trombinoscope sociale

Etat financier de Général Moteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etat financier de Général Moteurs

Message  Admin le Lun 29 Déc - 14:47

Affaire général moteurs

Rien n'est dit sur l'expiration du délai du crédit de GMAC
Document original du journal NEW YORK TIMES
Ecrit par LESLIE WAYNE
Date de parution : 28 décembre 2008traduction de votre serviteur : Nestor Elias Ramirez Jimenez 

DETROIT - Deux jours après une échéance cruciale passé, GMAC, le bras financier de General Motors, est resté silencieux dimanche quant à savoir si les autorités ont approuvé un plan qui permettrait de fournir GMAC renflouement avec l'argent fédéral.

GMAC obligataires ont eu un délai jusqu'à minuit du 26 décembre pour approuver un programme d'échange des obligations qui lui aurait permis sauver GMAC, qui fournit des prêts aux acheteurs de voitures et les concessionnaires, pour disposer suffisamment de capitaux – il est indispensable de renflouer la trésorerie de GMAC pour lui permettre de continuer à fonctionner. En fait il s'agit d'un HOLDING bancaire qui nécessite du financement du gouvernement fédéral dans sa politique de sauvetage, grâce aux prêts à court terme mise en place par la Réserve fédérale.

Pendant le week-end, ne peu pas affirmer une quelconque réussite, reste important maintenir le niveau de liquidité, sachant que la dette se chiffre à 38 milliards de dollars, fait qui met en difficulté l'équilibre financier de GMAC. Mercredi denier, la FED vient d'admettre vouloir consolider le déficit de GMAC, dans le cadre d'une stratégie pour sauver l'avenir de GM.

GMAC a du mal à convaincre les actionnaires de convertir 75 pour cent de leur dette en capital dans GMAC, un geste qui permettrait à GMAC d'atteindre 30 milliards de dollars de capital. Mais plusieurs rechignent aux termes de l'accord, qui a obligé GMAC à proroger le délai pour l'échange de vendredi dernier, et pour amender les conditions d'obligations.

General Motors, en possession de 49% du capital de GMAC, on conclu un accord pour mettre sur pied une partie cruciale du plan de redressement de GM.

La porte-parole de GMAC, Gina Proia, a déclaré dans un message e-mail dimanche soir que «notre déclaration d'aujourd'hui n'est pas différente de celle d'hier." Dans la précédente déclaration par e-mail, Mme Proia a écrit: "L'offre a expirée hier à 11: 59 comme prévu. Nous n'avons pas encore publié les résultats définitifs mais à court terme. Je n'ai pas d'autre commentaire sur l'échange jusqu'à cette date. "

Les représentants de GM n'ont pas été joignables dimanche soir.

Le capital de GMAC a été accablé par les pertes causée principalement par un malheureux mouvement des prêts hypothécaires "subprime", il ya plusieurs années – que GM n'a pas été en mesure de fournir des prêts aux acheteurs potentiels dans la "culture automobile GM". Car les concessionnaires, qui reposent sur des prêts de GMAC pour financer leurs stocks, ont eut également peur que GMAC coupe leurs crédit.

Erich Merkle, analyste de l'industrie automobile pour la firme Crowe Horwath Consulting à Michigan aurait déclaré dimanche que "GMAC reste crucial pour l'avenir de GM"

«Le gouvernement a approuvé les crédits pour GM", a déclaré M. Merkle, se référant à l'emprunt de plusieurs milliards de dollars pour GM et Chrysler approuvé par l'administration Bush ce mois-ci. "Mais le gouvernement également a approuver des prêts pour G.M. et puis cela signifie ne pas laisser son bras financier nuire à l'objectif de la GM à la recherche de la première place. " il ajoute : "GM a besoin d'un bras financier, sans lequel la situation deviendrait pour GM insupportable".

Quoi qu'il en soit, le silence de GMAC, pourrait signifier que la société n'a pas réussie à obtenir l'approbation ou rachat par l'Etat de ces bons ou titres pour obtenir de la liquidité.

Dans l'éventualité d'un échec dans l'approbation de 75% du capital sous forme d'obligations créancières, reste l'option qui consiste à demander à la FED d'autoriser la holding bancaire avec moins de capital.

Il pourrait aussi être possible pour G.M. et Cerberus Capital, qui détient 51% de GMAC, de mettre plus de leurs fonds propres dans GMAC. Une autre possibilité serait que le Département du Trésor utilise environs $ 700 milliards de dollars en argent de sauvetage approuvé par le Congrès pour acheter des actions privilégiées de GMAC, ce qui permettrait aussi d'accroître sa base de capital.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum