trombinoscope sociale

Economie, politique et subvention

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Economie, politique et subvention

Message  Cogito ergo sum le Dim 1 Mar - 17:39

Rappel du premier message :

Economie, politique et subvention

par Nestor Elias Ramirez Jimenez ou Gramophone
Joigny Dimanche 1 mars 2009


Les anciens philosophes, quatre siècles avant J.C. avaient une notion claire des commerçants.

D'ailleurs pour au moins un philosophe le commerçant été la seule personne à préconiser la qualité de sa marchandise sans avoir le certitude, un menteur !

Toujours à cette époque déjà, les affaires d’État et le commerce ne devaient pas être mêles.

Attention aux détracteurs, je vais couper court car il y avais des esclaves, bonnement admis pour tant, donc nous ne sommes ici à parler d'un idéologie, morte et enterrait. (communisme et socialisme! hors de question)

Je crois pour démarrer, et restant concis, que aucun citoyen ne doit être plus puissant que l’État; ou alors l’État n'est saura plus souverain, incapable de satisfaire sont rôle tel les services tel que la santé, l'éducation, la téléphonie, l'emploi. l'eau, l'électricité; (voir discours du président du Bolivie au sujet des obligations de l’État nation)

Nous devons admettre le divorce entre pouvoir politique et pouvoir économique, alors nous devons admettre que le système avec collision avérée est une erreur. Parce que la législation fini par favoriser le lobby des puissants.

C'est si simple, si l’État n'est pas en possession des sources économiques, capables de lui garantir la suprématie. Cela implique que le pouvoir est nécessairement ailleurs.

Si l’État n'a pas le pouvoir économique, en aucune manière il est en capacité de jouer le rôle qu'est le sien.

Un ancien sage ( PLATON quatre siècles avant J.C.) l'affirmait avec raison : "Personne doit être plus puissant que l’État"

Par contre l’État ne doit pas tricher; la je fait référence aux lois basiques de l'économie.  "Loi de l'offre et la demande" et "loi du marché concurrentiel sans entraves".

Du temps de ces sages hommes avant J.C. la taille même de leur société ne pouvant pas permettre l'analyse d'aujourd'hui. Il faut donc admettre que l’État ou Organisation mondiale de l'administration n'existe pas alors qu'il y a des banques à la taille du monde? Il y a là quelque chose qui ne tourne pas rond!

Chaque pays, cherche à concocter dans son coin sa combinaison de mesures, alors que le pouvoir économique lui, se trouve dimensionné à la taille de la terre.

Croire en mesures protectionnistes et subventions pour les pays, est dangereux, pour la société. Car cela signifie que la santé financière de la branche en difficultés, n'est pas compétitive et se trouve par capillarité à l'échelle de la terre concurrencée ailleurs. Ou pire les règles et mécanisme de gestion et de contrôle son inopérants.

Quelque soit l'origine de la difficulté, en soit le système capitaliste est en défaut, pour une raison très simple encore. (d'un grand économiste) "Propre de l'être humain, il veut toujours avoir plus" (écrit en 1843 par John Stuart Mill dans "Système de logique") Puisque la richesse à quitté le pouvoir politique à la fin de la monarchie (le roi été à la tête de tous les pouvoirs) De nous jours les gouvernements nationaux sont des parfaits incapables vis-à-vis du système économique mondiale.

Les USA sont un exemple pitoyable de manque de prévoyance, avec des techniques sauvages de maintien du crédit immobilier par exemple.  L'aide des États aux banques, à l'industrie automobile n'est qu'un exemple dans le même sens, qui donne des facilités majeures aux spéculateurs sous forme de carte blanche pour continuer à abuser du marché.  

Reste ridicule, cela étant croire que l'accès à la propriété doit se faire via le crédit, où en vingt ans une personne paye deux, trois fois le prix du bien, quand il arrive, puisque dans beaucoup de cas, l'actualité le démontre c'est pas possible, puis la réglementation est faite pour que le profit soit privatisé et les pertes mise à charge du contribuable.


Dernière édition par Cogito ergo sum le Jeu 14 Aoû - 10:16, édité 1 fois
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas


DIFFÉRENCE ENTRE INTÉRÊT GÉNÉRAL ET INTÉRÊT DES MINORITÉS

Message  Cogito ergo sum le Dim 16 Oct - 8:10

DIFFÉRENCE ENTRE INTÉRÊT GÉNÉRAL ET INTÉRÊT DES MINORITÉS

Quand les partis politiques deviennent des entreprises exclusivement à but lucratif.

Les préoccupations légitimes du citoyen.

Les préoccupations d'un citoyen sont de deux ordres, donc la première est individuelle.

Par la suite en tant qu'être humain, donc du fait, intrinsèque un être sociale, nous avons en théorie des affinités avec des groupes de personnes, aux intérêts beaucoup plu distants, beaucoup plus généraux.

Tant que les groupes en question (d'intérêts généraux) aillent pour socle, pilier ou fondement la philanthropie, l'altruisme concrétisés dans la page 4025 dans le Journal Officiel de France du 2 juillet 1901 mais en accord stricte avec l'article premier de la Constitution de la République française du 4 octobre de 1958, nous pouvons donner pour un fait que les intérêts supérieures et favorables à des groupes humains à taille importante garantissent la cohésion et l'harmonie qui supportent la notion majeur de RÉPUBLIQUE.

Le pouvoir d'un groupe est proportionnel à sa taille et sont influence sera exponentiellement proportionnelle à sa géographie.

L'avenir de la société à la taille de la terre, sera d'un intérêt supérieur à la taille d'un quelconque groupe régional, communal ou intérêt de groupe politique.

Nous observons ici et là la présence de groupes d'intérêt limités.

Des groupes donc à dimension commerciale puisque ne peuvent être accueillis par les principes fondamentaux dessus soulignés comment fondamentaux à la notion stricte de RÉPUBLIQUE. Les groupements d'intérêt tel qu'ouvriers, patronaux, politiques, sectes à la lumière de la loi 1901 et de l'article premier de la constitution, sont de fait constitués pour défendre des intérêts divergents

Depuis les siècles, nombre d’intellectuels, auraient abordé la notion d'intérêt, leur apport à la philosophie, aux sciences sociales, ne doit pas être négligé: Jean Bodin, Jean Jacques Rousseau, Jhon Stuart Mill, puis parmi les contemporains Joseph E. Stiglitz, Thomas Piketty, Jhon Christensen, Étienne Chouard, Nicolas Hulot, Hermann Scheer, dans une liste non exhaustive soulignent les danger d'un état évolué très néfaste de néo-libéralisme.

Déjà dans les écrits sur la république de Bodin (1629)nous lisions donc:

...“Les moyens de remédier aux changements des Républiques qui adviennent pour les richesses excessives des uns, vis à vis de la pureté extrême des autres”…

Nous avons Mill qui souligne en 1881, je cite:

...“Il y a donc entre le bien individuel et le bien social, entre l'intérêt personnel ou particulier et l'intérêt général, un lien naturel et indissoluble ; c'est deux biens ou intérêts s'influencent réciproquement, et on ne peut pas réaliser l'un sans l'autre.

Le concours de l'intérêt personnel et de l'intérêt général (…) est toujours nécessaire pour le profit individuel et pour l'avantage social. Il y a autant de danger à annihiler l'individu qu'à l'exalter, l'histoire nous en fournit de mémorables exemples(...)”…

Nous pouvons constater le divorce consommé entre le citoyen lambda et les sphères le plus hautes de la gestion des affaires de la cité comme accoutume définir Platon dans ses écrits la gestion publique, ce divorce est palpable dans le taux élevé de l'abstention.

Les élites devraient descendre leurs pieds par terre, car comment le souligne amplement le philosophe français Marcel CONCHE, la démocratie est un leurre. Situation très dangereuse qui fait penser à une partie des nouvelles générations, que le système financier (le néo-libéralisme) phagocyte de plus en plus les ressources (voir le comportement de GOLMAND SACH avec la Grèce, voir la manière comment leurs personnel change entre l'entreprise et la gouvernance mondiale comment changer de pièce dans leur maison), au nez et barbe des peuples dupés floués, par la connivence et le conflit d'intérêt devenu non pas l'exception mais la règle.

Quelque soit le parti politique, qui s'affiche avec des affinités avec ce que j'appelle le néo-malthusianisme, représente à la lumière des notes dessus illustrées un danger majeur pour la stabilité et l'harmonie de l'humanité.

Je reste un simple humain, mais je suis loin de douter des preuves cumulés pédant des siècles, sur le degré croissant de dangerosité des groupements où l'intérêt individuel, ou de groupe est imposé par mensonge, via des promesses et prosélytisme face à des citoyens lambda peu ou pas au courant des véritables intentions des nantis.

Par Nestor Ramirez Jimenez (études de l'Institut Technique Industriel et de l’Université Technologique de Pereira en Colombie)

Source: https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1170535489683270&id=137825339620962

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qui aura le tiquet pour l'Elysée en 2017?

Message  Admin le Ven 21 Oct - 15:42

Niaiserie ou enthousiasme

C'est tantôt à l'échelle du temps de la politique, que nous allons basculer du néo-libéralisme éhonté d'un groupe politique jadis socialiste devenu fou, sans doute à une droite décomplexée et débridée par des partisans infiltrés dans l'actuel gouvernement.

Quand j'affirme cela je parle des idées qu'auraient poussé au départ Cécile Duflot, Arnaud Montebourg et Christiane Taubira puis peut-être Jean-Marc Ayrault.

Qui va gagner le tique pour le fauteuil de l’Élise?

Serions nous des gobe-mouches pour penser qu'avec tant scrutins perdus, depuis 2012 ce qui reste de la gauche au sens large, aurait les moyens de conserver cet fauteuil?

Bien sur que une des erreurs majeures, est celui d'avoir démolit depuis les années cinquante, le pouvoir de discerner donc disposaient avant 1940 les classes populaires, qui permettaient un syndicalisme fort, qui constituaient une cette sorte de puits garnissant évidemment de manière abondante la gauche de la gauche.

Un procès insidieusement destiné à pratiquer l'ablation pour et simple de la conscience populaire, tout en ouvrant la porte grande aux trappeur porteur d'autres idées, cette fois contraires à la démocratie comment le démontrent les faits du BATACLAN ou encore le 14 juillet à Nice.

Mais aussi et la il faut l’admettre la poussée aberrante des partis comment est arrivé après 1929 outre-Rhin pour déboucher dans la deuxième guerre mondiale. Comment est belle est bien arrivé en Hongrie avec Viktor Orban. 

En fin de la manière la plus naturelle au monde nous avons des sièges aux parlement des pays et de la CEE occupés pour des énergumènes, qui pourtant se feraient tout petits à la fin de la deuxième guerre mondiale mais que par manque de COGITO des peuples écervelés aujourd'hui se montrent sans le moindre complexe.

Pire encore pour le scrutin de 2017 pour le fauteuil de l’Élysée nous allons nous trouver devant une délavée copie de la glorieuse gauche donnant consigne aux suffragantes de voter pour l'éternel ennemie des classes ouvrières.

Dans le seul but absurde et démonstratif de leur absolue incompétence. Puisque le lendemain des présidentielles de 2012, ce gouvernement avait toutes les clés du pouvoir, mais quelqu'un les aurait pommée en allant en scooter chez Julie Gayet.

Alors soyons lucides pour une fois dans la vie, et “ nous ” les classes populaires, cherchons soigneusement le candidat sachant que les Sénateurs et Députés, ainsi que le conseil constitutionnel restera là. Pour défendre le néo-libéralisme face à toute tentative de s'en écarter.

J'aurait aimé comment président Nicolas Hulot ou Axel Khan, non pas parce que j'aie pas confiance en Arnaud Montebourg ou en Madame Aubry, ou encore Christiane Taubira. Il y a des gens capables mais les influences de cette fausse gauche ça craint

Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

RÉSULTAT DES PRÉSIDENTIELLES 2017

Message  Cogito ergo sum le Ven 25 Nov - 9:02

Parler sans langue de bois?

UNE DEFINITION IMPARTIALE DU NÉO-LIBÉRALISME

POUR QUOI FILLION, VALLS, JUPÉ, MACRON ou encore HOLLANDE c'est du pareil au même.

Surtout pour éviter la tragédie de 2002 pour la gauche, s'il vous plaît:

Il y a de la déception, mais pas seulement, il y a une conséquence aussi de la manipulation sournoise des notions de classe sociale, j'insiste avec véhémence sur le travail de imperméabilisation des consciences, mise en place le lendemain de la fin de la deuxième guerre mondiale, travail qu'aura rendu les plus modestes intellectuellement, (les classes ouvrières, les chômeurs) des écervelés en matière économique et politique. C'est un fait!

Nous allons vers un deuxième tour ou les électeurs majoritaires, (les classes ouvrières, les chômeurs, les classes sociales au revenu entre RSA et un et 1/2 voir deux SMIG), c'est à dire sept français sur dix vont se trouver à voter entre M. L. P. et un L. R.

N'oublions pas c'est plus qu'une hypothèse à mon humble avis.

Surtout que nous allons vivre une copie du premier tour du 21 avril 2002! et le cauchemar du 5 mai; rappelez-vous 37% de mobilisation pour le premier tour, et 75% de mobilisation pour le deuxième!

La réalité étant celle que dénoncée Raymond Aron, Phillippe Bénéton, Thomas Piketty, Jhon Christensent ou encore Joseph E. Stiglitz, de manière claire, la déréglementation fondement du néo-libéralisme, (aucun russe ou cubain parmi eux!)

Oui les classes populaires écervelés par le système iraient DANS TOUTS LES CAS contre leurs intérêt, car le néo-libéralisme conduit vers un chemin sans issu, pour l'humanité, mais les postures de l’extrême droite, sont autant un pas vers des époques sombres de l'histoire avec un grand “H”.

Si nos les gueux, nous les “sans dents” avons arrivé à un tel niveau de déception, désespoir, dégoût, c'est les deux partis traditionnels, que l'on belle et bien réussi par leur incompétence, par leur connivence éhonté avec l'industrie financière et les multinationales, et même a niveau de la gouvernance européenne ou les intérêts de l'industriel financière, leur moindre desiderata est transformé en directive, que les états appliquent sans aucune objection.


Joigny le vendredi 25 novembre 2016

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (études de l'Institut Technique Industriel à Cartago et de l'Université Technologique à Pereira en Colombie)

INSTITUTO TECNICO INDUSTRIAL : https://youtu.be/8aMn-VVU0kA

UNIVERSIDAD TEGNOLOCIGA PEREIRA: https://youtu.be/7mgRDosSDwc

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

À LUDOWIG FRANKIZ

Message  Cogito ergo sum le Sam 17 Déc - 22:21

RÉPONSE À UN INTERNAUTE DE FACEBOOK

Sous le pseudonyme de LUDWING FRANKIZ voilà une personne que semble insister à critiquer ma position vis-à-vis du néo-libéralisme. Sans avancer jusqu'à maintenant aucun argument ou plaidoyer solide ni des chiffres.




Le 12 décembre donc une personne, nous parle de concurrence en soulignant « libre »

Voyons voir, que-ce-qu’est la concurrence déjà :

Non pas sur le plan théorique mais purement tangible.

Non pas que soit l’intention évader les fondements mêmes de la science économique, loin de là car nous avons depuis Jean Bodin 1530-1596 , une position contraire à celle de Thomas Malthus 1766-1834.

Différence qu’oppose en termes de démographie, deux écoles

La première étant celle qui souhaite à la manière de Margaret Thatcher la moindre intervention possible de l’état dans l’organisation et la distribution du fruit du travail tout en souhaitant que cela soit l’état qui récupère les handicapés, les chômeurs, et en fin les activités peu ou pas lucratives.

La deuxième théorie initié donc par Jean Bodin, puis considérée par le philosophe anglais John Stuart Mill 1806 – 1873, c’est une idéologie, qui considère l’humanité comment une entité, hétéroclite, où il faut que l’état puisse jouer un rôle de premier plan dans la distribution du fruit du travail.

C’est une démonstration éhontée de bêtise et d’ignorance croire qu’en matière démographique, plus de population est synonyme de difficultés, c’est le point de vue donc de Malthus dans sa première publication, d’ailleurs très vite corrigé, car elle désignée les plus précaires, comment des parasites, grosso mode pour Malthus celui qui n’a pas de quoi se payer a manger n’a pas le droit de vivre. C’est pour ainsi dire le précurseur des idées de l’extrême droite.

LA CONCURRENCE

tableau comparatif des plus grandes entreprises au monde par leur chiffre d'affaires:



Sur 28 entreprises du monde, nous avons choisi celles avec une chiffre d'affaires le plus haut, pour établir ainsi une image des entreprises les plus grandes au monde.

Si ainsi nous avons Apple (233,7 milliards de dollars de CA) et Samsung (200.6 milliards de dollars de CA) comment les entreprises les plus puissantes, il ne faut pas perdre de vue, que tandis que les gens au RSA, SMIG, ont un smartphone dernière génération et un écran des plus grands du marché, en grande nombre des consommateurs qui supportent exactement la théorie de Jean Bodin contraire au Malthusianisme.

En langage langage prosaïque, plus il y a des pauvres, plus il va avoir de la consommation. les petits revenu ou allocations sont automatiquement transformés en consommation, les plus précaires ne peuvent jamais épargner cela serait absurde.

À l'autre côté les revenus le plus élevés vont se transformer encore en plus de spéculation, pour finir en forme de frein du système, j'avais produit il y a des années la métaphore intitulé LE CHIEN QUI COURRAIT DERRIÈRE SA QUEUE, pour expliquer à des enfant de niveau CE1 la nocivité du système néo-malthusien.

http://gramophone.uniterre.com/194557/LE+CAPITALISME+EXPLIQUE+AUX+ENFANTS.html

Le tableau donne:

46% pour les banques

38% pour l'industrie High-Tech

16% pour l'aéronautique

Il faut signaler que l'argent qui entre dans le système financier sert surtout à spéculer, les matières sont échangés, d’innombrables fois, sans recevoir aucun changement d'état dans la plus part des cas, le seul changement tangible est le prix.

La production par la transformation de matière en plus de créer de la valeur ajouté, joue un rôle de vital importance dans la redistribution de la richesse, car les entreprises par le salaire, donnent le pouvoir d'achat.

Faut-t-il rappeler que 49% des recettes de Bercy viennent de la TVA? que 25% de ses recettes viennent de l'impôt sur le revenu?



Dans ce graphique avec lien pour les chiffres source INSEE, nous voyons que les activité financières et les assurances fournissent à Bercy un petit 1.25% pendant que le commerce, le transport et la restauration offrent des recettes de l'ordre de 29,88% et l'industrie tangible apporte 25.95%

Cette conception nous est offerte dans touts les cours d’économie, comment une loi, une base de toutes les formes d’échange. Beaucoup des théoriciens auraient parlait de l’offre et la demande depuis Cournot 1801 – 1877, sans oublier Alfred Marshall 1842 – 1924.

Bien sur qu’il faut déjà lire certains livres comment « An Inquiry Into the Nature and Cause Of The Wealth of Nations », Il faut lire un bon nombre de livres, d’auteurs, donc pour un ouvrier (au chômage comment c’est mon cas) reste presque chose impossible.

Presque parce que nombre de livres, se trouvent dans de bibliothèques, (j’ai personnellement passé des jours entiers à la bibliothèque POMPIDOU, étant au chômage, j’ai le temps, mais parmi nous il y a un trop grand nombre de paupérisés, qui vont payer le dernier modèle de smartphone, tout en évitant par touts les moyens de tenter de surmonter l’ignorance.

Dans les derniers livres que j’ai réussi à lire écrits par STIGLITZ, mais pas seulement ; nous pouvons constater que la concurrence non faussée, reste une hypothèse, une idée de musée, dans la pratique, nous constatons la mondialisation, et la concentration de richesses, les multinationales sont face à des consommateurs désorganisés, et même quand le citoyen réussi à s’organiser comment est arrivé en HAWAÏ le groupe MONSANTO, est aujourd'hui libre de continuer à polluer, et à intoxiquer la population, malgré que les citoyens auraient voté contre le fonctionnement d’une usine qui est à l’origine d’une augmentation vertigineuse de pathologies dans la population.

LES SERVICES ET L’EMPLOI

En Amérique latine Carlos Slim Helu, arrive en tête des propriétaires de ce qu’en France fonctionné jadis comment France Télecom, ou encore PTT, c’est-à-dire un service publique. Au départ la plus grande fortune de Mexique, démarre avec des feuillons pour femme de amenage ; l’ancêtre de la dite télé réalité. Puis avec le travail de Tchatcher voilà que le service publique est tombé en mains de quelques milliardaires, de nous jours nous avons TIGO, avec une housse de 7,2 % de sont chiffre d’affaires pour 2013 réalise 5,16 milliards d’euros. En termes générales, la téléphonie, mobile dans des pays du tiers monde, à vu disparaître le prestataire institutionnel, en faveur d’investisseurs qui de tout point de vue, cherchent à élever le prix tout en réduisant le nombre de salariés.

Cela étant mise bout à bout le transfert des entreprises d’état (service publique) vers le privé, donne à des investisseur des infrastructures, au moindre coût. Dans le cas de l’électricité, Bruxelles oblige EDF à fournir à la concurrence une partie de la production à des prix bien en dessous de la valeur facture aux utilisateurs.

Quant aux services ferroviaires, les infrastructures, les chemins de fer, sont mise à disposition de la concurrence, mais une fois encore, comment pour l’électricité ou le gaz, le contribuable a déjà supporté des lourdes investissements. En Angleterre la privatisation des chemins de fer, aura apporté des accidents mortels, le dernier en date du 9 novembre 2016 à produit 7 morts et 50 blessés. L’accident du pont Tay aura coûté la mort à 75 passager et la responsabilité de l’accident d’après expertise, revienne au sacrifice de la sécurité pour réduire les coûts d’entretien.

LES MONOPOLES

N’allons pas trop loin l’union MONSANTO & BAYER, est un exemple très parlant. Mais l’union KLM & AIR FRANCE, Vodaphone fait une OPA sur Mannesmann, Que dire de l’achat d’AOL par la Time Warner, la fusion de BellSouth racheté par AT&T, ce sont des exemples, ou la loi dite de l’offre et la demande, ou de la concurrence libre et non faussé aurait vraie ment du mal à montrer sont vissage.


La concurrence ou la loi de l'offre et la demande sont donc des concepts abandonnés depuis long temps pour un néo-malthusianisme débridé qui conduit l'humanité à la perte, au moins à sa destruction par cause de la cupidité de l''industrie financière.

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LES BANQUES DEVENUES COMMUNISTES

Message  anonyme le Ven 6 Jan - 18:06

LES BANQUES DEVENUES COMMUNISTES


p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { }
POUR LES BANQUES
CAPITALISME POUR LES RÉSULTATS MAIS COMMUNISME POUR LES PERTES

30 000 milliards de dollars aura coûte la crise des subprimes à la FED

En plus l'autorité financière aux USA fait payer les banques européennes aussi (comment l'aura publié depuis le journal LE FIGARO: http://recherche.lefigaro.fr/recherche/subprimes/


Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_%C3%A9conomique_mondiale_des_ann%C3%A9es_2008_et_suivantes

anonyme
temporaire

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/05/2010

https://www.facebook.com/natacha.reunion?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

CONFRONTATION DES FAITS

Message  Admin le Jeu 12 Jan - 21:03

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { }
À LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ ET LA RAISON


Par GRAMOPHONE, [size=10](études de l'Institut Technique Indus trial (1) à Cartago, de l'Université Technologique de Péreira (2) en Colombie avec une pensée très forte pour le professeur Julio Cesar Aguirre, le professeur Areiza, pon éminent professeur d’épistémologie, madame Consuelo ma pro de psychologie, et les autres que se reconnaîtrons, pour qui j'ai de merveilleux souvenirs, respect et admiration, je reste un disciple, un miroirs, sans deux je n’existerait pas)[/size]
Fait le jeudi 12 janvier 2017 à Cereté Cordoba en Colombie



INTRODUCTION


La liberté d’expression est un bien précieux, qui permet à toute personnes d’opiner. De toute évidence la qualité du discours sera différente en fonction du travail réalisé en amont, de la préparation du sujet.


Il y a une grande différence entre : L’action de copier un sujet sur un site internet ou tout support imaginable qu’il soit numérique ou pas, puis de le coller dans un site, forum, blog ou réseau sociale, sans même pas l’avoir vérifier, l’avoir analysé. Puis prendre le temps de appréhender, d’intellectualiser un concept, via le discernement, pour en produire un matériel qui sera de toutes formes plus sérieux.


C’est lorsque vous lisez, que vous devez faire attention entre deux discours, où l’un serait due-ment documenté, et l’autre aurait plutôt l’air de la plaisanterie, une sorte de mensonge visible aux premières lignes. Voilà la raison pour laquelle je tente d’écrire le présent texte, avec de très modestes moyens, et avouent-le, un niveau très bas dans la maîtresse de la langue française, puisque ma langue maternelle est l’espagnol.



THÉORIES ET CONFRONTATION


Bien qu’avant J. J. Rousseau (28/01/1712-2/07/1778), il y a des philosophes d’une renommé mondiale, nous ne pouvons pas dans un document qui se veut pédagogique touts les citer. Alors il va falloir y prendre quelques textes d’auteurs, choisis arbitrairement mais d’une importance clé pour le présent sujet.
Jacques Claude Marie Vincent, marquis de Gournay (2/05/1712 – 27/06/1759) c'est un négocient international devenu réformateur de l'économie française, nous parlons déjà du mercantilisme :


.."Laissez faire, laissez passer, le monde va de lui même"...

..."Le rôle des manufactures, dans les vues de l'État, est de produire, moins pour enrichir tel ou tel fabricant, que de donner de l'emploi au plus grand nombre de pauvres et de gens oisifs qu'il est possible, parce que l'État certainement s'enrichit quand tout le monde y est occupe"…

Un document intéressant sur l'histoire de la pensée libérale avec une note importante sur Keynes :


http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/schumaines/ses/Pages/2008/92_LaissezFaireLaissezPasser.aspx


Jean Baptiste Say (1767-1832) est un riche industriel dans le secteur du coton et principal économiste français de l'époque à qui Keynes lui attribue une loi de l’économie :


..."c’est la production qui ouvre des débouchés aux produits"…



..." Il est bon de remarquer qu’un produit terminé offre, dès cet instant, un débouché à d’autres produits pour tout le montant de sa valeur. En effet, lorsque le dernier producteur a terminé un produit, son plus grand désir est de le vendre, pour que la valeur de ce produit ne chôme pas entre ses mains. Mais il n’est pas moins empressé de se défaire de l’argent que lui procure sa vente, pour que la valeur de l’argent ne chôme pas non plus. Or, on ne peut se défaire de son argent qu’en demandant à acheter un produit quelconque. On voit donc que le fait seul de la formation d’un produit ouvre, dès l’instant même, un débouché à d’autres produits"…


Thomas Robert Malthus (13 février 1766 – 29 décembre 1834)


Dans un livre très intéressant paru en 1798 (Essais sur le principe de population, page 55, quatrième paragraphe):



"le principe de population ne peut pas produire directement la famine: mais il la prépare en forçant les classes pauvres à se contenter du strict nécessaire. De lors, il suffit d'une mauvaise récolte pour qu'elles soient réduites à toute extrémité"…

..."C'est-à-dire, que depuis la précédente épidémie, le nombre moyen des enfants a augmenté : par suite les habitants sont devenus plus pauvres et leur habitations surpeuplées, jusqu'à ce qu'une nouvelle épidémie vienne enlever la population excédentaire"…

Il est démontré de manière définitive que la célèbre proposition, ..."la population augmente de manière géométrique, et la nourriture de manière arithmétique"… est fausse.


Jean Bodin (1530 – 1596) Avait exposé déjà une thèse bien avant Malthus, donc une phrase est encore à vérifier pour les lecteurs:


..."Or il ne faut jamais craindre qu’il y ait trop de sujets, trop de citoyens: vu qu’il n’y a richesse, ni force que d’hommes: et qui plus est la multitude des citoyens (plus ils sont) empêche toujours les séditions et factions: d’autant qu’il y en a plusieurs qui sont moyens entre les pauvres et les riches, les bons et les méchants, les sages et les fous: et il n’y a rien de plus dangereux que les sujets soient divisés en deux parties sans moyens: ce qui advient ès Républiques ordinairement où il y a peu de citoyens"…

John Stuart Mill (20/05/1806 – 08/05/187) Un des penseur Britanniques qu'aura influencé le plus les économistes, d'une culture et une intelligence précoce, sans doute par l'influence et bienveillance de sont père, avant l'adolescence il avait déjà lu Esope, Anabase, Xénophon, Herode, Lucien de samosate, Diogène, Isocrate et (source Wikipedia) connaissez les six dialogues de Platon. Il est des-lors introduit par sont père à l'économie politique par les études d'Adam Smith et David Ricardo.


John Maynard Keynes (05/05/1883 – 21/03/1946) reste la référence en matière d'économie pour les économistes modernes, nous pouvons lire dans The Theory of Money and Crédit pour nous rendre compte à quel point le mouvement monétaire est observé sur toutes les coutures. Nous n'allons pas lire Karl Marx, pour ne pas donner cette impression de vouloir influencer l'opinion, cela étant la lecture du Capital reste très enrichissant sur le même plan qu'est abordé par Keynes, qui n'est sans doute, loin de là, le seul à traiter l'économie en lui donnant un aspect qui ne reste qu'introduire dans des algorithmes aujourd'hui dans ce qu'est devenu la planète, c'est-à-dire un grand casino.
Reste intéressant souligne malgré tout un texte de Keynes qui n'est pas appliqué :


..."Il existe d'ailleurs toutes sortes de raisons pour que les divers genres de services ou de facilités soient rares et par suite coûteux, à l'égard de la qualité de travail qui y est incorporée. Les procédés malodorants, par exemple, doivent être rémunérées à un taux relativement élevé, car on ne trouverait sas cela personne pour les entreprendre. ET il en va de même pour les procédés périlleux"…


De nous jours, avec la mondialisation un exemple, les matières premières pour la production de smartphones, s'obtiennent dans certains pays au prix des vies humaines, l'émission CHASH INVESTIGATION, à montré qu'en moyenne trois personnes perdent la vie, dans un pays africain qui produit 80 % des besoin en minerai (La République Démocratique du Congo le deuxième pays le plus pauvre du monde) et les mines de Tantal se transforment en tombe à RUBAYA, puisque les corps ne sont même pas récupérés, des enfants en âge d'aller au lycée, sont employés aussi en Chine avec des contrats de plus de douze (12) heures par jours, quatre jours de congé par mois et deux jours fériés par an, donc en rotation avec travail et 160€/mois. Le prix de production d'un smartphone.


Document YouTube: https://www.youtube.com/watch?v=w2PZQ-XprQU



Nous devons savoir, mais sans doute il est impossible car le lambda, prends plutôt le temps pour jouer CANDI CRUSH SAGA et assimilés, en fermant les yeux, le problème ne disparaît pas au contraire.


Pour mettre a jours donc deux courants vis à vis de la réalité, il y a tant de matériel, des documents qu'une vie ne serait pas suffisante pour tout connaître, mais cela relève de la mauvaise fois que de chercher à nier.

DES MENSONGES À LA VÉRITÉ


Nous sommes loin de la confrontation pour le plaisir, loin de une simple élucubration, loin des inventives en position de constater une réalité qui reste très distante, du discours et des textes fallacieux.


LES CONSTATS


Ils se sont passé donc quatre siècles depuis, certains prémisses, adages et autres phrases.


La population mondiale passe de 3,685 milliards en 1970 à 7,347 milliards en 2015, la démographie de Malthus comparé à la démographie de Bodin, est vérifiable ; Malthus est dans l'erreur.


Les rapports de production donnent à comparer la théorie supportée par Joseph E. Stiglitz, Thomas Piketty, Myret Zaki et Noam Chomsky vis à vis des théories de Friedrich Hayek Herbert Spencer, Lysander Spooner, Pierre Lemieux, Charles Dunoyer, Murray Rothbard, dans une liste non exhaustive.
Quant aux sources, il y a des sites sur internet qui vous offrent des sujets défendus par les anarchistes, il est intéressant de comparer leur discours avec des thèses plus en face avec la réalité scientifique, car leur textes dépassent par moments la dérision, à se demander si sont écrits et au moins examinés par un comité de rédaction digne du nom, en tout cas en accord avec les normes du journalisme international.


http://collectifantigone.fr/
 http://collectifantigone.fr/



http://www.atlantico.fr/ 
[url= http://www.atlantico.fr/]http://www.atlantico.fr/[/url]


https://www.facebook.com/etre.libertarien.fr/  [url= https://www.facebook.com/etre.libertarien.fr/] [/url]
[url= https://www.facebook.com/etre.libertarien.fr/]https://www.facebook.com/etre.libertarien.fr/[/url]


https://www.facebook.com/ecoleliberte/ 
https://www.facebook.com/ecoleliberte/
 

FACE À FACE DE LA PENSÉE


Dans les liens là sont systématiquement publiés des sujets de personnalités très critiques dans le monde, mais vues comment des grands personnalités pour les anarchistes :

Ronald Reagan (1911 - 2004),
Daniel Villey (1910 – 1968) ;
Thomas Sowell (1930 - ) très assimilé à la pensée de
Friedrich Hayek.
Ku Klux Klan
Le Ku Klux Klan étant un des groupes le plus connus des idées issues des théories anarchistes, groupe très actif aux USA, mais illégale dans la plus part des états des USA, si no nas dans touts.

Nous avons donc des thèses du genre monétaristes et aujourd'hui anarcho-capitalistes, qui s'éloignent de manière éhonté de la réalité, du quotidien. Certains auteurs, des deux courants, sont de renommée au moins dans leur pays, mais il y a certains qui ne sont pas connus, c'est le cas de Nicolas Goeztmann qui juste en quelques lectures je trouve plutôt trop rapide dans ses déductions sur les sujets d'économie politique, mais je ne suis pas étonné que cette littérature tendancieuse existe, car elle alimente l’ego des véritables minorités, affamés de mensonge et ou déformation de la réalité tel qu'elle est sur le terrain, tel que nous pouvons la verifier avec des documents de qualité, puisque personne peu les contester de la taille de LET'S MAKE MONEY ou encore LA CITY OU LES FINANCES EN EUX TROUBLES.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

CARTON ROUGE POUR LE JOURNAL LE POINT

Message  Cogito ergo sum le Sam 14 Jan - 8:44

CARTON ROUGE POUR UN JOURNAL

Par N RAMIREZ (études de l'Institut Technique Industriel à Cartago et de l'Université Technologique à Pereira en Colombie)

Cereté Cordoba Colombie le samedi 14 janvier 2017




Je viens de constater qu'une personne sous pseudonyme de LUDWIG FRANKIZ sous FACEBOOK, appuyé sur des "annonces" de presse, donc celui du journal LE POINT; ose considérer comme une réalité en absolu, qu'un étudiant de 26 met TOUTE la théorie de Thomas PIKETTY par terre.



http://www.lepoint.fr/economie/quand-un-etudiant-de-26-ans-demonte-thomas-piketty-26-03-2015-1916150_28.php
[url= http://www.lepoint.fr/economie/quand-un-etudiant-de-26-ans-demonte-thomas-piketty-26-03-2015-1916150_28.php]http://www.lepoint.fr/economie/quand-un-etudiant-de-26-ans-demonte-thomas-piketty-26-03-2015-1916150_28.php[/url]


Il se trouve que une multitude de données sont disponibles sur internet donc chaque internaute serait librement autorisé à constater, dans les liens que j'ajoute (1)


Après une lecture très poussé, du matériel scientifique, technique, je constate que Matthew Rognlie d'après monsieur MARC VIGNAUD, déjà admet qu'il y a augmentations des inégalités.


Là où le texte du journal LE POINT de monsieur MARC VIGNAUD et de ses menteurs, est faux, c'est que l'augmentation des inégalités n'est pas du à la hausse de l'immobilier, ni à la hausse du revenu du travail:


La preuve se trouve étayée TRÈS LARGEMENT dans nombreux documents, don je vais me limiter à souligner trois sources


QUANT À L'ÉVOLUTION DU SALAIRE:


L'Organisation Mondiale du Travail, rapport de quatre pages (International Labour Organisation), où vous trouvez un paragraphe qui dit, je cite:


..."Since 1995, inequality between top wages and bottom wages has increased in more than two thirds of the countries for which data are available. Among developed countries, Germany, Poland and the United States are amongst the countries where the gap between top and bottom wages has increased most rapidly. In other regions, inequality has also increased sharply, particularly in Argentina, China and Thailand. Some of the countries which have succeeded in reducing wage inequality include France and Spain, as well as Brazil and Indonesia, though in these latter two countries inequality rem ains at a high level. The pay gap between genders is still high and closing only very slowly. Although about 80 per cent of the countries for which data are available have seen an increase in the ratio of female to male average wages, the size of change is small and in some cases negligible. In the majority of countries, women’s wages represent on average between 70 per cent and 90 per cent of men’s wages, but it is not uncommon to find much lower ratios in other parts of the world, particularly in Asia"...
http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_protect/---protrav/---travail/documents/publication/wcms_100790.pdf


Une deuxième source reste un bulletin du mois de septembre 2016 (le rapport de la OIT étant de 2008 (2)), de la RESERVE BANK OF AUSTRALIA (l'équivalent de la banque de France, ou de la Réserve Fédéral des USA).


Dans le dit rapport il y a détaillé, une fois n'est pas coutume, abondante information sur le revenu des chinois, document très soigné, avec des chiffres et des graphiques où nous pouvons constater l'évolution du salaire et en particulier la disparité entre des salaires ruraux et des salaires dans les grandes villes, mais aussi l'évolution de l'épargne en Chine, étant le pays de population la plus nombreuse au monde, il vaut la peine de le vérifier, mais quelque soit le pays au monde, nous allons trouver une constate ; l'écart entre les petits salaires et les plus gros se creusent, Aux USA l'écart et de 500 fois entre le plus petits et les plus grands salaire.


http://www.rba.gov.au/publications/bulletin/2016/sep/4.html
http://www.rba.gov.au/publications/bulletin/2016/sep/4.html





QUANT À L'ÉVOLUTION DU PRIX DE L’IMMOBILIÈRE


Nous trouvons un document très précis en chiffres et graphiques, qui examine l'évolution du prix de l'immobilier réalisé par Katharina Knoll, Moritz Schularick, Thomas Steger sous le titre "Home prices since 1870: No price like home" écrit en novembre 2014. C'est un document qui démontre que le prix de l'immobilier à une fluctuation moyenne jusqu'à environs les années d'après la deuxième guerre mondiale (Keynes et Bretton Wood 1944).
Chose démontrée, mante fois pour des économistes et de sociologues, (Stiglitz, Chomsky, Piketty, Chouard, Saki, sans être exhaustifs) puis le coup de Nixon 1971 – 1973(3), en passant pour l’énorme travail de dérégulation entreprises pour Margaret Tchatcher, nous avons par la suite un travail très sérieux, très technique de John CHRISTENSEN sur les paradis fiscaux dans le film LET'S MAKE MONEY, excellent film documentaire, réalisé en 2008 par Erwin Wagenhofer


Nous pouvons aussi constater dans le film "LA CITY OU LES FINANCES EN EAUX TROUBLES" une production technique plus courte réalisé en 2011 par Mathieu Verboud la véritable cause des crises économiques, 1929 et 2008. Le fonctionnement de la spéculation éhonté où la planète devienne pour des rois de la cupidité un casino.


C'est un matériel très bien élaboré, très méthodique, que monsieur MARC VIGNAUD ou ses commanditaires, auraient tout à coup, pas tenu en compte ? Non je doute ! Franchement! Elle est trop grosse la ficelle.


En tout état de cause, là, nous sommes face à un torchon sans aucune valeur scientifique, le mensonge à l'état pur, que monsieur MARC VIGNAUD ou ses préposés tentent d'exposer au publique d'une manière plutôt absurde.


Oui ABSURDE parce qu'il y a bien trop de sources pour qu'un citoyen lambda, (c'est mon cas, immigré, illettré) puisse constater que c'est un GROSSIER MENSONGE, quant aux commanditaires? Je laisse au lecteur ici le soin de tirer les leçons, quant à la crédibilité de la presse, hélas!


LA CRÉDIBILITÉ DE LA PRESSE


Je souhaite que les journalistes, ne se comportent pas touts comme ça! En fin Elice Lucet en tout cas, travail chez France Télévision, loin d'avoir un comportement godillot, tout de même. Pensez-y à l'image de la presse une seconde? Les journalistes deviendraient des pantins, des marionnettes? La presse deviendrait un outil de propagande des propriétaires des grandes entreprises?


Espérons que le milieu de la presse, écarte certains énergumènes, je suis naïfs?


Sans doute puisque la presse devienne une pompe à ressources, et l'antre d'une minorité des magnats dans la fiance, pour manipuler de manière ouverte l'opinion au point que ce genre de journaux, de sites perdent vertigineusement de la crédibilité.

***   ***   ****   ****    ****   ****   ****


(1) Il fut une époque où j'intervenais sur internet, dans des sites (forums, blogs) pour simple souhait, par passion de l’interactivité, (quelqu'un exprime une énormité, un mensonge, une sottise) pour répondre supporté, argumenté, avec un plaidoyer solide, LA RUE DES AUTEURS, a été le lieu virtuel où j'ai publié mon premier texte sur le web il y a plusieurs années:

Une alerte, une prophétie? Non pas de tout ! titre: "Je suis naïf quoi"


http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html
[url= http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html]http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html[/url]


Les liens avec le temps ne sont plus valables parce que les sites sont restructurés, c'est le cas de l'INSEE, FMI, Banque Mondiale, OCDE, mais aussi du journal LE FIGARO, ou pendant des années sous le pseudonyme de GRAMOPHONE, je du faire face à des drôles d'opinions. Aujourd'hui le forum LE FIGARO n'existe plus. Comment bien des sites GIGAPRESSE où les forums sont fermés.

Il ne faut pas s'étonner quand un citoyen lambda lit les mensonges (comment celle que je critique ici), mais surtout quand il s'agit des énergumènes malveillants, de TRÈS mauvaise fois, comme sont des extrémistes de droite, des anarchistes.



(2) Le document disponible sur internet Youtube à la date du 14 janvier 2017 montre les conditions de travail qui règnent dans le monde, et pointe du doigt une profonde hypocrisie des grandes fabricants de smartphones, puisqu'il ne pas un secret que des matières premières sont obtenus avec le travail des enfants, que quatre meurent par moi, et que les mines deviennent leur tombe. Il n'est pas un secret par personne qu'en Chine des adolescentes(ts) travaillent à moins de 13 ans et même la nuit avec quatre jours de congés par mois, et deux jours féries par années. Dans le documents vous conterait, comment les grands groupes du secteur éludent de manière éhonté ce genre de questions.

https://www.youtube.com/watch?v=w2PZQ-XprQU
https://www.youtube.com/watch?v=w2PZQ-XprQU


(3) Un lien pour avoir une vue en détail de la décision de Nixon pour assumer l'effort de guerre:

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=529
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=529
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

message à Robert Hue

Message  Cogito ergo sum le Sam 4 Mar - 13:41

[size=36]Notes d’économie politique[/size]

Fait à Joigny le samedi 4 mars 2017

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (études de l'Université Technologique à Péreira de l'Institut Technique Industriel à Cartago en Colombie)


Si nous prenons le temps de lire les travaux des spécialistes en économie depuis deux siècles à nous jours, nous allons trouver un fatras d’expressions, qui se contredisent les unes avec les autres.

Est-ce à cause d’une erreur d’appréciation des personnes?

Si je prends pour base de ma pensée le travail de Descartes, notamment dans sont discours de la méthode, je suis obligé de modérer ma critique.

Bien au-delà des erreurs apparents, nous avons l’évolution du sujet des quels traitent les écrits.

Les sciences économiques, seraient incapables de faire des prévisions?

Non, ce n’est pas l’incapacité à faire des prévisions, mais l’accélération vertigineuse qu’imprime l’évolution des sciences et technologies à toutes les formes de relations, de production de la société qui vont beaucoup plus vite que la volonté de légiférer.

Certains principes restent valables malgré le temps et le progrès

Jean Bodin, nous enseigne (1530 – 1596) que le facteur humain joue un rôle capital dans la production de la richesse.

Adam Smith (1723 – 1790) nous enseigne à tirer profit du nombre croissant de salariés.

Frederick Winslow Taylor (1856 – 1915) perfectionne la manière de Smith par la division des taches.

Sans oublier la mise en garde de Smith quant au devenir des ouvriers cantonnés à la répétition des tâches simples (fabrication des zombies, puis d’après la médecine moderne fabrication des handicapés par TMS pour Troubles Músculo-squeletiques)

Arrive l’arnaque le plus monumental sur la terre entière par John Maynard Keynes à Bretton Woods

en juillet 1944, par le biais d’un procès qui passe par la création du FMI,

tant que par la suite l’ONU (24 octobre 1945)

pour finir par le GATT  (signé le 30 octobre 1947);

qui ne tiens SURTOUT PAS COMPTE du travail de Friedrich List (1789 – 1846) puisqu’il affirmait déjà en 1841 dans sont texte intitulé «Système national d’économie politique» je cite:

...«Les pays les plus avancés sur le plan industriel captent les gains du libre-échange mondial, au détriment des nations les moins avancées, pénalisées par des spécialisations à plus faible valeur ajoutée »…

Nous ne pouvons en aucune manière dire aujourd’hui que nous ignorons les travaux de Joseph E. STIGLITZ, de Noam CHOMSKY, Thomas PIKETTY et moins encore John CHRISTENSEN (1).

POUR QUI VOTE LA CLASSE OUVRIÈRE

Moi même en tant que simple ouvrier, ex-syndical, (écarté très vite par cause de ma vision du monde) licencié de manière abusive ensuite (jugement du tribunal de prud’hommes de Sens dans l’Yonne); admet sans aucune doute que les classes majoritaires, (c’est à dire sur 29 millions de personnes actives un peu plus de la moitié , c’est-à-dire 14,5 millions de votants), «nous» ne pouvons pas disposer du cerveau pour comprendre les causes de notre misère (Smith avait prévenu, que le travail répétitif sur des tâches, trop simples, produirait des traumatismes irréversibles sur le cerveau des travailleurs, raison qui nous transforme en dociles petits soldats) il nous ait trop difficile de comprendre du moment qu’une phrase dépasse deux lignes, surtout que nous avons plus de temps que pour jouer à CANDY CRUSH SAGA, CLASH OF CLANS et assimilés. Au lieu du temps pour nous intéresser à des foutaises, des absurdités du genre les causes de nos difficultés, causes de notre misère.

Bien sur qu’il y a des manières de nous réveiller car, il faudra tout juste le consacrer le temps à l’excellent film documentaire réalisé par Erwin Wagenhofer disponible, sur Youtube ou Dailymotion. Le film dure une heure et trois quarts, mais j’ai tendance à proposer un extrait d’un petit quart d’heure qui me semble clé :

(1)http://www.dailymotion.com/video/xca149_let-s-make-money-sous-titres-franca_news

L’autre travail intéressant est celui intitulé « La city ou les finances en eaux troubles »


https://www.youtube.com/watch?v=iOKrRxJRSE0

Si après avoir visionné les deux documents une personne étant membre de la classe ouvrière, patron de TPE ou patron de PME ose voter pour Fillion, Pour Macron, ou pour des gens dits néo-libéraux, ou social-libéraux alors, c’est qu’il n’ont pas de cerveau !


Dernière édition par Cogito ergo sum le Dim 26 Mar - 8:47, édité 1 fois
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Insulte à la démocratie

Message  Admin le Ven 17 Mar - 23:54

UN INSULTE À LA DÉMOCRATIE EST VOTER POUR FILLION OU MACRON

Un insulte aux électeurs

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ ( études de l'Universite Technologique de Pereira en Colombie)

Fait le 17 mars 2017

Lorsque les primaires des socialistes, sont organisées, les électeurs reçoivent un contrat signé par les participants.

Ce contrat oblige les participants au respect d’un pacte, où la parole est donnée. Manquer au compromis est manquer du respect à la démocratie. Manquer au contrat est manquer du respect au parti politique organisateur du suffrage.

Les élus sénateurs et députés ayant reçu des électeurs le mandat ne sont pas non plus en dehors du contrat car le fait d’avoir été élus sous l’étique du même parti ;  donne des droits et aussi des obligations.

Les députés et sénateurs sous l’étiquette du même parti sont contrains à respecter la ligne du parti, surtout quand l’histoire nous démontre les conséquences nuisibles de la dérive néolibéral ou sociale-libérale.

Les travaux de Jhon CHRISTENSENT, de Joseph E STIGLITZ, parmi une liste non exhaustive, démontrent que depuis 1944 avec Keynes, 1971  avec Nixon, puis là gouvernance de Thatcher la dérive de la cupidité, conduit droit vers la misère croissante des plus faibles.

Les études démontrent qu’en 2010 la moitié de la richesse de la terre, été détenue par 388 personnes, en 2016 la moitié de la richesse de la terre est en mains de seul 62 Personne. Ce sont des études très sérieux.(voir http://oxfam.org)

Les gens qui regardèrent « let’s make money » ne voteront jamais ni pour Macron ni pour Fillion, ni pour Le Pen, je doute même qu'ils votent Hamon. Car ce qu'est appelé démocratie est faux, en réalité autant le palais de Luxembourg ou le palais Bourbon, autant que Matignon ou l’Elysée, appliquent des décisions fondamentalement en faveur de l’industrie financière. C'est un fait aussi dénoncé dans un document vidéo intitulé « la cité ou les finances en eaux troubles » les deux vidéos sont en accès libre donc tout internaute peut le voir.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

GENERATION ÉCRAN

Message  Cogito ergo sum le Dim 19 Mar - 12:00

L’HUMANITÉ ET LA PERFECTION

(Ma langue maternelle étant l'espagnol, je vous présente mes plus humbles excuses pour le piètre niveau en langue française)

Contenu

1° Définir l'objet d'un sujet
2° Le mythe et le tabou
3° Les pensées
4° Oisiveté, loisir et misère humaine
5° Génération écran.


Chercher la perfection est un geste louable, prétendre la perfection est le propre des vaniteux.

C’est en admettant que nous sommes des humains, donc imparfaits, qu’il est possible de cherche à améliorer ainsi soit peu, la condition humaine.

DÉFINIR L’OBJET D’UN SUJET

Lorsque je tente de lire différents sujets, ou lorsque je tente d’ordonner mes idées, je me rends compte de l’énorme influence de l’environnement.

LE MYTHE ET LE TABOU


Je suis influence donc, par la conférence du professeur Jean-Luc Dauphin, sur les confréries dans Yonne.

Lorsque nous allons dans une colline des environs de toute ville, et que nous voulons observer cette ville, la première chose qui saute au regard est la présence des batistes les plus hautes; à condition que la ville ait restée dans sont jus le plus ancien, (une ville moderne cache sont passé derrière de très hautes bâtisses). Oui ce sont les clochers des églises que l’ont remarque, qu’émergent pardessus des toits des autres maisons.

Donc la religion existe dans cette terre depuis un temps immémorial. Il serait indigne de nier l’histoire, avec sa charge non moins importante sur les coutumes. Il semble, que cette idée d’un peuple très pieux et prieur, soit qu’un mythe de nous jours. Hors pendant plusieurs époques même avant la féodale, la religion aurait eut ses heures de gloire. Depuis 1905, serait devenu tabou admettre cette partie intrinsèque d’une culture? Non! Je doute, sans la moindre intention de faire éloge, et moins encore du prosélytisme, au contraire avec une passion avoué, certaine, pour l’impartialité, telle qu’elle est enseignée par le discours de la méthode je trouve qu’il est bon d’avoir un regard pluridisciplinaire, du quel je suis loin d’y disposer d’ailleurs, pour comprendre certains habitudes, pratiques ou cultes.

LES PENSÉES

Non pas celle de Blaise Pascale, bien que sont roseau pensant ne peu que mieux supporter, ce texte, et le citer devienne indispensable pour donner fois, de ma volonté d’éviter être pris pour un plagiaire. Mais celles (les pensées bien sur) de tout et chacun; dès sont réveil, en allant se coucher. Devraient être identiques?

Impossible que les intention de touts puissent être identiques, l’ouvrier qui passera tout  sa vie esclave d’un poste, si l’usine ne ferme pas, aura une liste de souhaits, des envies, d’illusions, très éloignés d’un nanti. D’ailleurs cela n’est qu’une logique, Les grands traités, les grands œuvres de la littérature, des sciences ne pouvaient pas être produites que pour des personnes ayant comment loisir, l’intérêt pour les connaissances, seul ainsi un humain pourrait songer à arracher, à la nature des secrets et mystères, qu’en suite lui conféraient la gloire. Chose impossible pour le béotien, placé en bas de la pyramide de Maslow, tout juste préoccupé à se procurer de quoi satisfaire sa faim, activité sans doute chronophage.

OISIVETÉ, LOISIR ET MISÈRE HUMAINE

Voilà un sujet débordant d’intérêt mais qui contienne aussi une grosse dose de danger, puisque là, je touche à la vie intime depuis le béotien au plus nanti des savants. Je risque de faire fuir ainsi le peu d’amis, et d’augmenter du coup ma longue liste d’ennemis. Sauf, et là, la dose de ma naïveté, participe, si la lecture est faite par les meilleurs esprits.

J’affirme que les classes populaires, de par leur environnement et leur forme de vie, ne disposeraient pas du temps pour acquérir la culture, mais déjà les spécialistes en sciences, savaient sur l’influence du Taylorisme sur l’appauvrissement de la conscience.

Oui mais depuis la situation ne pouvait pas s’améliorer, j’éviterai d’entrer dans ce genre de sujets, du quel j’écris, depuis des années, et bien malgré ma tare, ou mon handicap, puisque je n’écris pas dans ma langue, ce-ci. Mon premier texte publié, sur le web il y a presque vingt années, dans un site internet disparu depuis, LA RUE DES AUTEURS, avait pour nom «Je suis naïfs quoi» (un lien pour une sauvegarde :  http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html )

Une fois le sujet, ( très cours, ne-c’est-pas ? Moins d’une page au format A4), lu vous comprenez qu’elles étaient mes préoccupations, à cette époque d’ouvrier, puisque je ne suis pas en possession d’aucun diplôme, obtenu par l’école de la République, l’école du Charlemagne. Il est absurde tenter de montrer dans la langue de Molière donc, la moindre érudition, moi illettré, ignare parmi les ignares.

Aucun subterfuge, aucune magie, aucun mérite aura donc le présent texte, que chercher à comprendre, en laissant libre cour à mes doigts, sur un clavier pour danser de manière à réaliser un exercice, presque quotidien, de produire un sujet chaque jours. Dois-je tomber donc en admiration du travail brillant des intellectuels? Ou plutôt avoir de la peine, pour les chaînes qui entourent les millions d’ignares de mon milieu, qui ne pourrions jamais produire un sujet savant, occupés à des sujets prioritaires, leurs nécessités biologiques, sans plus?

Je suis sous l’influence d’une phrase du politicien allemand Hermann Scheer qui disait: «Tant que les pauvres gens, ceux qui doivent supporter le plus les abus des nantis, ne chercheraient pas à comprendre les causes de touts leurs maux, l’industrie des finances aura des longs années encore a vivre»

GÉNÉRATION ÉCRAN


Nous sommes devant l’émergence virulente des génération écran, celles qui ne jurent que par ce qu’est montré dans l’écran de leur smartphone, tablette ou de leur ordinateur. Non pas que ses artefacts soient source de déviance comment des oiseaux de mauvais augure, mais l’humain dans sa quette absolue du Graal, donc celui de l’inaction monumentale pour les plus frêles de conscience, (c’est à dire, ceux même que Hermann Scheer tiendra au fait pour responsables en personne de leur propre misère, dans une lecture ici très avilissante et pour le coup injuste vue avec le prisme de la sociologie) tombent raides morts dans l’accoutumance, dans l’addition totale, des applications, qui comblent cette esprit particulier qui notre grand Blaise Pascal avait déjà descellé dans sont roseau pensant au lieu de chercher un seul instant à profiter du foisonnement vertigineux de connaissances offertes gratuitement par ses canaux.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (études de l’Université Technologique à Péreira et de l’Institut Technique Industriel à Cartago en Colombie)

Joigny dimanche 19 mars 2017
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Souvenirs LE FIGARO

Message  Admin le Mer 22 Mar - 8:13

Mais qui est Macron?




Prenez juste six minutes pour le savoir:




Pour plus d'information:

http://foros.periodistadigital.com/viewtopic.php?f=25&t=24329&p=498296#p498296


Dernière édition par Admin le Mar 28 Mar - 9:50, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

À JEAN-MARC AUBERT

Message  Cogito ergo sum le Jeu 23 Mar - 8:25

À JEAN-MARC AUBERT

Fait à JOIGNY le jeudi 23 mars 2017
Par Nestor Elias Ramirez Jimenez (immigré, illettré, au chômage) licencié abusivement d'après jugement du 24 février 2017 des prud'hommes de Sens dans l'Yonne.

1° UN DEFOULOIR
2° UNE SOCIÉTÉ QUI DÉGÉNÈRE
3° LA SOLUTION


1° On se défoule.

C'est très dangereux pourtant cette liberté que nous est donnée, via les réseaux.

En réalité on peut finir par croire qu’une fois que se dit, une fois que nous avons vide le sac, ça y est. Hors, voilà, il ne suffit pas de l’ecrire ou de l’exprimer par touts les moyens.

Non cela ne vienne pas par œuvre et grâce du saint esprit. C'est lorsque vous entendez un politologue allemand que le déclic s’opere. Il s’agit de Hermann Scheer, qui vous pouvez entendre, dans un lien adjoint.

2° Que devient le future ?

Notre société dégénère dangereusement et bien sûr, la liste des causes est loin d’être, des faits qu'il faudrait regarder isolés.

Des causes en apparence anodines, par leur confluence, par leur influence, isolent ou aliènent, touts et chacun de nous autres. Prenons un fait très connu de touts. Le temps pasé pour chacun de nous jeunes gens devant un écran tactile ?

Le temps ajouté des adolescents, d’une ville ? Plus le temps cumulé des adultes qui jouent par jours ? Par moi ? Par année ? Cela semble si anodin si banal si normale ! Il semble même ridicule, s’immiser dans la vie privée ! Oui sauf que pendant que nous sommes des « roseaux pensants » en vérité nous sommes des individualistes des indifférents.

Pour comprendre à quel point notre société dégénère, je vais vous inviter à visionner cette vidéo, qui montre la cause de touts les maux de la société, et que vous allée éviter de regarder, parce que, en fait, comment le démontre Blaise PASCAL il y a quatre siècles dans ses pensés, déjà, nous étions cette sorte de plantes sans cerveau. Et avec tout un éventail de tentations pour nous conduire dans l’oisivete ; voilà qu'il est plus simple éviter donc faire l’autruche.

Mais bien sûr cela ne nous plaît pas, non cela ne plait pas a personne ! Que l’on nous dise pour quoi la société va si mal ? C'est tout de même bizarre, puisque nous saurions alors quellle est cette maladie ! Mieux encore nous comprendrions comment se prémunir voir comment l éradiquer !

3° La solution

J’ecris depuis des annes, plus de 140 000 visites sur deux sujets, quelques 20 à 50 visites en une demi heure,  lorsque je vérifie un de mes blogs, me font croire qu'il y a des personnes, peut-être que comment moi s’inquietent du future de nos enfants !

Quoi faire ?  Pour celles et ceux qui diront ; nous ne pouvons rien faire ! Faux, imaginez un seul moment, que sous loi 1901, touts les travailleurs voulaient monter une coopérative.

Une coopérative qui fonctionnera comment une banque, fournissant les services de mutuelle et assurances, si notre salaire à touts est viré sur notre propre banque ?

J’ai des liens et adresses, où j’écris, il y a des chiffres des graphiques

LIEN DIRECT:

ÉCONOMIE EN IMAGE

De la même manière que bien d'entre vous choisi de passer le temps à joueur, en fin si voulez-vous, vous demandez des liens, la solution existe, je ne me vante de rien, elle est connue mais, le pouvoir du système, est si fort que nous sommes tenus genre des moutons ou des zombies, à jouer de manière frénétique sur des écrans tactiles pour nous tenir à l’écart de toute genre de position pouvant mettre à mal là dictature du système financier

Auriez vous seize (16) minutes à offrir en échange des détails des causes de la misère, du chômage, de touts les maux de la terre? Je doute, et bien en seize minutes vous allait comprendre:

LIEN POUR UN EXTRAIT DE LET'S MAKE MONEY 16 mn



Je vous laisse le lien d'un extrait d’un petit quart d’heure. J'ai le film entier d’une durée de presque deux heures, mais un autre document pour approfondir sur la causes de touts les maux de notre société, sous le titre "LA CITY OU LES FINANCES EN EAUX TROUBLES:



Si après ceci vous n'avais pas compris alors allez voir un psychiatre.... je ne pourrais rien faire pour vous, mais si vous avait des arguments, je vous invite à répondre ici (inscription gratuite), ou dans les réseaux sociaux, ici vous pouvez argumenter, mais laissez-moi douter déjà de vos moyens pour vous exprimer en défense de c'est qu'est devenu le système capitaliste, au quel appartiennent Macron, Fillion (avec touts les parlementaires), Valls, Touts les leaders socialistes sans exception, et même les nationalistes.


Dernière édition par Cogito ergo sum le Mer 10 Mai - 15:25, édité 1 fois
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

TRAVAIL ET CAPITAL

Message  Admin le Mer 29 Mar - 10:51

TRAVAIL ET CAPITAL

Par Nestor E RAMIREZ JIMENEZ Études de l’Institut Technique Industriel Indalecio Penilla (Cartago V.) et
De l’Université Technologique (Pereira R.)
À Joigny le mercredi 29 mars 2017


INTRODUCTION

Bien que ma langue maternelle est l’espagnol, et que pour cette raison ma manière d’exprimer mes idées sera considérée, et je le sais, comment très approximative voir piètre. Je vais écrire un langue française et si le temps m’est donné, je vais traduire à l’espagnol.

J’ai lu depuis mon adolescence, au début comment tout élève, pour satisfaire les exigences des éducateurs, puis ce n’est pas la peine de le nier, parce que ma mémoire a toujours eut bien du mal à penser sur des concepts attenant aux mathématiques, bien que curieusement, mes proches, à l’époque d’étudiant avaient tendance à croire que j’avais une grande maîtrise, dans le domaine du dessin. Du coup la trigonométrie, avait un goût plutôt agréable, mais pas plus que ça. Puisque les formules de l’algèbre malgré mes efforts ne voulaient pas de moi.

C’est en allons chez mon professeur de sciences sociales, un samedi, qui s’est éveillé soudainement en moi, l’amour d’abord pour la philosophie, puis en suite pour les sciences sociales, et j’ai voulu devenir éducateur, en admiration de la maîtrise de mon vénérable professeur monsieur Julio Cesar Aguirre Ruiz. C’est alors qu’à ses lectures d’Anaximène, Thalès, Anaximandre, Héraclite, et les autres, j’ai eu une sorte de révélation. Pour quoi pas il y a des gents qui trouvent vocation pour être prêtres, pour quoi pas, me disais-je, être philosophe.

Mais ce que tout adolescent, néanmoins de mon point de vue vénère le plus, pourrait être résumé à un mot, la vérité.

Oui la philosophie vue depuis l’adolescent que j’étais, est avant tout l’étude des causes et conséquences des actes vis à vis de la vérité de la justice et la raison.

Puis le temps fait sont œuvre !

Oui en devenant adultes, nous voyons, de plus en plus des entorses à l’altruisme, aux principes de la philosophie, puis nous finissons sans doute par manque de courage, pour nous laisser atteindre par la maladie de l’hypocrisie, à l’école des apparences, où tout est fait non pas pour être bien, mais pour avoir l’apparence d’être bien. Les principes tant aimés d’attachement à la raison, la vérité et la justice, vont alors céder leur place au mensonge généralisé, dans touts les domaines.

Aujourd’hui à la date de l’écriture de ce texte, nous sommes à moins d’un mois des élections présidentielles dans un pays qu’était il y a pas trente ans, la troisième ou cinquième puissance économique au monde, et que pour la mauvaise gestion et par cause des conséquences des mauvaises politiques mondiales, dégringole à des places indignes de la gloire et de la tradition du pays des grands hommes des lumières.

J’écris depuis plus de dix ans, j’ai aussi participé dans des forums, dans des blogs, où j’ai cherché par touts les moyens, à rester humble défenseur autant que possible de l’altruisme. Dans ce que vous allée lire, je vais tenter par touts les moyens d’exposer ; de la manière la plus argumentée, en évitant à tout pris le langage châtié, dans le but d’être compris pour ceux et celles, qui sont les moins intéresses et les plus affectes par un système qui produit de manière sournoise et volontaire, de plus en plus des exclus.

Difficile de rompre cette frivolité accessoire des plus triviaux qui sont justement par indifférence et individualisme, les béotiens construits de toute pièce par le système. En même temps impérieusement nécessaires uniquement à chaque comice électorale.


En l’an 1576 un monsieur du nom Jean Bodin publie les Six livres de la République, mais nous ne pouvons pas, entamer une telle lecture, sans avoir avant lu, La République de Platon, du moins une partie, s’il vous plaît. Dans les dialogues de Platon, ou plutôt de Socrate avec Glaucon, ou Adimante, nous apprenons des notions fondamentales, pourtant il est probable que ses notions existent déjà quatre siècles avant notre ère. Cela doit nous interpeller, tout de même, parler du danger de laisser intervenir des commerçants dans les décisions du parlement et rappeler le danger du conflit d’intérêts, La vision sur la justice et sont administration, en fin la gestion de la société, la fiscalité, les quatre vertus cardinales pour le bon fonctionnement de la société, tant des sujets déjà alors présents dans une civilisation quatre siècles avant l’ère chrétienne. En 1885 un monsieur (né Karl Marx le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie et mort le 14 mars 1883), écrivez le capital, voilà une partie indispensable de lectures qui ouvrent les portes de la compréhension sur le fonctionnement de l’économie politique et ses conséquences sur l’humanité.

JE SUIS NAÎF QUOI

Sujet rendu publique pour la première fois par les efforts de monsieur Gilles Chenaille (présent sur twitter sous @Gilles Chenaille) dans le premier site web à me donner l’opportunité de publier un texte. Il faut souligner que j’écris toujours très mal, et que tenter de me lire à l’époque était nulle doute déjà un martyr pour un français.

Texte intégrale sur le web :

http://gramophone.uniterre.com/29102/Je+suis+na%C3%AFf+quoi!.html

Au quotidien nous participons chacun de notre façon à une société, de caractéristiques changeantes, en évolution permanente. Une société dans la quelle les normes ne peuvent donc être adaptées à la relation entre les êtres...


Même si les plus connaisseurs dans le domaine de l'économie le voulaient, ils ne pourraient avancer des prévisions sûres sur le comportement de l'économie mondiale.

Il existe plus d'une douzaine d'organismes de taille mondiale, qui en permanence font des études ou prévisions sur le comportement de l'économie à plus ou moins long terme. Cela dans un strict respect des règles de la société moderne, règles qui s'éloignent de manière vertigineuse d'un équilibre biologique et social fondamental.

L'univers moderne dépend de manière progressive et irréversible d'une nouvelle sorte de norme, qui cherche en particulier la rentabilité : l'objectif est rentabilité à tout prix.


Il est nécessaire que l'intelligence, "la classe intellectuelle" de tous les pays et en particulier française - adopte une position pratique et surtout objective, digne de la tradition d'un pays qui a vu naître en 1596 Descartes, en 1606 Corneille, en 1621 La Fontaine, en 1622 Molière, en 1623 Pascal, pour ne citer qu'eux. Au nom de ces messieurs pour qui j'ai beaucoup d'admiration et surtout de respect, je me dis que nos hommes de lettres, nos journalistes, doivent honorer ce qui représente la France devant le monde, en regardant en détail, lors de réunions d'étude, les conséquences, les risques, et les alternatives aux politiques qui ne le sont plus... Puisque par étymologie une politique est une décision devant apporter des bénéfices à une nation ou un peuple qui généralement en a besoin, plus qu'à deux ou trois individus qui - eux - ne vivent pas dans le besoin.

Il s'agit pas de prosélytisme, ni de politique politicienne. Il y va de l'avenir de l'humanité, puisque, par notre indifférence, nous ne confions qu'aux "scientifiques" les règles de la rentabilité, faisant croître un abîme majeur entre les peuples. Abîme qui génère distensions, in-conformisme, un gibier frais offert aux intégristes, sectes, et autres groupes extrémistes. Enfin la spirale dans laquelle la misère et l'insécurité ne font qu'aviver la flemme, tandis qu'une minorité semble tout ignorer, avec en prime une destruction démesurée de l'environnement.

Je suis un romantique croyant encore qu'il existe des êtres humains, c'est-à-dire sociables, heureux d'aider, de participer, pour pouvoir laisser un monde meilleur aux nouvelles générations. Je suis naïf, quoi !


Les sujets disponibles en accès libre sur le web, auxquels j’ai participé commencent à accroître bien au-delà de ce que je pouvais penser tout au départ ; en effet j’écrivais initialement pour tenter par l’écriture de combler mon handicap, puisque j’arrive en 1988 en France sans rien connaître ou presque de la langue française. Si quelques mots, apprises lors de mes deux dernières années au lycée. (1979 -1980) Autant dire pas grande chose. Mes sujets en une seule page, j’avoue que ce serait magnifique

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément L'Art poétique (1674) de Nicolas Boileau-Despréaux

LOS PARAÍSOS FISCALES
(texto en español)

Por: John Christensen Especialista Ingles de los paraísos fiscales


Según John Cristensen especialista en desarrollo económico, la isla de Jersey posee en 2006 una fortuna que se eleva a 500 millares de dolares, disponibles en la isla pero venidos del exterior. El dinero se encuentra en cuentas de deposito, que son cuentas electrónicas, puesto que el dinero no se queda jamas en Jersey, el dinero solo pasa antes de ser distribuido en los grandes centros financieros del mundo y en particular el de Londres.

Cual es el papel que juega Jersey

La isla juega el papel de una jurisdicción secreta, como se dice, la isla ofrece la posibilidad vía los trusts offshore y las sociedades offshore a des personas que viven afuera de la isla; en Europa, en África, América latina y en Asía, de transferir sus fondos asía los mercados financieros internacionales y también esconderlos, la gente esconde lo que posee

Es lo que permiten los trusts offshore y es una de las especialidades de Jersey. Los truts son entidades legales, creadas en jurisdicciones como Jersey y el fundador de ese trusts quien saca provecho no tiene necesidad de divulgar su identidad.

En realidad muy a menudo, la sola información revelada, es el nombre del trust o mejor la identidad de los abogados que lo han creado.

Pero los nombres de las personas detrás del trust nadie podrá saberlo, he aquí la razón es el lugar ideal por esconder el dinero.

La estructura clásica que permite la evasión fiscal, necesita crear un trust a Jersey. Ese trust sera propietario de una sociedad en Luxemburgo que manejara una cuenta bancaria en las islas Caiman o en Suiza e incluso en Londres. Lo importante, es de disponer de varias jurisdicciones, se combinan diferentes jurisdicciones con el animo de aumentar el secreto para impedir toda investigación.

Es en realidad imposible de descubrir quien se esconde detrás de un trust, quien pose realmente tal sociedad quien maneja realmente tal cuenta bancaria.

Esto genera muy graves problemas por el capitalismo actual, puesto que una gran parte del comercio mundial pasa por los paraísos fiscales. Y esta gran parte del comercio pasa por estos paraísos fiscales no bajo una forma material pero en forma de papel (data) solamente papel.

El objetivo del comercio que transita por los paraísos fiscales es de desplazar el capital del pays donde la riqueza ha sido creada hacia los paraísos fiscales

Por los países en vías de desarrollo los paraísos fiscales son una catástrofe, una razón a ello, es que el capital se fuga masiva-mente de esos países por caer en los paraísos fiscales y desde luego ese capital en vuelve.

Se estima que por cada dólar ofrecido a África por ayudar diez dolares al menos circulan bajo la mesa. Una de las cosas que caracterizan mejor el trabajo de la industria de servicios financieros es la cultura de los empleados, se trata por lo general de personas muy inteligentes, es decir abogados, contables, banqueros altamente diplomados, son gente muy privilegiada si generalmente ellos detestan el trabajo y lo juzgan aburridor, repetitivo, estúpido, en cambio les gusta el aspecto financiero, ellos saben que lo que hacen no tiene ningún valor, ellos no crean la valor agregada en el sentido económico del termino. Su trabajo es de hacer de manera que el capital creado en un país se acumule en otro país donde se quedara entre las manos de una élite, una ínfima parte de la población del mundo.

Ese clan representa tal vez 3% de la población del mundo (en el año 2006) posiblemente aún menos.
Se estima actualmente a 11,5 billones de dolares, de riquezas privadas están en posesión de los centros offshore y administrados por esos centros, donde ese dinero beneficia de evasión fiscal, 11,5 billones de dolares, que significa?

Por dar una idea de la importancia de tal cifra, si esta riqueza recibiera una taza de vuelta moderada digamos de 7% y si ese ingreso recibiera impuesto a una taza moderada de 30% les gobiernos del mundo entero recibirían 250 millares de dolares de recetas anuales suplementarias que podrían invertir eliminar la pobreza y así alcanzar del milenario por el desarrollo deseado por la ONU.

El texto original esta en un film que compone al origen LET'S MAKE MONEY:

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

TRAVAIL ET CAPITAL (SUITE 2)

Message  Cogito ergo sum le Dim 2 Avr - 10:36

QUIEN PAGA EL IMPUESTO

CONTENU
Qui paye les impôts  (spanish)
Analyse du discours de Macron (french)
Entre paix et violence (french)
Opinion et réalité (french)



Historia o evolutivo de los impuestos

Primero es fundamental saber para que sirve el impuesto; si somos imparciales, el impuesto recaudado cumple con una función indispensable para el estado o nación, que es la de garantizar la justicia en la democracia.

No se puede olvidar que cuatro siglos antes de nuestra época, en Athenas existía el impuesto, el mismo que con algunas modificaciones se aplico en el imperio romano y se aplica hoy en la mayoría de países del mundo. Infortunadamente la economía liberal se impone hoy sobre el derecho político.

Los autores de ciencias sociales y en particular sobre economía política desde Platón hasta nuestros días, en su mayoría siempre han criticado, el fenómeno de la corrupción.  En efecto la degradación moral o ética, se encuentra al origen de la degradación de la democracia.

Para el ciudadano cuando el estado demuestra un nivel elevado de moralidad; entonces es seguro que el amor de la nación estado conduce al máximo de cohesión y abnegación. El contrario es desde luego, presente cuando quienes representan el estado, bajo la tentación. De manera disimulada, se acostumbran paulatinamente a privilegios.

Los privilegios acumulados por influencia de la costumbre y el pasaje del tiempo alejan la clase dirigente de la realidad cotidiana de los pueblos. Se crea así un abismo entre gobernantes y gobernados, abismo que significa el fin de la democracia, puesto que las leyes no pueden ser adaptadas al beneficio de las mayorías pero si en favor de los más ricos.

La moral como la dignidad son las condiciones indispensables para gobernar. Sin estas desde luego, el poder no tiene ninguna legitimidad, sin legitimidad ninguna reforma de la legislación es posible. La democracia moderna como sin duda ocurrió en Grecia, avanza indubitablemente hacía el precipicio vencida por los mismos defectos que todos conocemos por la lectura, vividos en Athenas es decir la preponderancia del capital sobre el trabajo.

En realidad se observa un crecimiento anormal de la función de gobierno con remuneraciones excesivas frente al lógico crecimiento de familias cada vez con menos oportunidades de aportar a la sociedad su utilidad en tanto que consumidores y mano de obra que componen la fuerza de la teoría de Jean Bodin.

Igualdad del ciudadano ante el servicio fiscal

Las normas fiscales, son diferentes para cada país, incluso para cada ciudad, cuando las normas lo autorizan, esta diferencia, es signo inalienable de incomprensión por parte de los ciudadanos, pero igual permite a personas inteligentes  hacerse algunas preguntas, en realidad las fronteras, al origen artificiales, tienen por objeto, limitar, dividir, aislar las poblaciones, con el solo objetivo de permitir un mejor control. Igual características, como la lengua, la noción de grupo, nos alejan de otras personas, que como nosotros son humanos, que como nosotros, existen intensiones similares. Una manera de encontrar diferencias entre los seres humanos, sera justamente observar la legislación fiscal. Las normas sobre el impuesto son en general diferentes entre cada país del mundo.

El multimillonario Warren Buffett admitió pagar menos impuestos que el contribuyente medio. Esto dio origen a la voluntad del presidente Barack Obama de aumentar el tributo de los más ricos en Estados Unidos.

La juez Eva Jolie que instruyo algunos expedientes donde se implicaban personas que dirigían  grandes empresas como ELF, comprobó que las multinacionales de gran talla pagaban taxas por menos de diez por ciento (10%) en Francia.

Si sabemos que del salario un francés soporta un retenido de casi 22%, que ademas cada año debe pagar el equivalente de un mes y medio de salario, que cada vez que compra algo debe pagar en TVA 21%, que debe pagar el impuesto llamado TAXE D’HABITATION (impuesto sobre la vivienda), igual que LA TAXE FONCIÈRE (impuesto sobre la propiedad), y por terminar una taza sobre el alumbrado, los servicios de aseo, de recogida de basuras sin olvidar el impuesto anual sobre la televisión.

Algunas tazas se calculan sobre la cantidad y no sobre el valor, y se llaman en francés ACCISE, es el caso del impuesto sobre los alcoholes, el tabaco, y el combustible. Dirente de las tazas AD VALOREM como la majoría de los impuestos ejemplo la TVA (Taza sobre el Valor Agregado conocidad en Colombia como IVA)




POLITIQUE EUROPÉENNE



ANALYSE DU DISCOURS MACRON

Macron: ..."je suis absolument convaincu que c'est en affrontant la réalité du monde que nous pouvons retrouver dans notre pays de la espérance et c'est au fond notre défit d'aujourd'hui et j'entends certain qui disent que notre pays est en déclin que le pire est à venir que au fond notre civilisation s'efface et ils proposent le repli la guerre civile ou les recettes du siècle dernier"...
Analyse

Réalité espérance monde

Il y a un travail mal à droite sur la manière de manipuler le subconscient.

Une évidence monumentale est déposé là pour tenter de donner crédibilité à une suite absurde.
Parce que c'est absurde obtenir de la réalité sauvage de concurrence financière plus que de production tangible à laquelle se livre le système; une quelconque amélioration ou espérance sauf pour une minorité qui se réduit d'ailleurs et que commule les richesses.
En 2010 la moitié de la richesse de la terre été en mains de 388 personnes en 2016 seul 62 personnes détiennent la 1/2 de la richesse de la terre.
A Macron envoyé des banques cette réalité ne lui convient pas; c'est la raison pour laquelle sont discours mensonger tente s'endormir des zombies

Entre paix et violence

Difficile d’avoir une définition de certains mots, la métaphore arrive à point nommée :
D’un côté des orphelins en Amérique latine soit pour cause de la violence des militaires déguisés en terroristes, soit par la violence aveugle de la nature déchaînée à cause du dérèglement climatique. Ne parlons pas des trente-cinq millions de miséreux équivalent de la moitié des habitants de la France qui meurent chaque année d’inanition. Nous parlons de mort, oui mais est-t-elle violente ? pour un trader c'est-à-dire pour un spéculateur qui achète et vend des millions de dollars de matières premières, en fractions de second, par un clic de sourie et qui reçoit trois-cent a cinq-cents mille dollars de prime par mois ?

C'est un discours sans queue ni tête ? Sans doute quand nous ne voulons pas voir les faits.

Oui trois banques chinoises occupent les trois premières places au monde si nous mesurons le chiffre d’affaires.

Oui sur un tableau que chaque internaute est en mesure de construire par lui-même ; sur 10 ou 20 premières entreprises en fonction de chiffe d’affaires, vous allée peut-être comprendre alors.

Trois banques chinoises font de 25 à 30 milliards de dollars de CA seul APPLE et SAMSUNG arrivaient à des niveaux semblables pour donner d’ailleurs plutôt raison à Jean BODIN et tort à Thomas MALTHUS.
Des entreprises de production tangible tel que FORD ou PSA n’arrivaient pas à égaler le ÇA des banques.

Hors les entreprises de production tangible accomplissent une fonction fondamentale, par le biais du salaire. Un rôle sociale clé qu'est celui de la redistribution éthique de la valeur ajoutée. Alors que la spéculation elle ne crée pas de la valeur ajoutée !

Avec moins de salariés et plus de OPTIMISATION FISCALE (en claire par la voie du lobby de l’évasion fiscale rendu légale) les banques sont la partie visible de l’iceberg. Sauf que cette violence là est sournoise mais crée du chômage des divorces, des suicides, des millions de chômeurs transformés en parasites bien malgré eux ; lourdes à supporter par financière de la CPAM qui bien sûr fini obsolète par l’effort des sangsues de la finance


OPINION ET RÉALITÉ


Write by Nestor E RAMIREZ JIMENEZ (Studies of the technological university in Pereira and of the industrial technical Institute in Carthage Colombia; asking in advance apologies because my language is Spanish)

Written on Friday March 31, 2017 in San Lorenso de Maroni in Guyane

Il y a nulle doute un niveau de compénétration des visions du monde qui dépendraient non pas de la réalité tangible, mais des causes autres telles que la séduction ou fascination qui est produite par le milieu sociale, par la situation pécuniaire de chacun.

Pour atteindre un maximum de consciences, il semble clé l’usage de la métaphore, parce que l’allégorie permet d’arriver bien au-delà des omniscients.

Si je demande à un à un authigène du fin fond de l’Amazonie (oui pierre puisque la-bas le déplacement étant à pieds, personne bouge autant qu’un patron d’une grande multinationale, qui se trouve un jours à Tokyo et le lendemain à Washington ou Londres) de me définir le bonheur, sa définition sera fort différente que celle que pourrait obtenir d’un doctorant de physique nucléaire de Harvard, Oxford ou Paris Sorbonne.
Alors nous nous trouvons en France touts dans le même bateau !

Oui mais nous ne sommes pas touts d’accord sur le cap à prendre, en plus le bateau France n’est qu’un parmi des centaines d’autres bateaux donc certains seraient bien plus grands et d’autres plus petits, sauf que par la mains invisible donc parle Adams Smith, en fait avec notre avis ou sans, le cap reste tracé bien trop loin pour que les mots de oiseaux, les exacerbations entre opinions contraires, les irritations entre gens des idéologies contraires, puissent changer d’un iota, la destinée de la terre.

Sauf par la plus grande invraisemblance jamais imaginée, et c’est déjà souligné par Hermann Scheer :

... « La déclaration universelle des droits de l’homme stipule que les hommes naissent libres et égaux en dignité et droits si nous voulons que ce principe puisse se défendre il faut changer notre façon de distribuer les richesses. Celle-ci doit se faire en faveur de la société toute entière et non en faveur de quelques individus .

Ainsi seulement nous préserverons les principes humanitaires.

Si nous continuons de la sorte de nouveaux mécanismes de sélection vont apparaître. Des mécanismes de sélection entre les États, entre les races, entre les religions, entre ceux qui peuvent utiliser les ressources et ceux que ne le peuvent pas entre ceux qui ont de la valeur et ceux qu n’en ont pas.

C’est la valeur monétaire des personnes qui prévaudra et ce sera le début d’une nouvelle ère de barbarie, c’est inéluctable »…


Déjà nous voyons des centaines de vies d’innocents sacrifiés, dans la guerre, sur les pays où les plus puissants pensent pouvoir circonscrire ou concentrer les combats, mais hales les actes terroristes leur donnent absolument tort. Là je ne cherche pas à faire ni de l’apologie d’une idéologie, ni moins encore du prosélytisme d’aucune autre, pour cela je vous renvoie volontiers au discours de madame Hillary Clinton sur l’origine du terrorisme :
[/color]
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

ÉRADIQUER LE TERRORISME

Message  Cogito ergo sum le Jeu 20 Avr - 9:10

PARLONS DE TERRORISME

Joigny jeudi 20 avril 2007

Par N. E. Ramirez (études de l’Institut Technique Industriel à Cartago et de l’Université Technologique à Pereira en Colombie)


Introduction

Il s’avère indispensable, un regard pluridisciplinaire de tout acte ou action qu’involucre les humains, s’exprimer sur un fait, depuis le plus banal au plus terrible et violent; de manière individuelle, voir poussé par l’émotion, reste une élucubration aride.

Hélas, il y a déjà un travail en amont, réalisé par un procès complexe où l’éducation et l’environnement auraient rendu les cerveaux imperméables, à tout autre discours différent à celui inculqué par la puissante machine médiatique. Lorsque l’individu est acquis à la loi facile de la facilité, (se faire l’opinion personnelle sur la base des informations médiatiques) il ne sait pas qu’il  est indispensable un filtre, pour écumer la vérité d’une grande quantité de mensonges.

ORIGINE DU TERRORISME

À l’origine c’est un mot qui est adopté par les médias, pour définir tout acte par essence violent, commis par une personne ou groupe de personnes. Par la suite tout devienne complexe, bien plus que donner la définition, je me propose de fournir des arguments, pour prouver que le terrorisme est un phénomène, produit, crée, développé par cause des erreurs de politique de portée internationale.

La violence est une clé, pour comprendre d’où naît le terrorisme, mais curieusement dans le discours médiatique et de la classe politique, l’origine du mal, n’est pas abordé et par cause, le terrorisme comment l’immigration sont des conséquences des erreurs dans la politique économique mondiale.

Un autre mot qui est intimement attaché au phénomène qui produit le plus de terrorisme est une autre forme de violence, que une fois de plus la classe politique, esquive d’office. C’est le phénomène de l’expansion et la domination qui est de grande violence, car c’est un procès dans lequel des États imposent leur culture, leur économie, et leur domination militaire à d’autres pays, est là nous parlons de la violence impérialiste, à la manière comment parle le professeur universitaire aux USA mais aussi spécialiste mondialement reconnu de sémantique et sémiologie NOAM CHOMSKY



Si nous prenons autre personne aussi de nationalité USA, tel que Joseph E. STIGLITZ, à travers de sont travail très documenté en économie politique, d’ailleurs prix Nobel d’économie 2001, nous trouvons encore un discours, très impartiale, tant que bien des journalistes pourraient croire que c’est un discours communiste.

Nous avons ici, donc, une bibliographie, sur la base de deux intellectuels, de nationalité américaine, qui voudrait la peine d’être lue. Pour avoir une idée des causes du terrorisme.

C’est-à-dire qu’une forme de violence, fini par produire autre forme de violence, et que les médias, amplifient la définition de violence, sous la dénomination de terrorisme, mais seul sur la moitié de la réalité historique.

COMMENT ÉRADIQUER LA MENASSE TERRORISTE

De toute évidence, ici, nous avons, mise le doigt sur, les causes du terrorisme, c’est-à-dire le terrorisme d’État. Il y aura des journalistes d’investigation tel que Elise LUCET avec Cash Investigation (remerciements au passage à FRANCE 2 TV) avec  qui parleraient de la manière d’éradiquer la menasse terroriste, mais, ces professionnels là, seraient une gène pour le système.

Car leur travail démasquerait sans peine, nombreux de ceux qui utilisent le mot terrorisme en politique pour faire croire au peuple qu’ils seraient, eux! Leur sauveur!

Zut qu’elle mensonge plus éhonté que de prendre la peur, la souffrance, prendre la douleur des gens, ceux les plus exposés, pour leur escroquer un vote.

Pour éradiquer le terrorisme des groupes subversives, il faut simplement supprimer le terrorisme d’état. Hors nous le savons, qu’il est impossible, modifier des accords par milliers, entre des puissances et d’autres pays; qui voudra suspendre l’importation de pétrole? Qui voudra suspendre l’importation d’Uranium? Qui voudra suspendre l’importation des matières premières?

Qui sais de quelle manière sont réalisé des accords, des traités, des échanges commerciales, où des milliards de milliards sont en jeu?

Qui connais les actes en amont dans ce genre de négociations où les représentants corrompus des pays sud-développés sont poussés à signer par des sous-table?

Autant dire qu’éradiquer la misère signifie, accroître la misère dans des pays, autre-mot que par le biais de la  mondialisation.

Oui la mondialisation est un procès qui supprime le pouvoir d’achat dans les anciens pays riches, sans le rendre dans les pays à production LOW-COST, mais juste pour permettre à des multinationales et à l’industrie financière de récupérer non moins de 70 dollars chaque fois que sont produits 100 dollars dans le monde.





En réponse à un faceboukien au pseudonyme Milan Geronimo, qui considère un des messages de texte indigeste!

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

POUR QUOI MEURE LE PS FRANÇAIS

Message  Cogito ergo sum le Mar 2 Mai - 15:40



LA MORT DU PARTI SOCIALISTE FRANÇAIS ET SES CAUSES

Joigny 2 mai 2017

Par N. RAMIREZ (études de l'Institut Technique Industriel à Cartago et de l'Université Technologique à Pereira en Colombie, à la recherche d'un emploi)

Pendant que je prenez un repos, voici que je lis un sujet, qui m'intéresse beaucoup, puisqu'il touche à la sociologie, l'économie politique et en général aux peuples.

Bien sur qu'il faut une bibliographie, conséquente si nous voulons avoir une critique solide de la situation



Quant à la faute, vous avait entièrement raison, à condition de poser la question dans un contexte très large, contexte qui va prendre une taille mondiale.

Ce que nous dit l’histoire des dictatures en Europe du sud

Puisque quel qu’il soit le pays au monde nous allons trouver des conditions proches ; attention avec les amalgames, qui seraient alors, des erreurs, voyons le cas du Portugal, de l’Espagne, qui n’auraient pas développé un nationalisme dans des périodes parallèles à la France. Cela dit nous connaissons par l’histoire le régime pour le moins curieux de 41 ans au Portugal avec Salazar depuis 1933. Ou trois ans plus tard l’arrivée de Franco en Espagne avec ses 11 ans, qui se traduisent pour la France en l’arrivée massive des immigrants.

La droite extrême et la gauche extrême seraient identiques ?

Par contre comparer l’extrême droite à l’extrême gauche, est un acte d’équilibriste trop dangereux, où le seul lien, reste leur récupération des dessus, des pauvres, des misérables, des ignorants par induction, sans le moindre connaissance, je dit bien « par induction » car les programmes d’éducation pour la primaire, la secondaire et l’université, sont soigneusement élaborés de manière a gommer toute allusion de l’histoire aux enjeux majeurs en matière d’économie politique, de classes sociales et de philosophie qui sont les éléments fondateurs de l’art du discernement.

Les définitions travesties de certains mot comment le populisme.

Si nous arrivons à croire que les promesses se ressemblent alors il serait judicieux, d’analyser la raison pour laquelle aurait spectre de ressemblance : Parce chaque candidat tente de manière maladroite de fournir un discours populiste et prosélytiste à outrance. C’est-à-dire dire ce que les misérables veulent entendre, preuve si besoin est de leur hypocrisie. En même temps que adhésion démontre le manque de maturité politique et culturel de ceux qui tombent par conscience frêle dans leurs mains. C’est-à-dire que le discours tenue de manière éhonté, fini par faire sont chemin dans la conscience des plus précaires. Mais il ne faut pas perdre de vue, la responsabilité initiale de ceux qu’auraient semait la zizanie. Et aller bien plus loin, comment le font Myret Zaki, Etienne Chouard, John Christensen, Noam Chomsky, Joseph E. Stiglitz, Nicolas Hulot ou Édouard Tétreau dans une liste non exhaustive. Pour admettre comme il est démontré par Erwin Wagenhofer dans sont excellent document filmé intitulé LET’S MAKE MONEY, ou encore avec l’exellent documentaire de Mathieu Verboud sous le titre La city ou les finances en eaux troubles.  Qui vont nous donner une vision tangible du danger RÉELLE du néo-libéralisme et du coup une autre définition plus technique de ce que certains révisionnistes et négationnistes donnent au mot populisme.

La politique et l’économie


Une lecture du travail de Philippe Bénéton (introduction à la politique moderne), de Raymond Aron (démocratie et totalitarisme) entre autres délicieuses lectures du genre, nous prévienne déjà dès le début des années 60 – 70s  quand le travail politique délaisse la place aux intérêts de l’industrie croissante de la finance.

Au-fait la collusion ou connivence entre l’agent politique et l’industrie financière, sont des causes de l’érosion accélérée de la fonction politique en tant qu’action en faveur des intérêts le plus GÉNÉRAUX DANS LA SOCIÉTÉ, c’est alors que l’activité politique devienne pour ainsi dire l’ombre d’elle même, une sorte de paillasson à l’entrée des bureau feutrés des plus grandes entreprises au monde.

Comprendre cette réalité est uniquement possible si nous avons d’avance offert une heure et trois quarts pour visionner le film LET’S MAKE MONEY, ou encore les trois quart d’heure qui dure le film de Mathieu VERBOUD.  Sans cette introduction, sorte de clé, pour comprendre la réalité d’un système qui se tire une balle dans le pieds par la cupidité. Il me semble presque impossible de comprendre les causes de touts les maux de notre société.

Oui la cause de touts les maux de la société est que les multinationales les FAMAG (Facebook, Amazon, Microsoft, Apple, Google), les groupes financiers, imposent leur intérêts, en faisant profiter de moins en moins de monde, d’après le dernier étude sérieux sur la redistribution de la richesse.

https://www.oxfamfrance.org/sites/default/files/file_attachments/une_economie_au_service_des_1_oxfam_-_vf.pdf

Alors si les gens finissent par ne plus croire en politique, c’est que derrière il y a une trop grave situation, que les leaders politiques tentent absurdement d’ignorer. Le monde financier tente de faire chaque fois plus de profit, et le prix ? Si cette manière d’avancer est la meilleure ? Je suis désolé mais les conséquences sont une catastrophe !
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La France est néolibérale

Message  Cogito ergo sum le Dim 7 Mai - 21:03

LE RÉVEIL SERA TRÈS DUR

Par N. RAMIREZ (études de sociologie de l'Université Technologique à Pereira)


Le 7 mai 2017, la France se trouve comment en 2002 otage du manque de discernement des majorités.

Une certitude est que la bourgeoisie à réussi encore à se maintenir au pouvoir, et par conséquent réussi à tromper les majorités, qui sont ceux et celles qui en vérité par le biais de la fiscalité, offrent à l’élite politique, leurs privilèges, en toute transparente.

Le peuple majoritaire est trompé parce que le président élu réussira à imposer par tous les moyens les intérêts des plus nantis et minoritaires. Alors que le volume de l'abstention, le nombre de votes nuls et votes en blancs seraient une écrasante majorité pour rappeler que la légitimité est un leurre et la menace du nationalisme gronde comme la voix des déçus des oublies de la mondialisation. Les plus nantis pourraient jubiler là où les pauvres vont pleurer le sang.

Un leurre parce que bien des suffragants ont voté sous la contrainte, et pas par conviction.

Un leurre parce que le nombre de suffrages seraient même plus importants si nous tenons compte des inscrits, comparés aux votes du candidat triumphant.



Comment le souligne Frédérique Lordon, c'est un leurre, penser qu’une politique pourra être ni de droite ni de gauche, comment il est absurde faire croire que le néolibéralisme est une politique viable. Car Joseph E. STIGLIZT, Noam CHOMSKY, Myret SAKI, Thomas PIKETTY, dans une liste de notables intellectuels, non exhaustive; sont unanimes en souligner le danger composé du sacrifice des grandes majorités de plus faibles, qui est la cause de l’evolution alarmante des tendances négationnistes et nationalistes. Le ras le bol grossit et devient sedisieux esgrimer comment excuse la notion de République, légère pour habiller l'incapacité des pourris politicards à honorer dignement leur investiture.

Personne parmi les lecteurs aura le courage de plaider avec des arguments contraires à cette idée


Dernière édition par Cogito ergo sum le Lun 8 Mai - 17:01, édité 5 fois (Raison : Emmanuel Macron, MYret Saki, Frédéric Lordon, Nicolas HULOT,)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que va devenir le code du travail?

Message  Cogito ergo sum le Mer 10 Mai - 15:40

QUE VA DEVENIR LE CODE DU TRAVAIL?


SI APRÈS LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES :

1ER TOUR LE 11 JUIN 2017 ; 2ÈME TOUR LE 28 JUIN 2017 vous seriez obligés de voir Macron transformer le code de travail en une seule et unique phrase, que va être

TRAVAIL ET FERME TA GRANDE GUEULE,



ne venait pas me dire que vous croyez qu’il été très gentil. Il a prévenu qu’il voulait que les patrons, dans chaque entreprise négocient les les conditions du travail, alors si vous travaillez aujourd’hui, pour les plus faibles revenus c’est à dire 20 millions d’entre nous, c’est claire qu’il faut pas se tromper alors de voter le 11 et le 28 de juin


Français françaises, l’heure est grave, quand vous allez voter :

Si vous votez pour la droite, c’est en faveur des nantis

Si vous votez pour les socialistes, c’est en faveur des nantis

Si vous votez pour les nationalistes, ça ne change pas grande choses

Touts aiment faire des promesses, que ne seront jamais tenues,

Alors il vous reste à réfléchir…

Si la droite et le PS, sont des godillots, de Macron ? Et même si les nationalistes seraient contre, vous savez que tout vote pour les trois groupes majoritaires, finira pour favoriser Macron.

La raison est simple, les médias, et les élites agissent en connivence, en collusion, pour tromper les quelques 40 millions de potentiels électeurs, parmi lesquels il y environ 10 millions qui vivent en dessus de 10000€/mois, il y a 5 million qui vivent entre 5 et 10 mille €/mois nous sommes 25 million a vivre avec moins de 5 000 €/mois, donc 20 million  à vivre en dessous de 1800€/mois.

Faites les comptes, si « nous » 20 millions aurions une conscience sociale, le pouvoir serait démocratique, hors nous le savons, c’est loin d’être le cas….
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

NON AU MENSONGE ÉHONTÉ DE MACRON

Message  Cogito ergo sum le Lun 15 Mai - 22:41

RIEN DE PLUS MENSONGÈRE

Que de faire croire aux classes populaires que deux idéologies seraient mortes.

Mais en plus très dangereux car est en quelques sortes valider les extrêmes. C'est sans aucune doute le mensonge le plus monumentale. Car par tradition les monarchistes, les nostalgiques du pouvoir sans partage, des humains qui se prennent pour des divinités, sont foncièrement opposés aux principes qui ont produit les faits inaliénables de 1789, puis les faits donnant la motivation à Jean Jaurès de devenir de gauche.

Je défi sans aucune crainte à cette lignée de faux vrais journalistes qui sans la moindre vergogne osent exprimer aux médias qu'il soit possible mener une politique qui soit ni de droite ni de gauche.

La seule et unique garantie de cette tentation d’effacer l’antagonisme est celle qui déboussolerait les majorités ; qui sont touts les français au revenu ne dépassant pas trois salaires minimum.

Le pire de cette histoire, est l’acceptation par le silence des élites dites de gauche; Qui semblent, bien entendu se conter de l’alternance et l’idée pas moins absurde que pour la prochaine élection, les électeurs, une fois de plus auraient comment en 2012, fini fatigués de la droite. Hors la politique depuis Chirac est dans les grandes lignes néolibérale. Cette politique est la même qui pousse de plus en plus les oubliées de la mondialisation, à haïr, dans une bague croissante, les partis traditionnels.

Sachez «vous » les pro mondialisation, « vous » les néolibéraux que c'est lorsque vous sacrifiez dans l’autel de la cupidité, l’avenir de ceux et celles (laissez pour rebuts dans le procès de mondialisation) les plus précaires, que le nationalisme grandi, que la haine de l’Europe se développe, que la haine des technocraties s’accroît comme grandi toute forme d’agir contraire aux principes mêmes de la démocratie et la république.

Vous ne pourrait jamais après cet message nier votre responsabilité, si l’abstention et le vote nationaliste augmentent. Comment vous ne pourriez non plus ignorer le message de Friedrich Litz, Victor Hugo, Hermann Scheer, Thomas Piketty, Myret Saki, Joseph E. Stiglizt qui souligne le danger du néolibéralisme pour l’avenir de la paix et l’harmonie sur la terre.

Arrêtez vos mensonges avant que cela soit trop tard.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour quoi s'accroît le FN?

Message  Cogito ergo sum le Mar 16 Mai - 7:46

Sectarisme clivage et idéologie

Message du 16 mai 2017

D'un ignare au Président des français

Ce n’est pas aux fauves que je vais apprendre à tuer.

Voilà que des opportunistes profitent de manière cynique de ce qu’est devenu la classe ouvrière. Classe précarité économiquement. Puis surtout intellectuellement.
J’invite à toutes et touts les ultra-malthusiens, à me dire en quoi une personne au SMIG ou au RSA est identique à quelqu’un profitant des avantages d’un sénateur ou d’un député ?

Non ce n’est point du sectarisme !
Non plus de clivage !
C’est une réalité que les élites, les nantis tentent d’introduire dans le cerveau des zombies que nous sommes. Cette idée inique sotte qui va leur permettre de légitimer leur décisions par le suffrage des plus ânes d’entre nous les sans dents.

Dois-je m’étonner du silence godillot des dirigeants au sens large de la gauche ?

Pas de tout, car ils n’osent pas regarder au-delà de leur lorgnette, cette montée ahurissante de haine contre l’Europe, haine contre tout ce qui garantie les principes de l’autorité de la constitution. Haine qui se transforme en votes pour le FN
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CONSÉQUENCES DE LA POLITIQUE MACRON...

Message  Cogito ergo sum le Jeu 8 Juin - 4:59

ALERTE À LA POPULATION
Quelles serons les conséquences de favoriser MACRON aux élections


Cereté Cordoba Colombie  le jeudi 8 juin 2017

Par N RAMIREZ (études de l'Université Technologique à Pereira et de l'Institut Tecnique Industriel à Cartago en Colombie)

Toute politique à tendance néo-libérale, quelque soit le pays, est, de par sa nature, contraire aux intérêts de plus faibles.

Toute personne, (indépendamment de sa confection et ses idées) en faveur de ce que devienne l’ultra-libéralisme, en France et dans le monde, par conséquent est contre les intérêts des classes populaires.

Rien ni personne, dispose des arguments, de poids, en capacité pour contester les deux idées ici dessus. Hélas la société est constitué de loups et des moutons, manière prosaïque que j’assume,  manière inaliénable, incontestable pour démontrer le fonctionnement des intérêts et du lobby qui par le biais des médias, tente d’imposer en France et dans le monde, une politique néfaste à l’avenir des plus faibles, qui malgré tout sont majoritaires.

Hélas les majoritaires, dans une société sont manipulés, pour finir en suffragants en faveur de leurs bourreaux sorte des moutons contents d’aller aux abattoirs.

Qui conque (journaliste, leader syndicale, leader politique) identifié avec l’ultra-libéralisme, sera en conséquence responsable par sa position politique, si non complice des conditions qui vont sans la moindre doute favoriser les conditions pour introduire des mesures exclusivement favorables à moins de 2 % des plus nantis.

De toute évidence nous sommes loin de toute notion de démocratie, et depuis long temps. Puisque les sages depuis des siècles, soulignent le danger d’admettre des marchands dans les cercles proches du pouvoir.

Quatre siècles avant notre ère, déjà :

Dans la République de Platon

... « (Socrate. Il conviendrait donc, ô Glaucon, de faire une obligation légale de cette science, et de persuader à ceux qui sont destinés à occuper les premières places dans l’État de s’adonner à la science du calcul, et de l’étudier non pas à la mode du vulgaire, mais pour s’élever par l’effort de l’intelligence pure jusqu’à la contemplation de la pure essence des nombres ; non dans la vue intéressée des achats et des ventes, comme font les marchands et les négociants, mais pour les applications de la guerre et pour rendre plus facile l’élan de l’âme se dégageant du brouillard des choses périssables et montant à la vérité et à l’être »…

Inutile d’ajouter après des lectures du genre, dans une liste non exhaustive, John Stuart Mill, Friedrich List, Jean Bodin, Victor Hugo, pour ne pas citer Jean Jacques Rousseau, puis Thomas Piketty, Noam Chomsky, Joseph E. Stiglitz, John Christensent, Hermann Sheer  ou Myret Saki pour les contemporains, sans omettre les lectures de Thomas Malthus, Adams Smith, John Maynard Keynes, Friedrich Hayek pour mieux cerner la réalité socio-politique nous pouvons deduire sans crainte d'erreur ce qui va dévenir la situation sociale si la politique MACRON triomphe aux élections:

Quelles sont les causes de touts les maux de la société ?

Ce qui va nous donner en conséquence, dans un résumé moins de seize minutes, d’un document qui exposé la réalité, c’est à dire une vidéo que tout le monde doit connaître avant d’aller voter :

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DÉMARCHAGE ET COURRIER NOMINATIF

Message  Cogito ergo sum le Jeu 8 Juin - 16:13

DÉMARCHAGE A DOMICILE ET VULNÉRABILITÉ

Joigny jeudi 8 juin 2017



Voilà que des courriers de démarchage à domicile sont envoyés avec publicité nominative ; alors que la Cour de cassation à confirmée en février 2015 qu’il constitue un démarchage à domicile le fait d’adresser aux consommateurs une lettre circulaire.

Compte tenu des articles L121-8; L121-10; L132-14; L132-15; L413-9; L441-1 du code de la consommation, de l’article 529 du Code civil, le courrier NOMINATIF envoyé par la société GÉNÉRALE DES EAUX SERVICE, présente toutes les caractéristiques pouvant induire en erreur à des personnes âges et / ou vulnérables.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LES MÉDIAS ET LE MENSONGE MACRON

Message  Admin le Sam 10 Juin - 14:39

ANALYSE SÉMANTIQUE ET SOCIOLOGIQUE OU LE MENSONGE ÉHONTÉ DE MACRON

Fait à Cereté Cordoba Colombie le samedi 10 juin 2017
Par Nestor E Ramirez (études de l'Université Technologique à Pereira et de l'Institut Tecnique Industriel à Cartago en Colombie)




Si nous regardons la statistique de la population rurale en pourcentage entre deux années, (exemple : http://www.persee.fr/docAsPDF/estat_0336-1454_1977_num_91_1_3127.pdf comment source) ; il y avait en France en 1700 83 % de la population rurale, tandis qu’en 1968 le pourcentage n’est que de 35 %.

Nous pouvons affirmer qu’en 1700 67 % des français vivaient de l’agriculture alors qu’en 1968 ils étaient que 15 % à vivre de la terre en 1968.



Nous savons qu’il y avait en 1988 un total de 946 100 exploitations individuelles, contre a peine 339 900 exploitations en 2010. source INSEE :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1374189?sommaire=1374192

Pour que l’on ose nous affirmer que nos territoires sont riches, ou que notre agriculture serait ambitieuse et durable ; et que derrière personne, parmi l’élite des intellectuels, personne parmi les journalistes, semble s’offusquer devant le baratin éhonté sous-poudre de prosélytisme
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

RAZÓN Y LEGITIMIDAD

Message  Admin le Dim 11 Juin - 0:26

VALORES RAZÓN Y LEGITIMIDAD

En ciertas situaciones la opinión es reprimida, tales situaciones no pueden ocurrir en democracia. Puesto que el fundamento mayor de la democracia es la libertad que son las bases inalienables de toda república.

La posteridad y la gloría

Algunos nombres perduran en la historia, independientes del origen social, es más ciertas personas pertenecen a la élite burguesa. Pero entre esa minoría que solo logra mantenerse en hegemonía y proselitismo, han existido nobles consciencias, por quienes la razón y el altruismo, valen más que la avaricia brutal.

La lista de nobles sabios admirados por la eternidad existe como demostración a los asnos que se enorgullecen de pisotear los valores fundamentales del humanismo, que existieron y existirán nombres que pasaran a la posteridad viniendo por tanto del seno mismo de la burguesía.

Es el caso de Jean Bodin (1530-1596), Etienne de la Boétie (1530-1563), Blaise Pascal (1623-1662), Friedrich List (1789-1846), Victor Hugo (1802-1885) John Stuart Mill (1806-1873) Jean Jaurés (1859-1914)

Pero igual tenemos contemporaneos, de gran coraje que curiosamente tienen origen americano por dos de entre ellos Noam Chomsky de Philadelphie USA, Joseph E. Stiglitz de la Indiana USA,  Myret Zaki responsable de la revista de economía Suiza BILAN nacida en Egypto. Thomas Piketty de origen francés. Hermann Scheer politologo Aleman doctor en Ciencias Sociales y economía, John Christensen especialista ingles de los paraísos fiscales fundador de TAX JUSTICE NETWORK

Algunas notas, (resumidas en 16 minutos de video) para este texto, permitirán comprender las causas de todos los males de la humanidad, causados por el neo-liberalismo:

avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Economie, politique et subvention

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum