trombinoscope sociale

LA SPONTANEITE ET LA REVOLTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA SPONTANEITE ET LA REVOLTE

Message  Admin le Lun 23 Mar - 1:51

(first in spanish and then in french)
primero en castellano y luego en frances
d'abord en spagnol puis après en français


LA ESPONTANEIDAD Y LA INDIGNACION

La espontaneidad y la indignación

He aquí algo que he encontrado en el WEB el link esta adjunto al final del mensaje

"las palabras nos dividen, los actos nos unen" Tupamaros (Uruguay)

Por (anónimo) XM sábado 21 de marzo del 2009, à las 10:44 (una contribución con link permanente)

Un nuevo texto y proposición de Alina PAILLER

"deseo no volver a casa…" (yo no deseo mas entrar a donde los míos: traducción literaria)

El 29 de enero, fuimos muchos millones, el 19 de marzo, 500 000 de más, (se habla de dos manifestaciones en Francia, la primera según la policía con 300 000 manifestantes y la segunda con 1 millón 200 mil manifestantes), escuchando ciertas personas habría que esperar hasta el 1º de mayo?

Por que no esperar (expresión) indefinidamente?

Y que haríamos entre tanto?

huelgas, huelgas de empleados, de la desobediencia civil que dura desde ya en las universidades, la industria, el comercio, la educación, entre los inmigrantes sin papeles, y desde hace meses, no me digan que debemos entrar a casa con el guayabo, nuestras reclamaciones, nuestras esperanzas, nuestros proyectos de sociedad deberían esperar hasta el 1º de mayo?

Y por que no indefinidamente?

Todos sabemos que la causa de nuestro sufrimiento es el sistema capitalista!

No queremos más el capitalismo, pero seguimos como si debiéramos hacer obligatoriamente con el. Creen ustedes como algunos desean hacernos creer que el capitalismo es indispensable y sea justo necesario "moralizarlo".

Del capitalismo conocemos las consecuencias catastróficas por la mujer, el hombre por el cuerpo, el alma, la humanidad, las civilizaciones y la tierra entera. Por que no intentamos decir NO, y no volver a casa, al trabajo, puesto que todo eso ocurre como si esperáramos una orden, una señal venida de yo no se donde, por nos inducir à la revolución permanente.

El hecho de entrar a casa nos da coraje, o al trabajo ahora que sabemos que esos lugares corren un máximo de riesgos en Francia, en Europa y en el mundo?

Tendríamos miedo de haber olvidado de pensar para construir otro modelo de sociedad ? Y es por eso que volvemos siempre a casa al trabajo? Sin embargo, los resistentes en el consejo nacional de la resistencia, los comuneros y otros tantos insurrectos pensaron a elaborar un proyecto de sociedad nueva en la lucha! Y sus proposiciones serian aún pertinentes hoy.

Pensaremos talvez que no tenemos alternativa?

Sin embargo hoy mismo los pueblos en America latina inventan cada día otro futuro, por ellos y sus hijos.

Incluso, en la isla Guadalupe y en otros lugares, luchas tenaces se desarrollan a partir de miles de individuos que como gotas de agua se han unido para formar torrentes.

Lo sabemos bien como tantas veces lo muestra la historia, "no tenemos nada que esperar de arriba" el cambio debe venir de nosotros!

Las organizaciones, los sindicatos, los partidos, es decir en una palabra: "el movimiento sociales somos nosotros"

Entonces asumamos nuestra responsabilidad ante la historia!

Tomemos nuestras reclamaciones en mano!

Demos sin esperar la fuerza al movimiento!

hace falta comenzar, y yo me lanzo, tomemos la mano, con los modos de organización, inspirémonos de los comuneros, por ejemplo:

Organicémonos en comunas, en función de las alcaldías, de los barrios.

Difundamos este mensaje, de cita en las empresas, a las puertas de comercios, a la salida de las escuelas, delante de las oficinas de empleo, las asociaciones diversas, en todas partes…

Solo hace falta de escribir en una hoja la cita:

Para dar continuidad a las manifestaciones y a la huelgas, el lunes a las 18 horas 30 ante la alcaldía municipal, discutiremos de lo que sigue, lleven, tortas, fiambre, es mejor ser precavido "yo no deseo volver a casa"

Designemos nuestros delegados, para establecer la comunicación entre los activos y los inactivos, hace falta una coordinación vía delegados con mandato imperativo y revocable par asamblea.

Organicemos la guardia de los niños, fiambre etc.….

in french
en frances
en français


VOILA CE QUE TROUVE SUR LE NET VOIR LE LIEN EN FIN DU MESSAGE

LA SPONTANEITE ET LA REVOLTE

"Les mots nous divisent, les actes nous unissent" Tupamaros (Uruguay)

Par XM le samedi 21 mars 2009, 10:44 - Contributions - Lien permanent
Continuons!


Un nouveau texte et une proposition d'Aline Pailler



"Je ne veux plus rentrer chez moi..."



Le 29 janvier, nous étions des millions, le 19 mars, 500 000 de plus et, si on écoute certains, il faudrait attendre le 1er mai?

Pourquoi pas la Saint Glinglin?

Et que fait-on d'ici là?





Des grèves, des grèves administratives, des désobéissances civiles qui durent dans l'université, l'industrie, le commerce, l'enseignement, chez les sans papiers depuis des mois et il faudrait rentrer chez soi avec la gueule de bois, nos revendications, nos espoirs, nos projets de société remisés jusqu'au 1er mai?

Et pourquoi pas la Saint Glinglin?!

Vous savez bien que la cause de nos malheurs, c’est le système capitaliste?

Le Capitalisme, nous n'en voulons plus mais nous faisons comme si on devrait faire obligatoirement avec. Croyons-nous vraiment comme certains voudraient nous le faire croire qu'il est indépassable, juste "moralisable" ?

Le capitalisme, on en connaît les conséquences catastrophiques pour les femmes, les hommes, les corps et les esprits, l'humanité, les civilisations et la planète mais nous n'osons pas dire « NON » et ne plus rentrer à la maison, au travail car tout se passe comme si nous avions besoin d’attendre un ordre, un signal venu d’on ne sait quel « en haut » pour nous mettre à la révolution permanente.

Cela nous rassure-t-il vraiment de rentrer à la maison, au travail alors que nous savons que ces lieux sont de plus en plus menacés en France, en Europe, en Afrique, dans le Monde ?

Avons-nous peur de ne pas savoir penser, construire un autre modèle de société ? Est-ce pour cela que nous rentrons chez nous, au travail ? Pourtant, les résistants dans le Conseil National de la Résistance, les communards et bien d'autres ont pensé et élaboré un projet de nouvelle société dans la lutte! Et leurs propositions sont encore pertinentes aujourd'hui!

Ou pensons-nous peut-être ne pas avoir le choix ?

Pourtant, aujourd’hui-même en Amérique du sud, des peuples inventent chaque jour un autre avenir pour eux-mêmes et leurs enfants !

Pourtant, en Guadeloupe et ailleurs, des luttes tenaces se sont construites à partir de milliers de gouttes d’eau qui ont su et voulu se rassembler !



Nous le savons bien, comme tant de fois dans l’histoire, nous n'avons rien à attendre « d’en haut ». Le changement ne peut venir que de nous !

Les organisations, les associations, les syndicats, les partis, bref en un mot: le mouvement social c’est nous !

Alors assumons nos responsabilités devant l’histoire !

Prenons nos revendications en main!

Donnons sans attendre de la force au mouvement !



Il faut bien commencer, je me lance. Reprenons la balle avec des modes d'organisation inspirés de la Commune, par exemple:

- organisons-nous en Commune autour des mairies de village, de ville, de quartier et d'arrondissement

-diffusons dès aujourd’hui ce message de rendez-vous dans les entreprises, aux portes des commerçants, à la sortie des écoles, devant les pôles emplois, les associations de quartier, les PMI, les foyers de travailleurs immigrés, dans les transports en commun, les jardins publics…

Il suffit d’écrire sur une feuille le rendez-vous :

« Pour faire suite aux manifestations et aux grèves, Lundi soir à 18h30 devant la mairie, on discutera de la suite, amenez un gâteau ou un sandwich à partager on ne sait jamais…Signé : « Je ne veux pas rentrer chez moi !»

-désignons nos délégués pour faire le lien avec les entreprises en lutte et les autres ! la coordination est à construire avec des délégués aux mandats impératifs et révocables par l'assemblée.

-organisons des gardes pour les enfants, des repas froids etc...

-faisons passer ce message partout autour de nous en imprimant un petit texte, en parlant du rendez-vous à nos proches, voisins, collègues, amis…..

- diffusons ce message pour ceux qui ont des contacts en Europe ou ailleurs dans le monde

Commençons lundi soir à partir de 18h30 et, pour l'instant, donnons-nous rendez-vous tous les lundis et/ou tous les soirs à la même heure au même lieu. Des mairies, il y en a même sur les lieux de vacances!

Commençons à collecter les communiqués, bilans etc sur un site pour savoir vraiment où on en est. Je propose, par exemple le site "Je ne veux plus rentrer chez moi" qui s'est créé dans la foulée de « l'Appel des Appels »: www.21mars2009.fr et faisons-le vivre.

Je vais également proposer ce texte-appel sur le site: http://www.rougemidi.org/

Ce n'est qu'un début...

La grève générale ne se décrète pas, mais elle s'organise et se construit!





NOUS NE VOULONS PLUS RENTRER CHEZ NOUS !



RENDEZ-VOUS LUNDI 23 MARS DEVANT LA MAIRIE LA PLUS PROCHE DÈS 18H30!



ORGANISONS LA GRÈVE GÉNÉRALE À NOTRE RYTHME !

http://www.21mars2009.fr/post/2009/03/21/Les-mots-nous-divisent-les-actes-nous-unissent-Tupamaros-Uruguay#pr


Dernière édition par Admin le Mar 24 Mar - 15:29, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

l'histoire montre le chemin

Message  Admin le Lun 23 Mar - 13:58

La société à la taille du monde avance vers des moments très difficiles; c'est un fait indéniable. Même si au début de l'année 2008 la personne à charge du ministère des finances français, disait (je cite) :

…"La crise du crédit hypothécaire des USA, reste un phénomène locale, la France ne risque pas des répercutions majeures"…

Mes interventions (en tant qu'ignare, béotien non francophone) donnaient dans la rubrique "politique économique" de ce même forum, des allusions au phénomène, de manière maladroite certes, j'emploi mon temps de loisir à donner l'alarme, du risque qu'implique sur la société, une pratique outrageante de libéralisme et libre échange, mondiale mais limité au capitale et aux produits.

il faut savoir que depuis long temps, se trouve à disposition du commun des internautes, dans différents sites et autres similis l'intervention de Joseph Stiglitz, éminent économiste des USA, et prix Nobel d'économie en 2001, qui ayant travaille au cœur de la machine (le FMI) souligne de manière concise, les dérives du système, mais aussi et surtout ces conséquences sur la société.

nous sommes en train d'entrer dans une difficile situation mondiale; pour les travailleurs (qu'il aurait de moins en moins) pour les chômeurs (qu'il aurait de plus en plus) la notion contemplé dans l'article 2131-1 du nouveau code du travail reste légale, les intérêts des travailleurs et des chômeurs à l'occasion sont mieux défendu dès lorsque il y regroupement, l'exemple de la Guadalupe reste le plus récent. Depuis mai 68, nous avons le droit à des sections syndicales au sein des entreprises.

"Gardarem Lo Larzac" est un exemple de cohésion et civisme qui doit vivre dans la mémoire des français; La lutte des paysans du Larzac (1971-1981).

L'exemple de LIP en 1973 grand exemple de solidarité des citoyens, "on fabrique, on vend et on se paye"

Les exemples sont là, pour prouver que l'histoire est déjà écrite qu'il faut juste la lire, pas besoin de la réécrire.

document en mp3 à écouter :

http://liplefilm.com/lip/IMG/mp3/Esprit-Critique_LIP.mp3

un lien pour des lectures construtives:

http://www.mouvements.info/spip.php?article52
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

intervention dans un forum

Message  Admin le Mar 24 Mar - 13:49

integrale de l'intervention dans un forum extraordinaire!

(voir le lien en fin du texte)

Excellent exposition

Tout régime d'oppression, dépense beaucoup en sécurité, parions pour que le budget de la sécurité explose dans les mois qu'arrivaient. Sans une protection très sophistiqué nombre de pouvoirs politiques sauraient anéantis par la raison et l'intelligence des peuples

Car il ne faut pas oublier, qu'une des armes les plus redoutables de tout pouvoir est la manipulation de la connaissance et de la communication que pour moi sont si non les plus létales, les plus mortifères des armes. J'aurais l'occasion de le prouver (1), si besoin est!

Dans certains dictatures et nombre de fausses démocraties, le budget de la sécurité (de la protection des leaders a vraie dire) dépasse de loin d'autres budgets comme ceux de la santé ou l'éducation.

Mon expérience de trente ans dans une néo-colonie des USA, me permet de parler en connaissance de cause.

je reste humble vis-à-vis de la tâche

(1) c'est fort dommage mon très cher ami BYE que nos virulentes et très précises interventions restent dans un cercle très intime à l'échelle de la planète bleu : nous nous exprimons dans une langue, déjà cela limite le champ d'action aux francophones, puis à travers un forum qui reste confidentiel (encore une fois à l'échelle de la terre sans la moindre volonté de blasphémer de la louable tâche ici) accessible à un nombre sans doute quantifiable par le nombre de lectures (pour utiliser la méthodologie), des internautes qu'auraient en commun avec nous la fibre de l'humanisme. C'est pour quoi, je rêve de faire des connaissances avec le maximum de personnes bilingues (français plus autre langue). C'est pour quoi je multiplie mes interventions dans un seul canal "certes" (les blogs et les forums) de manière maladroite limité par mes capacités et mon piètre niveau du français.

http://expressions-libres.forumdediscussions.com/l-europe-f9/appel-a-un-ete-de-resistance-en-2009-t1003.htm#9726
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

en plusieurs langues

Message  Admin le Mar 24 Mar - 13:50

un lien fondamental pour le civisme et l'humanisme des peuples en plusieurs langues

http://stockholm.noblogs.org/category/Francais
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

IN GERMANY (en allemand)

Message  Admin le Mar 24 Mar - 14:01

Excellent Ausstellung

Jede Unterdrückung wendet viel Sicherheit, wetten, dass im Haushaltsplan der Sicherheit boomt in den nächsten Monaten kommt. Ohne eine hoch Zahl der politischen Kräfte nicht zerstört durch die Vernunft und die Intelligenz der Völker

Denn man darf nicht vergessen, dass eine der gefährlichsten Waffen der Macht ist die Handhabung von Wissen und Kommunikation, die für mich so nicht mehr tödlich, die meisten tödlichen Waffen. Ich hätte die Gelegenheit zu beweisen (1), wenn nötig!

In Diktaturen und Demokratien Anzahl falscher, das Budget für die Sicherheit (zum Schutz der führenden falschen) weit über andere Haushalte wie Gesundheit oder Bildung.

Meine Erfahrung als dreißig Jahren in einer neo-Kolonie der USA, erlaubt mir zu sprechen, in Kenntnis der Sachlage.

ich bleibe bescheiden gegenüber der Aufgabe

(1) ist sehr sehr schade mein lieber Freund, dass unsere BYE heftig und sehr präzise Eingriffe sind in einem sehr intimen Kreis in der Welt blau: wir reden in einer Sprache, die bereits das schränkt den Handlungsspielraum Deutsche, dann über ein Forum, bleibt vertraulich (noch einmal auf der Erde ohne den geringsten Willen der Blasphemie der lobenswerte Aufgabe hier) zugänglich ist ohne Zweifel eine quantitativ durch die Anzahl der Messwerte (für die Verwendung der Methodik), der interessierte, wie sich gemeinsam mit uns die Faser des Humanismus. Das ist was, ich träume zu Wissen mit so vielen Menschen wie möglich zweisprachig (Französisch weitere Sprache). Dies ist für die ich mehr ich mich in einem einzigen Kanal "natürlich" (Blogs und Foren), so unbeholfen durch meine Fähigkeiten und mein schlecht auf Französisch.


Meiner bescheidenen Meinung ist das Zusammenführen aller gute Wille zu gemeinsamen Aktionen von der Art, ich möchte, dass dieser Kanal gibt uns die Mittel für uns, zu stärken und unseren Willen zur Verwirklichung der heiligen Willen der Solidarität notwendig, durch die Zeit laufen. Ohne dabei die Bedeutung der Kommunikation und der Sensibilisierung der unteren Bevölkerungsschichten.

Herzlichen Glückwunsch

Vor allem meinem Blog besucht, ich werde das Schreiben in deutscher Sprache
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

IN SPANISH (en espagnol) para colombia y américa latina

Message  Admin le Mar 24 Mar - 14:15

Excelente exposición

Cualquier régimen de opresión, gasta mucho en seguridad; sin duda los gastos o presupuesto de seguridad explotara en los meses que vienen. Sin una protección sofisticada y costosa muchos poderes políticos serian aniquilados por la razón y la inteligencia de los pueblos.

Porque no debemos olvidar que una de las más temibles armas de cualquier poder es la manipulación del conocimiento y la comunicación para mí es si no el más letal, el más mortífero de las armas. Me gustaría tener la oportunidad de probarlo (1), si es necesario!

En algunas dictaduras, y muchas falsas democracias, el presupuesto para la seguridad (la protección de los dirigentes en realidad) es muy superior a otros presupuestos, tales como la salud o la educación.

Mi experiencia de treinta años en una neo-colonia de los EE.UU., me permite hablar con conocimiento de causa.

Sigo humilde ante la tarea

(1) es una pena mi querido amigo BYE que nuestras virulentas intervenciones muy precisas, se queden en un círculo muy limitado a la escala de la tierra: se habla en un idioma que limita las posibilidades a los francófonos, a continuación, a través de un foro que tendrá carácter confidencial (de nuevo à la escala de la tierra sin el menor deseo de blasfemar sobre la tarea fundamental aquí) accesibles a un número, sin duda, cuantificables por el número de lecturas (para utilizar metodología), sin duda usuarios de Internet que comparten con nosotros la fibra humanista.

Por eso, yo sueño conocer el mayor número de personas bilingües (inglés y otros idiomas). Esa es la razón por la que aumento mis participaciones en este solo canal "ciertamente" (blogs y foros) torpe limitado por mis capacidades y mi bajo nivel de francés.


Mi humilde opinión requiere buscar la convergencia de toda la buena voluntad a la acción, similar, me gusta este canal que nos da los medios para conocernos, para concentrar nuestras intensiones y la voluntad sagrada de solidaridad esencial en estos días. Sin olvidar la importancia de la comunicación y el conocimiento de las clases populares.

Felicidades

Especialmente visiten mi blog, voy a intentar escribir en alemán y castellano
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

DEFENSA DE LA RAZON plaidoyer pour la raison

Message  Admin le Mer 25 Mar - 14:58

in french and the in spanish

en français
L'intérêt individuel vs l'intérêt commun: plaidoyer pour la raison.
par Nestor Elias Ramirez Jimenez ou gramophone
mercredi 25 mars 2009


Une grande question de société, sans aucune limitation politique ou sectaire. La société aurait transformé le citoyen lambda en un être insensible ou indifférent.

Les difficultés face aux quelles le système nous a mis dans les jours et les mois à venir, nous oblige a définir la position idéologique de chacun des habitants de la terre.

Sans aucun doute, une partie structuré, solidaire et éduquée sortirait mieux ou plus forte dus tsunami de l'économie mondiale, c'est la raison fondamentale de ce texte, le désir d'expliquer à chaque travailleur, chaque personne sans emploi, chaque personne dans la pauvreté, l'importance de la solidarité dans la lutte contre les énormes défis qui nous attendent.

Si vous savez ou avez lu en anglais vous verrez l'extrême minutie avec laquelle les groupes financiers, les monopoles travaillent sans arrêt, et surtout en concert!

Une connexion à l'Internet, regarder avec Wikipedia, "World Economic Forum" dit FEM et nous verrons que, en 1971, a été créé à Genève par un économiste et homme d'affaires Martin Klaus Schwab, où les plus grands dirigeants (chefs des plus grandes sociétés dans le monde) participent à des réunions régulières, dans une structure complexe qui fonctionne quotidiennement pour établir la voie à suivre en termes de rentabilité (distribution des dividendes de la production mondiale)

Toute personne qui lit ce texte est en mesure de vérifier l'existence et les objectifs du forum en question: http://www.weforum.org/en/index.htm

Si les économistes et les employeurs travaillent ensemble, pourquoi les travailleurs et les pauvres du monde ne pourraient pas faire de même?

La réponse est très simple, le manque d'éducation ou parce que la société fait tout pour nous transformer en individualistes, égoïstes, indifférents. Ce n'est pas l'erreur de chacun! C'est la société avec ses politiques d'éducation et ses règles qui cherchent à nous désensibiliser à la cause commune naturelle de l'être humain, c'est-à-dire "la solidarité par laquelle nous serions une force digne de tous les combats, sociales, économiques et morales".

Soyons donc solidaires, prenons des décisions communes pour faire face à un avenir qui serait juste et crédible à condition que nous soyons unis. "Tous les travailleurs et les chômeurs de la terre."

S'il vous plaît un moment pour réfléchir, pour trouver la voie de la raison.

Prenons un fait pour identifier les objectifs de ce fameux forum "FEM" Dans de récentes réunions :

Qui représente l'Amérique latine?

Réponse: dans la réunion du vendredi 30 Janvier 2009 l'Amérique latine était représentée par: Felipe Calderón • José Miguel Insulza, Álvaro Uribe Velez et Ernesto Zedillo Ponce de Leon.

! Une petite question!

Pourquoi Evo Morales, Hugo Chávez, Rafael Correa, et Luiz Inácio Lula da Silva ne sont pas répertoriés?

Cher lecteur, il est temps de commencer à déterminer leur position dans la société. Est en faveur de l'oligarchie est en faveur de la classe ouvrière

en castellano

Interés individual e interés común: defensa de la razón.

Una gran pregunta para la sociedad, sin color político ni sectarismo alguno. La sociedad habrá transformado el ciudadano lambda en un ser insensible o indiferente.

Las dificultades frente a las cuales el sistema nos somete en los días y meses que vienen, nos obliga a definir la posición ideológica de todos y cada uno de los habitantes de la tierra.

Sin duda alguna una parte estructurada, solidaria y educada de la sociedad saldría mejor o más fuerte del diluvio económico mundial; es la razón fundamental de este texto, el deseo de explicar a cada obrero, a cada persona sin trabajo, a cada persona en la miseria; la importancia de la solidaridad para hacer frente a las grandes dificultades que avecinan.

Si usted sabe leer en ingles o dispone de un medio de traducción podrá comprobar la extrema minucia con la cual los grupos financieros, los grupos mundiales es decir los grandes monopolios; trabajan sin parar y sobre todo de manera concertada!

Una conexión al WEB, busquemos en Wikipedia Foro Económico Mundial, y veremos que en 1971 fue creado en Ginebra por un empresario y economista llamado Klaus Martin Schwab en la cual los principales dirigentes (jefes de las empresas más grandes del mundo) toman parte en reuniones regulares, además de una estructura compleja que trabaja cotidianamente para establecer el camino a seguir en términos económicos.

Cada persona que lee este texto esta en capacidad de constatar la existencia del foro en cuestión a la dirección: http://www.weforum.org/en/index.htm

Si los economistas y los patrones trabajan en común; ¿Por qué los trabajadores y los pobres del mundo no podrían hacer lo mismo?

La respuesta es muy simple por falta de educación o porque la sociedad hace todo por trasformarnos en individualistas, egoístas, indiferentes; no es el error de cada uno de nosotros es la sociedad con su educación y sus reglas que trata de insensibilizarnos a la causa común natural de los seres humanos, la solidaridad que nos transformaría en una fuerza digna de todos los combates, sociales, económicos y morales.

Seamos solidarios, tomemos decisiones comunes para hacer frente a un futuro que será justo y digno si estamos unidos "Todos los trabajadores y desempleados de la tierra". Por favor piensa un momento, para encontrar el camino de la razón.

Tomemos un hecho para clasificar los objetivos de ese famoso FORO ECONOMICO MUNDIAL ¿En las reuniones recientes quienes representan la America latina?

Respuesta: En la reunión del viernes 30 de Enero del 2009 la America Latina estaba representada por: Felipe Calderón • José Miguel Insulza, Álvaro Uribe Vélez y Ernesto Zedillo Ponce de León.

! Una preguntita ¡

¿Por que Evo Morales, Hugo Chávez, Rafael Correa, o Luiz Inácio Lula da Silva no figuran en la lista?

Apreciado lector, es hora de comenzar a determinar su posición en la sociedad. Sea a favor de la oligarquía sea a favor de la clase trabajadora.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

la manif du 19 mars

Message  Admin le Mer 25 Mar - 17:06

[img][/img]

photos de la manifestation du 19 mars à Auxerre
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

en toile de fond à Auxerre le 19 mars 2009

Message  Admin le Mer 25 Mar - 17:12

[img][/img]

il semblerait que Sarko n'a pas entendu les manifestants du 19 mars ou qu'il crois que c'est pas assez du monde pour en tenir compte!
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

le peuple dans la rue le 19 mars 2009

Message  Admin le Jeu 26 Mar - 13:11



la manifestation du 19 mars à Auxerre, pour tant le gouvernement considére que nous sommes minoritaires, cela signifie que nous n'avons pas crié assez, la prochaine nous allons être plus nombreux.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Je suis en opposions absolue aux manifestations d'un jour

Message  Cogito ergo sum le Jeu 2 Sep - 14:23

Mondification de la législation sur les retraites

Un négoce entre le gouvernement et les léaders syndicaux à niveau national

Par Nestor Elias Ramirez Jimenez dit gramophone

Jogny France, jeudi 2 septembre 2010

Parlons-y de la réalité ; les associations syndicales, font des réunions départementales, comme le fait le MEDEF, les membres sont présents, et exposent leurs volontés, sont informés des comptes, (trésorerie, élection du comite de direction, etc.,)

Le dessein de la base dans ces réunions figure-vous est dissemblable de beaucoup aux décisions à niveau national.

Du fait d’avoir des leaders d’autres départements dans ces réunions, nous avons une cartographie de phénomènes en croissance, du genre licenciements, et nous gardons un œil sur les causes de ces licenciements. Dans les réunions annuelles départametales, les sécraitaires de seciton des entreprises, s'expriment, poublic et privé, donc en particulière l'éducation.

Bien, les secrétaires nationaux des syndicats, sont très politisés, et s’opposent à la demande de la base.

La base s’oppose aux manifestations d’un jour, car la base connais son inefficacité.

Je ne vais pas vous dire ce que la base demande, GREVE GENERAL INDEFINI autre chose que les manifestations inutiles d’un jour.

D’ailleurs je suis en opposions absolue à ce genre de actes sans lendemain !

Et comme moi 75 à 80% des travailleurs de France, pensent que les secretaires nationaux jouent le jeu du gouvernement, "gouvernement qui sans doute fait des arangements, pour obtenir que des "inutiles" manifestations d'un jour, ou pire encore des manifestations à la carte, des centrales syndicales séparés.

Je suis ouvrier, et j'assume pleinnement mon opinion, ici écrité pour preuver au publique et en particulier aux collèges qui font les 3 x 8, à ceux qui voient la législaiton sur les retraites changé!

D’ailleurs, en mai et juin 1968, ça a été les étudiants qu’ont démarré, et je considère suspecte la position du syndicalisme lorsque en Grèce, il y a eu lieu des altérations de l’ordre public, mais aussi dans d'autres pays, Les syndicats d'Europe semblent avoir perdu le sens du devoir, le respet de leurs objetifs, défendre les intérets des travailleurs.


Dernière édition par Nestor Ramirez le Jeu 2 Sep - 14:23, édité 1 fois (Raison : syndicats, retraite, législation, gramophone, Nestor Elias Ramirez Jimenez)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Face au gouvernement le peuple est dans la rue

Message  Cogito ergo sum le Sam 16 Oct - 17:42

(français)Suite à une ensemble de reformes entreprises par le gouvernement de droite de Nicolas Sarkozy, le peuple de France commence à se rendre compte de la mauvaise politique, toujours en faveur des plus aisés, la réforme des retraites semble la goute d'eau qu'a fait deborder la vasse

Manifestation à Auxerre dans le département de l'Yonne Region de Bourgogne en Frace

(spanish) Debido al conjunto de reformas realisadas por el goubierno de derecha de Nicolas Sarkozy, el pueblo frances comienza a comprendre una politica injusta siempre en favor de los mas ricos, por esta vez la reforma de pensiones parese haber hecho debordar la paciencia.

<object width="400" height="300" ><param name="allowfullscreen" value="true" /><param name="allowscriptaccess" value="always" /><param name="movie" value="http://www.facebook.com/v/158657377502307" /><embed src="http://www.facebook.com/v/158657377502307" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="400" height="300"></embed></object>
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

pour quoi le peuple est dans la rue?

Message  Cogito ergo sum le Ven 18 Fév - 14:30

Impossible de se voiler la face

Par Nestor Elias Ramirez Jimenez
Joigny vendredi 18 février 2011


La politique ultra libérale, est au centre des actions populaires. La mondialisation, est une mot qui à lui tout seul reste bague; mais dans la pratique nous ne pouvons pas perdre de vue les effets sur la société.

Au point que le mot en soit est en soit pas le problème, mais l'évolution ou tournure qui prend la société, par la conséquence de :

1° Le travail mise en place par John Maynard Keynes et soigneusement suivi par madame Margaret Thatcher qui n'est que aboutissement d'une idéologie insulaire adapté à d'autres pays, donc d'autres géographies et avec d'autres conséquences.

2° L'usage des médias, fait avec intempérance sur des sujets insignifiants de la part des politiques, pour chercher à cacher leur inaptitude.

3° L'hypocrisie des professionnels de l'information, des intellectuels, lorsqu'ils restent sourds et ou autistes face à la réalité sociale.

Voilà les trois principaux axes de manipulation de la conscience sociale sur les quels nous pourrions en discuter.

Est-ce que le citoyen lambda est pris par un mouton?

à la lumière des commentaires grandiloquents de certains messieurs comment Jean François Copé, François Baroin, nous pouvons penser que oui le peuple est considéré comment celui qui doit payer la facture.

ET je fait la distinction fondamentale entre le peuple et les nantis!

Il me semble fondamental que le lecteur se place, (pour raisons de déontologie, et maternelle il est impossible de s'adresser à chaque lecteur; donc avec le barème de calcul d'import chacun en saura se placer; (ne trichons pas s'il vous plaît):

Jusqu'à 5 963 euros : 0%

vous ne payez pas d'impôt sur le revenu mais chaque fois que vous allez acheter quoi qu'il soit vous avait la TVA à payer cela signifie que chaque fois qu'une personnes paye 100€ il doit s'acquitter de 21,6€ pour l'État.

Comment une personne avec si bas niveau de revenu doit tout réinjecter dans le cycle économique, cela veut dire que l'État récupère 1288€ à quelques euros près, en TVA pour les indigents. Pour une idée de la grandeur des choses pour 10 euros dépensés l'État en prends un peu plus de deux euros, en gros si vous ne payez pas d'impôt sur le revenu


de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50%

Une personne dans cette tranche de revenu doit payer à l'Etat (dans ce qu'il y a de plus normale) 5,5% (pour des raisons de lisibilité nous pouvons prendre une valeur quelconque ; mais comment nous avons prix le revenu maximum pour les plus indigents ; dans un souci d'éthique et dans le but de rendre comparable la situation alors nous prendrons le haut de chaque tranche.

Donc avec 5,5% appliqué au revenu, nous pourrions dire que les foyers fiscaux vont acquitter de la même TVA donc de 2569,54€ sur leur revenu plus 654,28€ qui correspond au barème d'imposition ; le foyer fiscale aura acquitté de 3223,80€

de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00%

Dans cette optique un foyer fiscale de cette tranche au but du plafond en théorie aurait apportez au fisc 9405,52€


de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%

Dans cette optique un foyer fiscale de cette tranche au but du plafond en théorie aurait apportez au fisc 36548,28€

au-delà de 70 830 euros : 41,00%

Dans cette optique un foyer fiscale de cette tranche au but du plafond en théorie aurait apportez au fisc 44339,58 €

Il est évident que 46,77 du volume d'impôt sur le revenu vienne de la tranche au delà de de 70830 sur un volume 100 d'imposition sur le revenu, il est aussi logique que 1,36 et le volume fiscale apporté par sur un 100% de revenu de la tranche la plus pauvre.

Mais est aussi une évidence que la construction des tranches fiscales, reste en premier lieu curieusement réduite puisque le législateur présente que 5 tranches.

De la même manière nous pouvons critiquer la progressivité, puisque quatre siècles avant notre ère, les grecs avaient des barèmes de calcul de l'impôt, et ce calcule là avait nous moins de 10 tranches.

Le citoyen lambda peu et doit se poser des questions, pour quoi de la tranche de 5,5% il y a un saut violent au double 14% ?

D'ailleurs les deux tranches d'en bas du barème puisque de 14% il y un saut au double 30%, tandis que de là 41% la pente est adoucie ?

Pire encore !

Les français qui gagnent au-delà de 70830 seraient donc des privilégies ?

Que ça soit 140 000 € ou 280 000€ de revenu le taux reste pour eux, de 41% !

Quand vous voulez payer une voiture avec 26420€ de revenu par année, le crédit s'impose ! Il vous faut travailler et payer à un taux de 18% au moins le crédit de votre voiture bon marché, plutôt de 15 000€ s'il vous plaît ! Au but vous aurait payé 21 voir 22 000€ avec le frais de dossier.

Quand vous avait un salaire de 180 000€ annuel, non seul vous ne payez pas la voiture mais l'entreprise vous l'accorde dans la négociation de votre contrat ; oui parce que avec 150 000€ ou 300 0000€ de revenu par année, les personnes négocient le contrat, et la voiture est une « formalité » qu'il faut d'ailleurs renouveler chaque année.

C'est pour vous dire ! Si la classe ouvrière est ici prise par des moutons, je dirais même des ânes. Pou quoi ? Il faut savoir pour quoi ?


avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

j'accuse, accusation de genocidio

Message  Cogito ergo sum le Ven 11 Mar - 15:29

firts in french and then in spanish

IN FRENCH

Par Nestor Elias Ramirez Jimenez
Joigny vendredi 11 mars 2011

J'accuse

Dédié à ma professeur de psychologie, "Consuelo" de la faculté de communication à l'Université Technologique de Pereira, au professeur d'Epistémologie monsieur Areiza, à mon prof d'Art Plastique EL LOCO CARLOS, et à mon professeur de sociologie de l'Institut Technique Industriel Indalecio Penilla, monsieur Julio Cesar Aguirre. mes nobles et vénérés instituteurs, pour qui j'ai trop d'admiration et respect pour trouver les mots justes.

Les faits au quotidien, sont matière à réflexion, le crime mérite sanction
Nombre de métiers, dans la communication, vivent de cette réalité là, cette réalité qui est injuste, une réalité inique.

Silence et indifférence

Une Chappe de plomb est jetée, me semble sur l'actualité, de la part d'une large gamme, de métiers, dédiés par la plus part à pavoiser, parader, frimer de la maitrise de la raison, maitrise du verbe. Maitrise sur les sujets d'actualité, des éditoriaux, d'un texte limpide, si transparent que rien, reste dans le cerveau suite à leur lecture.

Personne parmi ceux là, des spécialistes de l'actualité, prends le risque de se mouiller face à des fait qui dépassent leur intelligence, leur langage semble dépourvu du mot juste?

Et les autres?

Les classes populaires, par attachement à leur histoire (en bas de leur colonne vertébrale le sacrum et le coccyx en sont là, en preuve irréfutable), qui nous apprends la tradition de meute, des êtres grégaires, dans un cadre typique de l'animal. Les autres, ceux-là, trop occupés dans le bas de la pyramide de Maslov, sont en fin de journée, assez fatigués pour vouloir produire dans leur cerveaux, la moindre phrase, a peine déjà saturé par l'évolution des équipes dans le championnat national, les noms de joueurs, les différentes ligues et classements.

À qui accuser donc?

Il me reste, faute de preuves, faute d'indices solides et concordants, une plainte vide d'argument, vide de preuves, dois-je accuser le silence et l'indifférence? Pour complicité de génocide?

Je ne dispose pas des preuves? Mais j'ai la certitude que le silence et l'indifférence sont complices, voir des auteurs intellectuels de touts les génocides, de touts les morts, en Tunisie, en Egypte, en Lybie, au Yémen, à Bahreïn, au Miramar, et tant d'autres comptés où l'absence de démocratie subsistera encore et encore, mais Dieu sais pour combien de temps?

IN SPANISH

Yo acuso
Por Nestor Elias Ramirez Jimenez (gramophone)
Joigny Viernes 11 de Marzo del 2011

Dedicado a mis educadores: de psicología, doña Consuelo, de la facultad de comunicación de la universidad Tecnológica de Pereira (Colombia) al honorable profesor Areiza, a mi profesor de Artes Plásticas, EL LOCO CARLOS y a mi profesor de sociologia del Instituto Técnico Industrial Indalecio Penilla, el señor Julio Cesar Aguirre, mis nobles y venerables profesores por quien tengo tanta admiración y respecto que no encontraría las palabras justas.

Los actos al cotidiano, son materia para pensar, los crimines meritan sanciones ejemplares

Numerosos empleos, en el dominio de la comunicación, viven de esta realidad, esta realidad que es injusta, una realidad inicua.

Silencio e indiferencia

Una chapa de plomo a sido depositada, al parecer sobre la actualidad, de parte de una larga gamma de empleos, dedicados por la mayoría a chicanear, a mostrarse en cócteles y galas, donde se domina la razón, se domina a la perfección el verbo, se domina todo sujeto de actualidad, los editorialistas, de un texto límpido, tan transparente, que nada me queda en el cerebro luego de su lectura.

Nadie entre estos, especialistas de la actualidad, toma el riesgo de mojarse frente a los hechos que van mas aya de su inteligencia, su lengua parece huérfana del texto justo?

Y los otros?

Las clases populares, apegadas a su historia, (en la punta de la columna vertebral el sacro y el cóccix como prueba irrefutable) que nos enseñan su tradición de manada, seres gregarios, cuadre típico del animal. Estos otros, demasiado ocupados, abajo de la pirámide de MASLOV, se encuentran al final de la jornada, demasiado cansados, por buscar a producir en su cerebro, la más mínima frase, apenas ya saturados par la evolución de los equipos del campeonato nacional, los jugadores, las ligas, y las clasificaciones.

A quien acusare entonces?

Me queda, en ausencia de pruebas, sin indices "sólidos" y concordancias, una denuncia vaciá de "argumentos", vaciá de pruebas? Debo acusar entonces el silencio y la indiferencia? por complicidad de genocidio?


Dernière édition par Admin le Dim 7 Juil - 14:09, édité 2 fois (Raison : génocide en Lybie, Nestor Elias Ramirez Jimenez)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

âmes sensibles s'abstenir

Message  Cogito ergo sum le Ven 11 Mar - 15:50

Les âmes sensibles s'abstenir

Certains actes, sont trop violents pour être admise à notre vue, et seul l'image témoigne malheureusement de la réalité, je dois présenter avec ma plus grande peine, ce témoignage, dans le seul but de faire prendre conscience au lecteurs de l'urgence d'intervenir contre un dictateurs qui doit être traduit devant la justice dans le plus bref délai.

La conscience humaine, ne peu pas admettre, que des vies humaines continuent à être sauvagement sacrifiées, pour la vanité, l'iniquité d'un dictateur, l'opinion publique doit faire pression sur les autorités, dans son acte le président Nicolas Sarkozy cette fois mérite tout l'appui du peuple de France et du monde.

http://foros.periodistadigital.com/viewtopic.php?p=338493#338493

George L. Fonsegrive: .."Seul les sentiments purement moraux peuvent servir à peu près sûrement de moyens
de contrôle vis-à-vis des opinions. Une opinion immorale est toujours fausse"...
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

En Colombia dejan podrir la comida...

Message  Cogito ergo sum le Mar 10 Jan - 13:23

Mientras unos mueren de hambre otros dejan podrir la comida

De Juan Gossaîn

Juan Gossaín cuenta, indignado, cómo se pudrió la comida y cómo se vio perjudicado un pueblo.

Excúsenme si parezco furioso: lo estoy. Esperé una semana antes de sentarme a escribir, pero no se me pasa.

El crimen que se ha cometido clama justicia al cielo. Voy a contarles la historia.
San Estanislao de Kotska, con su nombre de santo polaco, es un pueblo de 15.000 habitantes, en el departamento de Bolívar, situado apenas a 40 kilómetros de Cartagena. Por allí se le conoce simplemente como Arenal.

En la víspera de Nochebuena murieron dos niños, uno, de 2 años, en Arenal, y el otro, de 7 meses, en Soplaviento, la aldea de músicos que le queda al frente.

Estaban recogidos con sus familias en albergues para damnificados del invierno. Los dictámenes médicos fueron iguales en ambos casos: muerte por desnutrición. Los aguaceros de los últimos años han ocasionado tantos estragos en las riberas del canal del Dique que ya no hay comida. Un sacerdote amigo mío vio a una madre con sus hijos almorzando las hojas que arrancaban de un palo de limón a la salida de Calamar.

Ese mismo día, mientras los vecinos piadosos recogían dinero en la calle para enterrar a los niños, en una bodega de la zona industrial de Cartagena tuvieron que destruir 12.000 raciones de comida que la Gobernación de Bolívar había comprado hace cuatro años, para socorrer a las víctimas del invierno, pero que acabaron pudriéndose en un depósito.

No eran solo alimentos. En las cajas también había varias medicinas, entre ellas suero glucosado para rehidratar a los hambrientos. Es probable que con un par de esas botellas los dos niños se hubieran salvado. Sigo pensando en ellos hoy, que es día de los Santos Inocentes.

Historia de un crimen

Todo empezó en el año 2007. El implacable invierno, que desde entonces venía rugiendo como un perro hambriento del sur de Bolívar hacia el norte, había cobrado ya sus primeras víctimas: ranchos destruidos, cosechas perdidas, gallinas y cerdos que flotaban en las corrientes. Las romerías de indigentes, con un pedazo de colchón al hombro y las criaturas en brazos, se desplazaban de pueblo en pueblo, mendigando cobijo y pan.

El gobernador Libardo Simancas, que estaba a punto de dejar su cargo para ser investigado por vínculos con la parapolítica, ordenó que se compraran 12.000 mercados a unos licitantes de víveres que los cotizaron por 4.000 millones de pesos.

Joaco Berrío, el nuevo gobernante, acusó a su antecesor de haber hecho una compra amañada y sin los requisitos que exige la ley. Según declaró públicamente, temía que al repartir esos alimentos lo metieran en la cárcel. En aquella ocasión le dije por radio que es mejor terminar preso por repartir comida que por dejarla pudrir.
Prefirió ordenar que almacenaran los mercaditos en una bodega contratada mientras se adelantaba una "investigación exhaustiva" que no llegó a ninguna parte. (Malditas sean las investigaciones exhaustivas en Colombia. Todavía no hemos podido saber quién asesinó al mariscal Sucre ni quién ordenó que mataran a Gaitán.)

A Berrío lo destituyó la Procuraduría por otras razones. Llegó un tercero, Jorge Mendoza, tan fugaz que ni tuvo tiempo de averiguar dónde diablos era que estaba guardada la comida.

En el 2010 convocaron a votaciones atípicas para que alguien gobernara los nueve meses que hacían falta. Solo participó el 10 por ciento de los ciudadanos. Apareció Alberto Bernal, el cuarto mandatario, y, según él mismo ha dicho, desde el día de su posesión ya los mercaditos estaban dañados.

En esos cuatro años, cada invierno fue más grave que el anterior.
Los damnificados se multiplicaron. Eran, como siempre, los más indefensos y desprotegidos. Uno puede comprobar en las calles coloniales de Cartagena que los desplazados por el agua ya no piden dinero. Ni siquiera piden una sábana. Ellos mismos dicen que se conforman con una lata de leche en polvo o unos cubitos para hacer sopa.

Pasó el tiempo. Llovían las explicaciones legales, hubo una inundación de incisos y parágrafos, cayó un diluvio de intrigas, metieron sus manos diputados y concejales, y así, entre martingalas de leguleyos y bellaquerías de políticos, la bodega terminó por convertirse en un pudridero.

La ira de Dios

Los vecinos del depósito empezaron a quejarse. Los olores apestaban. 12.000 cajas de comida para seres humanos se habían convertido en un banquete de ratas y en basurero de cucarachas.

Hasta que la semana pasada un grupo de especialistas decidió que se procediera a destruir los mercaditos con candela porque eran un peligro para la salud pública. Yo no sé cuál de todos esos gobernadores es el culpable, o si lo son todos, porque cada uno cuenta un cuento distinto y cada quien trata de sacar sus chorizos del humo.

Solo espero que la ira de Dios caiga sobre los responsables de una infamia como esta, ya que la justicia de los hombres no solo es ciega, sino sorda. Y que les tenga reservada una paila del infierno más caliente que el fuego de los mercaditos, para que prueben una cucharada de su propia medicina. Son más condenables que la guerrilla, los narcotraficantes y los paramilitares juntos.

Este crimen de lesa humanidad es más horrendo que el de los parásitos financieros de Wall Street, que los fraudes electorales de Putin en Rusia, que las masacres de Gadafi en Libia, que las palizas del Ejército sirio contra los manifestantes de Damasco.

Pero aquí, en Colombia, tierra del café más suave del mundo y de las esmeraldas más bonitas, nadie se indigna, nadie ocupa una plaza para expresar su protesta, nadie abre la boca. Nadie se estremece. ¿Es que aquí a nadie le duele nada? ¿Qué es lo que tenemos en las venas? ¿Chicha de maíz?

Las estadísticas más confiables señalan que casi cuatro millones de colombianos se acuestan cada noche sin haber comido. De ellos, la mitad son niños. Pero la plata del Bienestar Familiar no alcanza para llenar el barril sin fondo de tanto contratista ladrón. Y en Cartagena dejan pudrir 12.000 mercados.

Sigamos en esas, sigamos; sigamos felices, como Nerón, tocando el arpa mientras Roma arde.

Epílogo para una infamia

Y faltan más horrores. Ya dije que el suministro de los mercados perdidos se contrató hace cuatro años por 4.000 millones de pesos. Como nunca les pagaron, ahora los proveedores exigen 9.000 millones, un incremento del 125 por ciento, a lo que hay que añadirle el precio hasta ahora desconocido de cuatro años de bodegaje, más 44 millones de pesos adicionales que cobraron los encargados de destruir la podredumbre.

No escribo con tinta de computador, sino con sangre, porque Altenberg me enseñó que quien escribe con sangre aprende que la sangre es el espíritu.

A punto de terminar, busco en la cabeza una palabra precisa para referirme a quienes hayan sido los causantes de esta monstruosidad. Todos los epítetos me parecen pobres ante la magnitud de lo ocurrido. Decía Cervantes que "solo hay una palabra, y solo una, para expresar lo que un hombre está sintiendo". Pero ninguna sirve para deshacerme del tarugo que tengo enquistado en el fondo del corazón.

Hasta que la encontré ahí, en las páginas del propio Cervantes. Cuando aquellos truhanes de una hospedería del camino lo molieron a palos, Don Quijote salió del lugar lanzándoles todos los improperios que se merecían: bribones, sinvergüenzas, granujas, perversos, malignos, villanos. No contento con ello, subió a su caballo sarnoso y, antes de volver grupas para marcharse, se asomó por la ventana de la posada, llenó de aire los pulmones, abrió la boca hasta donde pudo y, con toda la fuerza de su alma, les gritó:

-¡Hijos de puta!
JUAN GOSSAÍN


avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE PLACEBO DES LOLF

Message  Cogito ergo sum le Dim 7 Juil - 13:55

La protection sociale et les LOLFs

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny dimanche 7 juillet 2013

Une analyse sur une période relativement longue du travail politique réalisé sur le financement de la Sécurité Sociale nous permet de constater que depuis  la loi n° 96-138 du 22 février 1996 qui correspond à la volonté du président de l'époque monsieur JACQUES CHIRAC d'aller jusqu'à modifier la constitution permettant même au parlement de modifier par ce biais donc la constitution, ce sont des pouvoirs donnés au parlement par dessus des lois ordinaires, même si le Conseil constitutionnel doit les valider.

Cette première loi, n° 96-138 aura depuis souffert des modifications, toutes dans l'intention d'établir l'équilibre financier avec des objectifs provisionnels de dépenses.

Quelque soit notre niveau d'intelligence, d'éducation, et de connaissances sur la gestion des comptes de l'état.  Nous voyons que le travail législatif est considérable :

Loi n° 96-138 constitutionnel du 22 février 1996
Loi organique n° 96-646 du 22 juillet 1996
Loi de finances pour 1997 n° 96-1181 du 30 décembre 1996

De manière succincte

Chaque année donc une nouvelle loi occupe le parlement sur le sujet du financement de la protection sociale. Sans oublier une pratique presque banale, devenu le travail parlementaire du vote des LOLF ou Lois organiques relatives aux lois de financement, en vigueur depuis 2006, jusqu'alors régis par l'ordonnace organique du 2 janvier 1959.

Les comptes et leur suivi

L'état français dispose d'un suivi mois par mois du budget, ainsi le solde général à fin avril 2013 est de -66,8 Md€ face à -59,9 Md€ à fin avril 2012,

Plusieurs raisons à cela ; de toute évidence les rentrées fiscales auraient diminué avec l'augmentation des charges, et cela hélas pendant que l'emploi continue à être supprimé. Sans oublier l'effort des pays européens en faveur des pays tel que la Grèce ou fameux mécanisme européen de stabilité  MES ce sont 3,3 Md€ de participation de la France, par fortune il y a des entres importantes, ici les utilisateurs de téléphonie mobile (consommateurs lambda sont artifices) car l'atribution de licence 4G aux opérateurs permet une entrée exceptionnelle de 2,6 Md€, Il est connu aussi le montant de la Banque Européenne d'investissement BEI avec un effort de la France d'un montant de 1,6 Md€

Celle nous méne à souligner que le contribuable français aurait apporté à la CEE pour la période 2012 2013 10,5 Md€

Sources :

http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/ressources-documentaires/documentation-budgetaire/la-situation-mensuelle-du-budget-de-letat/la-situation-mensuelle-du-budget-de-letat-en-2013.html

Pour quoi une loi chaque année en matière de protection sociale ?

Puisque à titre provisionnel les chiffres ne présentent pas un delta particulièrement important ; il est bizarre que chaque année soit nécessaire d'occuper le parlement dans le but d'établir un budget qui reste quoi qu'il soit que prévisionnel.

Instabilité économique

Plus il faut légiférer sur le budget, plus est avérée un niveau croissant d'ailleurs d'instabilité de la gestion de la chose publique. Une fois de plus je vais donner l'image d'obstiné, et persévérer sur les erreurs monumentaux de la privatisation, et de la fiscalité sur la discrimination néfaste entre la fiscalité sur les produits financiers et la fiscalité sur toutes les formes de création de la valeur ajouté.

La privatisation des entreprises clés, voir stratégiques comment c'est le cas de EDF & GDF, ou encore PTT, sont un pas du système vers affaiblissement des finances du pays.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Observatoire de la violence humaine

Message  Cogito ergo sum le Jeu 14 Aoû - 10:50

Un coup d’œil dans le rétroviseur de l'histoire

Observatoire de la violence humaine


Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ ou gramophone
mercredi 14 août 2014

Histoire

De toute évidence l’histoire étant écrite par des humains, n’est pas un texte impartial, mais dans la plus part des cas, un outils au service d’intérêts pas toujours honnêtes.

Pour les besoins du sujet prenons le temps de lire certains livres sacrés, en toute impartialité


א וַיְהִי, כִּי-יָרְאוּ הַמְיַלְּדֹת אֶת-הָאֱלֹהִים; וַיַּעַשׂ לָהֶם, בָּתִּים



Le peuple hébreux d’après des récit issus de livres sacrés, aura vécu en Égypte, d’où il aurait immigré déjà :

ח וָאֵרֵד לְהַצִּילוֹ מִיַּד מִצְרַיִם, וּלְהַעֲלֹתוֹ מִן-הָאָרֶץ הַהִוא, אֶל-אֶרֶץ טוֹבָה וּרְחָבָה, אֶל-אֶרֶץ זָבַת חָלָב וּדְבָשׁ--אֶל-מְקוֹם הַכְּנַעֲנִי, וְהַחִתִּי, וְהָאֱמֹרִי וְהַפְּרִזִּי, וְהַחִוִּי וְהַיְבוּסִי.

Le pharaon fini pour laisser partir le peuple hébreu après sept années pendant lesquels la vie du peuple égyptien est rendu impossible :

כה וַיֹּאמֶר מֹשֶׁה, הִנֵּה אָנֹכִי יוֹצֵא מֵעִמָּךְ וְהַעְתַּרְתִּי אֶל-יְהוָה, וְסָר הֶעָרֹב מִפַּרְעֹה מֵעֲבָדָיו וּמֵעַמּוֹ, מָחָר: רַק, אַל-יֹסֵף פַּרְעֹה הָתֵל, לְבִלְתִּי שַׁלַּח אֶת-הָעָם, לִזְבֹּחַ לַיהוָה.

Il me semble que le chapitre 22 vers le versé 21 parle de ne pas faire du mal aux immigrés :

כא וְגֵר לֹא-תוֹנֶה, וְלֹא תִלְחָצֶנּוּ: כִּי-גֵרִים הֱיִיתֶם, בְּאֶרֶץ מִצְרָיִם

Autant qu’il faut d’éviter de maltraiter les veuves et leurs enfants versé 22 de la thora:

כב כָּל-אַלְמָנָה וְיָתוֹם, לֹא תְעַנּוּן.

À un moment donné Exode chapitre 23 versé 31 nous pouvons trouver les traces écrites de ce que de nous jours est plus que de la colonisation, pousser à l’exode des peuples :

לא וְשַׁתִּי אֶת-גְּבֻלְךָ, מִיַּם-סוּף וְעַד-יָם פְּלִשְׁתִּים, וּמִמִּדְבָּר, עַד-הַנָּהָר: כִּי אֶתֵּן בְּיֶדְכֶם, אֵת יֹשְׁבֵי הָאָרֶץ, וְגֵרַשְׁתָּמוֹ, מִפָּנֶיךָ.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

d'un ignare à un membre du Bureau FN

Message  Admin le Dim 21 Déc - 0:17

À Gaëtan Dussausaye membre du Bureau Politique du Front National

Je suis en train de regarder sur la chaîne Public Sénat l’émission LE DOCU DEBAT

Alors je trouve un jeun qui cherche à de-diaboliser l’image du Front National. Le jeune en question est GAËTAN DUSSAUSAYE.

Pour moi il y a plusieurs niveaux dans l’ensemble de partis politiques.

En haut des groupes il y a une élite, qui pour la plus part n’ont jamais connu, les fins de mois avec le compte en rouge, sans pouvoir payer les factures de loyer, sans pouvoir payer les courses, etc.

En  bas il y a la base celle qui pour ignorance, pour manipulation croit que le vote est la seule manière de parler de démocratie. Il faut savoir que la base est fondamentale pour tout parti politique.

Hélas quelque soit le parti politique, la société des humains sur la terre, a déplacé le pouvoir des gouvernants vers des obscures nébuleuses plutôt proches des sangsues de la finance.

Pour quoi le Front National progresse en France ?

Fondamentalement à cause de l’ignorance des électeurs, puis à cause de certains erreurs absurdes dans la gestion des affaires de la cite pour part des partis traditionnels.

La désindustrialisation de la France, est une maladie majeur de sont économie, mais si le FN n’est pas responsable, c’est TOUT SIMPLEMENT parce que il n’a pas été au pouvoir encore !

Bien évidemment que la politique néo-libérale mise en place de manière progressive depuis Bretton Wood et Keynes en 1944 est à la base de touts les maux de la société !

Attention il y a très peu de temps j’ai lu dans la page principale du FN, que l’immigration été à l’origine de touts les maux de la France. Bien sur cela a été enlevé depuis. Mais dans la conscience de la base de ce parti c’est la principale raison pour laquelle ils votent pour le FN.

LE RACISME RESTE LE FOND DE COMMERCE DU FN

Vous vous avait posé la question pour quoi l'extrême droite n'est pas aussi forte en Espagne? Au Portugal? En Allemagne? alors que ce sont des pays qui supportent des conditions semblables à la France! Pour quoi l'extrême droite n'est pas aussi forte aux USA?

c’est absurde mais très opportuniste de la part des membres de haut niveau du FN, de nier que le FN soit un parti de haine en vers l’immigration.

Ce sont touts les sujets accessoires à l’immigration, des sujets sur la protection sociale, les allocations familiales qui confortent lors des meetings l’envie des suffragants de voter pour le FN.

Hors du point de vue de chiffres, touts les maux de la société, bien au-delà des frontières de la France, viennent d’ailleurs, ce n’est pas l’immigration la cause majeur de la misère dans le monde, car ce serait plus que naïf, absurde, puérile, nombriliste parler des maux de la France, dans une économie mondialisée.

Un ignare ouvrier s’adresse à un Membre du Bureau national du FN

Il paraît que vous monsieur Gaëtan DUSSAUSAYE, (j’ai lu dans votre page twitter) vous serait étudiant en philosophie, ça tombe bien monsieur je suis un immigré, donc vis à vis de vous ! Je suis un parfait illettré, un ignare, sauf que je crois bien que vous étais un NEOMALTHUSIEN, (philosophie) alors que je suis volontiers la pensée de Jean Bodin, je vais plus loin, si les suffragants de votre groupe politique, prenaient le temps de lire Jean Jacques Rousseau, John Stuart Mill, pour quoi pas " Le discours de la servitude volontaire " d’Étienne de la Boétie, ou encore " Le discours de la méthode " de René Descartes.

Monsieur John Christensen affirme que si 7 % de l’argent détourné dans les paradis fiscaux, été correctement taxé à 30 %, il aurait pas de misère dans le monde !

Monsieur Gaëtan DUSSAUSAYE, l’immigration n’est pas un problème mais un symptôme, comment l’est aussi le chômage, ce sont des symptômes d’un univers ou le lobby des sangsues de la finance, réussissent à détourner les règles, dans une ambiance de collusion : Dommage que la classe ouvrière ne prends pas le temps de s’informer, et alors tombe dans les griffes d’énergumènes sans scrupules comment vous !:

http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#543

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny Yonne dimanche 21 décembre 2014
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SPONTANEITE ET LA REVOLTE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum