s'agissait d'une voicine, voici qu'un samedi alors que je circulais dans ma voiture, a ma droite je decouvre un corps plutôt attirant avouent-le très particulière femme. Le latin qui someil en nous se réveille! Et que n'aurait pas dit:

…”huaa dieu du ciel, comment le medecin m'avait conseillé, jolie jolie”…

Dis-je après avoir descendu la vitre.

Quelques jours plus tard, qui je trouve chez moi en rentrand du travail? Et oui une grosse surprise, je dois dire qu’a tout moment je craignais être delaté, chose qui n'est pas arrivé tout de suite.

Les deux familles deviennent des amis et régulièrement ils boivent le café plutôt chez le colombien. La voicine aimé porter toujours des pantalons en tissu élastique qui permetait évidemment deviner en intégralité son anatomie.

Un samedi en milieu d'après-midi la voilà notre voicine que se presente chez nous en pyjama (une chemise de nuit blanche en tissu élastique, avec quoi elle venait de temps en temps, alors qu'il est coutume de femmes de ne pas porter soutien-gorge gorge rendant très influentes les images sur des hommes latins.

Arrivé ce que devait arriver. La voicine en catastrophe solicite a madale qu'elle me laisse venir chez elle (habillée en chemise de nuit) car un armoire allée tomber.

En réalité je me suis trouvé dans sa chambre allongé au sol sur mon dos et elle enjambée mon corps sous excuse d’aider a tenir un armoire qui d'après moi ne risqué pas de tomber. J'ai fait des ingentes efforts pour eviter de regarder vers le haut malgré quoi a plusieurs reprises j'ai du penser en que je me trouvé ailleurs travaillant très péniblement pour eviter un incident diplomatique, qui a fini pour arriver..

PRÉCARITÉ DES IMMIGRÉS

Un émigré mesurant la précarité globale (presence sur le territoire avec recepiset renouvelée touts les six mois) tente de rentrer dans sont pays. Pendant que madame réussi au près des relations en mairie favoriser un mariage. (Mariage qui changerait radicalement tout. En effet quelques jours plus tard. Monsieur fraichement marié est emploie par l'altruiste monsieur Yves LEMOT membre du Rotary Club et adjoint a la mairie de la charmante ville de 10 000 habitants.

Une famille recomposé

Le salaire de monsieur logiquement est versé à un compte déjà connu (monsieur reussi que le nom du compte soit changé moyennant livret de famille. Et acte de divorce)

Le deuxième licenciement

YLTEC connaît aussi la crise et logiquement les embauchés en dernièr sont licenciés en premièr. Monsieur subit le deuxième LICENCIEMENT. Fait qui atteint et laise des séquelles déjà.
A peine trois semaines se sont écoulés que monsieur force la main chez Mampower réussissant a remplacer des personnes qui ne sauraient rester que tout au plus une journée dans ce poste (coupe avec une disqueuse des parties de la barre anti intrusion pour vehicule Twingo, fruit d'un taux très haut de rebuts chez Vandelle a Migenes sous les ordres de monsieur Bedovatti) monsieur supporte non pas una journée, ni une semaine, plus de deux ans. Jusqu'à en fin decrocher une embauche en CDI.

1993

En quittant sa terre, sont resté au pays ses deux filles. En même temps la fille hainée du premier mariage, justement avais décidé partir vivre a Sartroville avec sont ami du moment. L’administration, opte pour valider un regroupements familiale (les deux filles integrent le foyer en France au printemps de la même année.

Deux salaires, celui d'un contrat en CES au prêt de la SAEM (HLM de la ville) et le salaire de monsieur. Eloignent cette famille de la précarité. Quelques frottement se font sentir entre des enfants recenment débarqués et une mère d'adoption par circonstances (nombre de familles recomposées en supportant par tradiction des moments difficiles)

L'achat d'une maison

Les années durant, l'evolution dans l'entreprise Vandelle devenu Benteler favorise les conditions financieres pour arriver en decembre 1999 a la validation pour la banque d'un crédit pour acquisition d'une maison. A l'époque seul les deux filles de monsieur vivaient a la maison. Le plus jaune des garçons avait un logement et un emploi dans le bâtiment le plus grand avait après sont mariage trouvé travail au Roy Merlin a Courcoronnes dans l'Essonne.

Nous avions signé la veille de noël 1999, deux salaires, pouvaient largelent supoorter le credit. Sauf qu’a la fin de l'hiver de cette même année, et depuis seul le salaire Benteler figure comme entrée financière.

Madame decide de manière unilaterale de supprimer des apports au compte joint. Sont revenu est déposé tout à coup dans une autre banque! Cela arrive a la fin de l'hiver 99

Les fenêtres sont un apport de madame au cout de huit mille euros, une des chaudières est payé par madame pour un coût proche de trois mille euros, la salle de bain fut aussi améliorée avec argent de madame. Pour le reste, credit MAISON impôts, assurances, etc. , c'est  des prelevements sur le compte alimenté exclusivement EXCLUSIVEMENT par le revenu de monsieur.

Un jours au printemps 2018, fatigué d'une situation inéquitable dans les finances du ménage ; après des années, d'une situation que n'avait que trop durée, en échange avec avocats, le sujet des finances de ménage est ressortie pour une énième fois.  De toutes manières une séparation, un divorce, sera tout jours mal perçu, par un des membres d'un couple.

Mais le jours est arrivé où il n'était plus possible financièrement, et en plus une situation familiale (la mort d'un être cher) aurait, et le cœur avait en fin changé la donne, poussé la décision , en dernier ressort, c'est trop difficile, mais la suite est un départ définitif pour la Colombie le un vendredi de mai 2019, ou je suis parti de la même manière que je suis arrivé par la gare, en laissant presque tout, dans ma petite balise très peu de linge, puis une valise plus grande avec quelques tubes de peinture et quelques pinceaux. La fin de trente ans dans un monde où l'on parle français.


Última edición por Cogito ergo sum el Vie 27 Sep - 7:10, editado 1 vez
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1354
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

HISTOIRE D'UNE SALAUD Empty Re: HISTOIRE D'UNE SALAUD

Mensaje  Cogito ergo sum el Vie 10 Mayo - 2:55

SUR ALTRUISME ET HUMANITE

Le 10 mai 2019 je relance par courriel les services sociaux. Convaincu que leur apport reste conditionné à multitud de contraintes, sans une solution, j'ai multitude d'alternatives, car en arrivant en France j'ai déjà vecu SDF sans doute cela aura bien changé depuis... je devrai disparaitre sans une solution. Avant échéance de mai? Ou juin? C'est loin d'etre des menaces...

Pour comprendre les agissements des gens et de soi même.

Chronologiquement

Des difficultés pouvant faire objet d'un livre m'on emmené à laiser mon pays en 1988. Alors que mon revenu moyen été aux environs de deux fois le salaire de base.
J"ai fait le choix d’aller très loin; dans un autre monde où la paix me permettre de vivre mes rêves secrets d’artiste peintre.

J'ai le souvenir en l'an 2000 d'une toile de deux metres par un metre. J'avoue que seul alors je pensé a peindre pour le plaisir. Et mes revenus etaient modestes bien sur.

A l’époque déjà j'avais adopté les prélèvements automatiques. Tout ce dont je devais mecaniquement alors sorte d'un compte bancaire.

La facilité en plus du contrôle bien entendu ainsi qu'une transparence à toute épreuve.

Les revenus de mon épouse etaient aussi versés là. L'equivalent a deux salaires de base couvraient sans difficulté les dépenses.  Au point que nous avons même pris un crédit pour une maison tout compris 450 000 francs aujourd'hui 68 497€.  

REVIREMENT DE SITUATION

Une fois le crédit approuvé, madame sort une raison monumentale d’arrêter d'alimenter le compte. Elle pourrait toucher sont salaire plutôt a la CAISSE D'ÉPARGNE!!!

Merveilleux! Oui mais en 2000 donc commence une souffrance de touts les mois. Seul une analyse precis (chose possible) donnerait la dimension du problème.

Régulièrement il est dit. Et je le corroboré sans aucune animosité; elle pouvais eviter un découvert qui d'après “analyse” ne pouvais pas atteindre 50€. Pour mener une comptabilité et une GRANDE rigueur dans les dépenses. Cela est avérée possible.

Exemples: ussage stritement limité du vehicule, “d'occasion ” pas de vacances mais avec une situation pour le moins confortable madame pouvant s'offrir tu genre de articles pour le jardin (sa passion) les vacances pouvaient être agreables; tomates, haricots, salades, etc.

Nous pouvions même recevoir ses enfants et petits enfants, un barbecue flambant neuf… en fin le train de vie été cloisonné les depenses, relevés automatiques (le fisc, les services, le crédit, courses, assurances, payés par monsieur. Les cadeaux, les dépensez du genre changement des rideaux, pots de fleurs, sans oublier le linge a monsieur. Payés par madame.

Des injonctions a être solidaire ne pouvaient pas manquer. Par altruisme plus que par resignation; le discours été sans doute, mal perçu ou inaudible. …un jours cela risque de mal tourner…je vais m'en aller…

En 2006 en fin madame vu que les deux filles (en mais 1993 monsieur est administrativement autorisé au reagruppement familiale pour deux enfants Carolina née en 1985 et Adriana née en 1987)  de monsieur avaient quitté le foyer, opté pour assumer, une partie des charges arrivé un accord. Les factures d'eau et assainissement ainsi que des courses, seraient payées par madame. Monsieur aux revenu moyen net de 1900€/mois, accepte tout en étant conscient que si bien ce n'est pas 50% cest mieux que rien.

PREUVE D'HUMANITÉ

Après deux ans, d'avoir quitté l'emploi le fils de madame, plutôt enclin a l'alcool, inquiète sa mère, invitée un sejours, au sud, ou ils avait élu de vivre, en quittant Evry dans la region parisienne. Madame régresse bouleversée et pleure les soirs. Fait des cauchemars, monsieur tente de reduire sont chagrin. Il est proposé de les loger le temps necesaire qu'ils retrouveront une vie normale. Sans leurs demander surtout une compensation financière.

Des anecdotes du genre il y a… a croire que l'altruisme est pas donné a tout le monde, au fait empathie et générosité ce sont des manieres d’être et certaines anecdotes du contraire vécu ne seraient peut-être pas cites…:

…”je vais vendre “ma" voiture, parce que tu l’utilise beaucoup”…
…”aujourd'hui tu te fait a manger toi même, je n'ai marre"…
Des situation d'humiliation, comment supprimer des chaises dans la salle pour ne pas que monsieur repose les pieds.  Debrancher le boitier Internet, tv et telephone, pour eviter sans doute une consommation en trop?

REPRÉSAILLES

En 2010, monsieur obtienne cinq semaines de vacances, avouent-le, des vielles connaissances ( de la gente féminine) non moins de trois auraient “lâchée les chiens" monsieur pour des raisons encore non élucidées à ce jour à refusé! C'est allusinant!!!

Étant en vacances, alors que tout dependé du revenu de monsieur. Madame a même téléphoné pour advertir avec véhémence que les dépensés avaient explosé!!! Quelques 386€ retirés par carte bleu en Colombie en tout pour cinq semaines.

LE COURREUR DE JUPONS

Les trois grossières erreurs, sont decrites dans un texte integrale, sans jamais avoir passé à l'acte!!!

https://actualite.forumpro.fr/t181-histoire-d-une-salaud#1897Journal intime

Pour résumer les tentations sont trop fortes, qu'il y ait des actes involontairement accomplis pour des femmes? Prenom le jocker

Aujourd'hui je suis le salaud qui va vite se trouver sdf pour ne pas incomoder madame.

Après une année de le lui avoir suggéré une solution. À un problème a ce jours devenu trop grave, presque de vie ou mort.

Les charges du mois etaient de 1000€?

Dès mars 2018, plus pour le lui donner conscience les charges ont été discuté. Il est toute a fait vraie, que le revenu de retraite de madame "selons ses dirs est de 600€.

Raison de plus pour chercher une solution logique!

En mars 2018 monsieur savais qu'en un an il l'allé plus pouvoir assumer. Madame aura du faire. Un effort sans commune mesure et de mais 2018 a decembre 2018 effectue un virement de 240€ par mois.

Monsieur en salaud

Les prélèvements EDF GDF ASSURANCES FISC continuerons sur le compte de monsieur. Mais vu que le dernier versement ASSEDIC arrive en mars 2019.  Les prélèvements automatiques sont désormais interrimpus TRES TARDIVEMENT devinez? En avril 2019!!!!!

Depuis monsieur doit trouver où aller vivre!!

Il est SDF doit littéralement DEGAGER!!! Au plus vite!! Dirons certains "le salaud" puisque il veux divorcer!!

DIVORCER MAIS ÇA VA PAS!

C'est la réflexion de certaines!

Sauf que pour un homme habitué a assumer 100% les fraits du ménage. Se trouver, sans revenu, est synonyme de ruine.

Après, il est inenvisageable, trouver le moins cher logements!

Cela ne se conçoit surtout pas pour les proches, quitter une maison? C'est fou!

Sauf que les charges, doivent être assumées! Oui mais par qui? Avec quel argent?

Le divorce pour quoi?

Pour arreter un train de vie, devenu impossible, il est dit que monsieur surtout partirait en Colombie vivre avec sa nouvelle conquête. Sauf que si bien, monsieur dialogue via les reseaux, c'est loin d'être avec une femme mais avec des amis. Il est certaine que les echanges comportent de mots tendres, mais physiquement sans suite.
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1354
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.