trombinoscope sociale

Economie, politique et subvention

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Economie, politique et subvention

Message  Cogito ergo sum le Dim 1 Mar - 17:39

Rappel du premier message :

Economie, politique et subvention

par Nestor Elias Ramirez Jimenez ou Gramophone
Joigny Dimanche 1 mars 2009


Les anciens philosophes, quatre siècles avant J.C. avaient une notion claire des commerçants.

D'ailleurs pour au moins un philosophe le commerçant été la seule personne à préconiser la qualité de sa marchandise sans avoir le certitude, un menteur !

Toujours à cette époque déjà, les affaires d’État et le commerce ne devaient pas être mêles.

Attention aux détracteurs, je vais couper court car il y avais des esclaves, bonnement admis pour tant, donc nous ne sommes ici à parler d'un idéologie, morte et enterrait. (communisme et socialisme! hors de question)

Je crois pour démarrer, et restant concis, que aucun citoyen ne doit être plus puissant que l’État; ou alors l’État n'est saura plus souverain, incapable de satisfaire sont rôle tel les services tel que la santé, l'éducation, la téléphonie, l'emploi. l'eau, l'électricité; (voir discours du président du Bolivie au sujet des obligations de l’État nation)

Nous devons admettre le divorce entre pouvoir politique et pouvoir économique, alors nous devons admettre que le système avec collision avérée est une erreur. Parce que la législation fini par favoriser le lobby des puissants.

C'est si simple, si l’État n'est pas en possession des sources économiques, capables de lui garantir la suprématie. Cela implique que le pouvoir est nécessairement ailleurs.

Si l’État n'a pas le pouvoir économique, en aucune manière il est en capacité de jouer le rôle qu'est le sien.

Un ancien sage ( PLATON quatre siècles avant J.C.) l'affirmait avec raison : "Personne doit être plus puissant que l’État"

Par contre l’État ne doit pas tricher; la je fait référence aux lois basiques de l'économie.  "Loi de l'offre et la demande" et "loi du marché concurrentiel sans entraves".

Du temps de ces sages hommes avant J.C. la taille même de leur société ne pouvant pas permettre l'analyse d'aujourd'hui. Il faut donc admettre que l’État ou Organisation mondiale de l'administration n'existe pas alors qu'il y a des banques à la taille du monde? Il y a là quelque chose qui ne tourne pas rond!

Chaque pays, cherche à concocter dans son coin sa combinaison de mesures, alors que le pouvoir économique lui, se trouve dimensionné à la taille de la terre.

Croire en mesures protectionnistes et subventions pour les pays, est dangereux, pour la société. Car cela signifie que la santé financière de la branche en difficultés, n'est pas compétitive et se trouve par capillarité à l'échelle de la terre concurrencée ailleurs. Ou pire les règles et mécanisme de gestion et de contrôle son inopérants.

Quelque soit l'origine de la difficulté, en soit le système capitaliste est en défaut, pour une raison très simple encore. (d'un grand économiste) "Propre de l'être humain, il veut toujours avoir plus" (écrit en 1843 par John Stuart Mill dans "Système de logique") Puisque la richesse à quitté le pouvoir politique à la fin de la monarchie (le roi été à la tête de tous les pouvoirs) De nous jours les gouvernements nationaux sont des parfaits incapables vis-à-vis du système économique mondiale.

Les USA sont un exemple pitoyable de manque de prévoyance, avec des techniques sauvages de maintien du crédit immobilier par exemple.  L'aide des États aux banques, à l'industrie automobile n'est qu'un exemple dans le même sens, qui donne des facilités majeures aux spéculateurs sous forme de carte blanche pour continuer à abuser du marché.  

Reste ridicule, cela étant croire que l'accès à la propriété doit se faire via le crédit, où en vingt ans une personne paye deux, trois fois le prix du bien, quand il arrive, puisque dans beaucoup de cas, l'actualité le démontre c'est pas possible, puis la réglementation est faite pour que le profit soit privatisé et les pertes mise à charge du contribuable.


Dernière édition par Cogito ergo sum le Jeu 14 Aoû - 10:16, édité 1 fois
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas


L'Europe donc nous parlons

Message  Cogito ergo sum le Lun 18 Aoû - 11:48

Notes d’économie

Certaines doutes


Qui est derrière les maux de la société ?


Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny le lundi 18 août 2014

Depuis 1971 la monnaie papier est indexée sur la solidité de la confiance : (pédagogie) Le USA ont décidé ne plus assumer dans leur FED l’échange du dollar pour ça valeur en or.

Depuis 1944 à Bretton Woods sous l’égide des USA, se sont établi des règles imposés sur l’économie mondiale. (deux sujets que j’ai régulièrement abordé, sujets qui méritent, vraiment notre attention).

La crise de 2008, crée de toute pièce pour les USA.

La réponse des banques centrales (l’état), sous la forme de renflouement des banques (privées), a eut comment but fondamentale, d’assurer le revenu d’une infime minorité du milieu des sangsues de la finance. Par ricoché, l’augmentation artificielle de billets de banque (du papier) en circulation aurait nécessairement une réaction (en retard) du système économique mondialisé.

Voyons qui se frotte les mains avec la misère

J’aurai souligné le flux monétaire " artificiel " maintenu par la FED aux USA à raison de 80 milliards par moi, il y encore même pas un an ? La BCE, aura reçu l’injonction de GOLMAN SACH, de couvrir la fraude grecque, fraude soigneusement préparée par cette banque ou le PDG touche non moins de 60 millions de dollars par an, salaire équivalent de Ben Bernanke, vu la ségrégation sur le salaire je ne sais pas combien gagne madame Janet Yellen ; la moitie de Mario Dragui selons la presse spécialisée.

Voyons que pendant que les classes populaires évoluent vers la paupérisation, certains personnes, en nombre réduit, touchent des millions. Exemple la BCE semble avoir augmenté ses résultats favorables de plus de 40 % pour la période 2013 2014.

Qui est affecté avec le casino que devienne la terre entière ?

Pendant que le chômage augment ? Oui, le chômage augmente, parce c’est des gens pauvres qui ne comprennent rien à l’économie, parce si bien dans les pays comment la France, ces gens augmentent c’est aussi l’état qui reste visé, sont système de santé et sont système de sécurité sociale, sont les objectifs, puisque le plein emploi, garantisse la couverture sociale. c’est à dire un taux de chômage aux alentours de 5 %, nous sommes loin.

La place de la France ?

La France est comment une table de jeux dans ce grand casino qui est le monde pour moins de 3 % des gens sur la terre. La méconnaissance, l’indifférence, l’individualisme de 97 % du reste donc plus de 70 % des gens sur la terre comment moi ; sont les seules raisons pour les quelles se maintienne l’injustice dans le monde (sans nombrilisme) ce sont des maux facile à diagnostiquer et soigner.

Le ministre Montebourg

La loi de l’offre et la demande exigé lors d’une modification ou aide de l’état que les deux facteurs soient aidés par des mesures à valeur égale. Aider l’un des deux isolé, n’aura une incidence favorable à l’économe. 50 milliards en aide à l’offre, favorisé la thésaurisation fondamentalement. Puis les circuits secondaires de la finance. Le cycle primaire de l’économie est ainsi freiné.

Par lucidité, par honnêteté, nous les béotiens, les gueux, les ignares, nous devrions avoir un degré de lucidité digne de la réalité économique mondialisée, dans laquelle la France reste torpillée avec violence, par un système qui risque d’avoir autant de longévité comment il aura du temps de maintenir les gueux comment moi à l’écart des décessions importantes comment simples spectateurs et boulimiques consommateurs que nous sommes. Monsieur Montebourg, autant que le gouvernement, tente par touts les moyens de faire les yeux doux au système, (aide de plus de 50 milliards à un côté de l’équation " la production " mais tant que la consommation, ne soit pas aidé (crédit au logement, crédit vert, pour rénovation de l’habitat, crédit à l’achat de la voiture écologique, électrique, hybride, crédit pour développer les énergies renouvelables, crédit ou réduction d’impôt pour les plus modestes(1))

(1) Il faut favoriser des foyer au revenu fixé au maximum à (valeur à négocier) deux à quatre fois le salaire minimum légale, Pour la simple et bonne raison que le capital pourrais s’engouffrer dedans et profiter : des grandes entreprises bénéficieraient des avantages, pour se goinfrer, l’industrie (grosses entreprises de bâtiment et travaux publique, construirait et rempliraient les demandes de l’état pour récupérer le plus gros de l’aide, au but les comptes seraient faussés, avec des chiffres d’aide réelles mais favorables fondamentalement au capitale.

Si j’ai une aide fiscale pour lancer des travaux avec un revenu d’environs 4500€/mois, voir moins il doit y avoir environs 10 voir 15 millions de foyers en France dans des conditions semblables. Si l’aide n’a pas de barème ou plafond limité par le revenu, l’aide de l’état pourrai bénéficier des spécialistes de l’immobilière, lesquels si bien profiteraient, obtiendraient le maximum du volume prévu par l’état. Une société ou entreprise disposant de plusieurs million de liquidité, des juristes, prendra moins de temps à mettre en place un projet qu’un citoyen lambda, au but l’enveloppe prévu sera très vite asséché sans que ce soit les classes populaires les bénéficier
.

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

message à madame Aureli Filippetti

Message  Cogito ergo sum le Mar 26 Aoû - 19:52

Remerciements aux ministres frondeurs

Mes plus sincères félicitations d'ouvrier ignare mais très attentifs à des sujets peu intéressant d'habitude pour des béotiens de mon acabit,  madame Aureli Filippetti

Les frondeurs

La base de la gauche à fait confiance à une personne pour gouverner, la base semble montrer par les municipales, par les européennes, sont total désaccord avec la politique menée par le gouvernement.

Il faut beaucoup de courage aux ministres démissionnaires pour récupérer leur liberté et un univers en accords avec l’idéologie de Jean Jaurès.

Le plus béotiens des ignares pourra comprendre la réalité en regardant au moins la vidéo donc le lien est ici-joint puisque l’extraordinaire discours de l’économiste Thomas Piketti reste difficile par des gens comment moi, car, oui, je suis un immigré, illettré :

http://www.dailymotion.com/video/xlpx1f_documentaire-city-de-londres-la-finance-en-eaux-troubles_news

J’ai le DVD de " let’s make money "

Donc je vous invite humblement à faire la publicité aussi au moins d’un extrait, qui doit être connu de tout ouvrier, de tout chômeur, de tout membre des classes populaires :

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
ouvrier, syndical résident en France depuis 1988
Joigny le 26 août 2014

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont le frondeurs du PS?

Message  Cogito ergo sum le Dim 31 Aoû - 9:31

Je risque d'être mal vu par certains, mais je crois qu'il est beaucoup mieux quand on explique les raisons. (déclaré personne non-gratta)

Pour quoi Arnaud Montebourg a raison

Si Aureli Filippetti, Benoît Hamon et Arnaud Montebourg auraient pris la lourde décision de quitter le gouvernement, la raison prends support sur les fondements mêmes de l’idéologie, mais plus encore de la logique économique.

Un comparatif entre l’action de Herbert Hoover et Franklin D. Roosevelt me semble permettre de répondre à " qui conque " aujourd’hui aurait " la moindre envie " de continuer une politique axée sur l’offre.

Je n’oublie " surtout " pas, la motivation pour laquelle le 22 avril (28,63%) et le 6 mai 2012 (51,64%) le peuple de France aura fini pour choisir sous la bannière " PS " un président. Un socialiste vraie ne dois pas oublier que le FN avait fait au premier tour 17,9 % des voix.

Un " vraie " socialiste, ne peu pas se résoudre à voir aux élections municipales 2014 que la liste socialiste ne fait que 5,73 % moins que le FN ; Un vraie socialiste ne peu pas non plus supporter que pour les européennes 2014 soit encore le FN qui rafle la mise avec 24 sièges.

Qui oublie que la politique SARKOZY et la loi TEPA aura coûté 670 milliards d’euros, d’accroissement de la dette de la France ? Qui oublie que la politique axée sur l’offre et l’accroissement de la fiscalité sur les ménages aura causée la perte des élections présidentielles à la droite ?

Ceux et celles qui ne comprennent pas, ne sont pas à mon sens, en capacité de garantir, ni la pérennité du parti socialiste au pouvoir, ni l’amélioration de l’harmonie sociale et l’économie de la France.

J'ai des doutes sur les vrais frondeurs du Parti Socialiste France

Certainement que des lecteurs, auraient envie de s'opposer au texte ci-dessus? Je suis ouvert pour entendre leurs arguments....

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit GRAMOPHONE
Joigny dimanche 31 août 2014

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La richesse et sa distribution

Message  Cogito ergo sum le Mar 9 Sep - 22:02

La richesse et sa distribution

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny mardi 9 septembre 2014


Pris au piège


Voilà un journaliste  NICOLAS DOZE que dit qu’il faut baisser la fiscalité sur l’univers des finances, mais en même temps dit que les prix auraient reculé et qu'il faut créer de l’attractivité (comprenez réduire tout obstacle à l'enrichissement accéléré) pour loger un maximum de valeur ajouté.

compétitivité: relance industrialisation


Il en faut pas penser industrie cela ne sert à rien, il faut penser compétitivité et il faut s’attaquer aux raisons de notre sous-compétitivité, faire une politique industrielle, ou faire une politique de la relance le résultat sera le même.

Ci-dessous l'intervention du spécialiste en économie de BFM business Nicolas Doze

Que-ce qu’il nous faut pour avoir de la croissance ?


Du capital, donc il faut baisser la fiscalité sur le capital car c’est la matière première de l’innovation et l’innovation est la matière première de la croissance, il faut aussi du capital humain, donc la réforme de la formation professionnelle de l’éducation est absolument indispensable, il faut une montée en gamme des compétences professionnelles c’est un impératif, et il faut changer le dialogue sociale, la place des syndicats ce n’est pas à l’Elysé, ce n’est pas au conseil économique et sociale, c’est dans les entreprises. Arrêtons de vouloir acheter français cela ne sert a rein. Par contre il faut vendre français et vendre français dans le monde entier.

Relancer la croissance est sauver l’industrie ?

On l’entend souvent mais au fait c’est un débat biaise, sur la désindustrialisation de la France, l’indice de production industrielle n’a pas bougé depuis 1993 par contre c’est l’emploi industrielle qu’a baisé à cause du progrès industriel, à cause de la robotisation même si l’on manque des robots, la part de l’industrie elle a baisé dans le PIB mais au fait ce sont les prix des produits industriels qu’ont reculé par rapport au service. Le véritable enjeu c’est de créer de l’attractivité pour loger un maximum de valeur ajoutée sur notre territoire, alors cette France elle crée une nouvelle technique mais elle n’invente rien et elle ne finance rien.
Analyse et arguments


Mon analyse du sujet (1)

Depuis mon illettrisme je suis obligé de faire usage des chiffres et de graphiques pour argumenter face à des éminences dans le domaine économique et de la communication.

J'ai déjà présenté des information ; qui pour le quidams, pour le béotien de mon acabit restent indigestes, dans un sujet intitulé "l'économie en image" (lien ci-dessous) en date du 20 septembre 2011 :

http://actualite.forumpro.fr/t60p15-economie-politique-et-subvention#713

Fiscalité sur le capital



Je reprends mon bâton de pèlerin ou discours pédagogique sans la moindre pédanterie.

Est-ce le capital (système financier, assurances) un domaine  fortement pourvoyeur d'emploi ?

Le graphique ci-dessus (faire un clic dessous pour voir en entier) avec lien pour la source nous donne la réponse :

De toute évidence non !

Alors et prenant comme base de notre recherche déjà l'emploi, sachant que 25 % des recette de la France viennent de l’impôt sur le revenu, et que non loin de 49 % de ces mêmes recettes sont strictement issues de la TVA.

Nous sommes en droit de nous poser une question corollaire ; Pour quoi pas chercher à savoir qui fait la valeur ajouté ?

Tiens bonne question, il se trouve que je n'aime pas les longues phrases de rhétorique, mnémotechnique destinés à entourlouper les néophytes, si bien chaque métier est en droit de disposer de sont propre dictionnaire, il et autant vraie que l'image dûment supportée par des sources parle à tout citoyen de QI inférieur, voir le plus bas, autant que ceux que comment moi occupent l'étage le plus bas de la pyramide de Maslow.

Par déduction élémentaire, 49 + 25 = 74 % des recettes de l'état français viennent du travail. Je reste très friands de la garantie des sources donc d'abord un lien pour un document PDF :

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ENTFRA13.pdf

A quoi servirait un maximum de valeur ajouté en France ?



A gaver les sangsues de la finance "tout d'abord", puisque les chiffres ne donnent rien de positive venant de l'industrie des finances et par cause, la création de valeur ajouté (de plus-value) se fait "exclusivement" lors de la conjonction entre l'entreprise, les matières premières et la main du travailleur. Le graphique nous permet de constater que l'apport à l'économie des activités financières, et des assurances, n'est que de 5% un peu moins de la moitié de l'industrie, un tiers du commerce.

Si le système financier ne crée pas d'emploi (il en détruit et par milliers avec fermeture des usines)

Si les sangsues de la finance ne créent pas de la valeur ajouté ; puisque la spéculation, réussi par des tactiques très anciennes, par connivence, et conflit d'intérêts, (entre députés, sénateurs, ministres et banquier) à détourner les lois à leur faveur tout en détriment du consommateur lambda.


à quoi bon la croissance?

Sur l'indignation et la responsabilité 

Je trouve (pour reprendre des mots d'une haute autorité au gouvernement) que c'est INDIGNE et IRRESPONSABLE, favoriser les finances : Je ne suis pas naïf, car une hirondelle ne fait pas la pluie,  l'ensemble des pays au monde, sont tributaires des desiderata  des groupes tel que Bilderberg, OMC, FMI, Rothschild, FED, BCE, Goldman Sachs, etc., qui restent la parte visible du iceberg.

Cela traduit quoi ? Que la France est prisonnière d'un destin donc je ne veut pas noircir les traits, mais par contre je veux bien faire comprendre autant aux gens de la haut comment aux gens d'en ba, que monsieur Hermann Scheer politologue et économiste allemand a bien raison, lorsqu'il aborde le sujets des "petits gens, des pauvres gens" dans le document LET'S MAKE MONEY  sortie le 15 avril 2009 réalisé par Erwin Wagenhofer d'une durée de une heure et 47 minutes

(1) Je suis un ouvrier, de l'industrie automobile, immigrant colombien, un parfait illettré, ignare vis à vis de mon milieu sociale ici, avec un bac en métallurgie de l'Institut Technique Industriel à Cartago (Vallée du cauca en Colombie) et ayant fait des études à l'Université Pédagogique et Technologique de Péreira (département du Risaralda également en Colombie) Résident et naturalisé en France depuis 1988, passionné de sociologie, et d'économie politique.

Bibliographie:

20 000 milliards de dollards (Edourd Tétreau); Le Triomphe de la Cupidité (Joseph E. Stiglitz); La République des mallettes, Ces 600 milliards qui manquent à la France (Pierre Pan); autres auteurs John Stuart Mill, Adam Smith, Thomas Piketti, Etienne Chouard, Mirek Zaki, dans une liste non exhaustive.

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

j'accuse l'indifférence et l'ignorance avec l'opportunisme

Message  Cogito ergo sum le Lun 15 Sep - 9:32

J’accuse ou
La porté des mots et le partage


j'accuse l'indifférence et l'ignorance avec l'opportunisme


Je suis un mouton ou un citoyen avec envie de comprendre?

Si vous voulez tout savoir en une phrase, je vous prie de passer votre chemin, La vidéo intitulé "LA CITY OU LES FINANCES EN EAUX TROUBLES" dure elle, presque 50 minutes...

Combien de temps dédie le citoyen lambda, le béotien, le quidam, chaque jour aux jeux du genre Candy crush Saga?

Les état généraux du parti socialiste ont lieu a présent, mais à quoi bon des mots? à quoi bon des idées? à quoi bon tant de bruit? Si rien ni personne veut voir la réalité en face? Mais déjà qui connais la réalité? Quel est la raisons de tant des maux de la société?

Tu d’abord, les mots n’ont aucune valeur sans le partage, je me rends compte que l’évolution de la société, est catastrophique à cause de nous, de chaque citoyen.

Il faut arrêter de se cacher derrière des mots, des expressions populistes, de se tromper au suffrage en faveur de élites que derrière le populisme font du prosélytisme.

A qui la responsabilité  du chaos ?


https://www.youtube.com/watch?v=ex8Xe5w-cjk

Chaque citoyen a une norme responsabilité, car c’est à travers du vote que certains mauvais gouvernants prennent le pouvoir ; mais il faut que le citoyen lambda arrête de se considérer un enfant en matière de discernement. La France est conduite pour un chemin, où les dirigeants s’efforcent à adapter la nation, en la transformant en machine à faire de la richesse.

Attention, le Royaume Uni, l’Irlande, les USA, sont des pays avec des législations, très fortement favorables à l’investissement, des pays aux lois très faibles en faveur des gens modestes, des lois très légères sur l’emploi ; Alors pour quoi leur dette externe est autant ou plus forte que la dette de la France ? Alors pour quoi le taux de chômage est semblable ou supérieur à celui de la France ?

Attention : certains commentaires à la télévision semblent accuser la rigidité de la législation sur le travail, de s’opposer à la croissance ! Mais regardons par exemple le temps de travail ? Je viens de partager un tableau sur les heures hebdomadaires comparatives par pays en Europe ! La France elle se trouve au milieu du tableau. En plus les pays nordiques qui travaillent moins, sont dotés d’une législation sur le travail, d’une législation sociale plus favorable aux classes populaires, un taux de syndicalisme de plus de 80 %, !

Qui profite de la richesse ?


C’est vraiment les mots, d’abord qui ne sont pas lus, mais des mots qui n’entrent pas par discernement dans notre esprit. La raisons majeur qui laisse à des parfaits incapables, le soin de gouverner, parce que nous les " petits gens " (dit par Hermann Scheer) nous nous laissons convaincre par " des mots " de la rhétorique populiste. Par la suite nous arrivons à l’absurde, l’injuste, où 3 % des gens sur la terre récupèrent plus de 90 % de la richesse produite.

Qui sont les complices ?

Tant que les leaders politiques, tentent s’évader un tel sujet, de la puissance écrasante de 3 % des nantis, cause directe de touts les maux de la société, je trouve que leur discours sera simplement faux. Faux parce que comment le souligne Thomas Piketti, Joseph E. Stiglitz ou encore Miret Saky parmi d’autres, c’est la concentration de richesses en main d’une minorité, qui crée les tensions, la misère, l’ignorance, c’est-à-dire touts les maux de la société.

Les élites qui gouvernent par connivence, par conflit d’intérêts, sont des complices, des exécutants de la méthode imposé par les sangsues de la finance ; méthode qui mène l’humanité à sa perte par cause de la cupidité de moins de 3 % des gens sur le terre !

Le citoyen lambda " volontairement " maintenu à l’écart de la connaissance, par l’éducation national associé à l’environnement et des parents forts de leur indifférence et individualisme induits par le système ; sont autant responsables que les leaders politiques et syndicaux de touts les maux de la société.

Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

por que hay miseria en la tierra?

Message  Admin le Lun 15 Sep - 11:32

Por que la sociedad esta enferma?
Quien es responsable de la miseria humana?


Parábola:

Permitamos a un niño de escoger entre jugar y hacer 100 ejercicios de matemáticas? Y bien casi todos conocemos la respuesta!

Permitamos a un adulto escoger entre jugar Candy Crush en su tableta o su smartphone o ver un video de typo "LET'S MAKE MONEY o tal vez "la city ou les finances en eaux troubles" Igualmente casi todos sabemos lo que sera escogido.

Conclusión

Quienes elijen lo dificil como camino al cotidiano desde la infancia, tienen 9/10 de triunfar en la vida, quienes elijen el camino de la facilidad tendran 1/10 de triunfar en la vida.

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

La violence et ses sources

Message  Admin le Mar 16 Sep - 11:17

La guerre

A présent une coalition se forme au tour d'un phénomène croissant de violence, je me suis exprimé hier soir en espagnol dans un forum parmi d'autres où j'ai mes habitudes.

Origine de la violence

La violence sous toutes ses formes, arrive toujours comment conséquence ; il faut (nous n'avons pas le temps) une observation pluridisciplinaire d'un phénomène pour non simplement le comprendre, mais pour mettre en place des moyens de lui faire face. Tout au long de l'histoire de l'humanité les gens se sont affronté. Les raisons et les moyens le plus divers, finissent par avoir des coûts toujours à la charge du contribuable.

Le lien présente un exellent document pour comprendre la violence:

http://unesdoc.unesco.org/images/0004/000430/043086fo.pdf

Combattre la violence

Ce n'est pas avec des armes sophistiquées qu'elle doit être combattu la violence, le coût pour combattre ses causes sera toujours moins élevé que les pertes humaines et matérielles de la guerre. Je vais citer des texte :

…" C'est le problème du terrorisme, c'est le problème des otages.. Il n'est pas simple, et je n'ai pas la prétention de le résoudre, ni meme de le traiter ici. Je suis d'ailleurs convaincu qu'il est inutile de chercher une réponse catégorique, en philosophie ou en morale, au problème posé par la violence"…

..."Bertol Brecht l'a montré… Sans doute faut-il s'accrocher à cette conviction modeste que la violence st un recours ultime mais redoutable pare qu'elle est contagieuse, parce qu'elle détruit bientôt celui qui l'emploi et le but qu'il prétend servir : telle est bien, par exemple, la logique du terrorisme"…

L'ambition de l'occident tombe dans sont piège

Certains formes de violence, naissent des motivations idéologiques, sous entendu derrière de revendications géo-politiques, religieuses, et ou de territoire, mais l'arsenal pénal international tente d'écarter ces formes de violence du terrain politique. C'est une grossière erreur déjà la tentative d'isoler "certains formes de violence" du domaine de la politique, hélas, je crois que la politique et l'économie sont indissociables et je vais même jusqu'à suspecter les politiques de la volonté sournoise de se dédouaner de leur responsabilité :

Certains régions du monde très riches en ressources dans leur sous-sol, (hydrocarbures, gaz) auraient exploité avidement, mais pendant presque un siècle la population autochtone aurait reçu quoi en échange ? Dans leur milieu, sous des tantes, tout au plus un livre, et qui plus est, sacré ! De millions de personnes, auraient vécu dans la plus complète indigence, à la merci du premier BEN LADEN, qui sans doute, aurait acquis les connaissance, et compris la magnitude du racket au quel auraient été soumis les peuples.
Je suis loin ici de tenter de justifier l'injustifiable, loin de faire l'apologie de la violence, quel-qu'elle soit sa forme, au contraire, je suis en trains de souligner les erreurs, d’appréciation de certains services d'état d'une poignée de pays, que : les uns auraient exploité, sans vergogne un maximum de richesses, tandis que les autres auraient omis de s'inquiéter des conséquences catastrophiques du maintien dans la disette culturelle et intellectuelle les peuples.

Aujourd'hui

Je doute qu'une ribambelle démesuré et ponctuelle de violence la plus sophistiquée soit la réponse à un siècle de laisser allée dans le domaine de la culture, des sciences, du progrès au quel des peuples auraient eu le droit. Aujourd'hui j'accuse avec conviction profonde des grands groupes, mais derrière des grosses fortunes d'avoir fomenté, d'avoir crée le terreau pour la naissance et le développement de toutes les formes de violence le plus abjectes que l'on observe depuis le  vol 103 Pan Am, le  World Trade Center, en passant par Atocha, et la triste actualité du moyen orient.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Economie, politique et subvention

Message  Admin le Jeu 18 Sep - 9:29

QUE DIT MADAME JANET YELLEN?

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny 18 septembre 2014

Extrait de sont allocution hier soir voir lien pour vidéo FED en-dessous:

..."Le comité fédéral du marché libre, (The Federal Open Market Committee) FOMC, dans la réunion qui vienne de se terminer, comment à l'habitude, rends publique sa déclaration de politique monétaire. L'approche que le comité souhaite donner sera décrit, sans doute bientôt, alors va devenir convenable la normalisation de la politique monétaire, malgré quoi, cela ne veut pas dire une modification majeur de notre politique. Dans la déclaration de politique générale sont inclus touts les point de vue du FOMC, comment vous pouvez le constater. Voici en détail avant d'en parler du plan de normalisation.

Le FOMC a décidé de réduire le rythme de ses achats d'actifs comment est indique dans la déclaration de politique générale. Également l'orientation des taux de fonds est maintenu car la position es favorable dans le cadre de la politique monétaire. Voici mon avis sur les raisons économiques qui supportent ces actions.

L’objectif primordial du FOMC du maintient de l'emploi à long terme continue de progresser, ces derniers mois les conditions sur le marché de l'emploi ce sont encore améliorée. Malgré quoi récemment le rythme de la croissance de l'emploi soit ralenti. L'augmentation de l'emploi aurait atteint en moyenne plus de 200 000 par mois pendant les trois derniers mois. Le pourcentage du chômage était de 6,1 au mois d’août deux dixièmes plus bas que au mois de juin. D'autres mesures plus amples sur le marché du travail, correspondant à la population U-6 (catégorie qu'engloba la totalité de chômeurs aux USA après U-1 à U-5) ayant montré une amélioration similaire, bien que le taux de participation au marché du travail s’aplatit. La tendance vers une évolution progressive de l'emploi se développe continuellement. Bien que nous n'avons pas atteint le plein emploi. Beaucoup des gens sont encore à la recherche d'un emploi sans résultats. Il reste encore trop d'emploi à temps partiale bien qu'il y ait aussi des gens qui ne sont pas à la recherche d'un emploi qui chercheraient si le marché été beaucoup plus offrant. Il en reste comment le soulignent des indicateurs, un taux de sous-utilisation considérable de la main-d’œuvre.
Le comité continue à chercher par touts ces moyens d'influencer l'économie dans le but d'amélioration continue du marché du travail. Pourtant le PIB réel n'aura augmenté que de 1 % au premier semestre. À cause de facteur temporaires, parmi une baisse importante des exportations. En effet, la consommation interne, (dépenses des ménages et des entreprises) aura augmenté deux fois plus vite que le PIB. Pour le troisième trimestre les indicateurs de dépenses et de production montrent que l'activité redémarre au rythme modéré, rythme modéré auquel le comité s'attend"...

http://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/fomcpresconf20140917.htm
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

La crise mondiale et la France

Message  Admin le Dim 21 Sep - 22:56

La crise mondiale et la France

Il s’avère indispensable avoir un regard impartial, bien distant des clivages politiques, bien distant des idées toutes faites assénés par les médias et une partie non négligeable des représentants sans distinction de idéologie. De couleur politique tout au plus de connivence ou conflit d’intérêt entre moins de 3 % des gens qui se partagent sans difficulté le plus gros de la richesse et du pouvoir comment le signale avec luxe de détail John Christensen.

... " Malgré l’urgence, John Christensen prend son temps. A 53 ans, il sait que le basculement vers un monde gravitant moins autour du triptyque opacité-cupidité-rapacité ne se fera pas du jour au lendemain. Selon les calculs de son réseau, «les centres offshore abritent plus de 11 500 milliards de dollars [plus de 9 000 milliards d’euros, ndlr]. Ce qui fait perdre, chaque année, 250 milliards de dollars de revenus fiscaux aux Etats "…

http://www.liberation.fr/economie/2009/03/13/john-christensen-combattant-infiltre-dans-les-paradis-fiscaux_545733

Qui est en crise ?

" />

Je crois important comparer par la voie des graphiques certains données pour avoir une vision claire de la réalité de l’économie, dans l’espèce comparons l’évolution du PIB de la France et le RU, puisque beaucoup de acolytes de l’ultralibéralisme, font de louanges exagérés de la politique anglaise :

De cette manière nous pouvons comparer d’autres données, pour arriver à la conclusion simple qui veut affirmer que la crise économique affecte d’avantage les banques des pays le plus compromis dans des échanges de plus en plus complexes du genre SWAP, ainsi que d’autres titres et valeurs, sous forme virtuelle.

Nous pouvons donc comparer, le temps hebdomadaire de travail par pays, nous pouvons comparer le CA des entreprises, nous pouvons comparer l’évolution des indices du genre CA40 pour nous rendre compte de la vérité, une vérité bien trop distante du message que des journalistes, des faux politiques tentent d’échafauder sur la véritable cause du malheurs des gens les plus modestes.

" />

Le Royaume Uni  (figure numéro 2) étant un pays dit en pointe du néolibéralisme, en pointe de la déréglementation sur le travail, ne semble " surtout " ne pas évoluer si bien, en tout cas pas mieux que la France ; une France d’après les détracteurs de la protection sociale lourdement handicapé par sont orientation sociale.

" />

Si nous regardons l’évolution de l’indice DOW JONES, sincèrement, il faut arreter de dire que l’économie va mal ! Zut ! l’économie du point de vue des grandes banques d’affaires, continue d’apporter des milliards par contre la vérité que aucun " faux journaliste ", aucun " faux politique " veut voir, n’arrive pas aux oreilles des gens modestes. Le but étant d’agiter la bannière de l’insécurité, le discours de la peur, le discours du chaos, pour se faire voir, se faire valoir, se faire élire comment le sauveur ! Sauveur de quoi ? Sauveur de qui ?

" />



Une élite composé de moins de 3 % des gens sur la terre, une élite de menteurs, se partagent plus de 70 % du fruit du travail tangible, raison pour laquelle, il reste de moins en moins de richesse disponible pour les états à fin de remplir le rôle sociale, le rôle d’équité, le rôle de justice qui est celui des gouvernements équitables, des gouvernement véritables.

Nous pouvons regarder un autre indice USA qui est le NASDAQ qui va corroborer l’évolution semblable à celle du CAC40 ou encore celle du DOW JONES, c’est à dire en évolution favorable, qui est de l’ordre de 114 % en 5 ans.

Comment tenter de parler aussi absurdement, de la situation économique, de l’évolution de la société, comment si l’on allée directe vers un gouffre ?

Quelque soient les chiffres, les indices que nous cherchions à regarder, ils sont toujours en évolution favorable, en  croissance absolue, C’est d’un absurde monumentale se présenter aux médias, en affirmant être capable de changer la situation des gens les plus modestes.

L’hypocrisie de certaines personnes, qui semblent s’ériger en moutons alors qu’ils sont des loups ; me semble avant tout la démonstration claire d’un niveau trop bas de QI, avec un discours vraiment nul, un discours qui cherche avant tout à esquiver le bilan pitoyable d’un mandat dans lequel malgré l’accroissement monumentale de 670 milliards de dette de la France en moins de 2 ans, aucun solution a été apporté aux problèmes profonds de la République.

Qui parmi la majorité des français peu oublier les manifestations contre la réforme forcée des droits à la retraite ? Qui oubliera les 60 milliards accumulé par la réforme de Leonel Jospin, sortis par la politique SARKOZY pour tenter de remplir le gouffre des dépenses ?

Tout cela avec la fameuse loi TEPA, la modification du plafond ISF passé de 790 mille à 1 million 300 sans que la presse aurait beaucoup parlait d’ailleurs.

L’ économie d’une nation est intimement liée à l’économie mondiale, il est ridicule, absurde croire que des mesures locales, d’une nation, ainsi fut ce pays la France, puissent modifier à très court terme, (six mois ou une année), surtout sans pointer du doigt, les véritables causes, des maux de la société. Il est donc fallacieux tout discours d’un homme se voulant tout à coup, le sauveur de la France. Mais tout discours ainsi soit de monsieur Valls, de monsieur Hollande, tant qu’il se garde de  dénoncer les véritables causes des maux de la société reste creuse, reste vide, ainsi que toute idée sous la dénomination fausse de " politique "

" />


Touts les études, les analyses montrent que la recherche de retour sous investissement à très court terme, est non seulement très risqué, mais dommageable à l’extrême pour l’économie réelle.

Si bien le retour sur investissement à 24 heures, à 48 heures étant " très " risqué, apporte des bénéfices de l’ordre de 20 %, 50 % et plus, ce sont ce genre d’activités de spéculation qui sont celles qui fabriquent le matelas idéal des crises financières.

Mais monsieur NICOLAS SARKOZY comment peu-t-il dire autant des âneries, sur la France? Comment si la France été une île isolée du reste du monde? Comment peut-t-il avoir des journalistes, des acolytes, des apôtres de l'imposture!


Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit gramophone
Joigny France le dimanche 21 septembre 2014
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

les chiffres et la réalité

Message  Admin le Dim 21 Sep - 23:22

Regardons quelques chiffres de manière impartiale


La Banque Industrielle et Commerciale de Chine ICBC présente un résultat net de 42,70 milliards de US$

La China Construction Bank Au 1er mai 2014, le chiffre d'affaires était de 121,3 milliards de dollars pour 34,2 milliards de bénéfice

JPMorgan Chase présente un résultat net pour 2014 de 17,3 Milliards d’euros.

HSBC (Hong Kond & Shanghai Banking Corporation) présente un résultat net pour 2012 de 14 milliards d’euros.

Samsung Electronics Co. Ltd présente un résultat net pour le 2ème trimestre 2013 de 5,26 milliards d’euros.

Apple Inc pour l'année 2013 présente 37 milliards de dollars de dollars, deuxième derrière Samsung Electronic.

Microsoft présente un résultat net de 21,863 milliards de dollars pour 2013

The Boeing Company présente un résultat net pour 2012 de 3,9 milliards de dollars

Airbus industries présente un résultat de 1,5 milliards d’euros pour 2013

C'est un extrait d'une de mes publications, (page sur facebook)
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le programme pour 2017

Message  Cogito ergo sum le Jeu 9 Oct - 12:00

Quelques pistes pour un programme présidentiel pour 2017

Dette externe
Croissance
Balance commerciale
Emploi
Rémunération
Culture et éducation
Protection Sociale



La dette externe est d’après les dires de Bruxelles, un phénomène à éradiquer, chacun doit y être d’accord, sauf que le délai pour le faire est un élément clé. Le mécanisme de réduction aussi. La dette serait traduit en bons du trésor à cinq, dix, quinze, et encore des années en plus, de manière à que sont poids passe de l’industrie financière (les sangsues) aux citoyens français.

La croissance n’est pas vraiment un fin en soit, d’ailleurs John Christensen, ou encore Joseph E. Stiglitz, nous rappellent d’une part que chaque fois que se produit dans le monde 100€ de valeur ajoutée, plus de 70€ sont déjà à l’avance réquisitionnés par l’industrie des finances.

Quant à la balance commerciale
, cela exige une pénétration beaucoup plus agressive de la production française dans le reste des pays du monde d’une part, et une politique de ré-industrialisation, de production d’un maximum des produits en France, chose qui n’est pas facile puisque une augmentation de la production entrainera une détérioration de l’environnement, il faut penser à l’agriculture, ses besoins en eau, et aussi ses coûts.

L’emploi est un indicateur de la santé globale d’une nation, le taux d’emploi pour l’équilibre des comptes de la protection sociale doit correspondre à un taux de des-emploi de 5% ; il faut créer de l’emploi, dans des filières difficile de délocaliser, évoluer dans des technologies de pointe, chose qu’implique, mettre touts les efforts dès l’âge de la maternelle, dans l’éducation, pour avoir des élèves d’excellence, le taux de réussite doit excéder le 85% dans touts les niveau de l’éducation, la réussite au bac doit frôler le 98% pour touts, et l’accès à des centres universitaires, centres technologiques doit permettre à 100% des titulaire du bac. L’emploi commence dont par la disposition du personnel formé à des métiers de pointe, à des technologies modernes.

Pour avoir un environnement adapté et compatible avec des niveaux d’éducation dignes il faut des foyers en adéquation, donc des parents, responsables, donc une rémunération permettant l’épanouissement de touts les membres de la famille.

La culture et l’éducation sont les remparts contre le décrochage scolaire, contre l’ignorance, contre l’illettrisme, les arts, doivent être enseignes dès la maternelle, la peinture, la musique, le théâtre, sont des éléments catalyseurs de l’éveille, de la passion, de l’amour des élèves pour l’éducation, le but étant de réduire au stricte minimum l’absentéisme scolaire. Faire de l’éducation un « véritable » ascenseur sociale. Si la France crée des cancres, l’avenir est noir, si la France produit des citoyens armés pour affronter la vie d’adulte la France sera un pays prospère, un pays progressiste.

La protection sociale, sort du déficit si chaque foyer, évolue ver un système du développement humain, professionnel, suffisants pour permettre à chacun de s’auto suffire, reste à la charge, « de ses économies sous forme d’épargne, bien géré » dans une clarté saine des comptes publiques. Le taux de chômage, de nous jours est mécaniquement imposé par l’influence d’une économie mondialisée, c’est alors qu’il s’avère fondamentale de modifier radicalement le fonctionnement bancaire et de crédit à l’intérieur des frontières, avec des pistes d’ordre coopérative donc j’ai abordé déjà le sujet.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny jeudi 9 octobre 2014
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

suite 2 le programme présidentiel pour 2017

Message  Cogito ergo sum le Jeu 9 Oct - 15:19

L’autre manière de réussir en France

Depuis le 4 octobre, puis depuis pas moins d’une dizaine d’années, comment une minorité des français donc le groupe « A prendre ou à débattre », je me pose des questions, sur la gestion judicieuse ou pas des affaires de la France.

Depuis le 4 octobre dans une réunion au numéro 5 rue las cases à Paris, avec la participation d’éminents représentants du gouvernement, de la fonction publique, des élus, et un par terre garni de citoyens, comment moi, sous l’égide de Robert Hue, à la tête du « Mouvement des progressistes », voilà donc qui se profile une idée, en apparence obscure, informe, mais de plus en plus claire.

Cette idée, attenant au souhait de progrès des citoyens, est inhérente à touts les français, mais se heurte à des obstacles typiques dans la conscience du citoyen.

La motivation

L’action nécessaire pour inverser le cours de l’histoire, reste assujettit à la volonté ou non de chacun de s’impliquer, cela étant, le degré d’implication, ne doit pas être rédhibitoire pour chacun plus que d’être un simple électeur.

Bien entendu qu’il y a le phénomène d’hégémonie, instauré par tradition presque avec la dimension d’un tabou. Mais au-delà nous sommes encadrés par des mœurs,(1) sorte des lois d’usage, qui mécaniquement vont attribuer le rôle à chacun.

Hors un tel procès ne tienne pas nullement compte de la qualité du travail, mais de variables du genre clientélisme et assimilés

Au but, nous avons 9 citoyens sur 10 prêtes à se rouer avec véhémence contre la moindre erreur d’un leader, sans « jamais » vouloir tenter d’y participer activement dans la gestion de la chose publique. C’est ce manque de volonté aberrant qui prédomine dans société.

La modernisation et le chemin de la dette externe

La seule idée du nouveau, effraye, car l’humain par nature a peur de l’inconnu caché dans ce qu’est nouveau. Je viens de partager un tableau sur un réseau connu "facebook", avec un comparatif très cocasse entre l’exécutif français et allemand, le nombre de membres du gouvernement, nombre de fonctionnaires de très haut niveau, nombre de véhicules, manière de se déplacer…

Voilà des changements qui peuvent faire économiser puisque la gestion à très haut niveau en France couterait d’après le tableau 113 millions tandis que celle de l’Allemagne arrive à 36,4 millions. Avec 1/3 l'Allemagne fait mieux!

Le déficit de la France par année est de 100 Md€ le déficit de la sécurité sociale serait de 13 Md€ c’est-à-dire 13% du déficit de la France

Pourtant à droite et gauche, s’instaure le discours de réduction des dépenses de la sécurité sociale, alors qu’il y a trois ou quatre années, les dépenses de la SECU représentaient plus de 20% du déficit globale.

Je me demande alors, pour quoi cette engouement soudain, cet acharnement, sans chercher à réduire ailleurs où le déficit et de 87%?

Une idée de capitalisation et redistribution de la dette, sachant que les japonais, détiennent presque 100% de leur dette et que cela leur rends moins dépendants des marchés financiers. (voir un graphique ci-dessous)

" />


La fonction publique


Que ce soit clair, puisque j’écris quelques lignes sur le besoin coercitif et impérieux de moderniser la fonction publique, tout en mettant en place une politique de pédagogie, formation et implémentation de nouveaux outils, de manière à réduire sans à-coups le personnel exclusivement dédié au traitement de l’information. (data). Tout en modernisant le rôle du citoyen, c’est-à-dire, qu’il faut ajouter des méthodes d’automatisation de la gestion, via donc (j’avais fait allusion à l’incrémentation massive du code barre au similaires, la modernisation de la carte vital entre autres)

Au but la charge de travail pour les fonctionnaires, se réduit, et ainsi il s’avère facile d’accepter les départs en retraite sans remplacement.

Les prestations sociales

La discussion sur le montant et le nombre de bénéficiaires des allocations, ne doit pas pour autant être tabou. Mais alors il faut augmenter la formation professionnelle à des niveau qui vont permettre à des personnes d’âge avancé de changer de métier, de préférence pour des métier voulus et sans perte de pouvoir d’achat.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny jeudi 9 octobre 2014

(1) A la lecture de nombre d’écrits sur le comportement, donc Piaget, Freud, Watson, Pablov, Skinner, Maslow, Chomsky, dans une liste non exhaustive, nous savons que le milieu socioprofessionnel, a une incidence majeur, dans la formation et la réussite des citoyens.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour quoi augmente le chômage?

Message  Cogito ergo sum le Ven 17 Oct - 21:02

POURQUOI AUGMENTE LE CHÔMAGE

Je rabâche la même rengaine, sur un phénomène, vu en graphique par la disparition du rôle sociale (redistribution du fruit du travail créateur de la valeur ajouté, SEULE VÉRITABLE RICHESSE TANGIBLE) du travail, lorsque diminue le revenu du travail et augmente la spéculation financière (enrichissement vertigineux par l'achat et vente des marchandises, sans autre modification que les seconds entre deux transactions), graphique du professeur en économie THOMAS PIKETTY contenu dans sont livre "Le capitale au XXI siècle"

" />
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Au ministre de l'économie monsieur Macron

Message  Cogito ergo sum le Ven 17 Oct - 21:46

Pour quoi augmente le chômage

Message au ministre d'économie monsieur Emmanuel Macron
Joigny vendredi 17 octobre 2014

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ ouvrier, syndical et progressiste, immigré colombien.



Il y a trop de travaux scientifique, très bien argumentés, il y a trop de moyens pour constater les causes réelles de la misère et du chômage en France :

1°  le réalisateur Erwin Wagenhofer avec Let's Make Money présente un excellent travail disponiblie gratuitement dans les réseaux comment Youtube et Dailymotion.

2° Dans le même thème nous avons Zadig Production, France Télévision, la RTBF et de la RTS sous le titre  " La city ou les finances en eaux troubles ".

3° L’excellent libre du professeur et chercheur au EHESS, THOMAS PIKETTY intitulé " Le capital au XXIe siècle "

4° Suivis d’une abondante littérature, de journalistes d’investigation en France, de personnes ayant eut contacte direct avec l’industrie des finances, tel que Edouard Tétreau, ou encore John Christensen, et même le prix Nobel d’économie 2001 Joseph E. Stiglitz dans une liste non exhaustive.

J’ai humblement envie d’informer sur des faits très graves, sur lesquels sans doute les classes populaires, pour des raisons hors sujet, ne s’intéressent pas :

http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534

http://actualite.forumpro.fr/t60p120-economie-politique-et-subvention#1543

Par chance d’après les visites, il semble bien que mes humbles moyens trouvent l’écho parmi les gens, vu le nombre de visites constatés :

Le chômage est une conséquence accessoire de la spéculation financière, et les représentants par leur langue de bois font tout pour éviter de traiter les vraies sujets, pour s’attaquer aux vraies causes de la misère.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

mot d'un ignare à Ivan Rioufol

Message  Cogito ergo sum le Lun 20 Oct - 0:49

TEXTE EN ESPAGNOL ET EN FRANÇAIS

(IN SPANISH)

Veamos las cosas en claro señor Ivan Rioufol

He escuchado algunos (periodistas) pregoneros y acolitos de SARKOZY de la talla de Ivan Rioufol, calificar la señora Martine Aubry  de persona nefasta a la politica francesa.

Señor Ivan Rioufol intenta expresarse como si el tuviera profundos conocimientos en economia politica.

Defensa de la imparcialidad

Intentaré ir más haya del simple ataque con palabras a una persona, convencida de ser de derecha y que denigra del Partido Socialista.

Las diferencias

Desde hace siglos, dos grandes escuelas del pensamiento habrán logrado destacarse y diferenciase. De un lado la derecha o el conservatismo al apuesto encontramos la izquierda o el altruismo.

Uno de los más remarcables representantes del conservatismo o la derecha del punto de vista filosofico es Thomas Malthus, que significa por la derecha lo que significa por la filosofia de izquierda Karl Marx;

Pero podriamos oponer otros personajes y expresiones como aquella monumental que es fundadora de la derecha y es dicha por Vincente Gournay  "dejemos que ocurra" (laissez faire) frenta a la cual podríamos prensentar Jean Bodin y su frase "Hay tanta riqueza como hombres" (il y a de la richesse que d"hommes)

Concisión

De un lado tenemos la ideología fundada sin ningún complejo sobre al voluntad de dejar la gente libre de hacer su voluntad, donde el estado tiene poco o nada que hacer, con poco o ningún derecho de imponer reglas con tendencia a influenciar las relaciones de producción.

De otra parte podríamos encontrar fundada sobre la presencia del estado para arbitrar las relaciones de producción. Una ideología que cree que hay gente menos fuerte que merecen tantos derechos a la vida que los más poderosos. Ideología que promueve la presencia del estado para imponer el equilibrio y la armonía social vía las normas.

Uno de los errores mayores de Alan Greenspan  fue creer que los bancos dedicados a la especulacion financiera podían  vivir y auto regularse, bajo la idea ingenua de los principios expuestos por ejemplo por J, M. Keynes, o aún A. Smith, este ultimo incluso habla de "la mano invisible"

Un otro ilustre ciudadano de los USA, profesor de universidad y premio Nobel de economía 2001, es decir Jose Eugenio Stiglitz, nos previene, nos informa que el modelo económico americano esta podrido.

Entonces a quien creer, quien escuchar?

Luego de mucha lectura, con una bibliografía relativamente grande, he afirmado, no mi posición,  no algo como el proselitismo, pero si argumentos que deberían aprovechar al ciudadano lambda con el fin de descubrir quien de la derecha o de la izquierda tiene razón, Sabiendo que el actual gobierno de Francia conduce una política de derecha a pesar de haber sido elegido por el pueblo en mayoría de izquierda.


(IN FRENCH)

Voyons les choses en face monsieur Ivan Rioufol

J’entends certains publicistes acolytes du Sarkozysme de la taille d’Ivan Rioufol, qualifier madame Martine Aubry de personne néfaste à la vie publique française.

Monsieur Ivan Rioufol tente de s’exprimer comment s’il avait des profondes connaissances en économie.

Plaidoyer de l’impartialité

Je vais tenter loin d’un simple attaque aux mots d’une personne, acquise à la droite qui dénigre du Parti Socialiste.

Les différences

Depuis des siècles, deux grandes écoles de la pensée auraient réussi à se différencier. D’une partie la Droite ou conservatisme et de l’autre côté la gauche ou idéologie de l’altruisme.

Un des plus remarquables représentants de la droite du point de vue philosophique est Thomas Malthus, qui est à la droite ce qu’est à la gauche Karl Marx.

Mais nous pouvons opposer encore l’expression monumental de Vincent de Gournay, un des fondements mêmes du capitalisme " laissez faire ", face à qui nous pourrions présenter Jean Bodin avec sa phrase " il n’y a de richesse que d’hommes "

Concision

D’un côté nous avons l’idéologie qui prône sans la moindre rétention qu’il faut laisser les gens se défendre, que l’état aurait peu ou pas de place, peu ou pas des droits à réglementer, à tenter de influencer les relations de production.

D’autre côté nous pouvons trouver une idéologie qui prône la présence des états pour arbitraire les relations de production. Une idéologie qui croît qu’il y a des gens faibles, avec autant des droits à la vie que les plus puissants. Une idéologie qui prône la présence de l’état pour imposer l’équilibre   et l’harmonie sociale par le biais des normes.

Un des erreurs majeurs d’Alan Greenspan a été de croire que les banques d’affaires pouvaient justement coexister, et s’auto contrôler, tout en tenant compte des principes de J. M. Keynes, ou de A. Smith, ce dernier d’ailleurs nous avait parlait de " la main invisible ".

Un autre illustre professeur des grandes universités des USA, prix Noble d’économie, je parle de Joseph E. Stiglitz, nous met pourtant en garde, nous informe que le modèle USA est périmé.

Mais alors qui croire qui écouter ?

Depuis nombre de lectures, avec une bibliographie relativement croissante, j’ai déjà affirmé non pas ma position, non pas du prosélytisme, mais des arguments qui doivent être mise à profit pour le citoyen lambda à fin de trouver qui de la droite ou la gauche à raison, sachant que l’actuel gouvernement mène une politique de droite alors qu’il a été élu par une base majoritairement à gauche :

http://actualite.forumpro.fr/t60p120-economie-politique-et-subvention#1567

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny dimanche 19 octobre 2014
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

POURQUOI LA POLITIQUE VALLS NE VA PAS RÉUSSIR

Message  Cogito ergo sum le Dim 26 Oct - 14:45

POURQUOI LA POLITIQUE VALLS NE VA PAS RÉUSSIR

TEPA VRS CICE

C'est très simple!

Lorsque la France se trouvé dans des circonstances moins mauvaises, Le gouvernement SARKOZY a sortie non pas 50 MDS € ( 30 MDs € des fonds de retraite épargnés par décision de Lionel Jospin plus 110 MDs € de crédit = 140 MDs €) presque trois fois plus.

Sans oublier que c'est en réalité un plan sur trois ans déjà, et d'après déjà des résultats, ce sont les grosses structures comment ELF ou TOTAL, qui vont grâce à leurs juristes, contourner la fiscalité de manière a récupérer un maximum d'argent, sans qu'il soit possible au but, aucune critique, et moins encore créer de l'emploi.

Soyons pas ridicules

La situation de 2010 est moins difficile que maintenant 2014!

La somme mise pour le Crédit impôt Compétitivité est 1/3 de la somme de 2010

C'est presque une certitude; les résultats seront CATASTROPHIQUES surtout en matière de suffrage. Pas besoin d'un niveau trop haut d'études! Pas besoin d'avoir soirti de l'ENA ou HEC pour comprendre, me semble bien!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

à quoi peu servir un smartphone?

Message  Cogito ergo sum le Dim 26 Oct - 15:05

Un smartphone sert aussi à s'exprimer

En plus de permettre à 9 citoyens sur 10 de téléphoner; à 7 personnes sur 10 à occuper leur temps de désœuvrement, voilà ce qu'il m'arrive de faire, lorsque, smartphone en main, je me trouve donc sans pc pour écrire, pendant des jours de congés, mon temps de loisir quoi, (il faut savoir que ma langue maternelle est l'espagnol et que je ne sais pas m'exprimer trop bien en français, puis surtout je me considère nul, lorsque disposant de rudiments de dactylographie, je me trouve pénalisé à écrire avec un doigt dans un minuscule écran de téléphone portable).

Un procès

La construction d'une structure idéologique solide, prend de l'empereur à condition de rassembler le plus large électorat. De nous jours bon nombre de personnes au potentiel géant en tant que suffragants, déambulent par millions leur téléphone en main, la plus part du temps.

Isolation intellectuelle

En France ce sont 30 millions d'électeurs qui composent le corps électorale, il s'avère donc indispensable pour qui conque souhaite se faire une place digne dans le très fermé cercle des candidats au deuxième tour de la présidentielle, de présenter un programme pouvant atteindre la conscience des joeurs CANDY CRUCH SAGA.

Diversité

Grosse difficulté que de trouver le programme électorale pouvant rassembler une si dispersé, une si hétéroclite diversité d'individus. Une certitude qui réduit le terrain de recherche; les mesures doivent être axées sur l'agent, le pouvoir d'achat, l'épanouissement des ménages, et de préférence les plus modestes.

L'évolution du salaire

Les chiffres INSEE sur l'évolution du salaire touts déciles confondus, dans les derniers 5 années permet d'affirmer que c'est surtout les plus haut déciles qui sont touchés dans une réduction significative du salaire. Ainsi soit contradictoire parmi des milliers de salariés au revenu annuel de 30 à 40 mille euros annuels se trouvent des électeurs ayant le plus été touchés par la réduction du pouvoir d'achat.

Un programme prosélytiste sincère

Dans une France qui dépense deux fois les bénéfices de la première banque d'affaires au monde (banque chinoise, le déficit français 2013 est de 93 MD€) Il est impossible négliger l'évasion fiscale qui tourne au tour de 100 milliards par année. Alors il est possible et raisonnable une prévision de récupération de 50% de cette somme taxée à 30% devrait combler le déficit de la protection sociale.

Emploi

Il devienne une obligation pour atteindre l'équilibre sociale et la croissance. transposer des mesures ayant garanti dans des circonstances semblables, le démarrage de la croissance : la politique de protection sociale mise en place par Roosevelt en 1933 ou encore à la sortie de la deuxième guerre mondiale, la résistance française, alors que les finances publiques devaient se trouver au plus bas. Tout simplement parce que la consommation des ménages, reste (49% des recettes de Bercy viennent de la TVA), augmenter le pouvoir d'achat est historiquement plus favorable qu'une politique favorable aux investissements car la loi TEPA supporté par 75 milliards par année, dans une période moins difficile pourtant, n'a pas endigué la monté du chômage.

Ce sont en tout 670 milliards que le gouvernement SARKOZY aura misé par influence du lobby et l'idéologie sans véritable résultat favorable.

Soyons sérieux et prenons le chemin politique claire et précis vis à vis d'un électorat réticent et méfiant. (par Nestor Ramirez Jimenez dit gramophone le lundi 6 octobre 2014, à Conflants Saint Honorine)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démocratie en danger

Message  Cogito ergo sum le Lun 27 Oct - 6:39

La politique et le danger

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny dimanche 26 octobre 2014


Introduction

Les nouvelles générations ne reçoivent pas une éducation digne du nom alors voilà que les jeunes déboussolés font le clown.

L’histoire aussi loin dans le temps que le temps où l’homme commence à marcher ; exige sa connaissance, pour celles et ceux qui voudraient embraser la politique en tant que activité principale.

Les guerres, les génocides, les attentats terroristes, jusqu’à plus petit larcin sont une ensemble inaliénable de symptômes de la santé de la société.

La cupidité progresse vertigineusement à tel point qu’elle met en péril de plus en plus des concepts tel que démocratie et république.

Les nouvelles génération et leur opinion


Il est absurde, c’est manquer d’intelligence que d’ignorer, voir oublier les souhaits, les aspirations, les expectatives des quinze à vingt-cinq ans. L’éducation est une clé de la réussite et du progrès d’une république ; c’est un des pilier du progrès, sous l’apparence d’investissement pas vraiment rentable. (l’investissement du gouvernement dans l’éducation n’est pas en harmonie avec l’évolution de la notion d’investissement).

Les nouvelles générations tombent trop facilement dans les mailles du filet de courants à idéologiques pas vraiment républicains. Voilà que la notion république enferme du point de vue historique et grammaticale trop de notions que seul par le biais de l’éducation peuvent être appris.

Si l’amour de la république se perd de nous jours, nous aurions tendance à accuser ceux et celles qu’auraient habilement remplacé la monarchie depuis 1789 d’être ceux qu’auraient fourvoyé les vraies valeur.

C’est une accusation simpliste, au risque de surprendre le lecteur, c’est la société entière, nous ! Vous ! Qui par la voie du suffrage universel avons légitimé l’action sournoise de mythomanes déguisés en politiques, mais c’est gens là, ne pourraient pas être les seuls responsables.

Les nouvelles générations, auraient forgé une opinion trop à la légère, en tout cas sans avoir creusé au-delà de leur lorgnette. J’aurais peu prendre des gants ? Non ! Si j’ai des arguments solides, des raisons inébranlables pour plaider à ma faveur. La première arme est l’accusation non pas exonérant des politiciens véreux, avec ceux des députés et sénateurs corrompus, ni moins encore exonérant le citoyen lambda, le quidam, c’est-à-dire touts et chacun d’entre nous.

La société pousse les nouvelles générations

Nous avons une jeunesse débousolée

Les jeunes gens sont poussés avec violence, par la cupidité et l’arrogance des élites, par l’indifférence des représentants légitimés par le suffrage, mais beaucoup plus par le comportement de l’industrie de la financière.

Parce que l’industrie des sangsues de la finance, aura arrivé à tel progrès dans la spéculation, que le marché mondiale des biens et services représente de nous jours moins d’un tiers du volume mondiale de l’économie.

Par l’exemple, la seule consommation des cinq principaux pays au monde en pétrole (USA, Chine, Japon, Inde et Arabie Saoudite, quelques 39 millions de barils par jour) en mains de l’industrie financière peu par la voie de la spéculation apporter au bas mot 60 milliards de dollars par année avec seul 5 % , hors nous savons que les investissements sur cette matière rapportent beaucoup plus ! surtout sans aucune modification dans las caractéristiques physiques des matières. SANS LA MOINDRE MODIFICATION DE LA VALEUR AJOUTE.

La cupidité des gourou de la finance, fini par laisser moins de 30€ sur 100€ produits pour partager entre le fisc et la société, c’est-à-cire que dedans il y a le salaire. Voilà une des raison principales des crises et du chômage.

La raison principale qui pousse les jeunes gens, soit à aller risquer leur vies, dans des guerres ridicules ailleurs, soit à aller représenter des intérêts obscures et extrémistes, soit à faire le ridicule dans des paris absurdes maculés de violence.

Les nouvelles générations, nous le constatons donc, évoluent sans véritable motivation ; encore un symptôme vous trouvez dans l’industrie florissante du travail temporaire,  où les leaders font un chiffre d’affaires annuelle qui se compte en milliards d’euros par an. Pour quoi ? Parce que le système financiers rends de plus en plus incertain le future de toutes les formes de production de biens et des services. La visibilité des marchés aura ainsi disparu ! Il est impossible de produire sur la base de calculs d’une consommation de plus en plus érodée ! Des salaires, des retraites, où le pouvoir d’achat est réduit par cette insolente propension de l’industrie financière à spéculer grâce à la connivence ou collision avérée entre ceux qui produisent les normes, la législation et ceux par le lobby réussissent à finir favorisés : la fiscalité sur les finances reste ridicule vis à vis de la fiscalité sur toutes les formes de production de biens et de services.

La guerre pour le pouvoir et l’ignorance des faibles

S’il y a des affrontements, des guerres, des génocides, la raison principal est la lutte pour le pouvoir à chaque fois ce sont les gens modestes qui payent le plus lourd tribut, par leur vie, par leur sang. C’est sans doute du à la facilité avec laquelle est manipulé la conscience populaire.

Tout en faisant s’entre tuer les plus pauvres d’entre nous, les élites se tiennent suffisamment à l’écart de tout type d’affrontement, planqués et au but des comptes solidaires entre eux !

En bas nous les béotiens, les ignares, les crève la faim, nous avons pour habitude croire à toutes les mensonges, concoctés surtout pendant l’époque proche du suffrage. Nous les classes populaires, nous sommes promptes à canarder sans crier gare au premier d’entre nous qu’aura la malheur de s’exprimer, nous les gens modestes, sommes trop individualistes, trop indifférents pour qu’il soit possible que nous puisions un jour nous rassembler ! Pourtant il va falloir !

Sans cela, nous pouvons constater  beaucoup de similitudes avec l’après 1929, c’est-à-dire une poussé stridente de l’extrême droite. Avec bien entendu, les conséquences que tout le monde connais, c’est-à-dire les événements connus entre 1940 et 1944.

Démocratie, république et les partis politique
s

En corollaire des lignes ci-dessus, nous sommes face à des courants naissants, qui réussissent sans grande difficulté à endoctriner une jeunesse, pour l’occasion au discernement frêle ; mais depuis une bonne dizaine d’années je ne cesse pas de tenter de faire sonner l’alarme, sur cette atteinte sournoise et violente aux fondements mêmes de la démocratie et la république.

Atteinte violente parce que l’essence même de la république parce dans la définition de république se trouve intrinsèque le respect de la constitution !

Atteinte violente et sournoise parce que dans la définition étymologique de démocratie nous avons la présence de la souveraineté et le respect en priorité des intérêts des majorités, bien loin de ce que devienne en réalité la dictature du " néo-malthusianisme " en détriment des grandes majorités, en détriment de la véritable " liberté, égalité et la fraternité ".

Les partis politiques traditionnels, sont ici pointés du doigt chaque fois que ceux qui seraient sensés légiférer, ceux qui devraient avoir une conduite exemplaire, se trouvent être pour certains en réalité syndiqués de litiges, se trouvent être impliqués dans des affaires judiciaires ; que pourraient alors avoir comment exemple à suivre les 8 à 16 ans dans des barres de HLM ? Qui suivre ? Les plus grand qui réussissent à rouler en voiture allemande, sans avoir eut autre chose comment diplôme qu’un  ou plusieurs passage par la casse prison ? Ou les autres, qui peut-être par le biais de leur influence et leur maîtrise des lois éviterons à jamais passer par la prison ? Les médias se font une joie magistrale de mettre les uns ou les autres dans le même sac ! L’opinion publique ne se forme pas sur les faits, et la réalité ! L’opinion publique se construit par le bouche à oreille, par l’influence des médias, de la télévision généraliste.

Il est indéniable, chaque citoyen sur 65 ou 70 millions qui compte la France, aura une idée, une vision sur l’état et sont fonctionnement ; sans que celle-ci soit nécessairement en adéquation avec ce qui aura pris pas moins de trois siècles, pour prendre la forme qu’elle a de nous jours, c’est-à-dire celle de LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, qui doit garantir des mots galvaudés, traités à toutes les sauces, " liberté, égalité et fraternité ". A la lecture de " La République " de Platon, sans doute conviendrait une lecture approfondie de " La constitution ", parmi bien de documents officiels. Malgré quoi, il est certainement possible de parler de " démocratie participative ", au lieu de notre démocratie actuelle. Pour le réussir, il faut que des âmes volontaires, des esprits progressistes, aillent la véritable envie de produire ENSEMBLE une alternative qui donne envie au suffragant de base de voter ! Sachant que l’actuel gouvernement s’efforce a tout faire pour faire progresser le Bleu Marine avec la participation active et volontaire des médias généralistes qui font tout pour éviter de parler des bonnes actions, mais assènent l’opinion avec tout sujet nuisible et rabâchent la même rengaine au quotidien, de manière à des-crédibiliser un gouvernement qui a déjà du mal à produire des résultats tangibles.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Economie et langage prosaïque

Message  Cogito ergo sum le Dim 2 Nov - 14:13

(Spanish)La Reserva Federal de los Estados Unidos y la verdad

(French) QUAND LA BANQUE CENTRALE DES USA DIT LA VÉRITÉ

Un langage prosaïque, voir tout en bas quelques tentatives de pédagogie
Sorry because I don't speak very well in French.

(Spanish)La FED nos muestra que la concentración de riquezas es un hecho
(Frech) La FED nous souligne le fait noir sur blanc, concentration de richesses!

ORIGINAL TEXT OF HOMEPAGE

..."Between 2010 and 2013, mean (overall average) family income rose 4 percent in real terms, but median income fell 5 percent, consistent with increasing income concentration during this period"...

Traducion al español

..."El ingreso medio (promedio general) de los hogares aumentó de 4%  pero el ingreso promedio cayó de 5% en repercusión frente al aumento de la concentración del ingreso durante el mismo periodo"...

(sp)Para ello usted puede leer textual en una pagina PDF bajo el titulo
(fr) Si vous voulez traduire le texte original vous pouvez faire un clic sur le lien ici-dessous

Summary Results

the link, un ligado, un lien:

Changes in U.S. Family Finances from 2010 to 2013: Evidence from the Survey of Consumer Finances (PDF)

http://www.federalreserve.gov/econresdata/scf/scfindex.htm

 Langage prosaïque

Pour donner une idée tangible de la réalité

Alors qu'en 2012 la première banque d'affaires fait un chiffre de 42 milliards de dollars
par exemple Airbus Industries fait 1,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Vous pouvez comparer le CA de grandes industries comment APPEL, BOEING, producteurs de de biens tangibles, avec les cinq plus grandes banques du monde, vous allez en plus trouver que les deux premières se trouvent en Chine.

Comment interpréter cela?

Monsieur John Christensen (1), dit que si 7% de l'argent blanchi par les paradis fiscaux était taxé à 30%; il aurait de quoi combattre et supprimer toute la misère au monde. Cela ne me dit rien à moi lorsque je touche le RMI! C'est vraie!

Lorsque l'économiste et rédactrice de la revue BILAN Miret Saki  (2)  (Suisse) affirme que pour 100€ de production dans le monde, 70€ réussissent à être capté de manière pernicieuse par l'industrie des finance! Nous petits ouvriers, nous petits chômeurs, nous devons comprendre alors pour quoi notre pouvoir d'achat se réduit, et pas que pour notre niveau.

L'INSEE, dispose des informations, certes parfois brutes, (nous avec un tableur, et un tout petit peu de temps pouvons lire et analyser les données) dans le lien vous pouvez trouver l'évolution du salaire des dix déciles en France pendant les cinq derniers années! (3) Devinez quoi? Ce sont les gens qu'ont le plus grand revenu qui perdent le plus en pouvoir d'achat:

http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534

Il est vraie que nous (je suis un ouvrier, immigré, illettré, et de surcroît syndicalisé) les gens modestes, les pauvres, les chômeurs, n’avons  pas toujours le moyen de digérer intellectuellement parlant, malgré quoi je soumet a votre connaissance des information, absolument avec leur sources, de manière a vous permettre de constater la véracité des informations.

Pour quoi savoir tout cela ?

Pour pouvoir exiger une rémunération en adéquation avec la réalité, réalité mondialisée bien sur.


Pour pouvoir tenter de convaincre certains cadres, certains patrons, que le système actuel est nécessairement périmé !

Mais une telle affirmation sans arguments est nulle, sauf que c’est un prix Noble d’économie 2001 Joseph E. Stiglitz qui à travers plusieurs de ses livres, nous le dit, et voici que votre serviteur, tente par touts les moyens, (très faibles moyens) de rabâcher la même rengaine, de vous dire de manière sûrement maladroite, de sonner l’alarme sur la réalité, qui personne semble assimiler, c’est à dire, les risques de notre société, si d’aventure nous ne cherchons pas à nous rassembler dans un mouvement INDISPENSABLE, un mouvement PROGRESSISTE, pour mettre en place des méthodes pour contrer avec leur propres armes, l’argent (4)  voir les propositions que j’ai déjà fait dans les blogs


Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (gramophone)
Joigny le 2 novembre 2014 à 14:18


(1) http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news
(2) Miret Zaki http://www.bilan.ch/blogs/myretzaki
(3) http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534
(4) http://actualite.forumpro.fr/t60p75-economie-politique-et-subvention#1247
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Economie, politique et subvention

Message  Cogito ergo sum le Dim 2 Nov - 18:42

SANS LANGUE DE BOIS

Élucubrations d'un illustre ignare


Nous avons déjà un ministre d'économie, acquit à la cause de l'industrie financière.

Mais soyons raisonnables:

..."Une hirondelle ne fait pas le printemps"...


Pour dire qu'un individu isolé, (moi) ne risque pas de s'attirer les faveurs des masses, du peuple; face à tout un système. Hélas!

Sauf que, le volume de preuves, des raisons, de fondement, qui plaident ensemble dans mon sens est monumental.

Je sens que je prêche dans le désert, aujourd'hui, (mon loisir étant d'aller visiter des sites du genre OCDE, INSEE, FED) j'ai trouvé encore une phrase; devinez où? dans le site internet de la FED!

Cette phrase est tout à fait en ligne avec les prédicats des gens tenus pour spécialistes "sincères" de l'économie politique (Miret Zaki, Thomas Piketty, Etienne Chourd, ou encore Joseph E. Stiglitz, pour la liste non exhaustive des contemporains)

Elle dit quoi cette phrase ?

..."Between 2010 and 2013, mean (overall average) family income rose 4 percent in real terms, but median income fell 5 percent, consistent with increasing income concentration during this period"...

Source : site officiel de la FED

Summary Results

the link, un ligado, un lien:

Changes in U.S. Family Finances from 2010 to 2013: Evidence from the Survey of Consumer Finances (PDF)

http://www.federalreserve.gov/econresdata/scf/scfindex.htm

Monsieur John Christensen affirme que 7 % de l’argent detourné via l’évasion fiscale dans les paradis fiscaux, taxé à 30 % suffirait pour supprimer la misère dans le monde.

Madame Miret Saki affirme que pour 200€ de production tangible au monde 800€ circulent dans le système financière en capital virtuel.

Joseph E. Stiglitz (comment j’ai déjà souligné) dans un de ces livres intitulé  LE TRIOMPHE DE LA CUPIDITÉ affirme " que le modèle économique américain n’est plus crédible, et que c’est tant mieux, si les gens, se rendent compte et finissent pour chercher les raisons "

Vous pouvez tout faire, tout chercher, je crois que au but nous serions dans l’obligation d’admettre qu’il faut analyser, diagnostiquer, et mettre en place un procès qui modifie sévèrement la distribution du fruit du travail.

La seule solution

Si nous tenons compte de 1973 (morte de Allende, avec la participation des services secrets des USA, 1963 mort du président Jhon F. Kenedy, et si vous regardes les milliers d’inconnus tués pour avoir eut envie de justice sociale, d’égalité, dans différents pays du monde, vous pouvez vite comprendre qu’il faut faire usage des armes spécifiques, dans l’espèce l’argent. Je fini par croire à une possible alternative, sans la nécessité de verser " une seule goûte de sang " prenez le temps de lire, le contenu et je vous en prie, appelez-moi cuistre, absurde ou pédant au but ! :

http://actualite.forumpro.fr/t60p75-economie-politique-et-subvention#1247
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CAUSES DES MAUX DE LA SOCIÉTÉ

Message  Cogito ergo sum le Mar 4 Nov - 17:39

INVITATION A L'ANALYSE DES SYMPTÔMES DES MAUX DE LA SOCIÉTÉ

Préambule

Avec ou sans moi, la vie continue, rien que le temps, progresse immuable ; avec, à chaque seconds la terre entière et dans sont sein, parmi tant de espèces qui sont sacrifiés par la cupidité en partie de la espèce humaine, les gens, oui vous et moi.

Oui tout évolue, tout change, les physiciens, nous font des démonstrations via des formules, nous sommes sensés accréditer au mot progrès toutes les sortes d'évolution !

Hors il y a une évolution culturelle des gens.

Ce sont des changements, qui s'opèrent au pas forcé, bon-grès malgré, c'est cela le progrès !

Inutile de dire que cette évolution est favorable ! Inutile d'affirmer qu'il y a des gens "très" satisfaits du progrès. Car oui il y a des gens favorisés par le progrès par contre dans mon billet précédent j'ai dissocié volontairement les mots.

Hélas nous ne pouvons pas tout juste par les mots changer le monde

Hélas nous ne pouvons pas affirmer que le "progrès sociale" arrive demain, ou dans un mois, ou dans un mandat présidentielle !

Sauf si !

Sauf si se forme un courant très fort des gens motivés par une seule raison. Un tel courant peu et doit être porteur d’espoir ! Un tel projet est comment en 1789 possible, un tel souhait comment en 1968 peu devenir une réalité !

C'est-à-dire que l'histoire est toujours là, pour enseigner de quoi un peuple est capable, de quoi les gens modestes, une fois conscients, sont capables !

Je cherche, depuis plus de dix années, par touts les moyens

D'une manière maladroite, avec les mots d'un illettré, d'un ignare, d'un immigré, je tente de faire prendre conscience au lecteur de la réalité.

Je du lire, pendant des années, des auteurs, pas des romans, pas des revus sensationnalistes, pas des lauréat annuels Goncourt, Renaudot, non j'ai du lire Adam Smith, Jean Bodin, Thomas Malthus, Thomas Piketty, et j'arrête là parce je vais me faire traiter de cuistre, de prétentieux !

Hélas, plus j'ai avançai dans ma quette de réponses, plus se creusée ou profilé une idée.

C'est monsieur Hermann Scheer qui finit par résumer ce que j'avais tant du mal, au fait, à exprimer, pour crainte d'essuyer les moqueries :


..."Tant que les gens les plus concernés, ne se rendrons pas compte qu'il faut s'unir pour se défendre, l'industrie financière aura des belles années devant elle"….


C'est madame Miret Saki qu'affirme que nous sommes en guerre, puisqu'il y a trente millions de mort chaque année ! Et l'arme est l'argent !

C'est monsieur Joseph E. Stiglitz qui affirme que le modèle américain d'économie est incapable de garantir "le progrès sociale" et il ajoute, c'est peut-être tant mieux, si les gens s’éveillent et optent pour chercher un autre modèle

C'est Monsieur Thomas Piketti qui nous rappelle que la distribution des richesses ne change pas depuis les siècles, et que cette distribution injuste risque de continuer.

Puis je fini par penser qu'il faut changer qu'il faut prendre leurs armes, lesquelles ? L'argent, ABSURDE ! C'EST FOU !

Non je crois que les classes populaires en fondant des coopératives, coopératives de travailleurs, qui vont faire du crédit à la consommation, à des taux favorables, coopératives qui vont offrir des services d'assurances, à des prix raisonnables, coopératives qui vont dans une idée PROGRESSISTE, grandir sous la loi 1901.

C'est la seule manière à mon sens plausible pour faire face à la nébuleuse des sangsues de la finance ; car où que je cherche, je fini pour conclure comment monsieur John Cristensen, que le système financière est à la source de touts les maux de la société ; mais sachant d'avance qu'il y aura des gens qui vont me prendre pour un fou alors je laisse des liens que seul ceux et celles qui voudrons vraiment savoir la vérité aurons le courage de visiter, malheureusement le premier pointe sur un vidéo du réalisateur Erwin Wagenhofer au titre Let's Make Money. Un film de plus d'une heure et demi. Juste bon pour décourager des quidams comment moi, car à l'origine je l'admets sans peine, je suis un immigré colombien, un illettré aux yeux du citoyen moyen ! Puis au desert j'ajoute encore un document produit avec la participation de LCP Public Sénat sous le titre évocateur de "La city ou les finances en eaux troubles" qui dure presque trois quarts d'heure. J'ai ne cesse de remercier mon grand ami Franck Moreau qui m'a fait le cadeau du dvd du film d'Erwin Wagenhofer.

Un extrait de "Let's make money" dans la home-page d'un de mes blogs et forums"

http://actualite.forumpro.fr/forum

51 minutes pour connaître comment fonctionne l'univers des finances dans YOUTUBE :

https://www.youtube.com/watch?v=ex8Xe5w-cjk
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

François Hollande à la TV le 7/11/14 à 20h30

Message  Cogito ergo sum le Ven 7 Nov - 11:18

Le Président et la presse

" />

Hier soire le Président François Hollande, a eux envie d’être en contact avec le peuple d’une manière déjà connu, pratiqué par d’autres locataires de l’Élysée.

Je doute qu’il soit possible du point de vue éthique, faire supporter l’ensemble des difficultés, l’ensemble des maux de la société au président de la République Française.

Il y a déjà près de dix ans, que depuis mon insignifiant niveau, de blogueur, je prends le soin de souligner, de POINTER DU DOIGT LES RESPONSABLES DES MAUX DE LA SOCIÉTÉ.

C’est une erreur d’éthique, une erreur MAJEUR D’INFORMATION, de la part des médias, donc d’une large majorité des gens qu’auraient acquit une carte de journalistes, et du fait avoir eut suffisamment d’éducation pour y connaître la Charte de Munich du 24 novembre 1971.

De cette charte nous pouvons déduire que l’impartialité est la base inaliénable de la crédibilité.

Les promesses ou engagements

" />

http://bilan-engagements.fr/#/engagements

Nulle doute que chaque président, dans un élan de prosélytisme et optimisme, se laisse emporter pour la rhétorique et à chaque fois en fait trop de promesses. Malgré quoi chaque président fini soit pour satisfaire partie de son programme soit pour introduire d’autres réformes.

En toute impartialité, critiquer les engagements non tenus, est une manière biaisée de vouloir nuire à l’image du président de la république.

Je ne crois pas que cela relève de l’intervention du président de la république, tenter de faire un bilan au milieu de mandat. D’un côté, c’est pas à mi-mandat qu’il faut faire le bilant. D’autre part le précédent esquive, ainsi que l’ensemble de ces acolytes à parler de bilan. Il serait trop vaniteux de la part du président, faire cela.

Les erreurs d’un président

Manque de pot pour les détracteurs, monsieur le président à eu le courage de le dire :

" j’admets avoir commis des erreurs "


Oui je me suis prononcé très vite contre toute idée ou promesse de combattre le chômage, dans des forums et blogs, j’avancé des raisons de poids pour supporter mon argumentation.

Il ne faut pas oublier que la fameuse loi TEPA avait accru lourdement le déficit de la France, dans une période beaucoup moins difficile, c’est un coût qui approche les 670 milliards d’euros en moins de temps, avec quels résultats ? J’affirmai au moment propice que les 50 milliards d’euros en trois années, pour le CICE, seraient une mesure frêle, mais surtout j’affirmai alors, qu’il s’ agissait d’une mesure déjà utilisé par les " néo-malthusiens " du gouvernement SARKOZY, sans vraiment pouvoir être satisfaisante, pour une raison simple. Nous sommes dans une économie global, où des politiques isolées dans des nations, ont une influence infime. D’autant plus que le chômage est un outils du système financier. Le chômage n’est nullement pas un phénomène mais un simple symptôme du fonctionnement du système. D’ailleurs SEULE UNE POLITIQUE MONDIALE COORDONNÉE AURA EFFET SUR LES MAUX DE LA SOCIÉTÉ. Autant dire une véritable utopie aujourd’hui.

L’erreur sans doute VOLONTAIRE de monsieur le président Hollande est de promettre donc qu’il allait réduire le chômage. Car l’analyse fait ci-dessous vienne d’un simple ouvrier de l’industrie automobile, qui n’a jamais eut la chance de fréquenter l’école de Charlemagne. Pour beaucoup de mes égaux, (ils le disaient derrière mon dos, je suis un incapable, très nul) je ne sais rien, sans doute parce que je suis immigré colombien ? Je reconnais bien sur que je ne sais pas m’exprimer dans la langue de Molière, même s’il m’arrive de trouver des erreurs d’orthographié dans leurs écrits.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit GRAMOPHONE
Joigny vendredi 7 novembre 2014
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qui a le courage de parler de bilan?

Message  Cogito ergo sum le Sam 8 Nov - 8:59

SANS COMPLAISANCE

BILAN SARKOZY FACE AU BILAN HOLLANDE


Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit "gramophone
Joigny samedi 8 novembre 2014


Nous pouvons ne pas aimer l’action du gouvernement, nous pouvons même détester la politique néo-libérale mise en place, au point même de trouver une forte dose de Malthusianisme dedans.

Éthique morale et impartialité

Pendant le gouvernement du prédécesseur au fauteuil de l’Élysée, il y a eu de ma part des critiques, que les internautes peuvent trouver essaiment.

Ces critiques sont fondées sur des actions toujours du genre néo-libéral, c’est à dire en faveur des classes les plus nantis.

D’ailleurs les quelques 670 milliards d’accroissement de la dette de la France en peu de temps plus 30 milliards d’épargne du fond des retraites, initié par Lionel Jospin, cela fait 700 milliards qui devaient couvrir les dépenses, exorbitantes du train de vie du gouvernement de droite pendant les dix années du manda, mais surtout pendant les trois derniers années. Pour être impartiales il faut admettre que la dernière année du mandat de droite, a du compenser à hauteur de 10 milliards la loi des 35 heures de madame Aubry.

Nous ne pouvons pas, non plus négliger les besoin financiers du déficit de la CNAM. Mais le gros des 75 milliards annuels du coût de la loi TEPA, allaient directement aux comptes des actionnaires de grandes entreprises, et en moindre mesures à des artisans et autres PME et assimilées.

Le bilan

Tout pourrait être évoqué dans le discours de campagne de l’ex-président ; sauf sa fâcheuse tendance à la malversation de l’argent ; que ça soit l’argent du contribuable ou l’argent de sont propre parti politique.

D’ailleurs les acolytes et nostalgiques d’une des plus magistrales malversations de l’histoire de la République, s’évertuent avec véhémence qui n’a d’égale que leur attachement passionné au " bling-bling " à présent affirmer que leur idole est je cite :

" objet de persécution malveillante de forces obscures "

" qu’il y a au gouvernement une cellule dédié à dénigrer l’image de l’ex-président "

" que les magistrat français sont par la plus part acquises à l’idéologie de gauche "

" Le président Hollande fait tout pour barrer la route à Sarkozy ", etc, etc.


De toutes manières le gouvernement Hollande n’existai pas alors que le nom de l’énergumène en question figuré déjà dans plusieurs dossiers judiciaires, combien même, il est " présumé " que tout était fait, au plus haut niveau pour dissuader et obstruer le bon fonctionnement de la justice.

Il faut souligner dans l’affaire KARACHI, il y a un site internet mise en place pour les familles des onze français tués en 2002, mais jamais la presse à occulté non plus le sujet :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/06/17/affaire-de-karachi-nicolas-sarkozy-n-est-pas-tire-d-affaire_4439770_3224.html

Les acolytes d’une des périodes les plus sombres du point de vue financier de la France. Ne peuvent pas en aucune manière, attaquer en justice, les nombreux sites, des journaux, des familles de victimes, chose qu’est faites sans aucune difficulté lorsqu’il y a atteinte à l’intégrité morale et physique d’une haute personnalité de l’État. Pour quoi ?

Il y a bien plus d’affaires où curieusement se trouve impliqué le même personnage, je ne vais pas ajouter ici la liste, ce n’est pas en soit le but du présent texte.

Le bilan financier des comptes de l’état et du parti, suffisent à eux seuls pour déduire une fâcheuse  tendance à mal gérer les comptes !

Si au moins sans aucun but d’enrichissement personnel, dans le but de servir des intérêts autres que CEUX DE LA MAJORITÉ DES FRANÇAIS.

Hollande ne fait pas mieux ?

Sans doute, mais quoi qu’il en soit, puisque avant de quitter le pouvoir, une mesure très significative à été voté avec l’influence de l’Allemagne et la satisfaction perverse de SARKOZY, cette mesure est l’inscription dans la constitution européenne du 3 % de déficit à respecter.

J’avais souligné alors, pour ceux et celles qui ON LE COURAGE DE LIRE MES TRÈS MAUVAIS TEXTES,  qu’une telle mesure, été destiné à pourrir l’éventuel mandat du parti socialiste.

Comment un gouvernement qui excelle dans la malversation de 700 milliards d’euros en moins d’un mandat ? Veut très rapidement en fin de mandat ratifier un traité où la France serait, tout à coup contrainte à ne plus le faire ?

La crise de 2008

Le mauvais gouvernement entre 2008 et 2012 à réussi à plus ou moins s’en sortir, grâce justement à une gestion de finances trop dépensière, TOUJOURS  EN FAVEUR DES NANTIS.

Prenons l’exemple de la mesure d’exonération des heures supplémentaires,  coût total par an 12 milliards, donc moins de 4 milliards allaient au pouvoir d’achat des travailleurs, en vérité un tiers de cette mesure est pour les travailleurs deux tiers pour les employeurs, en forme d’exonérations des cotisations. Alors que le taux de chômage était très haut !

La droite dure va trouver que les travailleurs avaient bénéficié des mesures !

Bien sur et nous sommes fiers en tant que classe populaire POUR UNE FOIS de bénéficier ! ZUT À LA FIN, pour quoi toujours seraient les nantis a bénéficier ? Oui la loi Aubry des 35 heures coûté près 10 a 11 milliards d’euros en 2011 ! ET ALORS !

Le bilan Hollande en 2017

Quelque soit le bilan de monsieur François Hollande en 2017 de toutes manières, il sera moins catastrophique en termes des finances !

Compte tenu des effets de la crise CAUSE PAR LES SPÉCULATEURS DE CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE ! Avantageusement rétribués pour les banques centrales, (la FED aux USA, aurait du en tout et pour tout, arroser comment un pompier, combat un feu de forêt, avec milliards de milliards)

Pas toujours de la manière la plus transparente, car Joseph E. Stiglitz nous rappelle dans ses conférences que des milliards auraient renfloué les banques en faillite, donc beaucoup ont eut d’énormes difficultés à l’avouer devant le parlement.

En Europe la faillite de la Grèce orchestre par la banque GOLMAND SACHS, plus les répercutions de la crise hypothécaire des USA, sont les sources de touts les maux de notre société :  à plus de chômage, plus de déficit de la CPAM et sa branche allocation, moins de TVA (49 % des recettes de Bercy) moins d’impôt sur le revenu (25 % des recettes de Bercy) C’EST QUAND MÊME 75 %
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Por que Colombia sufre hoy

Message  Cogito ergo sum le Dim 9 Nov - 21:32

Los problemas del país del sagrado corazón

Por Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny domingo 9 de noviembre del 2014


Hay ciertos sujetos que infortunadamente asustan las personas; infortunadamente eso es lógico, si nos piden hacer algo que jamas hemos hecho, pues la razón, como el instinto de sobrevivir nos protegen. Es lo que en común llamamos miedo.

El miedo

Me encuentro frente a una especie de muro, que es el muro de la comunicación, entre lo que deseo comunicar y el temor inconsciente del lector.

Conocimientos


Hablar en parábolas fue la sola manera que al parecer encontró según la biblia o las santas escrituras , Jesús para hacerse comprender.

Por que hoy la gente parece cada vez más pobre?

Si digo que por cada diez dolares que circulan en le mundo solo uno podría ser cambiado por su valor en oro?

Dudo que esto pueda significar algo comprensible por una persona como yo, que soy hijo de un obrero que trabajó en el Ingenio Manuelita como cortero de caña, hijo de una madre nacida en la montaña por los lados de Obando en el departamento del Valle del Cauca.

Yo como tantos trabajadores de los países como Colombia, trate de estudiar pero no logre ir muy lejos, a la edad de ocho años viviendo en Cartago (V) viendo las dificultades de mis padres, comencé a trabajar en los cultivos, a coger maíz, soya, frijol. Mi madre sin duda se levantaba a las dos de la madrugada para preparar de que comer es decir arroz con zanahoria, con tomate y con papas, una arepa con sal y mantequilla una botella de chocolate y otra de jugo de limón. Con lo que tenia que aguantar desde las cuatro de la madrugada hasta las seis de la tarde que volvía a casa. Mi padre en aquella época trabajaba en Cali como celador y como no le alcanzaba la plata pues yo siendo el más grande tenia que trabajar, pero dejemos hay por el momento.

Como es que hoy escribo? Como es que hoy vivo en Francia? Por que es que me intereso a sujetos que en general como obrero no debo saber? La verdad lo podría explicar pero no es la razón de este texto, verdad?

Son sin embargo los conocimientos que nos permiten no solo saber sino también compartir, y tratar de todas maneras de evitar en cuanto sea posible que otras personas tengan que sufrir lo que a más de cincuenta años he tenido que soportar. Sufrimiento que solo las cicatrices en la piel y el alma podrían delatar.

Es verdad que podemos ir a la escuela, al colegio y a la universidad a condición de ser excelentes alumnos y así obtener becas, o en el caso de pertenecer a familias tan ricas que pagan los estudios de los hijos en las mejores universidades de los Estados Unidos.

La educación es un lujo

Si lo debemos reconocer antes que todo, y justamente cuando nos hace falta, debemos reconocer que somos frágiles. Sin embargo hoy deseo del fondo de mi alma favorecer sin ningún interés a quien al menos pueda leer estas lineas.  Esto supone y de verdad lo lamento ya disponer de acceso al web, igualmente saber leer. Me agradaría meter en video todo para que solo sea necesario disponer de orejas para escuchar. Así hasta los analfabetas sabrán la verdad.

Los grandes sujetos que todos debemos conocer


Lejos de ser una revelación, sin embargo hay tres hechos mayores de la historia que todo obrero debe conocer, en orden cronológico:

1929 En este año el mes de octubre si mi memoria no me falla, comienza la gran crisis económica en los Estados Unidos. Debemos saber que esta vez como las siguientes los bancos son responsables de manera considerable de la crisis.

1933 En este año el presidente Roosevelt decide de iniciar una política social que permite a las clases populares de consumir, no debemos perder de vista que por su talla este país dispone del más grande mercado de la consumación, esta política de Roosevelt permite a los USA salir lentamente de la crisis.

1944 En este año Keynes por Inglaterra y White por los estados unidos hacen firmar un gran numero de países del mundo en la ciudad de Bretton Wood, un tratado que se conoce como el GAT, es asi que se comienza a construir el FMI y la OMC. Organizaciones que el premio Nobel de economía José Eugenio Stiglitz considera como en gran parte responsables de una gestión pésima de la economía mundial. Atención el señor Stiglitz no es un comunista bajo control de Fidel Castro o con las ideas del Che Guevara. No es un excelente profesor universitario de los EEUU quien igual perteneció al circulo de consejo próximo de Bil Clinton

1973 En este año el presidente de los EEUU toma por sorpresa los mercados mundiales al decidir de manera unilateral el fin de la posibilidad de convertir el dólar en oro. En 1971 el dinero en dolares corresponde a cinco veces el oro disponible por el tesoro americano.

Desde entonces, otros hechos son claves en la evolución de la miseria en el mundo. Entre ellos el desarrollo de las empresas virtuales llamadas "HOLDING" Muchas de estas empresas virtuales, como lo señala el señor John Christensen, especialista financiero Ingles, afirma que cada año 250 millares de dolares escapan al impuesto de los países gracias a las sociedades fantasmas "the offshore"

http://www.liberation.fr/economie/2009/03/13/john-christensen-combattant-infiltre-dans-les-paradis-fiscaux_545733

Hoy ningún país del tercer mundo podrá funcionar correctamente, excepto algunos países como BOLIVIA donde un ex-sindical decide tomar el toro por los cuernos, sin haber JAMAS asistido a un curso de gestión o economía a HARVARD, CAMBRIGE, u OXFORD, decide dejar de obedecer las ordenes del FMI, (sin siquiera saber hablar bien en español pues es un aborigen con lengua o dialecto propio) y modificar la legislación leyes y tratados, ejemplo aquellos acuerdos donde reza que los productos bajo el suelo pertenecen a Bolivia y una vez fuera del suelo a quien lo logre. que la distribución de beneficios era de 87%  por las empresas extranjeras y 13% para Bolivia, el honorable presidente Evo MORALES inversa los beneficios 87% para Bolivia y 13% para las empresas:

https://www.youtube.com/watch?v=jH2mLIiNhRI&list=PL5F8E13E9E356D905&index=66
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

EL FUTURO DEL TRABAJO EN EL MUNDO

Message  Cogito ergo sum le Lun 10 Nov - 8:54

Sindicatos y Mundialización

Por Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny lunes 10 de noviembre del 2014


ENGLISH, FRENCH AND SPANISH

THE SYNDICAT AND THE FUTURE OF WORK

No place the doubts that the financial systemthat transformed TELECOM COLOMBIA by poor people selling mobile minutes on the street.

The system that has transformed the powerful ICSS equivalent of CNAM in France in a long list of individual companies where you have to pay each quiche before getting any service or care, even without receiving any medication, and that for days see months with MAP fOR SICK AND RIGHTS? Knowing that in advance are already deducted from the multitude of payslip OFFICIAL insurance?

Sorry to express this so so raw. Ladies and gentlemen, that's how I work!

If we do not change? Without joining forces with global level? Very soon the employment legislation will be in a museum with a bit of luck!

Soon we will be working without a contract, without social protection, employees at most an hour, not even a day!

And after!

AFTER THE SERVICE WILL ONLY WORK SYNONYMOUS WITH SLAVE


EXTRAIT EN FRANÇAIS

LES SYNDICAT ET L’AVENIR DU TRAVAIL

Sans lieu aux doutes que le système financier, qui a transformé  TELECOM COLOMBIA, en des pauvres personnes qui vendent des minutes de portable dans la rue.

Le système qui a transformé la puissante ICSS équivalent de CNAM en France en une longue liste d’entreprises isolés où il faut payer à chaque guiche avant d’obtenir le moindre service ou soin, sans recevoir encore le moindre médicament, et cela pendant des jours voir des mois, POUR UN MALADE avec CARTE ET DROITS ? Sachant qu’à l’avance sont déjà déduits de la fiche de salaire multitude d’assurances OFFICIELLES ?

Désolé d’exprimer ceci de manière si cru. Messieurs dames, qui travaillez comment moi !

Si nous ne changeons pas ? Sans unir nos forces à niveau mondiale ? Très bientôt la législation sur l’emploi va se trouver dans un musée avec un peu de chance !

Bientôt nous allons être des travailleurs sans contrat, sans protection sociale, employés tout au plus à l’heure, même pas par jours !

Puis après !

APRÈS LA SEULE SIGNIFICATION DE TRAVAIL SERA SYNONYME DE ESCLAVE


Prerrequisito

Estamos en la obligación de saber previamente algunas cosas que nos permiten comprender las causas y consecuencias de la problemática del ingreso pecuniario de los trabajadores.

En el sujeto precedente he hablado de 1929, 1933, 1944 y 1973 en tanto que fechas claves sin ser exhaustivo. Las razones son diversas, fundamentalmente, porque son sujetos relativamente complejos.

Parábola

Algunas verdades importantes solo se pueden comprender por comparación:

Al decir que la economía mundial evoluciona sobre la base de tres fechas cruciales, es como si dijéramos " El viento juega con la cabellera de los arboles".

Hay una verdad, como hay un hecho figurado. La realidad es que las ramas de los arboles se mueven, algunas veces usamos lo que se llama retórica, o el arte de expresarse con corrección y eficacia, como en la frase del viento para embellecer la expresión, sea para deleitar, persuadir o convencer.

La señora MIRET SAKI es una brillante economista suiza, redactora de la revista BILAN, al lado de ETIENNE CHOUARD, la encontramos en YOUTUBE, abordar sujetos muy interesantes sobre la monedad, (el dólar, el euro) A través de ella podemos descubrir, hechos aberrantes sobre la economía.

Debemos saber que cada vez que en el mundo se producen 200$ la economía mundial en realidad virtual crea 800$

En cifras que significa?

En verdad es algo demasiado grave, tomemos dos valores una vez más para que soporten nuestra afirmación:

http://www.abc.es/economia/20140908/abci-bancos-grandes-mundo-201409032051.html

Los resultados del banco más grande del mundo por el año 2012 son de 42 millares de dolares, mientras que por el mismo año Boeing (1) recupera sobre un resultado aproximado de 80 millares, un  9% por un beneficio neto aproximado de 6 millares. Mientras Airbus (2) Industries obtienen 1,6 millares de dolares.

Esto significa que el mercado MUNDIAL de la finanza es de lejos mucho más rentable que la producción tangible. Cosa muy grave que sirve para soportar la afirmación de mi frase del sujeto precedente:

Sobre el dólar y su correspondencia en oro.  Recordemos que antes de 1973, en todo caso en los billetes podíamos leer "pesos oro" lo que significaba que a todo momento podíamos ir al Banco de la República, cambiar por oro nuestros pedazos de papel.

Desde 1971 (3) el presidente Nixon, fue aconsejado sobre ese problema pues solo un dólar de cinco estaba protegido en oro, es por eso que en 1973 el señor Nixon decide simplemente que esta conversión desaparezca!

Imperativos para el sindicato

Hoy el sindicalismo necesita en absoluto adaptarse a los fenómenos, si de alguna manera se desea sinceramente ayudar a la clase obrera.

Partiendo del hecho avenido e intrínseco de la Mundialización de la economía, a pesar de la presencia de la Organización Mundial del Trabajo, que es una estructura o armazón minada por el sistema global; se hace indispensable hoy una unión internacional de la voluntad de los trabajadores del mundo para luchar de una manera ESPECIFICA.

Se hace obligatorio hoy sin abandonar el terreno exclusivo de la legislación sobre las condiciones físicas del empleo. Comenzar a pensar en el terreno ECONÓMICO MUNDIAL, el señor presidente de BOLIVIA, un ex líder sindical nos muestra la vía. Otra vía que se nos ofrece sera la vía del cooperativismo internacional. Con el solo objetivo de abrir servicios de crédito a nivel mundial, de servicios de seguros, de servicios de venta de productos de la canasta familiar.

Estas dos vías Política y bancaria se ofrecen a la clase obrera, como alternativa a una desaparición programada del trabajo en las condiciones legales que conocieron nuestros abuelos. Tales como el contrato de trabajo como el CDI en Francia (Contrato de Duración Indefinida) En Colombia hasta los años 70 ingresar a una empresa, significaba sin lugar a dudas (excepto falta grave) tener un empleo hasta la pensión o jubilación. Hoy el empleo, los seguros sociales, las prestaciones de bienestar familiar, la telefonía, la electricidad, el agua, han sido transformadas por el sistema impuesto por los USA, en universo PRIVADO, exclusivamente con animo de lucro. Donde personas como Carlos Slim Helú (4) con la telefonía móvil gana millares

..."De acuerdo con un análisis financiero del portal de Internet "Sentido Común", publicado el 6 de enero de 2010, la fortuna de Carlos Slim aumentó en 15 500 millones de dólares a 74 500 millones, un 26,3 % más que el año anterior"...

Los sindicatos y el futuro del trabajo

Sin lugar a dudas que el sistema financiero, que trasforma TELECOM COLOMBIA, en pobres personas vendiendo minutos en la calle.

El sistema financiero mundial que trasforma el servicio de salud ICSS de los años 70 donde entrabamos EN LA MAÑANA con la tarjeta de los seguros en tanto que trabajador o familia de trabajador, Y SALIMOS algunas horas más tarde con la receta y la droga. En lo que hoy es varias empresas PRIVADAS que nos hace pasar durante días y hasta meses por diferentes oficinas PRIVADAS, DONDE HAY QUE PAGAR (sabiendo que ya pagamos en las deducciones del boletín de salario).

Lamento expresar esto de manera si cruda. Señores y señoras, que trabajan como yo!

Si no cambiamos? Si no unimos las fuerzas a nivel mundial? Pronto la legislación sobre el empleo, se vera en museos con un poco de suerte! Pronto seremos empleados sin contrato de trabajo, por horas! Ni siquiera por días! Y luego! LUEGO EL SOLO SIGNIFICADO DE TRABAJO sera sinónimo de ESCLAVO!

Ya lo sabemos. Mientras el mundo del trabajo pierde el empleo. Cuatro o cinco personas en el mundo aumentan sus fortunas correspondientes de millares de millares!  

Ya sabemos por que, mañana al afeitarme, ante el espejo no tendré nada que reprocharme!

Necesitamos crear bancos, agencias de seguros, agencias de crédito respetando a la letra la constitución en especie sus artículos 83, 84, 209 y 333, respetando a la letra los decretos (5) 2150 de 1995, 4727 de 1996 y 019 de 2012.

Si agregamos a esto el articulo 355 de la constitución de Colombia que cito aquí:

Artículo 355o.-
Ninguna de las ramas u órganos del poder público podrá decretar auxilios o
donaciones en favor de personas naturales o jurídicas de derecho privado.
El Gobierno, en los niveles nacional, departamental, distrital y municipal
podrá, con recursos de los respectivos presupuestos, celebrar contratos con
entidades privadas sin ánimo de lucro y de reconocida idoneidad con el fin de
impulsar programas y actividades de interés público acordes con el Plan
Nacional y los planes secciónales de Desarrollo. El Gobierno Nacional
reglamentará la materia.


1° http://www.boeing.fr/Presse/Communiques-de-presse/2012/janvier/Boeing-publie-des-resultats-solides-pour-le-quatri

2° http://www.usinenouvelle.com/article/eads-publie-un-chiffre-d-affaires-en-hausse-de-15-en-2012.N192344

3° http://www.ina.fr/video/CAF97030110/la-fin-d-un-mythe-le-dollar-video.html

4° http://es.wikipedia.org/wiki/Carlos_Slim

5° http://camara.ccb.org.co/contenido/contenido.aspx?conID=11801&catID=793
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

médias et manipulation de l'opinion

Message  Cogito ergo sum le Dim 16 Nov - 9:57

Dans les coulisses du pouvoir

SARKOZY OU HOLLANDE, qui est mieux?


Dans la situation socio-économiques qui traversent les gens dans le monde donc les classes moyennes et populaires en France. Nous ne pouvons " surtout " pas apporter du temps apporté à certains sujets du genre FILLION JOUYET, malgré quoi, quelque soit la vérité (secret de polichinelle) nous trouvons en toile de fond, en image chinoise, un seul et même nom, le même de l’affaire Betancourt, de l’affaire Kadhafi, de l’affaire Bigmalion, l’affaire Karachi, sans parler des voyages facturés à Stéphane Courbit dans les avions de monsieur Pierre-Marc Dreyfus.

Insulte à intellect des classes populaires françaises

Est-ce qu’un " seul " journaliste digne de disposer d’une licence, est en mesure d’effacer l’augmentation en moins de trois ans de la dette externe de la France de près de 670 milliards?

Est-ce qu’un " seul " professionnel des médias est en mesure de considérer comment favorable à la France, en tant que mesure structurelle, la loi TEPA, composée de mesures parmi tant d’autres, voyons l’exonération des heures supplémentaires, (dans une période de chômage prononcé) d’un coût proche des 12 milliards par an, donc moins de 4 milliards allaient par année, en vérité à la poche des travailleurs !

je vais critiquer au but du mandat sur la base de la progression de la dette externe, et comparant avec l'augmentation de 670 Mds€ du précédent gouvernement, je vais juger en comparant avec l'évolution du déficit de la sécurité CNAM et sont évolution du déficit, SUR DES FAITS, non pas des mots,

Je reste curieux en écoutant Xavier Niel, je cite Sandrine Quilici directrice d’ingénierie patrimoniale, avocat fiscaliste, interviewée dans une émission de la chaîne spécialisée en finances BFM Business, par Marc Fiorentino qui à côté de Laurent Isal, un banquier dédié à l’optimisation du capital. Je fini par constater la volonté malsaine d’une partie non négligeable de la presse, volonté sournoise, malveillante de s’aligner avec un courant néfaste à l’avenir et le rayonnement de la France. Pour le coup, la presse généraliste fait la une dans nombre des cas de sujets où l’image du rôle du président de la République est froissé ! Quel est le but ?

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediapla…/…/c-est-votre-argent/

Un extrait de l’émission TV ou les mots de Xavier Niel sont malgré tout, (malgré l’influence idéologique contraire, deux personnes spécialistes de l’optimisation fiscale) confortés sur une fiscalité plutôt favorable à l’épanouissement du capital, une fiscalité en fait qui n’a pas changé, et que jusqu’à la date du 15 novembre 2014 n’a pas l’air de changer !

SARKOZY OU HOLLANDE, qui est mieux?


Qui aura l'intégrité intellectuelle de faire des bilans? de comparer? Attendons donc pour comparer deux bilan, sur le poids de la dette externe, sur la maîtrise du déficit de la protection sociale et cela "malgré" la dimension fort différente de la conjoncture économique internationale

Et je reste gentil, sans aborder le poids des casseroles, si bien pour un c'est des histoires de jupes, pour l'autre cela reste toujours étroitement lié à l'argent, toujours l'argent et rien que l'argent! et sa TRÈS MAUVAISE GESTION!!!!!!! (par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ ouvrier syndical illettré, sans doute parce que immigré TEXTE LIBRE DE DROIT ET PARTAGE, et libre d'être critiqué, amélioré et sans doute corrigé, car il comporte en réalité des réponses à textes acerbes véhéments dans des rubriques de presse à l'encontre du président FRANÇOIS HOLLANDE)

Joigny dimanche 16 novembre 2014
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Il font rentrer le loup dans le poulailler

Message  Cogito ergo sum le Lun 1 Déc - 20:06

IL FONT RENTRER LE LOUP DANS LE POULAILLER ET VIENNENT PLEURER APRÈS!

Ça va pas la CGPME!

Frederic Grivot monte au créneau, pour critiquer la politique du gouvernement

La plus grotesque hypocrisie

Les médias font l’écho d’un comportement typique et en partie logique. Malgré quoi il est absurde plaindre la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises) dans une économie mondialisée !

Où une nation ainsi soit elle la France se trouve volontairement et sciemment affaiblie, par le libéralisme à outrance !

Les manifestants d’aujourd’hui sont les acolytes de hier du libéralisme !

C’est hypocrite, c’est infantile venir maintenant crier au loup que LES PATRONS idolâtrent par dessus tout !

Nous sommes bien au-delà du libéralisme, bien au-delà de néo-libéralisme, nous avons reculé de quatre siècles avec une sorte de néo-malthusianisme !

Dans les dix dernières années aux USA les gros salaires ont augmenté de 500%, mais ailleurs aussi, combien récupèrent les banques d'affaires chaque année?

Arrêtez bande de hypocrites de vous plaindre!

Voilà un sujet sur des chiffres qui montre où va le pognon de nous jours, alors que nous voyons des patrons manifester, comment s'ils ignoraient la réalité?

Qui parmi ces "énergumènes CGPME ignore ceci?:


http://toulouse-philo.forumpro.fr/t164p60-intellectuels-complices-ou-innoncents#534
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Consommateurs & citoyens

Message  Cogito ergo sum le Mar 30 Déc - 11:46

http://youtu.be/TmAHWkNhW3Q

excellente intention de monsieur Marc Jutier

Excellente intention, bien que romantique, je m’explique, les bilderberg, Sorros, Golmand Schats et autres sangsues, nous écrasent par leur monopole des médias. Voir 1973 au Chili, 1963 elimination de John F. Kennedy, embargo de Cuba, elimination de Patrice Lumumba en 1961, élimination de Jorge Eliecer Gaitan en 1948. Par la voie de la démocratie chercher à changer quoi qu’il en soit c’est IMPOSSIBLE.

Loin de prôner une démarche violente, loin de faire l’apologie d’une quelconque forme de violence ou action terroriste, je fini par penser à l’usage des mêmes armes, mêmes tactiques, du système financier.

Une utopie, à présent, serait la création d’une banque des travailleurs, que si bien saura née en France, doit rapidement progresser à l’internationale. Très vite il faut offrir des services d’assurance, de crédit à la consommation, pour arriver à offrir d’autres services à la consommation, pour quoi pas une chaîne de magasins et ainsi de suite.

Le but

Arriver à offrir des services équivalents à l’industrie financière, mais à des prix éthiques, équitables, justes, pour finir par concurrence à affaiblir l’industrie des sangsues de la finance.

La gouvernance

Vu la taille du contrôle mondiale, une gouvernance NATIONAL quel qu’il soit le pays, inclus la France, est une gouvernance sans AUCUN POUVOIR face aux banques. Voilà pour quoi je crois profondément à mon projet.

Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny France le mardi 30 décembre 2014
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La haïne du pouvoir politique!

Message  Admin le Mar 30 Déc - 17:45

LA HAINE DU POUVOIR POLITIQUE

Chaque chose à sont temps


Il m’arrive de lire des phrases plutôt de gros calibre, carrément des insultes, proférés à l’encontre de personnalités.

Le gouvernement en place depuis 2012, est en face avec des intérêts spécifiques, autres que l’intérêt générale.

Cela étant, dans une économie mondialisée, il est absurde, voir suicidaire pour une nation même si elle s’appelle FRANCE, d’adopter des mesures contraires aux directives IMPOSES par des groupes obscures, très discrets mais le plus puissants.

Je vous inviterai volontaire, à lire le préambule de la Constitution de la République française, autant que l’article numéro 1 de cette charte, ou encore l’article trois de la Constitution européenne. Hélas, je sais que très peu de gens, voudrons le faire. Déjà lire le pressent texte, a caractère d’exploit.

Comment le souligne le philosophe Marcel CONCHE, comment le corroborent certains spécialistes en économie, du genre Joseph E. Stiglitz, Jeremy Fifkin, dans une longue liste de personnalités ; qui affirment que le système capitaliste est en fin de vie, que la démocratie est un leurre ; je me permets de souligner que les noms dessus cités, correspondent pas à des terroristes, de communistes, ou de révolutionnaires, mais de simples citoyens avec suffisante lucidité et courage pour exprimer la réalité.

Il est temps messieurs, dames de se réveiller ! d’ouvrir les yeux ! Et comment le souligne Hermann Scheer (SPD Allemagne) s’associer pour analyser la situation, et pour déterminer les mesures nécessaires à adopter. ATTENTION il y a urgence !

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ
Joigny France mardi 30 décembre 2014
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les voeux pour 2015

Message  Admin le Mer 31 Déc - 17:32

Les vœux pour 2015

Lecture réservée à des personnes sérieuses et intéressées à connaître la réalité


J'ai retrouvé très motivant un commentaire d'une internaute du nom Céline Lucky, certainement s'exprimer sur l'avenir est un exercice très complique, sauf si nous prenons le temps d'étudier un certain volume de documents, tâche à laquelle j'aime dédier du temps

Les pieds sur terre

La tradition enseigne à nous souhaiter les meilleurs vœux le dernier jour de chaque année.

Et si nous laissons de côté la tradition euphorique et empirique ? Tout en aillant le soin d’un regard profond sur des faits historiques pour concevoir alors un prévisionnel 2015.

Histoire


J’aurai l’air trop présomptueux, ou pire un plagiaire, sans donner mes sources, et en les donnant je passerai sûrement pour un pédant, tant pis si je passe par un cuistre.

Cela commence bien avant 1944 à Bretton Woods avec Keynes, là où est né le FMI ou encore la OMC, dans certains de mes sujets aux différents blogs et forum j’ai déjà abordé le lieu et monsieur Keynes :

http://actualite.forumpro.fr/t66p60-praxis-pragmatisme-et-politique#1162

http://actualite.forumpro.fr/t66p150-praxis-pragmatisme-et-politique#604

Si nous prenons le temps de lire Adam Smith (1776) dans sont livre " Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations " 

Page 13 Bien avant le taylorisme, bien avant 1944, Smith avait déjà fonde les bases du travail sectionné pour le rendre plus rentable. C’est pour quoi j’ai la certitude que l’évolution du travail financier était déjà dans les cartons fort long temps avant Bretton Wood ! Don monsieur Keynes à réussi à s’en moquer monumentale ment du monde en 1944

Page 21 Mais pas seulement tout le livre de Smith est un manuel pour rentabiliser le travail des ouvriers au maximum.

Lien pour le livre au format PDF :

https://www.google.com/search?client=ubuntu&channel=fs&q=jeremy+rifkin&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=ssl#channel=fs&q=origine+des+richesses+des+nations


De la même manière vous pouvez constater dans le travail de Jean Bodin, David Ricardo, ou encore John Stuart Mill, dans une liste non exhaustive quant aux plus anciens, mais Thomas Piketty, Jeremy rifkin, Joseph E. Sitiglitz pour des contemporains où aucun est un terroriste, moins encore un communiste, ou un soviétique, certains sont professeurs des grandes universités, ont travaillé au FMI, au conseil économique de la maison blanche, sans oublier l’excellent travail de John Christensen ou encore Hermann Scheer.

Prévisionnel


Vu la crise crée de toute pièce par l’industrie financière américaine en 2008 (spéculation sur le crédit hypothécaire)

Vu le travail de la Resserve Fédérale Américaine et de la BCE lors du renflouement volumineux des banques, rappelons nous qu’au plus dur de la crise, la FED apportait 80 milliards de dollars par moi (pendant plusieurs mois)

http://www.claudereichman.com/articles/odriscolllabanquecentralerenfloue.htm

Vu la politique mise en action par le gouvernement Chinois donc j’ai déposé quelques nontes sur facebook le 24 décembre :

https://www.facebook.com/groups/1461731204107683/permalink/1519752161638920/

Vu les documents " Let’s make money " ; " la city ou les finances en eaux troubles " voici un extrait :

... "Je suis très conscients de la gravité de mes mots, mais ils sont la résultante des lectures d’une somme importante de travaux, qui commence par " La république " de Platon, en passant par " Le discours de la servitude volontaire " d’Étienne de la Boétie, ou encore " Le discours de la méthode " de Descartes, " Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations " de A. Smith, parmi d’autres auteurs comment Jean Bodin, John Stuart Mill, mais aussi des contemporains donc Thomas Piketty ou Joseph E. Stiglitz que j’adore lire comme un de mes loisirs préférés !

Le tout conforté et vérifiable pour vous touts grâce à :


Let’s make money (extrait en lien) :

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news


La city ou les finances en eaux troubles ou encore :

https://www.youtube.com/watch?v=ex8Xe5w-cjk



Traders, le marché secret des matières premières :

https://www.youtube.com/watch?v=xmgRafdvr7w



Est-ce que nous avons besoin de la croissance ?:

http://actualite.forumpro.fr/t138-suis-je-un-zombie#1600 "…



Je vous laisse la liberté de vous faire une idée sur ce que nous attends, sans oublier ce qui a dit le ministre Manuel Valls devant la presse espagnole pour l’avenir des classes populaires.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Economie, politique et subvention

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum