trombinoscope sociale

LES EMPIRES, LEURS VIES ET LEURS LEGUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DÉFINTION DU MOT TRAVAIL

Message  Cogito ergo sum le Sam 15 Sep - 11:58

DIFFÉRENCE ENTRE TRAVAIL ET ASSISTANAT

je suis contre l'assistanat, moi aussi! Cela dit, Je le mesure, pour la branche famille, en 2009 cela fait un déficit de 8,9 Md€, le livre de Antoine Peillon "Ces 600 milliards...qui manquent à la France, il me semble que ce sont 219 Md€ qui quittent le sol français chaque année! Il faut redéfinir le mot travail? Par l'action "humaine" des mains, de prendre une matière, et avec des machines "investissement, capital" TRANSFORMER, tout en lui donnant une plus-valu, une VALEUR AJOUTE! Toute autre forme de perception monétaire, est pour moi de l'assistanat
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Au nom de la compétitivité et la croissance

Message  Cogito ergo sum le Sam 1 Sep - 9:58

A Geoffroy Roux de Bézieux

La compétitivité

[img][/img]



Au nom de la compétitivité le capitalisme prône la baisse des charges, une plus grande flexibilité sur la législation du travail.

Si nous traduisons en langage vulgaire ?

1° Les charges patronales

Il faut que la part de prélèvement dans la feuille de salaire, qui correspond au patronat soit réduite, mais de combien ? Voilà l'idéal si je cherche à comprendre votre discours sur BFM business, ça saura de supprimer 100 % des charges patronales figurant sur la feuille de salaire.

2° La flexibilité au travail

Toujours en admettant votre discours sur BFM business, il faut dans votre vision capitaliste, supprimer un maximum de la législation sur le travail, si nous voulons il faut quantifier pour un ESSEC de combien d'articles devons nous amputer le Code du travail ?

Vous monsieur diplômé de l'ESSEC École supérieure des sciences économiques et commerciales devez comprendre mon interpretation.

Monsieur Roux de Bézieux, je suis un ouvrier, immigré, illettré voyez vous, je suis arrivé en France alors que je ne savais pas parler votre langue, je n'ai pas eux l'honneur et la chance, moins encore les moyens, (fils d'ouvrier et mère au foyer en Colombie) Me voilà, j'aime écrire dans votre langue, et pire encore, depuis quelques années ; que Internet donne autant d'opportunités de se former je souffre d'une boulimie de connaissances sur le domaine de l'économie politique.

Cette boulimie me prends jusqu'à quatre ou six heures par jours, dimanche inclus en détriment d'autres loisir pratiqués par le commun de mes colistier ouvriers.

Et je découvre quoi ?

Monsieur Roux de Bézieux, je découvre que le Royaume Unit ou encore les États Unis d'Amérique deux pays mainte fois pris pour modèle économique par vous paires, autant que l'Irlande, avec la fiscalité idéale, avec la législation sur l'emploi les plus souples, n'évoluent pas beaucoup mieux que la France, que « d'après » votre discours sur BFM business, est un pays ou les patrons seraient trop mal traités en matière fiscale et législative.

Vous avait monsieur Roux de Bézieux, des connaissances « n » fois supérieures à celles d'un ouvrier immigré et illettré de mon envergure intellectuelle. Et vous ne pouvez pas ignorer que le coût de revient pour certains pays en Asie, est dérisoire. Que la vérité en termes de compétitivité reste que le capitalisme délocalise tant que faire se peut, pour dégager un maximum de marges, de bénéfices.

La vérité est tout autre mais AUCUN patron veut l'avouer, le système capitaliste PENALISE les pays antan dits puissants : USA, UK, FRANCE, CANADA, ALLEMAGNE, plus ou moins en fonction de leur capacité d'adaptation, la pénalité se traduit dans un procès de désindustrialisation, avec un semblant de transformation de sa forme de production, avec à la clé la création d'une armée croissante de chômeurs; là nous avons matière à autre sujet.

Le manque de compétitivité de la France, ou le manque de croissance n'est peut pas être causé donc que par sa législation sur le travail ou par la fiscalité sur les entreprises, moins encore comme le veut le FRONT NATIONAL qui montre dans sont site officiel "TOUTS LES MAUX DE LA FRANCE SONT DUS À L'IMMIGRATION"; Si l'économie Française est en panne, la cause est l'erreur cumulé du système capitaliste et des décisions politiques.

Je vous prie monsieur Geoffroy Roux de Bézieux de la manière la plus humble, (ainsi qu'à l'ensemble des patrons) d'arrêter de raconter n'importe quoi.

Nestor Elias Ramirez Jimenez dit gramophone.


Dernière édition par Nestor Ramirez le Sam 1 Sep - 10:14, édité 3 fois (Raison : Geoffroy Roux de Bézieux, compétivité, croissance, Nestor Elias Ramirez Jimenez)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

de mon grand ami CHARPAL

Message  Cogito ergo sum le Jeu 30 Aoû - 17:46

Un commentaire époustouflant écrit par un ami:

Lien pour le site original:

http://expressions-libres.forumdediscussions.com/t1406-democratie-reelle#17149

Je ne cherche pas, cher bye,à convertir l'anarchiste que tu es (et que tu as le droit d'être, bien sûr) aux "charmes" et contradictions de la démocratie représentative.Nous sommes d'accord sur le constat, ce qui est déjà ça ...

Si je crois que certaines choses peuvent être obtenues par les urnes, je crois tout autant, comme toi, que d'autres voies peuvent être utilisées.

Je rêve d'une grève générale, mondiale, effective et illimitée, avec occupation des locaux et manifestations, pour mettre hors d'état de nuire la dictature des spéculateurs, des banquiers et des multinationales. Sans oublier, pendant qu'on y est, le colonialisme, l'impérialisme, les obscurantismes religieux de toutes sortes.

Malheureusement, nous sommes dans une période historique sans précédent de servitude volontaire universelle, après plus de 30 ans de conditionnement et de lavage de cerveau par des médias s'appuyant sur des nouvelles technologies dotées d'une puissance d'aliénation encore jamais atteinte.

Mais si une grève générale avait lieu déjà dans quelques pays européens, j'en serais le premier ravi.

NB : je ne me reconnais absolument pas dans les dirigeants "sociaux libéraux" actuellement au pouvoir.

Indépendamment des stratégies d'appareil, qui je dois l'avouer, me passent au-dessus de la tête, je considère personnellement des gens comme Valls, Moscovici, Ayrault ou Hollande comme des gens de droite dans la mesure où ils adhèrent au dogme ultra libéral et à l'austérité imbécile et suicidaire qui va avec !
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rafiq Hariri

Message  Admin le Mar 31 Mar - 18:43

رفيق (بهاء الدين) الحريريسيري ويجب أن تدفع الثمن بشار الاسد هو الراعي من الاغتيالات السياسية في بلد الأرز


[img][/img]


الله أكبر
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

E U R O P A

Message  Cogito ergo sum le Sam 21 Fév - 15:45

http://figaro.concileo.com/user/non-frames/message.asp?forumid=76&messageid=540438&threadid=540438

Posté au forum: Politique économique. Expéditeur: gramophone. Date d'envoi: 28/02/2005 21:18:51

(Le forum du journal le Figaro a été fermé le 25 août 2012)

La constitution d'une Europe, est un besoin collectif, une obligation, un en faveur d'une Europe immaculée et assez forte dans le panoramique économique de compétitive 
mondiale. 

Dans cette 'hypothèse il est indispensable une vision claire à long terme pour la population intéressée. Un sujet clé dans la constitution de cette Europe. L'économie ; dans ce cadre il faut concilier des intérêts divers ou amener vers l'harmonie. 

Les intérêts divers concernent les pourvoyeurs du capital, au même titre que les fournisseurs de la main d'ouvré, les bureaucrates et autres entreprises de service public. 

L'harmonisation, à première vu, pourrait consister en une mise à niveau des salaires, comment l'on fait pour le permis de conduire, comment a était fait pour la monnaie unique. 

Si besoin est de prouver la volonté, et la capacité d'adaptation des participants. Le cas de l'idiome reste épineux pour tant. Bien sur que lorsque l'on aborde l'harmonisation des salaires ; les organisations patronales dans un "élan sauvage et volontiers" ont déjà franchi le pas depuis long temps à travers des embouches des personnes de l'ancien U.R.S.S., dans les compagnies d'aviation. Des chauffeurs routiers pour le transport parmi des nombreux domaines. L'Europe économique ne peu en aucun cas favoriser une seul des composantes. L'harmonisation doit être prise à bras le cœur, pour les prix en général : prix de loyer, des assurances, coût des produit de consommation courante, etc. 

Voilà la tâche pour nos instances politiques, si vraiment elles voulaient parler de l'Europe, c'est par là que l'on doit commencer et pour demain il est tard. 

Parlons toujours des intérêts divers, des forces ou avec le nom que nous érudites universitaires veuillent donner aux groupes d'intérêt divergeants dans cette volonté de faire une communauté plus forte. Il est certain que les coûts de production et autres coûts vont être modifiés, il est même certain que nombre d'entreprise bénéficient déjà de l'absence d'harmonie pour en faire de bénéfices. Entre tant nous bureaucrates veulent nous vacciner avec des discours complètement à côté des vraies inquiétudes de la société. Une chose est sure, L'on cherche à baisser les coûts de production ; alors toutes les modifications dans ce sens doivent se traduire par une réduction de la valeur du produit finale, sans quoi il aurait une énorme politique de l'hypocrisie de la part des politiques. 

Pour faire court : si le salaire doit baisser dans une Europe, alors le coût des produits baisse aussi. dans le cas contraire l'intermédiaire, le spéculateur se met l'argent dans la poche, et cela ne peu pas être admissible. Cela ne peu pas permettre d'avancer dans le bon sens.


Dernière édition par Nestor Ramirez le Sam 15 Sep - 11:18, édité 1 fois
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LES EMPIRES, LEURS VIES ET LEURS LEGUES

Message  Admin le Dim 28 Déc - 14:50

Les empires, leurs vies et leurs lègueJe sème dans un sol désert?firts in french and then in spanish
primero en frances luego en español

par Nestor Elias Ramirez Jimenez
Joigny Dimanche 28 décembre 2008

Je suis navré de vous infliger de si mauvais qualité dans cette langue que pour tant à connu les plus érudits hommes de l’histoire de l’humanité. Mes plus sincères excuses!

Je me rends compte que j’avais écris, dans un français de mauvaise qualité. Je dénonçais de manière piètre les événements. Quelque soit la portée de ces textes; il reste tout juste le reflet d’une situation que les intellectuels évaluent depuis longtemps.L’effet du miroirSans aucun mérite ma démarche réfléchit tel un miroir la pensée de nombre d’intellectuels, des écrivains; depuis Platon, en passant par La Boétie, Rousseau, Jaurès, Condillac, Marx et dernièrement Stiglitz parmi tant d’autres comme Soljénitsyne.Les empires et leurs viesA travers l’histoire de l’humanité, nombre d’empires ont eu une vie, (naissance, apogée et mort) l’empire où l’argent est roi, donne des signes de déclin.

L’héritageSuite à l’évidence de l’incapacité du pouvoir politique à contrôler l’harmonie des peuples, nous sommes devant un constat majeur de déclin; un système languissant.Il serait dommage que tant d’évolution scientifique et technique, aient légué aux générations futures, une image si nulle en termes d’économie et d’harmonie entre les êtres mais surtout vis-à-vis de mère nature. A l’échelle de la famille (vous qui lisait mon discours loufoque), chacun souhaite léguer aux siens quelque chose dont ils seront fiers!A l’échelle de la société, le lègue serait-il différent?Cela me semble injuste. Cela me semble injuste, et reste l’erreur qui mène l’empire à sa mort.


siembro en un desierto?

LOS IMPERIOS, SUS VIDAS  Y SUS LEGADOSPor Nestor Elias Ramirez Jimenez
Joigny Francia Domingo 28 de diciembre del 2008

(Traduccion al español)Lo siento por infligir tan mala calidad en esta lengua que por tanto ha conocido los más experimentados hombres en la historia de la humanidad. Mis más sinceras disculpas!

Me doy cuenta que he escrito en un francés incomprensible. lastima pour las denuncias de eventos tan graves. Sea cual sea el alcance de estos textos, es sólo un reflejo de una situación que evaluan desde hace mucho tiempo los intelectuales.El efecto del espejoSin ningún mérito mi enfoque como un espejo refleja el pensamiento de muchos intelectuales, escritores, desde Platón, pasando por La Boétie, Rousseau, Jaurès, Condillac, Marx y Stiglitz recientemente, entre muchos otros, como Solzhenitsin.

Los imperios y sus vidasA través de la historia, muchos imperios tenían una vida (nacimiento, apogeo y muerte), el imperio por el que el dinero es rey, está mostrando signos de agonîa.

El LegadoTras la prueba de la incapacidad del poder político para garantizar la armonía de los pueblos, nos encontramos ante un importante punto de declive, el capitalismo languidece. Es lamentable que tantos avances científicos y tecnológicos, han legado a las generaciones futuras, una imagen de valor cero en términos de economía y la armonía entre los seres humanos y sobre todo frente a la madre naturaleza.

En la escala de la familia (lectores que consideran mi discurso demente), cada uno desea legar algo de que sientirse orgulloso! A nivel de la sociedad, el legado sería diferente?

Eso me parece injusto y es el error que lleva el imperio a su muerte.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES EMPIRES, LEURS VIES ET LEURS LEGUES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum