trombinoscope sociale


Unirse al foro, es rápido y fácil

trombinoscope sociale
trombinoscope sociale
¿Quieres reaccionar a este mensaje? Regístrate en el foro con unos pocos clics o inicia sesión para continuar.
Le Deal du moment : -54%
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet ...
Voir le deal
59.99 €

De FACEBOOK & forums et blogs

Ir abajo

De FACEBOOK & forums et blogs Empty SUR JOIGNY ET MONSIEUR NICOLAS SORET

Mensaje  Cogito ergo sum Sáb 9 Ene - 12:21

LE TRAVAIL SUR L'INSERTION EN TEMPS DE PANDÉMIE

EN ESPAGNOL ET EN FRANÇAIS

(FRENCH)

Jeudi prochain, nous accueillerons à Joigny, le
Président du département et moi, Madame Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l’insertion.
La ministre viendra observer une expérimentation nationale dédiée aux bénéficiaires du RSA pour laquelle le conseil départemental de l’Yonne s’était porté candidat aux côtés de Pole Emploi. Et, dans l’Yonne, Joigny s’était portée volontaire pour mener cette expérimentation.
Pourquoi? Parce que je demeure convaincu que nul n’est inemployable, c’est le fruit de mes années professionnelles dans l’insertion par l’activité économique. Comme le proclamait le préambule de la Constitution française du 27 octobre 1946: « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi ». C’est ma boussole personnelle.
Sauf qu’une fois que l’on a dit ça, on n’a rien dit. Loin des Yaka, travailler en profondeur la question de l’insertion professionnelle, le meilleur gage de la lutte contre la pauvreté, c’est rapidement prendre conscience que certains publics, pour retrouver leur employabilité, doivent être accompagnés pour lever tous leurs freins à l’emploi. On n’est pas disponible à l’Emploi quand on accumule les accidents de la vie, les soucis de santé, de logement, de droit, de mobilité, de formation dépassée... et le temps joue contre l’employabilité. Plus longtemps on se tient loin de l’emploi, moins on a de chance de rebondir. Quand j’ai fait mon mémoire de fin d’étude à l’Edhec sur le sujet, j’avais été frappé de voir que même des cadres aux situations très enviables, au gré d’un divorce qui se passe mal, d’un cancer, d’un licenciement, pouvaient dévisser très très vite et être rattrapés par des surendettements, des problèmes de droit, ou parfois même d’addiction. On ne s’en sort pas toujours tout seul. Toutes celles et ceux qui sont passés par la, le savent.
C’est tout le sens de la garantie d’activité, qui a été déployée à titre expérimental dans le cadre du service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) l’Yonne à Joigny, et qui est l’objet même de la venue de la Ministre jeudi prochain. Concrètement, cela signifie qu’apres inscription de la personne au RSA auprès de la CAF, celle-ci se voit immédiatement mobilisée sur plusieurs dispositifs. Le mot « immédiatement » est important, il fallait parfois plusieurs mois entre le moment où l’inscription était faite et le premier rendez vous organisé avec un bénéficiaire. C’est fini. Aujourd’hui, à raison d’un ou plusieurs rendez vous par semaine, et après un co-diagnostic réalisé par un travailleur social du conseil départemental et un conseiller Pôle Emploi, le bénéficiaire du RSA est accompagné de façon intensive afin de lever tous ses freins à l’emploi, lui permettre d’accéder à une formation, etc...bref, le remobiliser vers l’emploi aussi vite que possible, pour ne pas que sa situation personnelle, risquant de se dégrader, ne l’éloigne encore un peu plus de l’employabilité.
C’est en place depuis septembre dernier. Et les premiers résultats sont très encourageants.
Cela tient à la mobilisation des agents de Pôle Emploi de Joigny, des agents de l’unité territoriale de solidarité (le conseil départemental) de Joigny et des agents de la ville et de la communauté de communes. A travers un « COTI », un comité territoriale de l’insertion, on se voit tous les mois (pôle emploi, département, région, CAF, interco, mairie), pour passer en revue tous les problèmes qui se posent et entravent la remise à l’emploi des bénéficiaires du RSA. C’est de ce COTI qu’est sorti la nécessité de faire venir Mobil’eco à Joigny pour permettre, notamment, aux bénéficiaires du RSA habitant les villages d’avoir une solution de mobilité pour aller travailler. C’est de ce COTI qu’à émergé l’idée de faire venir à Joigny une nouvelle structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) pour remettre à l’emploi les publics les plus éloignés du travail, ce que nous ferons à travers la création d’une structure de maraîchage. C’est de ce COTI que naît l’idée qu il faut travailler plus finement la garde des enfants, qui, notamment pour les femmes seules, est une problématique récurrente pour reprendre un emploi. Etc, etc. C’est un vrai travail partenarial. ENFIN, enfin!, on sort de la logique de silo où chacun court dans son couloir, pour faire de l’intelligence collective et mobiliser les ressources de tout le monde (mairie, communauté de communes, conseil départemental, État).
Je suis très heureux que le conseil départemental de l’Yonne, pôle emploi et Joigny se soient lancés dans cette expérimentation. Je ne peux que souhaiter que celle-ci se généralise dans l’Yonne, et dans tout le pays. C’est ce dont nous tâcherons, Patrick Gendraud et moi, de convaincre la Ministre, jeudi.



(EN SPANISH)


Traducción al español de un comentario del Alcalde Nicolas Soret de una pequeña población de diez mil habitantes, la cual se encuentra en la región de Bourgogne en Francia.

Fecha: 5 de enero 2021

Jueves próximo, acogeremos en Joigny, con el jefe del departamento de Yonne a la señora BRIGITTE KLINKERT ministra delegada a la inserción.

La ministra vendrá observar un experimento nacional dedicados a los beneficiarios del RSA (en francés Revenu de Solidarité Active) Ingreso de Solidaridad Activa (1) por el cual el consejo departamental del departamento de Yonne se había propuesto candidato al lado de la oficina nacional del empleo (Pole Emploi) y en el departamento Joigny se ofrecio candidata como municipalidad para la experiencia.

Porque?

Por que yo (alcalde de Joigny) permanezco convencido que nadie debe considerarse persona sin posibilidad de trabajar, que es el fruto de muchos años de mi trabajo en la inserción profesional por la actividad economica. Como lo proclama la constitución francesa del 27 de octubre de 1946:

...“Cada cual tiene el deber de trabajar y el derecho de obtener un empleo”…

Es mi brújula personal

Excepto que una vez que se dice eso, en verdad no pasa nada. Muy lejos de aquellas personas que son especialistas en todo y no saben nada, trabajar profundamente el sujeto de la inserción profesional, que es la mejor herramienta contra la pobreza, es rápidamente tomar consciencia, que algunas personas para encontrar su potencial para desempeñar un empleo, necesitan ser acompañados, guiados, formados de manera a suprimir todos los frenos para ser productivos, No estamos disponibles para trabajar cuando acumulamos los accidentes de la vida, las dificultades de salud, de vivienda, de derechos, de transporte, de nivel de formación obsoleta… y el tiempo es un enemigo mayor de las posibilidades de encontrar empleo. En cuanto más tiempo estamos lejos de un empleo más difícil sera volver a encontrar un empleo. Menos oportunidades tendremos de triunfar de nuevo. Cuando realicé mi tesis de fin de grado en el EDHEC sobre el sujeto, me causo impresión de ver incluso personas de alto nivel de formación, luego de un tras-pie, un divorcio mal negociado, luego de un cáncer, de un despido, pueden caer de muy alto, y rápidamente encontrarse endeudados, con problemas de derechos, incluso a veces adictos, uno no se recupera solo, toda aquella persona que ha vivido esto lo sabe.

Aquí toma todo su sentido la intensión de garantizar una actividad, en la cual se ha creado el SPIE (Servicio Publico de Inserción y el Empleo) a titulo experimental dentro del cuadro de obligación del servicio publico creado y experimentado en el departamento YONNE y en lo que me corresponde lo apoyo a Joigny y que hace objeto de la venida de la señora BRIGITTE KLINKERT ministra delegada a la inserción.

La palabra “inmediatamente” es importante, hacia falta a veces menos entre el momento en que la inscripción se hacía y la primera cita con un beneficiario. Eso se acabo. Hoy se acuerdan una o varias citas por semana, luego de un diagnostico concertado realizado por un trabajador social, del consejo departamental al lado de un consejero de la oficina nacional del empleo (POLE EMPLOI), el beneficiario del subsidio o ingreso de solidaridad activa RSA, es acompañado de manera intensiva con el fin de descartar todos los frenos para obtener un empleo, permitirle realizar una formación (según comprendo desde siempre, agrego, que garantiza un ingreso, ademas de ser gratuita, pues la capacitación es una inversión mayor para el progreso de la sociedad) movilizando lo más rápido posible la persona a un nuevo empleo, para evitar que su situación personal arriesgue la degradación, lo que lo alejaría aún más de la posibilidad de un empleo. Esto esta funcionando después de septiembre con resultados convenientes.

Esto es posible gracias a la participacion activa del personal de la Oficina Oficial del Empleo de Joigny (POLE EMPLOI) al lado de los agentes de la unidad territorial de solidaridad (el consejo departamental) de Joigny así que el personal de la alcaldía y de la asociación de municipios (3) conformando el COTI (que es un comité territorial de inserción) que se reune todos los meses, donde se analiza todos los problemas que se presentan y que dificultan el regreso al empleo de los beneficiarios del RSA. Es desde el COTI que salió la necesidad de hacer venir a Joigny MOBIL’ECO (4) para permitir a las personas de poblaciones aledañas beneficiando del RSA, de tener la solución ideal de movilidad para ir a trabajar. Es del COTI que emergió la idea de hacer venir a Joigny una nueva estructura de inserción por medio de la actividad económica  SIAE (Structure pour l’Insertion par l’Activité Economique) para inyectar al empleo el publico más alejado de los sitios de trabajo. Incluso haremos un programa de inserción gracias a la instalación de un huerto. Es desde el COTI que germina la idea que se debe trabajar más finamente la acción de las guarderías para niños, que en particular por las mujeres solas, es un obstáculo mayor para volver a trabajar. Etc., etc. Es un verdadero trabajo mano en la mano con todos los actores sociales, las empresas y la función publica.

EN FIN! En fin! Estamos saliendo de la lógica del silo, donde cada cual, corre en su corredor, haciendo en cambio de la inteligencia colectiva movilizando los recursos de todo el mundo (alcalde, comunidad de alcaldias, consejo departamental, Estado)

Estoy muy contento que el consejo departamental de YONNE, la oficina estatal del empleo (POLE EMPLOI) y Joigny se hallan lanzado en esta experiencia. Solo me queda desear que esto se generalice en el departamento de YONNE y en todo el país. Es esto de lo que nos encargaremos Patrick GENDRAUD y yo para convencer la señora ministra el jueves.


(1) RESEÑA HISTÓRICA: El ISA por Ingreso de Solidaridad Activa (RSA ) es una prestación social francesa que completa los recursos de una persona en estado precario o con recursos mínimos, con el fin de garantizarle un ingreso mínimo para vivir. En contra parte, en algunas situaciones, aquellos beneficiarios ( dos millones y medio en Francia en 2016) tienen la obligación de buscar empleo o definir y seguir un proyecto profesional con el animo de mejorar su situación financiera mejorando su situación financiera, social y profesional. Este fondo es manejado a nivel departamental (consejo departamental) es pagado por las Cajas de subsidio familiar y las mutuales sociales agrícolas. Fue instalado en el año 2007 en un gobierno de derecha donde el primer ministro era Francois Fillon, y se instala remplazando otras medidas muy diversas instaladas desde muchos años antes durante el gobierno de Francois Miterran entre otras, creadas muchos años antes como es el caso de los subsidios familiares instalados en el año 1938 un 12 de noviembre, En 1916 el ingeniero Emile Romanet, decidió acordar al personal de la empresa JOYA en Grenoble Francia las primeras cuotas de subsidio familiar, en enero de 1918, triste por las condiciones de las mujeres por lo regular madres de familia que escogian el carbon durante la primera guerra mundial el señor Emile Marcesche convence a todos los patrones de la región MORBIHAN (al sur de la bretaña en Francia) para crear un fondo cumún o caja de compensación, que es la primera CAF (caja de subsidio familiar, en francés caisse d’allocation familial) en Francia.

(2) EDHEC (Escuela de Altos Estudios Superiores de Comercio del norte) en las inmediaciones de la ciudad de Roubaix en Francia, creada bajo ley 1901 es decir sin animo de lucro, fundada en Lille en 1906 y que hoy tiene su sede principal en la ciudad de Roubaix, hoy con otras sucursales incluso en Singapour. (me encantaría en una nota personal que las élites de Colombia, se inspiraran de estas obras y tomáramos contacto con ese institución para instalar algo así en Colombia)

(3) la comunidad de comunas que funciona desde hace algunos años donde se comparten competencias, personas y equipos o maquinas de varios municipios tales que el equipo de mantenimiento de vías publicas, el equipo de mantenimiento de infraestructuras, de mantenimientos de espacios verdes, equipo de aseo, a la manera cooperativa para reducir costos)

(4)http://www.avere-france.org/Site/Adherent/?adherent_id=170  correo christianlucas@hotmail.fr es una asociación creada en Bordeaux, en colaboración con diferentes actores de la industria, la sociedad civil y oficial para promover la movilidad con vehículos eléctricos, híbridos y que se recarguen, que se ponen a disposición de personas en programas de inserción profesional, para solucionar sus dificultades.


Traduction à l'espagnol par Nestor Elîas Ramirez Jimenez
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1397
Age : 60
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

De FACEBOOK & forums et blogs Empty Le candidat idéal pour la maison blanche

Mensaje  Cogito ergo sum Vie 26 Oct - 6:54

Barack Obama reste le seul candidat viable pour l'avenir des USA.

The only viable candidate for the White House is Mr. Obama


The republicans are very attached to religion for more abusing of poor peoples, for further enslave the persons without education

Les républicains aux USA sont dans sa grande majorité des gens TROP CONSERVATEURS.

Mais qu'elle est la signification de conservateur ?

But what is the significance of republican?

C'est là, où se fait la différence entre les gens, bien au-delà du sol des USA !

This is where we must make a difference, among individuals and ideologies, especially well beyond U.S. soil.

Il y a deux grands courants idéologiques, en opposition dans le monde. Je vais jusqu'à admettre la présence des gens sans opinion.

There are two major ideological currents in opposition in the world. I'll admit the presence of people without opinion.

Oui car admettre deux courant est prétentieux, de ma part, et j'admets même qu'est en plus avoir un esprit obtus.

Yes, because admit only two ideologies is pretentious, and from me even more I admit are to have a spirit obtuse.

Je crois pouvoir exposer par un enseignement clé dans ma construction intellectuelle. Ma tentation radicale d'admettre QUE deux grandes écoles de la pensée.

Mon professeur de sociologie à l' INSTITUT TECHNIQUE INDUSTRIEL où j'ai eu en 1980 mon baccalauréat en METALLURGIE, (lorsque j'ai questionné pour la fâcheuse tendance de deux partis politiques a s'attribuer le pouvoir, vers mon âge de 13 ans je voulais m'abstenir donc de donner mon vote pour l'un des deux grand courants politiques)

ça réponse :

« En politique il y deux fronts, il faut éviter de se trouver au milieu, car vous allez prendre les balles, en tire croisé, donc vous allez être exposé doublement »

Depuis bien sur d'autres courants se sont développée donc les écologistes, par exemple.

Pour les USA, les deux grands groupes sont les démocrates et les républicains.

La principal caractéristique des républicains, est leur attachement à la concentration de richesse par des minorités !

La deuxième caractéristique est leur attachement à des idéologies, plutôt religieuses, très strictes !

Si nous associons ces deux caractéristiques, se détache une notion simple à comprendre.

Les plus riches et minoritaires contrôlent les plus pauvres et majoritaires par la religion.

Que dit la religion ?

Qu'il faut tout supporter dans la terre, souffrir, si nous voulons atteindre le paradis.

Les pauvres se laissent endoctriner, pour leur manque d'éducation, les pauvres se laissent exploiter, vont travailler ainsi très dur, pour faire le bonheur des privilégies.

Voilà pour quoi, les plus riches, contrôlent tout ! Et le contrôle médiatique leur permet de diaboliser les idées nouvelles, le modernisme qui est pourtant exploité par les nantis, l'informatique, les smart-phones, vendus aux plus pauvres, pour s'enrichir très vite, hélas les nouvelles technologies sont aussi porteuses de plus de liberté, et de modernisme, que curieusement n'est jamais questionné par ses gens TRES CONSERVATEURS !


Última edición por Nestor Ramirez el Vie 26 Oct - 7:29, editado 1 vez (Razón : Barack Obama)
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1397
Age : 60
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

De FACEBOOK & forums et blogs Empty De FACEBOOK & forums et blogs

Mensaje  Cogito ergo sum Dom 2 Sep - 12:52

Titus Le Pèse-nerf

Au final,c gentil de rigoler sur Sarkozy le dimanche,mais c juste un jeu.

Le vrai problème est devant nous : quel avenir nous pourrons espérer et construire, quelle société sera la notre.....que sommes prêts à perdre,que voulons nous gagner. Et ensuite,de quels outils nous disposons...

Je trouve là des questions fondamentales, qui doivent avoir des réponses dans l'immédiat

L'avenir

L'avenir est facile de dessiner, parce que nous sommes 99% à nous plaindre avant au bistrot sans doute aujourd'hui avec l'internet un peu par tout, moi le premier.

L'avenir ne changera pas puisque plusieurs empires ont déjà vécu et celui si l'empire capitaliste n'est pas différent. Je veux dire que les classes populaires, comment est si bien souligné dans LE DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE, ne voudrons, jusqu'à présent chercher à s'associer, a créer des groupes de discussion, à créer des cercles de travail à la taille de la terre.

La société est gouvernée par certains, non pas parce qu'ils sont meilleurs, mais parce que l'individualisme induit dans le citoyen lambda, le transforme en zombie, en mouton bon tout juste pour aller à l'abattoir, moi le premier je sens que nous aimons trop râler mais jamais aller chercher l'association, en France il y a que 8% de syndicalisés, alors que dans les pays nordiques le taux est de plus de 70%

Une nouvelle société?


Si l'actuelle dispose de millions de moutons, je vous laisse le choix de nommer la nouvelle société!

Perdre et gagner


Chaque français, ouvrier, s'identifie voir défend la politique de Nicolas Sarkozy, c'est un fait, j'ai eu à faire face dans mon travail à des ouvriers qui parce qu'ils gagnent 3000€ par mois, se croient appartenir à une CLASSE MOYENNE, jusqu'à là rien de gênant,

Mais lorsqu'ils critiquent la politique de suppression de la des-fiscalisation des heures supplémentaires, ils atteint une colère noir, sans vouloir entendre que la part d'exonérations patronales été de loin plus favorable aux patrons,

Puis la fameuse TVA sociale, est objet des échanges houleuses entre nous car ils ne comprennent que c'est un transfert de charges patronales vers le prix des articles de consommation courante.

Le même collègue qu'avant de partir en vacances, alors qu'il est locataire, (j'y comprends pas grande chose, avec un tel salaire, toujours locataire?) pique une grosse colère contre la décision de gel de loyer.

Voilà un ouvrier, qui est plus de droite que Nicolas Sarkozy en personne! Un ouvrier? Oui je suis sans mots pour justifier cela, mais c'est un parmi des millions! Je crois que si j'écris ces lignes c'est parce que depuis des années je milite pour la pédagogie, mon but étant celui d'illustrer par la voie des graphiques, nombre de chiffres de manière a rendre accessible du béotien type le maximum d'information.

Ce blog et plusieurs autres, ont une vocation fondamentale, et je vous invite au passage à vous inscrire et m'aider, car je suis un simple humain, immigré, arrivé en France en 1988, sans parler un mot de votre, langue, depuis je dois l'avouer j'ai très peu évolué, parce je suis un ouvrier, et je dois gagner de quoi faire vivre ma famille aussi. Mais je ne compte jamais rester silencieux devant l'injustice, et les idéologies néo malthusiennes.

La solution

Reste jusqu'ici une utopie, puisqu'il faut que touts les ouvrier de France et du monde, main dans la main, prennent des déterminations, solidaires, dans le but de peser dans le débat quotidien, peser dans la détermination du prix des produits, peser dans la mise en place de la législation, peser dans toutes les décisions politiques, là ou les leaders syndicales semblent anesthésiés.
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1397
Age : 60
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

De FACEBOOK & forums et blogs Empty Re: De FACEBOOK & forums et blogs

Mensaje  Contenido patrocinado


Contenido patrocinado


Volver arriba Ir abajo

Volver arriba


 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.