trombinoscope sociale
trombinoscope sociale
¿Quieres reaccionar a este mensaje? Regístrate en el foro con unos pocos clics o inicia sesión para continuar.

gigapresse un forum suprimé depuis

Ir abajo

gigapresse un forum suprimé depuis Empty GEOPOLITIQUE ET IMPERIALISME

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 2 Jul - 10:39

GÉOPOLITIQUE ET IMPÉRIALISME

מכיוון ששירותי האינטליגנציה וההקצנות, בסופו של דבר הכלבים שיגנבו את האידיאולוגיה של ארצות הברית מופרזים מהרעיונות שלי, מכיוון שהם מנסים לדעת מה אני עושה ולנסות למנוע אותי על ידי כל האמצעים שאני מפרסם את הרשימות שלי

Jeudi deux juillet 2020
Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ

IN SPANISH AND FRENCH

GEOPOLÍTICA E IMPERIALISMO


Jueves dos de julio del año 2020
Por Néstor Elias Ramírez Jiménez

LA INFORMACIÓN


Cuando una mariposa agita sus alas en la casa blanca, en el Kremlin, ou en Pékin, los pueblos de los países del tercer mundo soportan una pandemia.

Lo que ocurre en los pueblos de la tierra, sujetos que la prensa no trata completamente, cuando digo que no son abordados completamente, es porque comprendo que son solo empresas como tantas otras.

La prensa esta hecha de empresas, donde al vender se asegura la perennidad, pero más allá, he insistido, si aquí la información y la publicidad no tienen frontera puesto que hay intereses geo-políticos y económicos de por medio.

EL CONOCIMIENTO

El cerebro humano, no es aprovechado en niveles muy rentables por el promedio de los humanos, entonces no podemos presentar perspectivas favorables por el futuro de la humanidad. Este aspecto distante de la cordialidad, distante de la diplomacia, en cuanto a muchas personas, parecerá un insulto entonces.

Sin embargo por una minoría de gentes de alta curiosidad, entonces aquí estamos muy lejos del insulto, solo en la descripción abrupta de la realidad. Tenemos dos palabras que son información y conocimiento, que están íntimamente atados pero separarlos es una practica basica para mantener el dominio, el control de la humanidad, por parte de menos de 1% de la gente.

LAS CONSECUENCIAS A LARGO PLAZO

A corte plazo, el hecho que exista una concentración de poder, en manos de pocas personas de la tierra, EN APARIENCIA no afectan algunas capaz sociales, en realidad quienes pertenecen a esas capaz de población media, educadores, periodistas, funcionarios, profesiones liberales, que conscientes o no aceptan un falso discurso, el discurso de una estado – nación, mientras que el poder ya no está en manos de gobiernos locales, la situación de los pueblos no podría ser peor.

Los gobernantes de los estados – nación (esto es algo que he subrayado infinidad de veces, desde que escribo en 2004) cuando ya intervenía en el foro del periódico EL FIGARO  en Francia, donde viví en un medio que funciono para mi como un laboratorio que me enseñó mucho en tiempo real.

EL COMPORTAMIENTO


Podía, en cada enfrentamiento sobre diversos sujetos, observar, analizar el pensamiento de una parte relativa de franceses, el foro del periódico EL FIGARO con sus moderadores, exigía de mi parte un contenido liso, lo que me obligaba a elevar el nivel cada vez, sin embargo afrontando algunas personas ( un mínimo ) que a falta de poder argumentar se defendían con insultos, por lo tanto ese ambiente me llevó a elevar, a perfeccionar, a progresar en la cultura. Podría incluso concluir afirmando que esta experiencia, “virtual” me aporto mucho progreso. Al serrar algunos sitios, foros y blogs, se pierde toda la información, fue así que al serrar el foro del periódico al igual que otro donde (desde luego es posible llevar cuentas, de las lecturas) igual fue un éxito para mi intervenir, hasta el momento de serrar PERIODISTA DIGITAL su foro solo en mis dos sujetos creo que contaba no lejos de dos cientos mil lectores.

