trombinoscope sociale


Unirse al foro, es rápido y fácil

trombinoscope sociale
trombinoscope sociale
¿Quieres reaccionar a este mensaje? Regístrate en el foro con unos pocos clics o inicia sesión para continuar.

Los humanos transgénicos

Ir abajo

Los humanos transgénicos  Empty Los humanos transgénicos

Mensaje  Admin Miér 10 Feb - 14:44

COVIC-35 o los humanos transgénicos
Espagnol et Francais

Espagnol

10 de febrero del año 2035
Por Nestor Elias Ramirez Jimenez

Según  el ultimo informe demográfico  de las Naciones Unidas (2034) ≈ 4 774 millones de personas pueblan la tierra, es decir que desde el COVIC-19 la población se ha reducido de 38% ≈ 2 926 millones de menos.

 Pierrot Gonçalvez es un obrero eficaz, perteneciente al grupo portugués obtenido por el proceso de eugenismo del consorcio franco-alemán de BAYER, la principal característica siendo la relación de resistencia a temperaturas entre menos veinte y más cuarenta grados durante periodos no inferiores a 21 días y la cantidad mínima de energía consumida, unos 500 gramos de liofilizado cada tres días.

Los laboratorios continúan colonizando a razón de tres mil a tres mil doscientas hectáreas por año en acumulado las regiones polares lo que se traduce por un incremento de 4% por año en promedio de cereales.

 La demografía de los países pobres, continúa en caída libre, debido a la ausencia de inversión en laboratorios destinados en estas regiones pobres, por germinación humana; lujo reservado a las grandes potencias China, India, Taiwán y   Arabia Saudita.

Este fenómeno se viene acentuando desde 2027 último año de fertilización natural legal, hoy el ADN humano, ya dejó la condición y disposiciones fisiológicas, aptas para la formación del zigoto, sin desprendimiento de la placenta. Pese a la intensa campaña jurídica de asociaciones a talla mundial, tratando de incriminar los lideres de la mutación genética en la responsabilidad de la esterilidad de los humanos. En Zúrich continúa el enfrentamiento de los equipos jurídicos, sin que se pueda augurar el fin favorable al comité internacional de ambientalistas.

Français

COVIC-35 ou humains transgéniques
Selon le dernier rapport démographique des Nations Unies (2034) ≈ 4774 millions de personnes peuplent la terre, c'est-à-dire que depuis COVIC-19 la population a été réduite de 38% ≈ 2926 millions de moins.

Pierrot Gonçalvez est un ouvrier efficace, appartenant au groupe portugais obtenu par le processus eugénique du consortium franco-allemand BAYER, la principale caractéristique étant le rapport de résistance à des températures comprises entre moins vingt et plus quarante degrés pour des périodes d'au moins 21 jours et le quantité minimale d'énergie consommée, environ 500 grammes de lyophilisat tous les trois jours.

Les laboratoires continuent de coloniser au rythme de trois mille à trois mille deux cents hectares par an dans les régions polaires accumulées, ce qui se traduit par une augmentation moyenne de 4% par an des céréales.


La démographie des pays pauvres poursuit sa chute libre, en raison du manque d'investissement des les laboratoires à destination de ces régions pauvres, en raison de l'infertilité humaine; luxe réservé aux grandes puissances Chine, Inde, Taiwan et Arabie Saoudite.

Ce phénomène s'est accentué depuis 2027, dernière année connue de fécondation naturelle et légale, aujourd'hui l'ADN humain a déjà quitté sa condition et les dispositions physiologiques, propices à la formation du zygote, sans décollement du placenta.

Malgré l'intense campagne juridique d'associations de taille mondiale, tentant d'incriminer les leaders de l'industrie
pharmaceutique spécialisés en mutation génétique; dans la responsabilité de la stérilité des humains. La confrontation entre les équipes juridiques, démarrée en 2025, se poursuit à Zurich, sans qu'une fin favorable au comité international des écologistes se façonne a l'horizon.
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 27/10/2007

https://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

Los humanos transgénicos  Empty Les immigrés transgeniques

Mensaje  Admin Miér 10 Feb - 20:13

LES MUTANTS : sur les humanoïdes génétiquement modifiés les immigrés.
Mercredi 10 février 2021

 

Les œuvres à succès écrites dans le domaine de la fiction, tel le cas célèbre de Jules Verne, semblèrent destinées a devenir des réussites.

Me voici en citoyen du monde, avec une grande envie, celle de devenir connu par ces grandes maisons d’Edition:
@AlbinMichel
@Gallimard
@Robert_laffont
@EditionsPlon
@ActesSud
@EditionsFayard

 ; pour cela, je reconnais avoir placé la barre bien trop haute.ss

La première raison et pas des moindres, du risque d’échec ; je ne suis pas issu d'une grande famille aux profondes racines vers Neuilly, moins encore Versailles, ou du seizième, par contre je sais, qu’il y à là, la place du Mexique, puisqu'à mon arrivée à Paris, j’ai du vivre dans cette chambre de bonne tout en haut du dernière étage, au 36 avenue D’EYLAU.

Sans un Franc en poche, oui, puisque, je suis arrivé quand Georges Gainsbourg chanté avec Vanessa Paradis, je mentirais, si je vous dit que, oui, j’ai compris! Alors que, pas de tout ; je devais regarder sur une chaîne, non cryptée, vous avait devinez, la six, j'ai aussi beaucoup apprécié, sans rien comprendre une chanson où un petit but de femme, très svelte, parcourrez une forêt, après avoir tué un homme, toute en habits d'époque, s’échappe  sur un beau cheval blanc, le clip des bois et champs, disait quelque chose comment ca : … « Je je, suis libertine, Je suis une catin, Je je, suis si fragile Qu'on me tienne la main »… pour arriver dans une sorte de tente de campagne ; oui, j’y comprenais rien, j’avais le ventre vide, avec dix francs en poche, je pris l’habitude d’aller jusqu’à la porte de Pantin, plus précisément avenue Jean Jaurès, a moins de 70 mètres de la station  de Métro Aubervilliers  Pantin quatre chemins, les après-midi, c'était mon seul repas du jours.

Dans un morceaux de papier journal je recevais mon kebab, juste des morceaux de viande, car je refusais le pain, une grosse poignée donc de viande laquelle je mangeais en retournant Toujours en marchant, aux débuts j’ai privilégié le boulevard  Lafayette et la rue de l’Aqueduc le chemin plus court depuis la vente du Türk jusqu’à la place de Mexique.

Oh ! Qu’il est majestueux le centre Georges Pompidou, moi qui jusqu’à là avec considéré comme grande la bibliothèque de la maison du Vice-Roi a Cartago en Colombie, pour la changer comment lieu dit « mon jardin secret », pour celle bien plus remplie et variée  de l’Université UTP. Où j’ai surement passais beaucoup de temps de ma jeunesse, avant la folle aventure de tout plaquer pour aller en France.

Mais voici là, très ponctuel presque toutes les matins, toujours, non moins de quarante-cinq minutes, devais-je sacrifier, deux ou trois fois par jours, dans le seul but d’en profiter du cours de français, du laboratoire de langues.

Oui, oui, oui, c’est au centre Pompidou où, tel un perroquet, j’avais droit a un livre, un casque audio et les commandes a la manière d'un lecteur de cassettes  je crois que la touche la plus usée devait être celle de rembobiner.

… « la place Saint Michel est là, et voici la rue de l’université »…

Encore maintenant, je sais, trente ans après et je dois avouer que je ne sais pas m’exprimer en français.

Il y a pas si long temps mon propre petit-fils, m'a fait répéter :

-          Voici, répète maison

-          Maison

-          Non ! Pas comme ca !  m a i s o n

-          Maison

-          Mais, non, mais non, répète encore Maison

-          Maison

-          Écoute tu me déçois, laisse tomber, tu ne sais pas parler français.
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 27/10/2007

https://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

Volver arriba


 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.