trombinoscope sociale

à Nicolas Doze: sur la retraite

Ir abajo

à Nicolas Doze: sur la retraite Empty à Nicolas Doze: sur la retraite

Mensaje  Cogito ergo sum el Mar 12 Jun - 6:48

Nicolas Doze

La retraite

Vous abusez, de votre position, en tant que chroniqueur dans une chaîne.

La retraite, reste un acquis sociale important en faveur des classes populaires.

La retraite, est ni plus ni moins que reverser aux gens, après avoir travaillé jusqu'à un certains âge ; une somme mensuelle, pour laquelle il aurait cotisé, c'est une forme d'épargne pour ainsi dire.

Nous ne pouvons pas parler de retraite, de manière isolée

Car les système capitaliste, dans sont absolue absurdité, permet aux castes de la finance et des banques, d’engranger des sommes d'argent disproportionnés !

Je vous demande monsieur Nicolas Doze ! D'où sorte-t-il un tel volume d'argent ?

Je vous parle des milliards qui circulent dans le système, financier, dans les paradis fiscaux ?

C'est de l'argent généré EXCLUSIVEMENT par la transformation de matières, par la production de matières premières. Sommes d'argent détournées avec l'aide des hommes politiques, par des lois, par la législation, et par l'abus des nantis dans le monde.

Mettez un billet dans une banque, c'est pas comment une graine, qui donne avec la main des paysans, naissance à une plante, qu'à sont tour grandi et donne des fruits, une production réelle.

Mettez un billet de banque dans dans un coffre fort ! Ce n'est pas comment des matières premières qu'entrent dans une usine et par la main des hommes, avec des outils, sort sous forme de matières finis, du pain, des voitures, des bateaux, des avions, des biens tangibles, palpables qu'apportent

Dans les deux cas, de la vraie richesse, de l'argent issu de la valeur ajouté.

Dans les deux cas, il y a en plus un meilleure redistribution de la richesse sous forme de salaire, gagné de manière mille fois plus digne que dans les procèdes de spéculation des banques et grands groupes internationaux dédiés spécifiquement à la finance.

La retraite monsieur NICOLAS DOZE est une forme JUSTE, EQUITABLE de récompenser des gens modestes qu’auraient sacrifié, leur vie entière dans des postes en trois huit, dans des tâches par la plus part pénibles ; 2 point de plus sur la CSG et 2 point de fiscalité sur le mouvement à la bourse de Paris, suffirent largement à couvrir les besoins financiers du fond de retraites.

Les groupes d'assurance

Ils pompent déjà beaucoup trop d'argent avec les assurances de crédit maison par exemple

Ils pompent déjà beaucoup trop et d'après les chiffres de l'INSEE les banques, les finances et les assurances confondus n'apportent même pas 5% à la richesse nationale alors que la TVA avec la fiscalité sur le travail apportent aux recettes de l’État plus de deux tiers de la richesse.

Si le lecteur recherche ici ou sur google "l'économie en image nestor ramirez" vous verrez la réalité de l'économie en graphiques très bien documentés et très pédagogiques.
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1358
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

à Nicolas Doze: sur la retraite Empty que dit la OCDE?

Mensaje  Cogito ergo sum el Mar 12 Jun - 7:29

EXTRAIT:

« Il faut agir avec vigueur. Faire tomber les obstacles à la poursuite d’activité au-delà de l’âge habituel d’accès à la retraite sera indispensable pour garantir à nos enfants et à nos petits enfants le bénéfice d’une retraite adéquate au terme de leur vie active », a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría. « Quoique ces réformes puissent parfois être impopulaires et douloureuses, elles peuvent aussi, à un moment où les finances publiques sont contraintes et les marges de manœuvre limitées sur le plan budgétaire et monétaire, contribuer à stimuler une croissance bien nécessaire dans des économies vieillissantes ».

TEXTE INTÉGRALE:

http://www.oecd.org/document/48/0,3746,fr_21571361_44315115_50559792_1_1_1_1,00.html

Ceux et celles qui voudraient travailler au-delà de 60 ans, sont libres de le faire!

Cela dit avec le niveau de chômage si élevé, à cause de licenciements par délocalisation, mondialisation et spéculation financière, comment faire place aux plus jeunes?
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1358
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

à Nicolas Doze: sur la retraite Empty non à la manipulation médiatique

Mensaje  Cogito ergo sum el Mar 12 Jun - 8:43

NON A LA MANIPULATION MÉDIATIQUE

Oui monsieur NICOLAS DOZE chroniqueur de BFM TV

Régulièrement monsieur Doze, prêche pour sa paroisse

Il sort dans ses interventions, à la télévision, des commentaires partisans en faveur du système capitaliste.

La preuve aujourd'hui, monsieur Doze nous sort le sujet des retraites.

Hors dans le même site OCDE, nous trouvons d'autres sujets

Que je vais en profiter pour aborder d'ailleurs, pour prouver que les médias à travers des chroniqueurs et journalistes manipulent de manière aberrante l'opinion, est c'est ainsi que la crédibilité DES MÉDIAS est touchée en première.

Monsieur NICOLAS DOZE n'est pour moi nullement une autorité en information.

Je cite un extrait du même site:

24/05/2012 - La politique économique devrait être mieux conçue de manière à amener une croissance plus inclusive, en faisant que les retombées bénéfiques d’une prospérité accrue soient plus également partagées dans toute la société, selon un nouveau rapport émanant de l’OCDE et de la Banque mondiale.

Promoting Inclusive Growth : Challenges and Policies évalue les options qui s’offrent aux pays alors qu’ils souhaitent rendre la croissance non seulement plus dynamique mais aussi plus inclusive. Les mesures classiques de l’expansion économique ne prennent pas pleinement en compte la façon dont les retombées bénéfiques de la croissance se partagent dans toute la société et affectent la pauvreté et la répartition du revenu.

Le lien:

http://www.oecd.org/document/1/0,3746,fr_21571361_44315115_50448769_1_1_1_1,00.html

Mais là monsieur NICOLAS DOZE ne dit pas un mot!

Pour quoi?

Sans langue de bois

les gens de la OCDE nous disent que la distribution des richesses, c'est à dire le fruit du travail sont simplement trop mal repartis, et en conséquence, nous avons du chômage et misère


Última edición por Nestor Ramirez el Mar 12 Jun - 8:48, editado 2 veces (Razón : NICOLAS DOZE, retraite, crise économique, NICOLAS SARKOZY, PARTI SOCIALISTE, UMP)
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1358
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

à Nicolas Doze: sur la retraite Empty lu dans le figaro le bonheur au travail

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 25 Ago - 7:25

Deux versions ou angles de vue sont indéniables

1-) Le point de vue patronal

2-) Le point de vue ouvrier

Une opinion construite de l'extérieur est plausible sauf qu'elle saura fusée par le manque du vécu au quotidien.

Le bonheure au travail est celui (1) où il n'y a que des résultats (sans temps d'arrêt pour pannes grèves tempêtes maladie, maternité, etc., où il n'y a pas le code du travail, où il n'y pas inspection du travail et les salariés ne demandent jamais rien.

Le bonheure au travail (2) en apologie de la charte d'Amiens est un univers d'égalité des droits où le fruit du travail est partagé de manière équitable, en parlant de la seule source d'enrichissement connue et viable "la valeur ajouté"

Sauf que l'individualisme induit par un système decadent fait des nouvelles générations d'ouvriers des lobotomises; capables de se combattre entre eux dans un monde où le chômage est un élément déclencheur de toutes les formes de haine.
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1358
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

à Nicolas Doze: sur la retraite Empty Pouvons nous parler de retraite?

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 6 Jul - 7:51

POUVONS NOUS PARLER DE RETRAITE?
PODEMOS HABLAR DE JUBILACIÓN?
write by Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ


Quand l'actuel gouvernement été dans la opposition, au parlement il été question de faire marche arrière sur la politique de faire passer l'âge de départ en retraite de 60 ans à 62 et plus.

Alors que depuis le 6 juin 2012 le PS est au pouvoir, nous savons déjà puisque monsieur François Hollande l'a déjà affirmé en publique l'âge de départ en retraite doit "curieusement" être augmentée puisque la durée de vie des gens augmente.


J'ai déjà beaucoup abondé sur un sujet qui reste malgré sont importance ; très relatif en termes de volume lorsque l'on le place vis à vis d'autres chiffres par le coup dignes d'être comparées :

https://actualite.forumpro.fr/t60p15-economie-politique-et-subvention#713

Mais allons plus loin, dans un sujet si important il faut avoir le courage d'aller très loin :


https://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news#.UdgNhEmP-PI

Alors que nous n'avons pas encore abordé avec le sérieux qui s'impose l'évasion fiscale


Audition de M. Antoine Peillon et M. Fabrice Arfi par la commission d'enquête contre la fraude fiscale
Diffusée le 03/07/2013
Durée : 2 heures 27 minutes




https://www.publicsenat.fr/lcp/politique/evasion-fiscale-une-mafia-financi-re-qui-sadapte-tous-changements-388269

Voilà que certains voudrons nous parler d'un fait grave sur la base de quelques 20 milliards de déficit de la CNAM, et en plus là je parle d'une somme total car la branche retraite quant à elle correspond a ¼ de cette somme. Voilà que cela nous mène à nous poser des question sur les ¾ du défit et si nous voulons être "très sérieux" sur le sujet, sur les mesures prises par les différents gouvernements quant à d'autres possibles sources possibles pour le budget de l'état.


Je sais que beaucoup voudrons parler beaucoup mais sans fondement ! Alors hélas face à ceux-là je suis incapable de toute échange car le sujet me semble d'une importance telle qu'il faudrait des heures pour arriver à chiffrer un état financier proche de la réalité lorsque nous parlons à la taille d'un état dans notre cas, la France.

He abordado abundantemente sobre este tema el cual sigue a pesar de su importancia, cuando comparamos el tratamiento que se le da en la prensa frente a otros temas.


Cuando el actual gobierno se encontraba en la oposición en el parlamento se hablaba de regresar a la legislación sobre la jubilación a 60 años.

Mientras que después del 6 de junio 2012 el partido Socialista esta en el poder, sabemos ya que el señor Francois Hollande afirmo en publico, que el tiempo de cotizaciones aumenta por que la edad de la gente aumenta.

Pero vamos más lejos, sobre un sujeto clave hace falta tener el coraje de ir más lejos:


https://actualite.forumpro.fr/t60p15-economie-politique-et-subvention#713

Mientras que no tenemos aún suficiente información sería en cuanto a la evasión fiscal

Audición del señor Antoine Peillon y del señor Fabrice Arfi por la comisión parlamentaría de investigación contra el fraude fiscal.
Difusión de el 03/07/2013
Duración: 2 horas 27 minutos




https://www.publicsenat.fr/lcp/politique/evasion-fiscale-une-mafia-financi-re-qui-sadapte-tous-changements-388269

He aquí que algunas personas desearían hablarnos de un hecho grave sobre la base de algunos 20 millares de Euros, de desfalco de la (Caja Nacional de Seguros y Enfermedades Caisse Nationale d Assurance Maladie en francés),  ademas hablo de una suma total puesto que la rama de jubilación solo cubre un cuarto de esta suma. He aquí que esto nos lleva a preguntarnos, sobre los tres cuartos del desfalco (deficit) si deseamos ser serios, al sujeto de las medidas tomadas por los diferentes gobiernos en cuanta a otras causas de desfalco posibles por los dineros dentro del presupuesto del estado.

Desde luego que muchas personas desean abordar el tema, pero sin fundamentos! Entonces lastima que contra estas personas yo sería incapaz de mostrer la integridad de un sujeto tan complejo, por el cual harían falta horas por demostrar con cifras el estado financiero próximo de la realidad, cuando tratamos abordar la talla de un estado, en nuestro caso FRANCIA.


Última edición por Cogito ergo sum el Mar 5 Nov - 7:27, editado 4 veces (Razón : retraite, François Hollande, FO, CGT, Elysée)
Cogito ergo sum
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1358
Age : 58
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

à Nicolas Doze: sur la retraite Empty Re: à Nicolas Doze: sur la retraite

Mensaje  Contenido patrocinado


Contenido patrocinado


Volver arriba Ir abajo

Volver arriba


 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.