Debo subrayar la importancia de la confrontación de las ideas, sin lo cual, dudo que intelectualmente podamos evolucionar. Hoy convergen mis ideas o siendo modesto solo intento adaptarme al cuadro epistemologíco que ya dibujaron personas que he leído como es el caso de: Joseph E. Stiglitz, Raymond Aron, John Christensen, en una lista no exhaustiva.

El comportamiento se construye a manera de réspuesta, una consecuencia al intercambio entre el ambiente y nosotros.

Lo que es delicado en esta realidad, es que podríamos tener más o menos empatía y esa dosis es proporcional a nuestra voluntad. Excepto que nuestra voluntad (lo sabemos) es moldeada, forjada, construida por condición del medio. Esto por recortar, digamos que sobre la base, de la noción de discernimiento expuesta por Descartes,  que nos lleva a otro atajo intelectual de mi parte sin lo cual el lector se cansaría, ese atajo me lo ofrece la posición de Michel Foucault  cuando aborda la relación de la población con el poder.

Esto nos lleva a la conclusión de que lo que cada uno de nosotros cree como “su propia” consciencia, no es más que lo que el poder desea que pensemos. Quizá aquí el lector comprende al fin por que mi primera frase bajo el titulo CONOCIMIENTO, no está en nada lejos de la realidad, Excepto que estamos hablando aquí DE NUESTRO COMPORTAMIENTO.

QUE HABRÍA QUE HACER ENTONCES

Hasta ahora he tomado treinta años de mi vida, tratando ese tema, las organizaciones como OXFAM por sus estadisticas, como es el caso de GREENPEACE, así que otras ONG, recuerdan cada día que la humanidad avanza, (no es evolución, no es progreso) en un camino siego, hay personas icluso que hubieran cometido errores, diversos, de variantes, al fin de cuentas hubieran comprendido la gravedad del hecho. Podemos nombrar a Jean-Jaques Custeau, Nicolas Hulot, Al Gore, Yann Arthus-Bertrand, de todas maneras sus actividades tienen en común algo: ellos comprendieron la fragilidad del planeta Azul.

LE LOBBY Y EL BOICOT


Hasta hoy, esas dos herramientas tan poderosas, algunas veces discretas, han sido utilizadas por grupos empresas que ademas de conocerles y utilizarles hoy les utilizan para asegurar la hegemonía y la perennidad.

Por que las minorías continúan a imponer sus intereses sobre más de 99% de la mayoría! Porque la información y el conocimiento están bajo control, porque el texto que he escrito aquí no tiene riesgo de cautivar lectores. De otra parte comprendo que este tipo de sujetos pueda molestar a cierta clase de lectores. Esos lectores disponen de todos los medios para reprimir iniciativas soeces hacía ellos, logran aniquilar las personas, logran borrar del mapa la gente, pero no podrán matar las ideas.

Le boicot es la herramienta que 99% debería usar para hacer frente a la tendencia especulativa y de manipulación de la riqueza de manera dominada por la avaricia la codicia egoísta, hipócrita y vana. Acción que solo produciría al fin de cuentas, el fin de tantos imperios en la historia de la humanidad: Los egipcios, los acheminidas, los Otomanes, los Soviéticos, etc.

Sabemos que el camino de la democracia no funcionó en 1973, el camino de la guerra, ni siquiera deberíamos mencionarle, puesto que equivale a que nos entre matemos entre 99% de nosotros, cosa absurda desde mi manera de ver el mundo. Esto es solo una utopía, solo porque el conocimiento nos hace terriblemente falta.



L'INFORMATION basado en los trabajos de Omar Bula Escobar y Victor de Currea Lugo

Quand un papillon agite ces ailes à la maison blanche ou au Kremlin ou à Pékin le peuple des pays du tiers monde supporte une pandémie.


Cuando una mariposa agita sus alas en la casa blanca, en el Kremlin, ou en Pékin, los pueblos de los países del tercer mundo soportan una pandemia

Ce qui arrive dans des peuples du tiers monde, des sujets que la presse ne traite pas trop; quand je dis que la presse n'aborde pas, je comprends que je suis devant des entreprises comme bien d'autres.

La presse ce sont des entreprises, où il faut vendre pour assurer la pérennité des entreprises mais au-delà, je reviens avec la même rengaine, oui l’information et la publicité n’ont pas de frontière lorsque nous parlons des intérêts géopolitiques et d’économie.


LA CONNAISSANCE




Le cerveau humain, n’étant pas utilisé à des niveaux très haut, par la moyenne des êtres humains, nous ne pouvons pas, avoir une perspective favorable sur l’avenir de l’humanité. Ceci à un aspect loin de la politesse, loin de la diplomatie, pour bien des gens ceci, s’apparentera plutôt à l’insulte plus qu’autre chose.

Mais pour d’autres personnes plutôt de niveau de curiosité haute, là nous sommes très loin de l’insulte, mais dans la description abrupte de la réalité. Nous avons deux termes là, information et connaissance, qui sont intimement liés, mais les séparer est une pratique basique pour le maintien la domination et le contrôle de l’humanité, pour la part de moins de un pourcent (1%) des gens.


LES CONSÉQUENCES À LONG TERME

À très court terme, le fait qu’il y ait une concentration du pouvoir, dans les mains de très peu de personnes, EN APPARENCE n’affecte pas certains couches de population, justement ce sont ses couches de citoyens, qu’appartiennent à des classes moyennes, des éducateurs, des journalistes, des fonctionnaires, des professions libérales, qui sans le savoir supportent un discours faux, c’est le discours d’état nation, hors le pouvoir n’étant pas en mains des gouvernants locaux la situation des peuples ne pourra que devenir de pire en pire.

Les gouvernants des état nations, ceci est une chose que je viens régulièrement assenant répétant depuis que j’écris régulièrement c’est-à-dire depuis les années 2004 alors qu’il existé déjà le forum du journal LE FIGARO, où j’ai vécu au milieu d’une population mais comment dans un laboratoire, pour moi cette expérience a été enrichissante du point de vue de l’analyse en temps réel.


LE COMPORTEMENT




Je pouvais, en temps réel, observer, analyser, la pensée d’une partie non négligeable des français. Le forum du journal LE FIGARO, avait des modérateurs, alors il fallait se montrer très très discret, les insultes étaient pas tolérés sauf à mon encontre, les textes de deux ou trois personnes, desquels j’appris beaucoup. Avaient comment seule manière de  dissimuler l’ignorance, les phrases vulgaires. Le forum ayant fermé, j’avais des écris déjà d’un grand volume. D’autres textes, autant que ceux du forum du journal aussi auraient fini pour disparaître, c’est le cas des intervention dans le site appelé PERIODISTA DIGITAL en Espagne. Mais écrits là avaient atteint presque deux cents mille lectures.

C’est donc à travers des observation que nombre de mes textes sont aujourd’hui pour la plus part en convergence voir en conséquence du message de certains personnes du genre Joseph E. Stiglitz. Raymond Aron, John Christensen, dans une liste non exhaustive.

Le comportement est donc construit à manière de réponse, de conséquence de l’interaction entre nous et l’environnement.

Ce qu’il y a de délicat dans cette réalité, est que nous pourrions avoir plus ou moins d’empathie et cette dose est proportionnel à notre volonté. Sauf que notre volonté est modelée, formatée, construite sous condition du milieu. Ceci pour raccourcir disons-le sur la base de la vision du discernement de Descartes, nous mène à un autre raccourci sans quoi mes écrits seraient trop long, nous sommes sur la vision de population et pouvoir de Michel Foucault.

Cela nous mène à la conclusion que ce que chacun d’entre nous crois être « sa propre » conscience au fait n’est qu’une vision biaisée imposé par le pouvoir.  Et voilà pour quoi alors la première phrase sous le titre de LA CONNAISSANCE, n’est pas vraiment très éloignée de la réalité, sauf que cette réalité parle du comportement. DE NOTRE COMPORTEMENT.


QUOI FAIRE ALORS



J’ai déjà pris presque trente années de ma vie, à traiter le sujet, l’organisation OXFAM, par ses résultats, autant que l’organisation GREENPEACE, comment bien d’autres ONG,  rappellent chaque fois, que l’humanité, avance, (ce n’est pas évolution, ce n’est pas progrès) dans un chemin sans issu, il y a des personnes qui même si leur action présente des lacunes, des erreurs, des zones d’ombre, comprennent la gravité, je vais citer quelques personnes tels que Jean Jacques Cousteau, Nicolas Hulot, Al Gore, Yann Arthus-Bertrand, quoi qu’il en soit leurs activités ont en commun une chose : ils ont conscience de la fragilité de la planète bleu. [/size]

LE LOBBY ET LE BOICOT

Jusqu’au jours d’aujourd’hui, ces deux outils très puissants, très discrets, ont été utilisés par des groupes des entreprises, des organisations, qui en plus de les connaître et les utiliser réussissent a garantir leur hégémonie, leur pérennité.

Pour quoi des minorités continuent à imposer leur intérêts sur plus de (90%) quatre-vingt-dix-neufs pour cent alors ! Parce que l’information et la connaissance sont sous leur contrôle, parce que le texte que je viens d’écrire, ne risque pas d’accueillir trop de lectures, d’ailleurs je sais que parmi les lecteurs, il y a ceux, à qui ce genre de littérature dérange au plus haut degré. Et qu’eux auraient les moyens de bloquer, inclus d’anéantir les personnes, des les effacer mais les idées, elles ne meurent pas.

Le boicot est l’outil que le 99 % des peuples de la terre doit utiliser pour contre -carrer la cupidité des minorités qui vont réussir à produire au but de comptes le même effet qu’aura causé la disparition d’autres empires : l’empire égyptien, l’empire des achéménides, l’empire Grec, L’empire Othman, L’empire Soviétique.

Le chemin démocratique n’a pas marché en 1973, le chemin de la guerre, n’a pas lieu d’être, puisque cela équivaux à s’entre tuer entre le 99 % des gens, chose absurde à ma manière de voir le monde. Ce-ci est une utopie, aujourd’hui, mais parce que LA CONNAISSANCE elle nous manque terriblement.


ПОСЛЕ ТОГО, ЧТО СЛУЖБЫ ИНТЕЛЛЕКТУАЛЬНОСТИ И ЭКСТРЕМИСТЫ, В КОНЦЕ СОБАКИ, КОТОРЫЕ ЗАЩИЩАЮТ ИДЕОЛОГИЮ СОЕДИНЕННЫХ ШТАТОВ, ОТРАЖАЮТСЯ В МОИХ ИДЕЯХ, ПОЭТОМУ ОНИ ПОПЫВАЮТСЯ, ЧТО Я ДЕЛАЮ, И ПОПЫТАЮСЬ МЕНЯ ВСЕМИ СРЕДСТВАМИ, КОТОРЫЕ Я ИЗДАЛ
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1380
Age : 59
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

gigapresse un forum suprimé depuis Empty gigapresse un forum suprimé depuis

Mensaje  Admin el Dom 4 Ene - 1:14

titre: HISTORIQUE D’ACTIVITÉS
sujet: TEXTE PUBLIE AU FORUM GIGAPRESSE

Économique et politique

voilà un article paru dans GIGA PRESSE le Samedi 09 Avril 2005 09h08


Deux termes indissociables.

Norvège 1, Belgique 6, USA 7, Japon 9, France 17, Allemagne 18, Turquie 96.

Le "benchmarking" l'art de la comparaison est un instrument naturel. Jean-Philippe Cotis écrit "Mesurer son retard c'est évidemment désagréable, surtout lorsqu'il s'accroît. Et la tentation naturelle, pour chacun de nous, est bien sûr de minimiser la portée de la comparaison, en évoquant notre caractère unique, nos particularités qui nous rendent incomparables ! Nous avons tous nos singularités nationales, notre art de vivre qui valent bien mieux qu'une vulgaire statistique de PIB par tête.

Dans un processus de convergence économique pour influencer le débat public et la conduite de la politique économique. A partir des années 80 le rattrapage économique "automatique" à commencé à s'étioler, à partir des années 90 on assisté à un recul de la position du Japon et l'Europe. Aujourd'hui le pouvoir d'achat d'un français ou d'un Allemand est inférieur de 30% à celui d'un nord-américain.

L'emploi, est une composante basique de la santé d'une nation ou autre communauté de nations. Par nombre de raisons, sans y prendre un ordre : la mise hors service d'un savoir-faire, se priver de l'expérience des personnes, le coût d'allocation, qui n'est pas une charge pour l'ex-employeur de manière directe mais pour les finances de la nation.

En détail, une nation est en termes de comparaison identique à une famille : dans laquelle les adultes doivent travailler, avec un salaire qui sera proportionnel à l'éducation reçu pour les membres de la famille. Ce n'est pas si simple que cela. Hors dans le monde moderne. Quelques membres de la famille, qu'on perçu une meilleur éducation laissent aux autres à la maison, sans même s'inquiéter de leur sorte.
Le problème c'est que le budget de la famille s'amenuise globalement. Le budget d'une nation est frappe drastiquement, menant l'ensemble dans des restrictions, sur la santé, l'éducation, etc., à l'échelle d'une nation cela mène comme conséquence directe un coût qui va en augmentation car les enfants en grandissant "la population" est écarté de l'opportunité de se rendre autonome "individu rentable" pour soi même et pour la famille.

L'ignorance est à la base d'une augmentation des coûts en santé, en sécurité. Le développement de la famille "nation" est alors arrêtée nette, C'est alors qui comment le signale Jean-Philippe Cotis. De l'OCDE le pouvoir d'achat des citoyens des pays comment la France et l'Allemagne est inférieur de 30% de celui des Etats Unis. Bien que les indices statistiques de manière logique donnent en termes d'épargne et rentabilité une idée autre, à peine normale, car une partie minimale des membres de la famille "nation" profitent sans tenir compte des effets néfastes à long terme.

L'économie de la U.E., comment d'ailleurs celle de n'importe quelle nation, ne peu individuellement être analyse en dehors du conteste mondiale. Les mesures sont en conséquence de la même taille. Cela ne veut nullement dire que la tournure du projet de constitution doit être libérale, bien au contraire.

En septembre 2000 les dirigeants du monde, réunis sous l'égide des Nations Unies, ont adopté la Déclaration du Millénaire, engageant ainsi leur pays à consentir des efforts plus importants au plan international en vue de réduire la pauvreté, d'améliorer la santé et de promouvoir la paix, les droits de l'homme et un environnement durable.

Les objectifs du millénaire pour le développement (OMD), qui sont le fruit de cette déclaration, sont spécifiques et mesurables. L'un d'entre eux vise à réduire d'ici 'extrême pauvreté qui accable toujours plus d'un milliard de personnes de par la monde. Ces objectifs, et l'engagement pris par les pays riches et pauvres de les atteindre, ont été énoncés dans le Consensus de Monterrey qui s'est dégagé à l'issue de la Conférence des Nations Unies sur le financement du développement, en mars 2002, et réaffirmés lors du Sommet mondial sur le développement durable et du lancement du cycle de Doha sur le commerce international.

Une manière de favoriser les pays pauvres, consiste entre autres à mettre l'accent sur l'éducation, car seul la connaissance apporte à la personne les outils indispensables pour rendre l'individu autonome dans sa vie d'adulte. C'est un investissement à long terme mais rentable et sur. Car le problème de pauvreté existe, en grand partie à cause de l'ignorance des populations, donc de la mauvaise exploitation des ressources naturelles en générale ; Inclus l'être humain, car le but de l'éducation est de le rendre libre. Il faut pour tant tabler sur un pourcentage minimum de populations que par cause de facteurs difficile de maîtriser reste en dehors des bénéfices, mais non pas en dehors d'une couverture sociale digne.

La régression dans les indicateurs du développement humains I.D.H. selon Mark Malloch Brown du Programme des Nations Unies pour le développement P.N.U.D. dans certains cas spectaculaire, montre à quel point il est urgent d'agir pour permettre d'y relever les niveaux de santé, d'instruction, et aussi de revenu.

Lorsque j'aborde des sujets dans le magazine de la rue des auteurs comment "je suis naïf" ou "spéculons" c'est pas pour le plaisir, ou un désir de popularité, (avec des sujets sur l'économie et la politique nous sommes loin de trouver des amis) mais parce que la société en générale doit regarder en face une situation qu'il faut redresser ; Non pas pour une partie de la population (l'univers politique) mais pour l'ensemble de la société, en travaillant main dans la main dans le respect de la qualité de l'être humain et les règles de la démocratie.
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 27/10/2007

https://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.