trombinoscope sociale

Atelier littéraire

Página 2 de 2. Precedente  1, 2

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo

Atelier littéraire

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 6 Mayo - 12:12

Recuerdo del primer mensaje :

Dans ce coin je vais traiter d'élaborer un roman, j'aime écrire, là cela va être une sorte d'autobiographie:

J'aurais écrit tellement en français, toutefois ce ne pas ma langue maternelle.

Les faits décrits dans ce texte sont factices; toute vraisemblance avec la réalité n'est que le fruit du hasard

Entre Cartago et Paris

Une photo de Cartago


Préface

Cartago est le nom d'une ville de la Colombie, qui comptait 139 553 habitants au recensement de 2005. Nombre de moments de cette histoire tiens lieu pour tant à La Virginia, (1) dans le département du "RISARALDA"

Je vais m'efforcer à transcrire de manière succincte le vécu de quelques mois de la relation entre les représentants de deux cultures, par l'immersion totale d'une personne dans un univers distant de son
quotidien.

Dans ces quelques phrases, vous allez connaître, les dessous d'une société, autre que celle côtoyé dans la vie
courante d'un européen, sans doute ce qui semble courant voir banal pour quelques uns s'avère différent et pour quoi pas choquant pour quelques autres.

Tout commence par un simple contrat, une entreprise de la Colombie, cherche à moderniser ses installations; pour cela un appel d'offre sort avantageux. Le fabricant sort du commun, (l'industrie des Etats-Unis obtienne par tradition le marché) c'est un fabricant français, qui propose non seul la vente, mais la participation active à l'installation et une formation clé en main aux agents de production allant exploiter les machines.

Bien qu'il est simple mesurer, deux univers complètement différents se trouvent ici confrontés: le système ASA
et le système DIN. Bien au-delà des sigles en Amérique les mesures dans l'industrie se font en pouces, tandis qu'un de nos personnages arrivé en Colombie depuis la France, connaissant la théorie, doit se rendre à l'évidence, les outils de mesure sont tous en pouces, les pieds-à-coulisses, les règles et les mètres, sont de marque STANDLEY et non pas FACON.

Les bouteilles en général; le code couleur pour identifier les gazes sont différents; la couleur verte identifie les bouteilles d'oxygène et non pas le bleu.

Cela peut être agaçant au départ, mais très vite nous sommes habitués. Par contre là où les changements
sont remarquables; est dans la gastronomie. En particulier vis-à-vis de la cuisine colombienne. La diversité n'est pas un mot important dans la cuisine colombienne et moins encore dans la cuisine régionale.

Quant aux coutumes des ouvriers, tout juste en apparence semblables, la divergence est notoire. Les habitudes quant à la consommation d'alcool, le lieu, la vie nocturne pour tant dans de tout petits villages de moins de 15 mille habitants.

http://lavirginia-risaralda.gov.co/sitio.shtml


Chapitre I

Dialogue
du travail


Jean : bonjour

Albert: bonjour

Jean : il est difficile pour moi m'exprimer en votre langue

Albert: pourtant je vous comprends très bien

Jean: la chaleur est difficile à supporter, il doit faire au moins 30° degrés

Albert: il fait 33° degrés centigrades à l'ombre en ce moment


Jean : il fait par fois 40° vers Perpignan en été chez nous


Albert: Perpignan c'est quoi?


Jean: c'est une ville du sud de mon pays


Albert: vous voulez dire que c'est près de la méditerranée


Jean: vous connaissez la géographie mieux que beaucoup de gens de chez moi


Albert: depuis que j'ai sus qu'un français venait monter les turbines, j'ai beaucoup regardais la géographie de la France.

Jean: Je vais avoir besoins d'un poste oxiacetilène et d'un chalumeau à découpe

Albert: je vous prêterais le miens

Jean: mais vous aurait besoin

Albert: combien de temps vous le voulez?

Jean au moins une bonne semaine

Albert: j'ai vraiment besoin que lundi

Jean: merci alors

Albert: si jamais vous voulez changer de buses, vous me
demandé!

Jean: c'est très bien ainsi

Sous le soleil de quatorze heures, au milieu du bruit de deux grosses machines à vapeur Corliss de 750 chevaux chacune, il fallait plutôt crier pour s'entendre parler. Plus de 180 tonnes de matière première passent par heure dans des machines.

Un axe en photo pour donner une idée de la magnitude des forces, et la puissance nécessaire pour le fonctionnement, sachant qu'en fin de transmission la vitesse et de l'ordre de 5 a 6 tours par minute.

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo


influencia de las tecnologías en el comportamiento

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 3 Jul - 19:53

Las tecnologías y los sentimientos

Inútil tratar de justficar la influencia del progreso sobre el comportamiento

La cultura en tanto que conjunto de adquisiciones del individuo durante toda su vida, en materia de artes y demás conocimientos es como un basto almacén donde podemos tomar un sinnúmero de costumbres, idiomas, gastronomía, etc.

Con el tiempo la cultura cambia, las lenguas, la música, los artes gráficos, la manera de actuar de las personas, los medios de expresión, de comunicación desde los mensajes de humo o tambor hasta el e-Mail, pasando por los manuscritos, geroglificos, pergaminos, la litografía hasta llegar al blog y las redes sociales

Todos esos cambios afectan de diversas maneras al ser humano; inútil de demostrar que un mensaje multimedia dejo atrás una carta postal en cartón que se debe comprar y enviar vía la oficina de Correos

Los cumpleaños se pueden programar y así una cantidad de amigos y familiares recibirán una maravillosa tarjeta multimedia personalizada que hemos guardado en un sitio web meses antes

Algunas amistades y otras relaciones mas intimas comienzan vía el web


Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Contra vientos y matras

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 6 Jul - 11:53

Dans le secret

Lorsque l'on est un citoyen, au sein de la société, en fonction de sont état de modernisme, ou évolution nous serions assujettis à des contrantes, astreintes qui son des règles

Le cœur ne connait pas des règles, des barrières, il passe toutes les barrières.

Mais l'amour est un sentiment qui demande au moins la présence de deus êtres, mais avec les nouvelles technologies même a distance les gens peuvent d'aimer

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Publications

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 6 Jul - 12:32

Mais même si je veux publier une photo je ne le fairais que si tu est d'acoord!


Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Te pinso je pense à toi

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 6 Jul - 15:59

Sie wollen ein rosenblatt?

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Re: Atelier littéraire

Mensaje  Cordoba el Jue 7 Jul - 13:25

mmmmmmm


Última edición por Cordoba el Mar 24 Ene - 11:48, editado 1 vez

Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

literatura

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 10 Jul - 15:51

una vez por mes en una región con veinte casas, solo recibe como por un cordón umbilical, por el aire el gran pájaro que brilla y que ruge de sus dos motores, que vomita de su vientre de que vivir, de lo contrario seria necesario no menos de cuatro días en lugar de dos horas desde VILLAO

Se habla en un documento vídeo sobre la cadena 5, de los aviones DC3, un documento, de valor histórico, que presenta una realidad que es el cotidiano de la vida y la aviación colombiana, un cotidiano con aviones y motores, los capitanes dicen que solo son pagados que si vuelan. el comandante hace más de lo que hace un comandante de vuelo, pues debe buscar la carga, los pasajeros y coordinar un calendario, un avión DC3 solo puede cargar 1500 kilogramos, en mercancía, el peso del combustible es igualmente previsto, por no tener justo lo necesario para el vuelo en el caso del vuelo, 170 kilos de combustible, de VILLAO a MIRAFLORES

La pista de MIRAFLORES es en realidad la calle principal, hoy la población esta bajo el control del ejercito, solo un vuelo por semana es asegurado donde había un avión cada 50 minutos



avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

les murs de ma prison

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 10 Jul - 16:24

La vie nous donne tout ce que nous avons le courage de lui demander

Le destin reste par foi une excuse lorsque nous n'avons pas envie de prendre des risques, la vie m'a donnée la joie de te voir même si ce n'est pas au quotidien, chaque fois que j'ai la joie de te voir mon cœur garde de toi, tant de détails de toi et de tout ce que tu signifie pour moi

c'est quoi vivre sans ta présence, un éternel lot de souffrances, une atteinte pour te revoir, car nombre d’obstacles m'interdisent d'avoir ton image, que ça soit dans le fond d'écran de mon téléphone ou dans le fond d'écran de l'un des ordinateurs de cette prison qui pour d'autres est un foyer. Cette prison avec des murs en briques faites de kilométrés. Couleur minutes, heures et jours sans te voir.

La vie nous donne tout ce que nous avons le courage de lui demander

Le destin reste par foi une excuse lorsque nous n'avons pas envie de prendre des risques, la vie m'a donnée la joie de te voir même si ce n'est pas au quotidien, chaque fois que j'ai la joie de te voir mon cœur garde de toi, tant de détails de toi et de tout ce que tu signifie pour moi

c'est quoi vivre sans ta présence, un éternel lot de souffrances, une atteinte pour te revoir, car nombre d’obstacles m'interdisent d'avoir ton image, que ça soit dans le fond d'écran de mon téléphone ou dans le fond d'écran de l'un des ordinateurs de cette prison qui pour d'autres est un foyer. Cette prison avec des murs en briques faites de kilométrés. Couleur minutes, heures et jours sans te voir.

Il est très lourd, il est très fort, il est très puisant, il me bâillonne la parole, il étoufferait ma raison, mais jamais rien ni personne eût cloué la liberté de mes doigts sur le clavier, même s'il m'est donné peu de temps pour m'adonner au plaisir de l'art
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Comment l'air

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 21 Jul - 13:39

Je dois laiser parler mon cœur?

Je dois admettre que du réveil au dernier reflex avant de tomber dans les bras de Morpheus tu habite maintenant mes pensées, au point que tu deviennes indispensable comment l'air que je respire pour pouvoir vivre
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

AMANDOTE

Mensaje  Cordoba el Jue 21 Jul - 18:45

HE AMADO TANTO,

HE SUFRIDO TANTO,

HE LLORADO TANTO,

Y AUN ASÍ SIGO AMANDO.

AMÁNDOTE A TI, EN LO SIMPLE Y LO COMPLEJO,

AMÁNDOTE A TI POR TU CELESTIAL BELLEZA.


AMÁNDOTE CUANDO ERES FELIZ,

INCLUSO CUANDO ESTAS TRISTE,

AMÁNDOTE SIN SABER DESDE EL DÍA EN QUE NACISTE.


AMÁNDOTE SIMPLEMENTE CON EL CORAZÓN.

EL CORAZÓN QUE RESPIRA Y SE ALIMENTA,

CON CADA HERMOSA PALABRA QUE SALE DE TU BOCA,

CON CADA MIRADA...VA CRECIENDO, POCO A POCO VA BRILLANDO.



PARA AMARTE YO HE NACIDO, SI TAN SOLO PARA AMARTE,

PARA SENTIRTE CERCA DE MI, PARA ESCRIBIRTE, PARA ADORARTE,

PARA QUERERTE, PARA CUIDARTE,

SIMPLEMENTE PARA AMARTE.

UN AMARTE DIFERENTE,

UN AMARTE SIN DOLOR,

UN AMARTE DEMASIADO,

AUN AMARTE CON AMOR.

ES TAN GRANDE ESTE AMOR,

QUE MI PROPIO CORAZÓN QUISIERA SALIRSE

PARA PODER ESTAR JUNTO A EL TUYO,

Y ASÍ NO MORIRSE.

Y SI DICEN QUE ESTOY LOCA

NO LO NIEGO SI LO ESTOY,

ESTOY LOCA POR AMARTE,

ESTOY LOCA POR TU AMOR.

CADA PALABRA QUE ESCRIBO,

CADA VERSO CON AMOR,

LOS HAGO PENSANDO EN TI,

MI GRAN INSPIRACIÓN.
avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 45
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

DEVOCION

Mensaje  Cordoba el Sáb 6 Ago - 10:35

Devoción es la entrega total a una experiencia. Es la atracción irresistible hacia una idea o una persona. Y solo es posible sentirla cuando se pierde el miedo y se crea una fe tal, que no hay poder que nos haga dudar de aquello en lo que creemos.

Todo empieza como una atracción, y se busca el modo de conocer algo de lo que nos atrae. Si lo que encontramos nos gusta surge la ilusión, el pensamiento, el recuerdo. Si la situación crece se genera la intención, el anhelo, el deseo de estar presente en lo que se quiere. Y dependiendo de la respuesta aparece lo realmente importante: el compromiso.

Y ahí es donde se mide si las cosas llegaran lejos o no. Que tan comprometido se puede llegar a estar. Tantas cosas están en contra y muy pocas a favor.

Lo que nos detiene es el miedo al fracaso, el miedo a sufrir. Pero si uno se entrega al compromiso de una manera tal que no existan dudas de lo que se quiere, no importa lo que pase. Si no terminamos junto a la persona que queremos y el sentimiento que queda es de haber hecho todo lo posible por alcanzarla, entonces no habrá fracaso, sino una experiencia que nos habrá enseñado algo. Y si ocurre lo mágico, el milagro de ser, de encontrar una respuesta similar a lo que sentimos, entonces surge el amor y la felicidad. Y solo cuidándolos, cultivándolos permanecerán.

El amor ideal no surge de la nada, se siembra, se cuida, se cultiva. Aprendiendo de los errores, comprendiendo que nadie es perfecto pero que esa imperfección exista sin deseos de dañar, con intenciones de agradar, el gusto de dar y compartir. Demostrar y tener presente. No solamente ser, sino también estar. Realmente es fácil cuando el compromiso existe y tan imposible cuando el interés no está. Todo depende de la devoción.

Cada situación tiene su tiempo, es una verdad de la vida. Pero cierto es también que no existen momentos perfectos, es nuestra intención y compromiso lo que hace perfecto cualquier momento en cualquier lugar.

No existe tiempo ni distancia que te separe de quien quieres si el compromiso existe. Y podrías estar sentado al lado de quien sea, incluso todos los días, y no te importara lo que haga o lo que piense esa persona si no te interesa.

El miedo se pierde conociendo. Cuando muchas cosas se muestran y se entienden. Cuando la ilusión se vuelve tangible, cuando lo divino puede tocarse en la tierra: cuando existe la sinceridad.

Y así es como creo que hay que amar: Con Devoción, UN TODO O NADA!!
avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 45
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

PARA TI........

Mensaje  Cordoba el Sáb 6 Ago - 10:39

No puedo evitar pensar en ti.
No sé que tanto te importe, no sé que tanto te afecte, no sé que tanto lo crees.
Quizá ni te importa, ni te afecta, ni lo crees.

Sólo sé que me importas a mí... que quisiera saber qué haces, dónde estas? a cada instante..estar conectada contigo..solo eso.......

Sólo sé que me afectas a mí... tu silencio, tu respuesta, tu ausencia. Todo me mueve, me detiene, me aleja, me acerca, me eleva y me sumerge.

Sólo sé que creo en ti... porque estoy segura que conseguirás muchas cosas, que tu vuelo siempre será alto, que tus estándares son grandes, que tus logros siempre sobrepasarán a tus sueños, que siempre serás el sol alrededor de lo que todo gira.

Sólo sé que Te Extraño... que eres Mi Motivo.
Sólo sé que hay tantas cosas en mi corazón por ti...
Sólo sé que mi anhelo siempre serás tú.....aunque te alejes de mii para siempre...vivirás en mi x 100pre!!
avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 45
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

SÓLO AMOR----seul l'amour

Mensaje  Cordoba el Lun 8 Ago - 12:45

Sé que te pasa, que te ha pasado alguna vez. Te pasa que el amor estalla en tu pecho.
No es el enamoramiento de la juventud, ese que revoluciona las hormonas, no, es ese otro que sientes tan adentro que no te deja respirar, que te gustaría salir a los caminos, contar a todos lo que te ocurre para entregarlo sin miedo a que te tachen de loco o excéntrico.
Es un amor intangible que asoma por las lágrimas, por los latidos acelerados del corazón. Amor que no es de nadie y es de todos, apresurado, que quiere salir a la luz a toda prisa, que tiene miedo a quedarse encerrado, a consumirse sin entrega.
Es amor que no repara en los daños recibidos, en las veces que se ha estrellado contra la indiferencia, contra el olvido.
Amor que alguien sembró en minúscula semilla y que, a lo largo de tu existencia, ha ido creciendo como árbol frondoso plantado en medio de la intimidad de tu ser.
Amor que exteriormente no se nota, nadie lo ve, pero que tú lo estás dando en cada mirada, en cada beso, en cada palabra, en cada apretón de manos, en cada sonrisa y hasta en cada llanto.
Amor que rebasa los límites de la familia y el hogar.
Amor que sólo tiene una salida, posarlo, volcarlo, donarlo sin reservas, sin miramientos, sin nombres ni rostros, que nunca se consume por más que lo desparrames.

Amor para volcar en un blog y que haya o no quien lo recoja, quien lo entienda, sin reciprocidad, sin palabras de agradecimiento, con reproches o sin ellos...

Amor ¿Acaso no ves que es Amor, sólo Amor?

FRANCÉS
Je sais que c'est faux, vous jamais essayé. J'adore aller à exploser dans votre poitrine.
Il n'est pas l'engouement de la jeunesse, qui révolutionne les hormones, non, c'est cet autre vous vous sentez si l'intérieur ne vous laissera pas respirer, vous voulez aller dans les rues et dire à tous ce qui arrive à vous de le livrer sans crainte Je l'ai appelé un fou ou excentrique.
C'est un amour planant incorporels par les larmes, par une accélération du rythme cardiaque. L'amour n'est pas un et tout, pressé, qui veut venir à la lumière en toute hâte, de peur de rester enfermé, à consommer sans livraison.
C'est l'amour qui ne répare pas les dégâts reçus, à l'époque qui s'est écrasé contre l'indifférence, contre l'oubli.
L'amour que l'on minuscule graine plantée dans et le long de votre existence, a grandi comme un arbre vert debout au milieu de l'intimité de votre être.
Amour qui n'est pas perceptible à l'extérieur, personne ne voit, mais vous le donnez à chaque regard, chaque baiser, chaque mot de chaque poignée de main, chaque sourire, et même chaque cri.
Amour qui surpasse les limites de la famille et la maison.
L'amour ne possède qu'une seule sortie, posarlo, il décharge, il don sans réserve, tout à fait, sans les noms ou les visages, ne jamais consommer plus de l'étalement urbain.

L'amour pour déverser sur un blog et si oui ou non il a le ramasser, qui comprend, sans réciprocité, aucune des mots de remerciement, avec ou sans reproches ...

Ne voyez-vous l'amour est l'amour, seul l'Amour?

avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 45
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

EN LA DISTANCIA.......

Mensaje  Cordoba el Mar 13 Sep - 14:39

¿Cómo te digo lo que siento por ti? ¿Cómo te grito ¡te amo! ¡te amo!?

Si cuando veo las letras en esa pantalla mis ojos se nublan y solo digo que bello yo tambien te amo,te amo sin conocerte, sin tocarte, sin saber el olor de tu perfume, sin saber en qué piensas… sin saber que haces, simplemente TE AMO.

Mientras mas lejos mi cuerpo esta de ti, mi alma se acerca más a la tuya, mientras mas kilometros nos separen, mi deseo de estar junto a ti aumenta, y cada segundo que paso sin ti es una hora que pasare amandote, queriendote por el resto de mi vida.

Queria escribir algo lindo,que al leerlo dijeras es verdad me ama..pero despues de saber que existes no hay nada mas lindo que tu. Dichos@ estoy de tenerte aunque sea en la distancia, sin mirarnos, sin tocarnos, me queda la vida entera para esperar el momento para verte,y solo ese dia voy a asegurar que fui, soy, seré feliz eternamente...

Si ese día no llega, me queda este sentimiento valioso y bello que me hace sentir viv@!!!!

¡No puedo tenerte y no quiero perderte! ¿Cómo hago para no amarte? Ya no puedo ponerle freno ni pausa a este sentimiento, ¿qué puedo hacer para que no te canses esperando algo que ni tu ni yo sabemos si llegara?....

avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 45
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

ESTA EN TI........

Mensaje  Cordoba el Mar 13 Sep - 14:58

Hay un lugar donde no importan muchas cosas.

No importa lo que tengas, porque no necesitas nada de este mundo;
todo lo entregas, con saber que existe alguien para tí.

No importan las edades, por que se mira todo nuevo, aun cuando haya sido conocido;
y lo que jamás se había visto, por insignificante que sea, se mira con la mirada del descubridor de un nuevo mundo.

No importan idiomas ni palabras, todo se dice con miradas y lo que se quiere se indica con el roce de las manos.

No importan las distancias, no hay que dar un solo paso, basta cerrar los ojos y te sientes a un lado de todo lo soñado.

No importa tu pasado, porque naces al llegar a este lugar, no importa el futuro, porque a partir de ese momento
todo está bien; solo importa ese presente, que tienes frente a ti.

Ahí todo lo encuentras, sientes la vida, encuentras el sentido de existir.

Para llegar a ese lugar, no tienes que ir lejos, está en ti: Es tu corazón enamorado.♥♥

Quien ama es capaz de todo por su amor.... lol! I love you



avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 45
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 10/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Volver arriba Ir abajo

en chantier (en construcción)

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 14 Sep - 6:59

TITULO : crépuscule

genèse

Lors de mon enfance, je dois avouer avoir habité curieusement en plusieurs villes, du même département, je suis né dans une ville de 1 10 mille habitants à cette époque, la ville de Palmira dans une vallée verte, avec non loin d'une trentaine de factoreries de transformation de canne à sucre.

Mes premiers souvenirs sont ceux des convoies de canne à sucre, tractés par des engins puissants; à coté dès le midi du vendredi, un haut parleur grincent laissa écouter Wilhelm Richard Wagner, Franz Joseph Strauss entre autres, juste avant la messe de dimanche, par la bienveillance du curé de la paroisse du quartier ouvrier nommé ZAMORANO, un local au plancher en terre, ou des planches rafistolés hâtivement constituaient des bancs pour les âmes en manque de parole divine.

Dans mes souvenirs les violents alternent encore avec une voix de femme dans une langue et des paroles impossible de comprendre, mais le tout délicieusement harmonieux et pointe par des instruments que de haut de mes trois ou quatre ans je ne pouvais soupçonner encore, un jour j'ai découvert autan que les violents, des clarinettes!

Un rituel presque pour moi, grimper dans un des arbres de la cour dans le but d'être au plus près possible de ces airs qui lors des aigus, éveillaient en moi des sensations jubilatoires, lorsque la chair de mon dos, ou mes extrémités, ou par fois tout mon corps, devenez rugueuse, presque en résonnance avec les airs et certains passages.

Je dirais que mon âme et mon corps devenaient, lorsque je fermais les yeux, la membrane même des haut parleur, à la fin de ma puberté j'ai su alors que le tarmelano été pour moi comment une nourriture spirituelle, autant que pour beaucoup des gens où j'habite aujourd'hui, (en France) est le camembert ou le maroilles.

quelques années plus tard, peut-être dix ou douce ans, m'auraient fallu pour connaitre, que j'atteignais le paroxysme lorsque l'ensemble de cordes savamment écrites par le prête roux, dans les quatre saisons, me rendez aux cieux, et que le thème constitué une pièce de la collection du curé de cet indigent lieu de culte.

Le samedi dès dix-huit heures

Ma mère m'emmenais au seul lien où elle se prélassa de la monotonie de son quotidien; derrière le mur en demi bambou coupé, où restaient des interstices, ma mère plaqué son visage pour s'adonner au voyeurisme, sous un toi en feuille de palmier, se trouvé LA CASETA, la prémisse dès boites de nuit de nous jours, les ouvriers et leurs compagnes, buvaient des boisons gazeuses, de l'alcool local (aguardiente, rhum) et de la bière, dans une ensemble de tables et chaises placées au tour d'une dalle dans laquelle les gens dansaient:

La musique des arbres laissa la place à Richie Ray & Bobbie Cruz "sonido bestial" ou encore "el boogaloo"

Cela constitue, partie des souvenirs d'enfance, cette enfance insouciante, sans buts, sans contraintes, sans la moindre notion de future. Seul le présent compté.

Dans la semaine, voilà que mon ADN latino prenez le dessus, avec les filles de "doña Olga"

Ma mère pour faire un complément au maigre salaire d'ouvrier de mon père, gardez les filles de cette dame, qui venez une fois par moi pendant le week-end, je n'ai jamais su quel métier avait la mère de mes copines, en particulier celle de mon âge, avec qui j'ai joue pour la première fois à connaitre l'anatomie et ses différences radicales entre l'homme et la femme, dans un cadre stricte d'innocence total, nous prenions la douche, l'un après l'autre sans y prêter attention aux formalités et contraintes devenus imposés de l'adulte. J'avais a peine quatre ans.

C'est à partir du commensurable, presque toujours avec un œil sur l'histoire que nous émettons des diagnostiques.

Plus ample, plus loin nous regardons, dans le pluridisciplinaire de préférence collégial; mieux saura l'évaluation.

Le centre de notre intérêt reste la faiblesse avérée d'un système économique à la taille du monde.

Un système économique devenu mondiale, n'est peu pas être regarde avec parti pris, préjugé ou sous le prisme de clivages politiques et nationaux.

Il est absurde chercher dans une économie mondialisée, vouloir instaurer des solutions isolées à la taille des nations.
Voici dessus plus que des axiomes, des fondements

J'ai du passer par nombre de difficultés pour parvenir à écrire ces lignes, des années d'observation, d'échange, d'apprentissage de la langue de Molière, sans aucune doute je dois rester humble, après avoir lu une longue liste de auteurs, depuis quatre siècles avant notre ère, puis des textes de nombre d'hommes à la place prépondérante (1) dans le domaine de la politique et l'économie.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Sciemment donc le monde fut lancé en concurrence injuste

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 14 Sep - 9:14

In spanish and French

Dédié à mes honorables instituteurs, de la UTP en PEREIRA y del ITI en Cartago, en spéciale a ti Consuelo (professeur de psychologie de l'Université Technologique de Pereira, et à mon professeurs de sociologie de l'Institut Technique Industriel de Cartago.



La transformación de materias, subsiste en la historia de la humanidad fuente de evolución et de progreso es decir de armonía social; toda forma de riqueza de cualquier manera solo esta basada sobre el trabajo físico exclusivamente

La única riqueza estable, digna de crédito en una nación es aquella soportada sobre el trabajo de transformación de materias que constituyen la más grand parte del PIB. Por iniquidad y especulación la tentación es grande de abusar y enriquecerse detrás de los indigentes obreros menos instruidos, pero solos capacitados a crear el valor agregado. El lobby de los ricos usureros es tan fuerte que la legislación fiscal deja escapar de manera furtiva el capital que por el fenómeno de thésaurisation hace bloquear la maquina del ciclo económico

Adam Smith fija las grandes lineas de la mundialización a partir de 1776, cuando establece una evidencia, la concentración de los medios de producción y la producción a gran escala, (comienzo o nacimiento del plus valu). John Mainard Keynes no podía ignorar esta realidad cuando busco a firmar los acuerdos que dan origen a las actuales instituciones internacionales de gestión del comercio y la economía mundial (Bretton Wood 1944)

A sabiendas entonces Keynes se esfuerza a hacer entrar el mundo en una concurrencia donde los dados estaban trucados, es el sistema acutal que beneficia fundamentalmente Inglaterra, Estados Unidos, Francia, y similares.


La transformation des matières, reste dans l'histoire de l'humanité source d'évolution et d'épanouissement donc d'harmonie sociale; toute forme de profit quel qu'il soit saura basé sur le travail physique uniquement

La seule richesse stable, crédible d'une nation est celle qui est supporté par le travail de transformation des matières, qui constituent la plus grande partie du PIB. Par iniquité et par spéculation la tentation est grande d'abuser et s'enrichir sur le dos des indigents ouvriers moins bien instruit mais seules capables de créer de la valeur ajouté. Le lobby des nantis est si fort que la législation fiscale laisse échapper de manière sournoise le capital qui par thésaurisation fait gripper la machine du cycle économique

Adam Smith fige les grandes lignes de la mondialisation dès 1776, lorsqu'il établie une évidence; la concentration de moyens et la production à grande échelle, en fait les prémisses de l'ère industrielle. John Mainard Keynes ne pouvait pas ignorer cette réalité lors des accords qui forgeant les actuels institutions économiques mondiales à Bretton Wood en 1944

Sciemment donc le monde fut lancé dans une course ou les dés étaient déjà faussés, la mondialisation en faveur de l'Angleterre, les États Unis, La France et assimilés.

Joigny France le mercredi 14 septembre 2011
par Nestor Elias Ramirez Jimenez (gramophone)

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

le traitement médiatique donnée à la Grèce

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 15 Sep - 8:41

Théorie du complot, ou paranoïa

J'ai du passer par nombre de difficultés pour parvenir à écrire ces lignes, des années d'observation, d'échange, d'apprentissage de la langue de Molière, sans aucune doute je dois rester humble, après avoir lu une longue liste de auteurs, depuis quatre siècles avant notre ère, puis des textes de nombre d'hommes à la place prépondérante (1) dans le domaine de la politique et l'économie.
Prenons une idée! Une personne lorsqu'il écrit place au plus lisible, pour le cas, la première phrase dans l'introduction


Je vais citer Adams Smith:

..."Le travail annuel d'une nation (PIB) est le fond primitif qui fournit à sa consommation annuelle toutes les choses nécessaires et commodes à la vie; et ces choses sont toujours ou le produit immédiat de ce travail, ou achetées des autres nations avec ce produit"...
Il faut rester humbles derrière une tel idée

Le travail est la source de toute richesse, même pour les nations. De nous jours, grandi un grand mensonge, qui au fait spolie le travail à travers des montages qui seul sont complexes dans le but de cacher la misère de leur but

L'affrontement par la contradiction étant une méthode de recherche de la vérité, ceci associé à des règles de déontologie et éthique nous mènent inéluctablement à nous questionner sur des sujets qui beaucoup de quidams, auraient pour habitude de traiter plus comment du ragot ou parlotes que comment vrais sujet, en allant vérifier les sources et la véracité

Le Japon par exemple

D'où pouvons nous oser une telle idée! Un sacrilège vis à vis de politiquement correct!
Les USA se trouvent malgré leur déficit placés premiers en fonction d'un critère, certes discutable mais jusqu'à la date d'aujourd'hui fondamentale pour analyser l'économie; je vous parle du PIB

D'après le FMI le PIB des USA pour l'année 2010 saurait de 14 624 184 millions de dollars, la Meca du libéralisme, donc se trouve paradoxalement premier, alors qu'une dictature au drapeau "communiste" dans les années 60, dans un système drôle, arrive en deuxième place avec un tiers du montant du premier en gros c'est à dire 5 745 133 millions de dollars

Le Royaume-Uni néanmoins une politique très libérale, moins de fonctionnaires, moins de contraintes que les néolibéraux critiquent véhémentement à la France, se trouve derrière la France puisque ce sont 323 962 millions de dollars que le donnent cette position avec un PIB de 2 258 565 milliards de dollars pour la même période 2010

Je me demande sans crier au complot pour quoi, tant de publicité mauvaise pour une nation en Europe, alors que d'autres vivent des situations plus précaires

Puis en termes des chiffres reste absurde l'idée de sortir un pays de la zone euro, zone avec une balance commerciale pondérée de -0,44 (m€) millions d'euros alors que le Royaume-Uni à lui tout seul saurait à -3,18 m€ et les USA 0 -3,24 m€ ou encore la Turquie à -6,49m€ le Canada quant à lui à -3,13 m€ face à l'Arabie Saoudite qui caracole en tête avec une balance commerciale positive de +32,20 m€ source FMI en date du 15/9/2011 à 08:54 pour l'année 2010 (valeur pondérée en fonction de plusieurs facteurs, démographie, dépôts divers tels l'or, le quota part au près de la Banque Mondiale et notes des différentes agences)

Nous aurions regardé le montant de la dette externe, alors nous aurions pu constater que le traitement médiatique donnée à la Grèce, est démesuré
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

PME TPI versus tertiaire

Mensaje  Cogito ergo sum el Vie 16 Sep - 7:58

PME TPI versus tertiaire

In French and Spanish

By Nestor Elias Ramirez Jimenez (gramophone)

Date : Friday, September 16, 2011

FRENCH

Une idée franco française qui veut affronter deux univers de l'économie, déjà, du moment que l'on cherche à émettre des différences, qui dans la pratique sont réelles du point de vue fiscale


Nous avons deux grandes institutions dirigés par des français, car monsieur Pascal Lamy se trouve à la tête de l'Organisation Mondiale du Commerce depuis l'automne de 2005


Puis le FMI depuis l'automne 2007 d'abord par un chaud lapin néolibéral, ensuite par une froide malthusienne aussi pro-mondialisation de la finance, bonnet blanc, blanc bonnet


Pour monsieur Lamy, il faut se placer en tant que consommateur; "bravo" pour le pragmatisme, et là, le consommateur! rien de plus individualise, (ah! le pêcheur en eau trouble, le dicton "divise pour vaincre" ici prend toute sa valeur) Car personne est plus véhément dans la mondialisation que le citoyen lambda, mais il reste isolée puissance mille vis à vis des cercles financiers, il reste systématiquement à la merci des hedge fund ou fonds alternatif, fonds de pension, etc., au fait des requin de la spéculation en toute légalité. face au "petit consommateur"

Où est le problème, pour quoi de la haine gramophone?


Non il n'y à pas de problème!


Il n'y à pas de haine!

Il y a une réalité obscène, injuste source de déstabilisation de l'harmonie sociale


Car bien que le béotien type, le quidam sous œillères, dans le petit village paisible, n'observe rien de grave par la lucarne de sont intellect. Je vais citer quelques lignes du discours de Nicolas Sarkozy le 20 septembre 2010 devant le plein de présidents des NATIONS UNIS:


..." Les financements innovants, la taxation des transactions financières, nous pouvons le décider, ici. Pourquoi attendre ? La finance s'est mondialisée. Au nom de quoi nous ne demanderions pas à la finance de participer à la stabilisation du monde en prélevant sur chaque échange financier une taxation infime ?"...


Tant que les politiques sans discrimination de clivages n'oseraient avouer dans leur idées de gouvernance, la réalité mondialisée, en restant aveugles à proférer des mesurettes à la taille des nations, ces politiques serons des menteurs! des faux politiques. Même pour la campagne présidentielle de 2012 en France.

Dans le site officiel de la chaîne PUBLIC SENAT, votre serviteur écrit des sujet, sauf que leur accès reste très difficile, le site n'est pas accesible par un simple lien, lorsque vous voulez y acèder il faut aller d'abord à la page du forum "page principale"

http://www.publicsenat.fr/

Dans cette page il faut entrer dans la rubrique "RÉAGISSEZ"

http://www.publicsenat.fr/cms/forum/forum.html

Où l'on trouve le sujet de votre serviteur "notes sur l'actualité économique et politique"

De rien sert de donner le lien car le site bloque l'accès direct.


SPANISH

Dedicado a mis tutores; que por su calidad pedagógica han hecho de este alumno, un ser apasionado de la razón y la verdad, al señor profesor Areiza de la clase de EPISCOPOLOGIO en la Universidad Tecnología de Pereira, al Loco Carlos, entre otros, a mi profesor de sociología, profesor Julio Cesar Aguirre, Instituto Técnico Industrial de Cartago en Colombia, a mis dos sobrinas Sonia Rocio en Medellin y Laura en Manizales (estudiantes)

Pequeñas y Medianas Empresas & Muy Pequeñas Industrias frente al terciario

Una idea bien francesa la cual trata de enfrentar dos universos de la economía, de antemano, al tratar de expresar diferencias que en practica son bien reales en términos de fiscales ( los artesanos pagan más de 40% de impuestos mientras las empresas del CA40 solo pagan a lo sumo 10%)

Disponemos de dos grandes instituciones internacionales dirigidas por franceses, puesto que el señor Pascal Lamy se encuentra en cabeza de la Organizacion Mundial del Comercio desde el otoño del año 2005

Ademas el FONDO MONETARIO INTERNACIONAL desde el otoño 2007 bajo mando de "PLAY BOY" neolibaral, enseguida bajo el gobierno de una fría maltusiana igual pro mundialista de la finanza es decir que no hay la más ínfima diferencia.

Para el señor Lamy, debemos comportarnos ante la cuestión de diferencia entre PMI TPI y terciario, solo como consumidores, BRAVO por el pragmatismo, y ahi, el consumidor, quien más individualista? ( el pescador en río revuelto, la expresión "divide por triunfar" aquí toma toda su valor) Puesto que nadie seria más vehemente en la mundializacion que el ciudadano lambda, que vive aislado "potencia mil" frente a los círculos financieros, el consumidor asi esta sistematicamente a la merced des HEDGE FUND los famosos fondos alternativos, fondos de pensión, etc., en realidad tiburones de la especulación en toda legalidad, frente al "pequeño consumidor".

Donde esta el problema? Por que tanto rabia gramophone?

!NO¡ no hay problema

Hay una realidad obscena, injusta fuente de desequilibrio de la armonía social

Puesto que si bien que el ignorante típico, el quidam con los vendajes de la vista impuestos por la ideología, lejos del mundo moderno en el pequeño pueblo tranquilo del fondo de la Francia, parece no encontrar nada de anormal desde su ventana. Citare algunas lineas del discurso del presidente de Francia NICOLAS SARKOSY el 20 de septiembre 2010, ante la asamblea general de la ONU:

..." Las finanzas innovan, el impuesto de las transacciones financieras, nosotros podemos decidir aquí.

¿Por que esperar?

Las finanzas están mundializadas.

¿En nombre de que, nosotros no pediríamos a las finanzas de participar a la estabilización par la vía de una taza ínfima sobre cada movimiento de capital?"...

Mientras que los políticos sin discriminación de tendencias, no osaran confesar en sus ideas de programas de gobierno, la realidad mundial, quedándose ciegos voluntariamente (fingiendo no ver la realidad) produciendo mesuras minimistas nacionales, entonces esta gama de políticos serán pastores mentirosos, incluso por la campaña presidencial en Francia de 2012

Como ver este texto en el sitio oficial del Senado de Francia:

Esta link os presenta una pagina donde hay que buscar la rubrica TERRAIN POLITIQUE, en la cual hay el texto intitulado "notes sur l'actualité économique et politique" de vuestro servidor bajo el seudónimo de gramophone

http://www.publicsenat.fr/cms/forum/forum.html

En el sujeto en francés "NOTAS SOBRE LA ACTUALIDAD ECONÓMICA Y POLÍTICA"








avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

projet (projecto)

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 11 Dic - 14:00

Je n'aime pas lire Pour quoi lire?

Nestor Elias Ramirez Jimenez dit gramophone sur le web
FACEBOOK : Nestor Ramirez Jimenez
TWITTER: gramophonefr
Joigny Dimanche 11 décembre 2011


Préface

Lorsque je cherche à écrire, je veux avant tout le faire sans fautes, oui ma langue maternelle est l'espagnol, et tout ce que je dois écrire se passe dans une autre langue.

Pour quoi parler en français?

Le 14 de novembre 1989, peu avant minuit je me suis trouvé, pour la première fois de ma vie sur le sol de la République Française, une heure avant je me trouvé à Francfort en Allemagne, (je ne parle pas pour autant allemand?)

J'aurais pu devenir résident des USA? Non! Aux USA comme dans touts les pays du monde il y a des personnes comme moi; mais alors? Dans touts les pays du monde il y a des gens qui se lèvent le matin et qui passent leur journée dans des formes de travail divers, évidement touts les formes de travail, sont différentes. J'avais appris par ma modeste éducation que le noyau du capitalisme; en 1963 avait osait tuer un président!

Grave herreur!

L'homme le plus intègre de la nation, le plus juste jusqu'alors? éliminé! supprimé!

de la manière comment sont assassinés les syndicaux en Colombie? Oui! en même temps je sus que la France avait un président "socialiste"! Voilà pour quoi malgré avoir de la famille aux USA, j'ai pris cette décision qu'allée changer ma vie. Cela ne vous semble pas une raison?

Le préjugé

Il arrive que lorsque nous lisons, certains propos, ils nous semblent, désagréables, voir absurdes, mais au fait, même si le discernement reste l'une des qualités donc la nature nous a le mieux pourvut, une autre qualité lui fait la vie dure!

l'art d'adhérer inconditionnellement au préjugé. Si une personne avec la méthodologie d'un juge, le plus sévère et impartial, nous parle avec maitrise, et vérité? Cette personne saura bannie face à une autre, que parlerait avec langue de bois!

Pour quoi?

Parce que la personne sincère, entière, éthique et sévère, ne parle pas avec l'accent de notre langue, même si l'autre arrive a mentir sciemment il aura toute notre confiance! J'ai déjà constaté, lorsque je parle, mais aussi lorsque certains politiques parlent! j'écrit cela un dimanche de décembre de 2011, à six mois des élections présidentielles!

Le titre de mon texte, qui ne saura sans doute jamais lu par personne, prends la forme du titre d'un livre.

Moi j'aime pas lire des livres!

Oui je dois être sincère! lorsque l'on me présente des livres, du genre nouvelle, roman et similaires, je refuse de les lire, mais pour quoi?
Parce que certains livres d'un autre type, attirent mon attention, je dois être claire! Je ne dispose pas de temps (mon revenu modeste, mon emploi du temps) j'ai besoin de savoir tant des choses en si peu de temps, que je suis obligé de donner des priorités.

Mon état civil fait que mes condition de vie, soient particulières, lorsque vous partagé votre vie, avec une personne avec qui il y a de la compréhension, lorsque cette personne cherche à comprendre vos passions, vos goûts, c'est alors excellent, mais par fois ce n'est pas le cas...

Chapitre 1

Le web et la célébrité


Le narcissisme reste une maladie, qu'en grande ou petite dosse atteint les êtres humains.

Dans le but d'être sincère, je dois avouer sans doute que le narcissisme, surplombe mon action; oui mais aussi, nous sommes conscients des risques! L'intimité disparait ou est écrasé sans aucune réserve lorsque nous admettons d'entrer dans l'univers libre du world wide web

Thérapie

Sans aucune doute qu'il y a une forme de thérapie, au choix! vous pouvait payer un psychiatre pour soigner vos blessures de l'âme, les plus modestes, sans doute n'auraient jamais gagné en une vie, ce que vous gagnez en un mois!

Ce n'est pas pour la célébrité que "gramophone" aurait fait ses premiers pas et puis continué ensuite sur l'internet. Mon premier reflexe, à été celui de pouvoir échanger avec mes amis et ma famille. Je ne pouvais pas imaginer en décembre 1992 qu'un jours j'allait pouvoir publier une page sur internet. J'ai eu envie tout juste de parler avec ma famille, mes amis, manque de pot, une habitude très répandu au Japon, aux USA, en Europe, échoue lorsqu'il s'agit d'un pays pauvre, et oui la ,Colombie, en 1992 n'avait pas pour habitude échanger via e-mail, utiliser le "chat", et avec mon petit ordinateur au processeur de Intel® dit 80486, assemblé par IBM, je figurais bien distant de ma famille.

Je me rappel de mon beau-frère, dix ans plutôt, me montrant son "Commodore 64", oui mon égo avait pris un coup dur!
Ecrire est une thérapie, un exercice auquel je me force au quotidien, contre l'avis de mon entourage, qui trouve absolument absurde les heures que je passe devant un écran d'ordinateur.

Ecrire est pourtant un vice, que j'ai pris depuis une époque où j'avais le loisir de m'entrainer au moins trois heures par jour, et cette thérapie est évolutive, puisque initialement je pouvais juste écrire, sans aucune possibilité de rendre publics mes textes.

Ecrire en interaction est devenu possible par le biais du web. Le premier site où je suis devenu une entité sur l'internet, été un site, spécialisé, dans la publication sur internet. Je suis surpris de ma nullité, oui j'ai du être encore plus mauvais qu'aujourd'hui.

Les béquilles, pour marcher après un accident, nous avons besoins d'aide du genre plâtre et béquilles, dans ma thérapie pour tenter de maitriser le français je m'appuie et je le faire sans doute pour toujours, je fais usage des logiciels, de nous jours il y a la possibilité de corriger l'orthographe, mais pas la grammaire

Jouissance!

Nous sommes en quelques sortes façonnés au grès de l'évolution des sciences et technologies, lors de mon travail j'aurais eu l'honneur de partager des moments de jouissance extrêmes, l'entreprise où je louais alors mes services, dépendait en gestion d'un tiers, le jour où le SYSTEME 36 d'IBM® fut dévalait, ma vie à littéralement changée; là ou il fallait des jours auparavant, tout allée devenir question de secondes! L'entreprise disposait de 7400 hectares, d'où l'on obtenez plus de 100 tonnes de canne traitées par heures sans interruption dès le lundi au samedi à 22 heures. plus de 800 personnes, avaient pour revenu, une liste d'activités "à la tâche"; que dis-je au kilo s'il vous plaît!

Rémunération

Ces personnes étaient payés de manière hebdomadaire! La folie! Oui avec une semaine de décalage, les gens avaient leur salaire, trois grandes groupes: Les coupeurs de canne, les chargeurs dans les wagons, de plus de 6 tonnes chacun, puis les transporteurs.
C'est très satisfaisant que de pouvoir traiter tant de chiffres, et d'activité en peu de temps.

Fantastique

Ainsi le responsable du département de système fraichement débarqué; un ingénieur électricien de profession, par piston, comment touts les postes des entreprises mixtes en Colombie, prends donc les taureau par les cornes. Deux ingénieurs en informatique issus de " Harvard University" aurons venu pour un contrat de mise en route du système, avec un programme. C'est-à-dire, un instant fantastique dans ma vie, j'allais assister à une chose donc j'avais pas pu rêver! Pendant plus d'une année, de préférence les fins de semaine, (en semaine avec tant des jupes courtes dans les couloirs, il est impossible de se concentrer) quatre personnes de la société épaulaient nos deux génies, pour arriver au but au summum, lorsqu'il fallait éditer les quelques 1000 feuilles de salaire, trois personnes de la société avaient qu'à taper chacun dans leur terminal un code secret et le serveur devait avoir assez de papier pour imprimer à grande vitesse toutes les feuilles de salaire programmées.

Il faut dire que chaque écrou, chaque rouleau de papier toilette, été géré par notre flambant système. tout devenez simple, une commande signé sur papier par des personnes autorisés arrive sous forme de ticket à la salle d'enregistrement, ou Jairo et Diego, avaient eux seuls le droite d'alimenter la base de donnés. Une tâche qui demandé donc leur attention à temps plein, il faut dire qu'avant pendant des longs années ils avaient déjà exécuté la même tâche mais pour la paye, avec une curieuse navette sous forme des disquettes de 8 pouces, des DATA DISC entre leur bureau dans la société et les installations de la société qui crée sur papier l'information, et là tout reste au sein de l'entreprise, par le biais d'un logiciel installé dans le serveur, dernier cris, pour nous et pour l'époque, un luxe! 16 terminaux pouvaient être gères en simultanée, des micro-ordinateurs 80286 ont fait irruption sur les bureaux, et un autre ingénieur formateur de la même université, nous a donné une formation accélérée de 120 heures, cette information nous a mis le pieds à l'étrier... depuis j'ai jamais pu me désintoxiquer, j'ai rien fais pour!

C'est-à-dire que là où il été nécessaire plusieurs outils, et du temps, aujourd'hui il faut moins:

Faire une lettre, demandez du temps, du papier, un stylo, et pour moi plusieurs livres, dictionnaires, grammaire, conjugaison, etc.
Regarder des photos, déjà les avoir, et je n'aimé pas en faire, par le passé, puisqu'il fallait un long procès, le prix prohibitif, pour mon salaire, le temps de les faire développer puis les classer dans des albums; tout cela est de l'histoire ancienne. J'ai des disques externes, et parmi d'autres dossiers des dossiers photo, évidement il faut un appareil numérique, mon premier appareil fut une camera Sony betamovie, avec des cassettes à banda magnétique, en Colombie, j'aimé faire ça, la vidéo pour moi avait (vu ma génération) plus d'intérêt que la photo, puis je suis arrivé, à basculer sur la photo lorsque j'ai trouvé cela accessible, 2 méga pixels de mon petit EasyShare CX4230, avait beaucoup plus d'avantages que l'argentique de mon père, avec lequel en 1965 il faisait nos photos de famille. Oui je renonçais à la vidéo, mais temporairement!

trouver de l'information, je suis loin de ces après-midi de mon adolescence passés dans la bibliothèque municipal qui se trouvé dans la maison culturelle PEDRO MORALES PINO, pour retranscrire à la main, en quelques cinq ou six pages, des résumés qui devaient me permettre de faire des travaux, que de toutes manières ne pouvaient pas être concurrentiels des travaux faits par des amis, aux conditions feutrées, bibliothèque chez eux avec au moins une encyclopédie, et la possibilité de faire des dessins. Oui j'ai alors eux une sacré fierté en obtenant des notes de 3,9 à 4,3/5! De nous jours, tout le monde peu, s'il a la volonté savoir sur presque touts les sujets, depuis la préparation d'un gâteau jusqu'à la fabrication la plus sophistiqué en aéronautique ou en techniques de navigation. Depuis les faits les plus anciens de l'histoire de l'humanité aux derniers faits dans un pays quelconque sur la terre. Le tout par l'intermédiaire d'un ordinateur et de l'internet.
Pour cela maintenant il est possible d'écrire ces lignes sur un logiciel obtenu gratuitement sur le web, avec un système d'exploitation aussi gratuit, Linux nous permets ainsi avec UBUNTU, une large gamme d'activités. Bien entendu qu'il y a aussi le système traditionnel utilisé par 99% de personnes dans le monde. Sauf qu'il faut tout payer.

ça sers à rien!

au fait l'internet et les ordinateurs ne servent à rien, lorsque pour une raison quelconque nous n'avons pas été touches par ce virus.
C'est une réalité indéniable:

Si nous prenons une personne qui vie de l'agriculture, en France, il peu, s'il le veut vivre sans aucune aide moderne; il fait de la même manière qui fessait l'entreprise où j'ai travaillé dans les années 80.

Il paye un comptable, et il paye des techniciens spécialisés pour lui donner des conseils sur son travail, c'est-à-dire qu'il y a des coûts supplémentaires, c'est un choix.

L'internet et les ordinateurs ne servent à rien, c'est une vérité, dans certains conditions, par exemple pour vivre à la campagne, sans aucun intérêt sur l'actualité, sur l'évolution de la société, en fin vivre en autarcie est un choix.

Non! je ne vais pas accuser une personne qui n'aime pas la modernité du web et les micro-commutateurs de rétrograde, car nous vivons en liberté, cette liberté magnifique qu'octroie' la démocratie, et pour ces personnes le web, les ordinateurs sont des gadgets comme tant d'autres.


chapitre 2
l'interaction en directe


La première forme d'échange, qui nous induit à croire que nous ne sommes pas si seuls que cela.
Diversité et choix

Il ne faut pas oublier que sur le web, comme dans la vie réelle, il y a autant de possibilités d'interagir avec une différence, là je suis devant mon écran et j'ai le chois de des personnes avec qui je veux le partage. Dans un autre lieu, les personnes aurons autres intentions, autres habitudes qui ne seraient nécessairement compatibles aux miennes; d'une part, d'autres il y a parfois des habitudes comment la consommation d'alcool, ou d'autres produits en vente libre ou interdits, qui sont consommés, aux quels comment les habitudes idéologiques, aux quelles je n'ai pas envie nécessairement d'entrer en détail sur le goût et moins encore sur le partage.

Nous avons sur le web l'opportunité de faire le choix, mes premiers pas, vers 1992 m'ont tout droit mené vers des communautés, hispanophones, ainsi j'ai découvert les salles virtuelles par langue, puis par pays.

Evidement les personnes présentes, grâce à l'immense qualité du web, cette qualité qui rend l'internet si agréable ou détestable en fonction de votre angle de vue; la démocratie, fait que le panel d'intervenants été le plus hétéroclite qu'aurais jamais pu soupçonner ailleurs. Autant dire que géographiquement, trouver des personnes parlant la même langue, avec la même nationalité, résidant éparpillées sur un si diverse nombre de pays est impossible autrement.

Yahoo

Yahoo chat, salle colombienne, fut pour moi une découverte pleine d'enseignements; la démocratie, fait que des personnes de strates sociaux le plus divers, et sans doute particulièrement des personnes d'origine modeste, prennent place, s'affirment du mieux qu'il peuvent. Surgit alors comment dans une cour de recréation de l'école maternelle ou primaire, toute une palette de sentiments, d'animosités, de récriminations, autant dire que ceux qui auraient remarqué être inférieurs intellectuellement pouvaient par la magie du web, vous déconnecter, pour s'amuser, pour se venger ou tout simplement pour simple plaisir.

Cela forge le caractère, vous apprenez vite la notion de diplomatie, des notions de modestie et discrétion sont vite adoptés. Vous ne savais qui dans un groupe de 30 ou 40 intervenants va vous trouver indésirable, qui parmi tant des internautes va vous attaquer. Donc vous devenez transparent presque dans votre manière d'intervenir.

Voilà, comme votre comportement est changé, modelé, transformé par les nouvelles technologies.

spécialisation, est le mot clé, très vite vous déplorez, certains comportements, la bévue de certains qui la confondent allègrement avec l'audace, certains formes d'arrogance qu'auraient été prise pour de l'hardiesse, très vite ce n'est plus fortuite votre absence des chat, mais alors arrive le miracle, la salle de poésie, opère en moi une transformation de plus, à la lecture des grands écrivains de l'Amérique, oui le grand Neruda que j'avais entre ouvert dans ses années d'étudiant, renaît avec vigueur, de Pablo Neruda:

Mais passe l'heure de la vengeance, et je t'aime.
Corps de peau et de mousse, de lait avide et ferme.
Ah! le vase des seins! Ah! les yeux de l'absence!
ah! roses du pubis! ah! ta voix lente et triste!

Pero cae la hora de la venganza, y te amo.
Cuerpo de piel, de musgo, de leche ávida y firme.
Ah los vasos del pecho! Ah los ojos de ausencia!
Ah las rosas del pubis! Ah tu voz lenta y triste!

Voilà une raison inébranlable qui m'a poussé très vite dans les bras de l'écriture, car aimant écouter la lecture des grands écrivains et poètes, je fini par penser au retour à mes pratiques d'adolescent, époque dans laquelle j'aurais remplis des cartons entiers de poésie.
Jusqu'aux années 90, non moins de 6 années, j'aurais fréquenté, un univers passionnant, puis un jours est arrivé, une situation de laquelle j'aurais honte, rien que faire allusion m'effraie.

Car je me trouvé parmi des personnes du Mexique, Argentine, Pérou, Espagne lorsque un acte de malveillance aurait endommagé ma ligne, et a failli détruire mon équipe, ma ligne téléphonique a été inutilisable un bon moment.

J'ai dès lors fais un trait sur mes fréquentations, littéraires de l'époque, sans doute la frustration aurait eut raison de mes délire et passions de poésie, latino-américaine.

Est ainsi arrivée l'époque des sites sur internet, une sorte d'évolution des HOMME PAGE, que le protocole HTTP V32, ne permettait pas, mais là vers 1994 nous avions après le V90, l'internet a 128 bits puis à 256, pour culminer a 512 Ko, j'ai déménagé de fournisseur d'accès, AOL devenez onéreux, j'ai voulu m'essayer avec WANADOO, puis avec FREE, pour un retour a ORANGE, et puis un passage à la concurrence, sur SFR, avec la télévision numérique, le téléphone, et internet dans un même forfait.

Avec l'avènement de la ADSL nous sommes très loin de ma page web, des forums, et même les blogs, aujourd'hui sur le web nous trouvons une quantité d'information qui dépasse l'entendement.

Cela n'empêche que le premier texte publié dans le site de "La rue des auteurs" par la chance d'avoir trouvé SELLIG le webmaster, capable, de descendre au plus bas niveau d'un internaute, de lui donner la main, de corriger le texte, de le mettre en format, et le publier. quel merveilleuse surprise, moi l'immigré, moi l'illettré, avais un texte publié sur le web. Le site de la "rue des auteurs" n'existe plus mais SELLIG l'a garde, oui ce texte ne signifie pas grande chose pour le webmaster, curieux tout de même il le garde accessible encore tant d'années plus tard.

Si vous tapez sur un moteur de recherche "Oui, je sais, je suis un naïf" voilà que vous allez sans doute lire ma première publication sur le web. Je viens de vérifier la présence et c'est assez flatteur pour l'égo, la publication est là.

Depuis, le site ayant fermé, j'ai continué à prendre les airs d'écrivain, j'ai encore sévis, dans un site qui doit exister sans doute, bien sur toujours avec les béquilles: le traitement de texte, et la correction automatique, qui ne rendent pour autant mieux mon écriture, beaucoup de lecteurs m'ont fait la remarque.

Un texte écrit le 9 novembre 2005 (extrait):

.."Une analyse pluridisciplinaire de la société, permets d'admette le fait de l'absence partielle ou totale de prévoyance dans la gestion des gouvernements.

Une modification radicale dans l'éducation a eu l'effet d'une ablation de la capacité à penser; j'ose même affirmer que les répercutions vont jusqu'au ralentissement de l'économie
"..

C'est dans ce site internet que j'ai tombé lors de la fermeture de "la rue des auteurs": par contre il faut être inscrit pour avoir accès au forum, même si cela reste gratuit, il m'est impossible de vous montrer autre chose qu'une image d'une page avec mes sujets ou un extrait écrit par exemple le vendredi 1er avril 2005 à 21:57

..."analyse de la constitution

(première partie , vendredi 1er avril 2005)

article I – 3.

Les objectifs de l'Union.

paragraphe 3.

L'Union ouvre pour le développement durable de l'Europe fondé sur une croissance économique équilibrée et sur la stabilité des prix, une économie sociale de marché "hautement compétitive", qui tend au plein emploi et au progrès social, et un niveau élevé de protection et d'amélioration de la qualité de l'environnement. Elle promeut le progrès scientifique et technique.

Lien vérifié:

http://www.giga-presse.com/forums/index.php?showtopic=154&hl=gramophone

Analyse :
La croissance économique équilibrée et sur la stabilité des prix. est possible à travers d'une politique d'harmonisation progressive. hors la constitution ne veux pas s'attaquer a la législation de chaque nation.

Quant à l'économie (sociale) de marché ; il est évident que le mot sociale est présent pour voiler la volonté d'une économie libéral du marché.

Pour confirmer l'intention libérale, reste la deuxième partie "hautement compétitive" car la compétitivité est obtenue seulement par deux voies : soit par l'automatisation des procès de production (moins de personnes = chômage). Soit par la réduction de coût grâce à la délocalisation (fermeture dans des pays comment la France et l'Allemagne = chômage). Les deux voies vont en contre du plein emploi et le progrès social, qui sont ajoutes dans cette intention de donner au document l'image de l'agneau. D'ailleurs "le niveau élevé de protection et d'amélioration de la qualité de l'environnement" est en complète opposition avec la volonté d'un progrès scientifique et technique, car l'industrialisation autant que l'automatisation ont comment résultat une accélération notoire dans la dégradation de l'environnement par la destruction du milieu dans lequel les espèces disparaissen
t"...

[u]
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Idéologie et manipulations

Mensaje  Cogito ergo sum el Mar 20 Dic - 9:41

Des contacts permanents avec les milieux social et culturel.

Il est impossible admettre une opinion personnelle alors que c'est le résultat de l'évolution des connaissances acquises tout au long d'une vie

Nous sommes un miroir avait beaucoup des distorsions dangereuse de notre discernement, lorsque des idéologies nous formatent, il faut alors se nourrir du travail scientifique et littéraire, des différentes courants politiques et philosophiques, avant de pouvoir donner un aperçu des ces connaissances

Encore ainsi il est difficiles d'admettre l'opinion comme étant personnel, je suis donc qu'un gramophone

Joyeuses fêtes
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

remerciements sincères

Mensaje  Admin el Miér 28 Dic - 0:25

Montería martes 27 de diciembre à las 23:06

El numero de visitas de los sujetos; a pesar de la calidad lamentable de lo que escribo en Francés, me obliga a agradecer a quienes aportan sujetos y desde luego a quienes visitan el blog

Con la mas sincera modestia; mil gracias:



[img][/img]
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

Liberté par le savoir

Mensaje  Admin el Dom 15 Ene - 12:11

Citations fameuses 

Acta est fabula : la pièce est jouée

Audaces fortuna juvat : la fortune favorise les audacieux

Aut Cæsar, aut nihil : ou empereur, ou rien

Beati pauperes spiritu : bienheureux les pauvres en esprit

Carpe diem : mets à profit le jour présent

Dulce et decorum est pro patria mori : il est doux et beau de mourir pour la patrie

Et nunc reges, intelligite... erudimini, qui judicatis terram : et maintenant, vous les grands de ce monde, instruisez-vous, vous qui décidez du sort du monde
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

Alexis de Tocqueville

Mensaje  Admin el Dom 15 Ene - 12:12

Citations 
Alexis de Tocqueville 

Les hommes ne sauraient jouir de la liberté politique sans l’acheter par quelques sacrifices, et ils ne s’en emparent jamais qu’avec beaucoup d’efforts

En politique la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés 

L'histoire est un galerie de tableaux où il y a plus d'originaux et beaucoup de copies.

Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle même est fait pour servir

Il ne faut mépriser l'homme si l'on veut obtenir des autres et de soit même des grands efforts 

Les français veulent l'égalité et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté il la souhaitent dans l'esclavage 

 Il y a plus de lumière et de sagesse dans beaucoup d’hommes réunis que dans un seul

Si quelqu'un me montrait entre l'indépendance complète et l'asservissement entier de la pensée une position intermédiaire où je puisse espérer me tenir, je m'y établirais peut-être ; mais qui découvrira cette position intermédiaire ?


avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

poésie politique II

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 11 Feb - 14:22

Certains esprit obtus et délabrés
comme c''est le cas ici du dit Lebouseaux
se trouvent à des années-lumière
de la compréhension des conflit sociaux

Oser sans vergogne tenter de berner l''opinion
alors que le printemps arabe est un fruit
de l''abus absurde des leaders en abjection
alors que le printemps arabe en soit traduit
du capitalisme inique la total désaffection

Les petits méninges y prétendent vainement
soit par l''ignorance ou pire encore l''aberration
que les dictateurs issus de l''abâtardissement
sont des socialistes dans leur mode d''administration
alors q''ils auraient été reçus plus qu'affablement
par les gouvernement de la capitalisation
jamais par les syndicats! ça saurait dérision

Ils resterons a jamais des petits
ceux qu'en défendant le capital
assurément de même acabits
que j''accuse dans mon récital
une succession qui se reproduit
comme des sangsues par raison congénital
et si ce n''est pas déjà un délit
c''est grâce au pouvoir! attaché vital
lequel ils s''octroient sans répit
par un mensonge devenu rituel
démocratie une simple produit
une marque connue, commerciale
que seul peu en gros satisfaire
une infime minorité sempiternel

Je nullement besoin comme le dit le vulkin
du comportement d''un plagiaire
et je pourrais même écrire des bouquins
tout juste issus du contestataire
l''esprit qui m''inspire le déclins
du gouvernement déficitaire
et j''aurais pas assez du terrain
même pas besoin de grammaire
moins encore du moindre hautin
ni de me prendre pour justicière
pour critiquer la politique odeur purin
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

poésie, mots et politique

Mensaje  Cogito ergo sum el Lun 7 Mayo - 11:51

dédié aux personnalités politiques:


Sandrine Mazetier, Aurélie Filippetti, Delphine Batho, Najat Vallaud-Belkacem, Marylise Lebranchu, Benoît Hamon, Martial Bourquin, Harlem Désir

Voilà une phrase, voilà un slogan
Voici une thèse, à la Reagan
La faim, image, des immigrants
Voilà l'outrage, quel citoyen

Elles sont belles les phrases
Des jolis mots, des fleurs
Alors que les balles d'en face
Des jolis fleurs, des morts

Elles sont belles les promesses
Oh! La rhétorique, les illusions
Elles sont lourdes les défaites
Oui! Des erreurs, des allusions

Le destin reste identique
Sans changement radicale
Cela affaibli la politique
Une société libérale

C'est juste des mots ranges
Des briques qui font le mur
C'est juste des souvenir classes
Oublies dans le four
Tant des idéaux grilles
Tant des morts au Darfour
Tant de permissions de Gilles
C'est juste des mots ranges
Des briques qui fon le mur

Un ciment fait de conscience
Un sable fait de confiance
Deux murs puis quatre
Pour atteindre la présidence.

Une nation sociale ne fait pas la pluie
Un partie pour un peuple unie
Après tants du temps et vies
Où sont passé nous acquis?

Oui j'aime la poésie, quand elle reflète la vie
Même si elle est belle quand elle parle de la pluie
Oui j'aime les mots quand elle deviennent fusil
Mieux si leurs balles, sont perles de paix

Il ne faut pas rêver, regardons le Chili
Il faut rester digne devant tant de manifestations et des cris
Je vous parle d' Allende à la fin de sa vie
Se montrer indifférent revienne à être un soumis
C'est l'histoire qu'écrit notre avenir
Et le présent une page que nous faisons en fourmis

salutations sincères de Gramophone

publié le 16/05/2007 dans le site ALEXANDRIE ON LINE:

http://www.alexandrie.org/viewtopic.php?topic=345&forum=41&start=10
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Des mots de l'âme

Mensaje  Cogito ergo sum el Mar 11 Nov - 18:58

Il y a des années je trouvé ridicule avoir un petit écran à la main.  Certainement à l'époque je n expérimentai sans doute aucune envie.

Aujourd'hui lorsque l'âme semble stable mais en vérité sous grande tension;  alors qu'il est presque une heure du matin;  je ne compte pas avec un lit pour dormir.  en été je dors dans le rendez chaussée,  hélas les jours froids arrivent. La mascarade de vie de couple ne tiens plus la route.  Le coeur physiquement tangible en vérité se trouve ailleurs.

Il y sans doute un être humain ailleurs qui serait en mesure de partager? des défauts plutôt que des qualités?  Oui à 53 ans nous sommes loin de présenter de l'intérêt pour des gens. et surtout moins encore pour l'être que signifie tout pour nous.  Un être que le destin veut éloigner par des raisons d'éthique et morale.  Les meurs interdisent et sans doute sont opinion nous prendra pour une folie.

Cela étant pour elle je suis absolument sur de vouloir tout quitter est si nécessaire disparaître pour tenter de commencer une nouvelle vie ailleurs.  Simplement pour plus que la passion ou le caprice plutôt à cause d'une vénération sincère et qui sera garantie jusqu'à mon dernier souffle.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Des mots de l'âme

Mensaje  Cogito ergo sum el Mar 11 Nov - 18:58

Il y a des années je trouvé ridicule avoir un petit écran à la main.  Certainement à l'époque je n expérimentai sans doute aucune envie.

Aujourd'hui lorsque l'âme semble stable mais en vérité sous grande tension;  alors qu'il est presque une heure du matin;  je ne compte pas avec un lit pour dormir.  en été je dors dans le rendez chaussée,  hélas les jours froids arrivent. La mascarade de vie de couple ne tiens plus la route.  Le coeur physiquement tangible en vérité se trouve ailleurs.

Il y a sans doute un être humain ailleurs qui serait en mesure de partager? des défauts plutôt que des qualités?  Oui à 53 ans nous sommes loin de présenter de l'intérêt pour des gens. et surtout moins encore pour l'être que signifie tout pour nous.  Un être que le destin veut éloigner par des raisons d'éthique et morale.  Les meurs interdisent et sans doute sont opinion nous prendra pour une folie.

Cela étant pour elle je suis absolument sur de vouloir tout quitter est si nécessaire disparaître pour tenter de commencer une nouvelle vie ailleurs.  Simplement pour plus que la passion ou le caprice plutôt à cause d'une vénération sincère et qui sera garantie jusqu'à mon dernier souffle.

Qui sais en toit cas jusqu'à maintenant sa vie comme la mienne sont les deux soumises à rude épreuve. Alors que nous deux pourrions démarrer ensemble une relation sérieuse?

Reste le doute de deux côtés? Oui du siens, combien peu durer notre union? A cause des raisons de l'échec actuel. Si nous faisions référence SINCÈREMENT aux raisons de mon échec? Oui jusqu'au 10 janvier 2010 je réussi à vivre sans téléphone à la main. Certainement que je étai contre une espèce de folie du consommerisme , mais voici en train d'écrire de cette manière DÉTESTABLE.

J'AI BESOIN d'exprimer mes idées, de déposer donc comment dans une agenda intime mes idées par la plus part intimement atachées aux sphères socioeconomiques. mais derrière sans l'ombre d'un doute doit se cacher une sorte de lassitude ou fatigue de la monotonie et l'indifférence quotidien. ce sont ainsi des heures supplémentaires qui sont enlevées à la vie et aux obligations d'un couplé typique. La question est pour quoi (

Il y a dans toute personne du temps libre, qu'il s'agisse de loisir ou passion l'être humain fini par s'intéresser à des pratiqués autres que l'amour physique et biologique, certains vont à la pêche d'autres à la pétanque et ainsi de suite

Lorsque dans un couplé le loisir n'est pas partagé

Attention ici nous arrivons aux portes de la raison majeur de rupture de couple. Le sexe a lui tout seul ne saura jamais garantir la solidité d'un couple. il advienne au but d'un temps le besoin impératif d'épanouissement.

C'est ainsi que surgit du néant l'ombre des divergences et source de litigieuses disputes. Quand dans le couple le loisir n'est pas partagé. c'est le début de la fin.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Compatibilité et routine

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 12 Nov - 2:31

Compatibilité

Dans la vie de couple neuf fois sur dix arrive que ça soit l'attirance irrationnelle pour des aspects futiles que se forment des couples,  des rencontres improbables,  rarement c'est l'analyse ou raisonnement sur des attitudes communes pouvant signifier le vraie partage;  nous savons que celle où celui qui fini par partager notre vie au quotidien est là par un accident ou  probabilité infime.

Alors que nous cherchons une personne pour partager la vie?  Il arrive que ça soit une caractéristique physique qui aura déclenche notre approbation sans savoir absolument rien de ses goûts de ses passions, de ses loisirs de sont passé . Alors que l'apparence physique change au passage du temps.

Parfois c'est le concours de circonstances,  la personne se trouvait là au moment où nous aurions eu le désir impératif de tenter une relation. Un peu de mémoire?  Comment a démarré notre couple?  Le hasard difficilement fabrique des unions pour long temps.  Par contre quand le sentiment né d'une réflexion étalé sur des longues mois voir des années,  lorsque pour des raisons hors sujet ici,  nous avons réussi à observer les faits et gestes d'une personne. Sans doute aussi une longue liste de défauts et même qu'elle n'est pas doté du physique d'un top modèle pour une femme ou d'un acteur de cinéma pour lui. Mais qu'en croisant sont regard votre coeurs s'affole à chaque fois,  là il y sans lieu au doute un possible amour que si ce n'est pas pour la vie peu durer beaucoup.

La routine

Soit dans un couplé le temps libre est destiné à des passions de sorte de jardin partagé.  Soit les deux ont suffisamment confiance pour s'adonner chacun de leur côté à des loisirs différents.  mais il est certain que le sexe à lui tout seul ne fait jamais survivre long temps un couple et gare à l'arrivée des enfants.  Une fois qu'il naissent surgit l'obligation de survenir à leurs besoins.  Les enfants seraient alors la raison principale de stabilité en dehors des sentiments.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

corollaire

Mensaje  Cogito ergo sum el Vie 14 Nov - 23:16

Espoir dérisoire

Samedi 15 novembre 2014 4:54

Il est indispensable ranger les idées, de préférence au fin fond du silence, emmitouflé dans un lit au rez de chaussé sans chauffage mais soigneusement couvert par des draps doux, sans que personne puise troubler vos élucubrations.

Après tant d'années, ou bien des risques auraient été assumés, me voici en train de déposer dans mon journal intime des tranches de ma vie. de la manière qu'il y quatre ou cinq ans j'ai trouvé la plus absurde. c'est à dire via un smartphone.

On découvre par hasard des personnes truffées de qualités, d'humanité et quelques défauts, c'est le temps qui crée des véritables relations et non pas le hasard. Car au passer des jours ont apprends à cerner les gens. leurs motivations le plus cachées par fois où d'au moins une sorte d'interprétation.

Je trouve malgré tout difficile voir impossible citer des noms, je crois que les personnes vont se reconnaître. huit lectures en trois jours. Elle doit être incertaine pour quoi pas douter mais l'amour propre, l'orgueil logique en grande partie accordé à une dosé majeur de pudeur et du respect de la normativité font qu'elle soit distante et alors c'est le temps qui fini soit par l'admettre ainsi soit par le renoncement. Je m'incline d'ores et déjà pour la deuxième option. Néanmoins tant que les conditions "normatives" (meurs éthique et logique) feraient mieux dans la logique (le paraître)

Une renonciation tactique temporaire d'autant plus que c'est justement le paraître qui prend les devant sur l'être.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

journal intime (II)

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 14 Sep - 0:51

Extrait (journal intime) 14/09/2016

Dejar la cama antes que el sol salga, sobre todo ahora que a la mitad del mes de septiembre, el sol comienza a levantarse cada vez más tarde. Cierro la ventana, que había dejado anoche abierta con el ventilador prendido para intentar reducir la temperatura para dormir.

La principal razón de esta costumbre de madrugar, se la agradezco a mi madre, que me enseño a levantarme temprano.  

He leído en dos motores de búsqueda de empleo, de los cuales seleccioné una oferta. Como son algoritmos, programas, que hacen la selección, recibo, una cantidad fenomenal de ofertas, desde luego que por el lugar geográfico, y por las competencias, poco me corresponde.

La otra razón que me lleva a postular aparte de eso de lugar y competencias, es que siempre es necesario una “LETTRE DE MOTIVATION” y eso significa que debo escribir en francés, pues bien a pesar de veinte y ocho años, siempre dudo, un error de gramática o de ortografía en una carta donde expreso mi motivación, es catastrófico. Sin embargo supongo que noventa y nueve punto nueve por ciento de mis esfuerzos serán en vano, pues sin duda que van a la basura.

También paso en revista las redes sociales sobre todo una, leo lo que publican algunas personas, más por deseo de informarme que por curiosidad, es decir que visito algunas paginas de personas con responsabilidades publicas, algunas personas interesantes, por la calidad y la actualidad de lo que publican. Entonces leo, y casi al azar, o de manera instintiva, si el sujeto es interesante lo comparto.

Algunas veces leo los comentarios de las personas, sobre los sujetos, evito sistemáticamente algunas paginas, sobre todo aquellas que conozco pero que considero, ARBITRARIAMENTE sin interés, sin embargo si no visito las que me interesan es por que ya son las 7:43 y debo irme a dar clases. Es un trabajo que me ocupa pero ya en la oficina que paga mis indemnizaciones están informados.

Debo agregar que algunas personas muy interesantes en particular una me causa una alegría fenomenal cuando se que ha pasado por mi pagina, cada cual con su vida, pero esta persona para mi es magnifica.

Hay amores imposibles, sobre todo cuando sabemos que la persona que tanto amamos, vive feliz, sera absurdo egoísta desear lo que solo será negativo, para el ser que amamos. En el caso contrarío seríamos muy felices de encontrar aquel día soñado, una persona maravillosa, sabiendo que el ser ideal no existe, pero la persona que nos hace soñar si existe y podemos saber de ella, y podemos dialogar, un poco, pues no podrá siempre disponer de la libertad, ni del tiempo y menos del interés hacía quien como yo no figura ni remotamente en su lista de prioridades a corto plazo.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Re: Atelier littéraire

Mensaje  Contenido patrocinado


Contenido patrocinado


Volver arriba Ir abajo

Página 2 de 2. Precedente  1, 2

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.