trombinoscope sociale

Histoire des conflits ouvriers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des conflits ouvriers

Message  Admin le Dim 28 Oct - 16:18

Histoire du syndicalisme
Histoire des conflits ouvriers


Il ne faut pas oublier que pour travailler en 1789, il fallait être catholique, et pas être comédien, quoi que les juifs pour tant, fussent soumis déjà à ségrégation en termes d'emploi.


Vous vous imaginez qu'en 1789 pour avoir le droit de travailler il fallait être "catholique" et ne surtout pas être comédienne, sans compter que les juifs en termes d'emploi, faisaient l'objet des mesures de ségrégation

La grève et les syndicats étaient interdits en 1791

Une mesure policier permettant de contrôler la date d'entre et sorti d'un travail grâce au "livret ouvrier" en 1803

Il y avait une croissance phénoménale des litiges liés au travail au point qu'en 1806 Napoléon crée le conseil de prud'hommes


Dernière édition par le Jeu 8 Nov - 18:45, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un milieu de conflit

Message  Admin le Dim 28 Oct - 17:37

Il est courant d'écouter ici et là, des critiques sévères sur les syndicats.

Ces critiques, n'ont pas de fondements, et sont véhiculés par des personnes qu'ignorent tout de l'histoire en général et de l'évolution du monde de travail en particulier.

Comment dans toute organisation formée par des êtres humains, l'univers syndical, doit avoir des personnes qui n'ont pas leur place dans le milieu de la défense des droits des travailleurs.

Je crois par contre que dans la tension qui règne dans le monde du travail, il est indispensable des instances qui ont leur place dans la recherche de la justice et l'équilibre permettant une connivance forcé.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

IN SPANISH para los hispanos

Message  Admin le Dim 28 Oct - 19:03

Es común escuchar aquí y allá, severas críticas contra los sindicatos.

Estas críticas carecen de fundamento y son transmitidas por personas que ignoran la totalidad de la historia en general y cambiante mundo del trabajo en particular.

Cómo en una organización formada por seres humanos, el movimiento sindical mundial, deben haber personas que no tienen nada que hacer en el medio de la defensa de los derechos de los trabajadores.

Sin embargo, creo que por causa de la tensión reinante en el trabajo, los sindicatos tienen su lugar esencial en la sociedad pour la búsqueda de la justicia y de equilibrio que permitan la connivencia.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des conflits ouvriers

Message  Admin le Jeu 8 Nov - 18:46

suite 2

Par chance en 1806 finalement est crée le Conseil de prud'hommes, tellement y avais de conflits à régler par Napoléon, a mesure que les conflits du travail saturent la justice des conseils de prud'hommes voient le jour, au point qu'en 1813 il y avait déjà 26 en toute la France.

Il y avait une croissance phénoménale des litiges liés au travail au point qu'en 1806 Napoléon crée le conseil de prud'hommes

Il est courant d'écouter ici et là, des critiques sévères sur les syndicats.

Ces critiques, n'ont pas de fondements, et sont véhiculés par des personnes qu'ignorent tout de l'histoire en général et de l'évolution du monde de travail en particulier.

Comment dans toute organisation formée par des êtres humains, l'univers syndical, doit avoir des personnes qui n'ont pas leur place dans le milieu de la défense des droits des travailleurs.

Je crois par contre que dans la tension qui règne dans le monde du travail, il est indispensable des instances qui ont leur place dans la recherche de la justice et l'équilibre permettant une connivence forcé.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des conflits ouvriers

Message  Admin le Jeu 8 Nov - 18:48

suite 3

Dans l'histoire des syndicats, c'est la première fois que pour des raisons que je crois comprendre; arrivent aux médiats des messages avec le but ultime de nuire à l'image des syndicats.

Chose curieuse, depuis le présent gouvernement, la gestion de la communication prend des proportions d'arme de combat.

Le plus grave dans la situation c'est l'absence de jugement des quidams; à qui il ne faut pas surtout jeter la faute, car l'ensemble de la classe ouvrière est lobotomisé depuis long temps, en question de conscience de classe et son histoire.

Pour ceux et celles d'entre vous qu'auraient pas connu ou simplement oublié l'histoire, je vous rappelle qu'à travers l'histoire, ce sont les grandes actions de masse qu'ont donné des avancés sociales. Il y a qu'avoir l'année 1789; vous avez oubliez?

Lissez plutôt les faits du 24 février 1848, malgré les cadavres sur les rues de Paris, la constitution reçoit des modifications, ou le suffrage universel est déjà une porte grande ouverte vers la démocratie.

Il est courant d'écouter ici et là, des critiques sévères sur les syndicats.

Ces critiques, n'ont pas de fondements, et sont véhiculés par des personnes qu'ignorent tout de l'histoire en général et de l'évolution du monde de travail en particulier.

Comment dans toute organisation formée par des êtres humains, l'univers syndical, doit avoir des personnes qui n'ont pas leur place dans le milieu de la défense des droits des travailleurs.

Je crois par contre que dans la tension qui règne dans le monde du travail, il est indispensable des instances qui ont leur place dans la recherche de la justice et l'équilibre permettant une connivence forcé.

C'est quoi un lien?
A mon beau-frère

Dans l'univers du web ou encore www pour World wide web ou plus facile Internet, il y une toile géante constitué de tout sort de documents: documents en lettres, en images, en vidéos.

Pour accéder à ces millions de documents une adresse est nécessaire de la même manière qu'une adresse physique reste nécessaire pour rejoindre une personne physique.

Une fois cette adresse disponible dans un document elle s'appelle lien qui veut dire que d'un clic de la souris vous avez accès au site ou la page en question:
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etienne de La Boétie

Message  Admin le Lun 3 Déc - 15:58

le discours de la servitude volontaire me semble un bon sujet pour entrer en matière, vous pouvez le trouver en intégralité dans le lien que voici:

http://www.forget-me.net/LaBoetie/servitude.pdf


Je trouve bizarre l'activisme des médiats en particulière ceux dédiés à l'économie.

Ils font des "grenelles" allez des congrès sur l'activité sociale; je crois que c'est bien, d'une part mais j'estime triste l'absence total des représentants des travailleurs, voir des représentants syndicaux dans ces réunions.

Par contre, puisqu'il s'agit des journalistes spécialisés, en représentation de magazines et de la presse économique. La diffusion arrive au patronat soit par la présence de ces représentants dans les dites réunions soit par leur lecture une fois les documents édites dans les revues en question.

D'autre par et c'est la chose qui me semble la plus bizarre et en même temps logique, est que les travailleurs sont loin de s'en douter que tant des choses changent; pour tant la télévision et les journaux en parlent à profusion?

Est-ce qu'à force de travailler les quidams sont maintenant des écervelés?
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

ERREUR DE DIAGNOSTIQUE

Message  Admin le Mer 5 Déc - 19:12

Banlieues

l'erreur de plusieurs décennies de politique du gouvernement dans la gestion des ghettos se traduit par la concentration de la misère, la violence n'est donc pas loin.

QUAND LE PRESIDENT SE TROMPE

Erreur de diagnostique, venant de plus haute autorité de l'état que de confondre, puisque l'accident et les faits divers de 2005 ont cela en commun; ce sont des détonateurs d'une bombe qui est composée d'une multitude de problèmes attenants à la société.

LA VERITE DES 35 HEURES

Le patronat c'est arrangé pour garder les 39 dans bon nombre de sociétés (du privé) car bien que le code du travail est claire au sujet les syndicats bizarrement ont consenti sans bouger: je cite:

ARTICLE 212-4 du code du travail

" La durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l'employeur et doit se conformer à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles. Le temps nécessaire à la restauration ainsi que les temps consacrés aux pauses sont considérés comme du temps de travail effectif lorsque les critères définis au premier alinéa sont réunis. Même s'ils ne sont pas reconnus comme du temps de travail, ils peuvent faire l'objet d'une rémunération par voie conventionnelle ou contractuelle." fin de citation

Ors pour une ruse ou pas pas, le patronat aurait modifié le calcul en enlevant le temps de pause; ainsi déjà il reste moins de la moitié pour le compte des heures variables, le tout en accord avec la réduction du temps de travail.

Ce n'est pas fini, l'attaque en règle à la législation sur le travail orchestré par le patronat avec encore le consentement des instances hautes du syndicalisme fustiges par le gouvernement; vise à accroitre les inégalités, donc l'appauvrissement des travailleurs.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des conflits ouvriers

Message  Admin le Ven 7 Déc - 20:01

LA PROPHETIE, je sème sur sol aride

Préambule diplomatique

Je présente toutes mes excuses aux intellectuels, parmi lesquels, il y a des humanistes et des simples bourgeois.

J'ai un caractère "rentrer dedans" qui m'attire les foudres, sans aucun doute. J'aimerais m'exprimer autre mot; sincèrement mais les faits au quotidien, mes origines et mon éducation, sont une sorte de fardeau, qui pèsent lourd pour ma conscience.

Je ne suis pas un franc diplomate! Pour quoi?

Parce que j'assimile la diplomatie à l'hypocrisie. Je sais que je suis le premier à perdre, et mon évolution professionnelle reste le miroir de mon comportement. Du point de vue économique ma vie professionnelle reste désastreuse en partie à cause de cette fâcheuse tendance à dire les choses en face.

Je n'ai pas une connaissance digne de pavoiser une quelconque pédanterie, fils d'ouvrier et d'une mère au foyer, né dans un pays du tiers monde, en théorie aveugle parmi les borgnes, j'hisse au plus haut rang mes professeurs; dignes représentants d'une dynastie meurtrie par une politique vassal, je ne citerais pas des noms car en Colombie les intellectuels de gauche où qu'ils soient, risquent leur vie.

Ma raison en larmes!

Des inquiétudes et pas seulement l'emploi français, la société en générale, à causse de l'iniquité d'une minorité face à la probité et l'ignorance des disetteux.

Une vue l'extérieur est une vue exacte

Depuis que je suis en France, j'ai constaté avec acrimonie l'autolâtrie, égoïsme et le mutisme des gens dans mon milieu social. (Immigrés, ouvriers, pauvres, sans domicile fixe)

Autolyse

Sans vouloir toucher des susceptibilités au même temps sans hypocrisie, il est facile d'imaginer l'avenir des populations isoles, un citoyen, de surcroit ouvrier ou chômeur seul, reste aussi fragile qu'une feuille d'automne devant le froid vent de la mondialisation venu du nord ou d'ailleurs.

Quelque fois, par passion j'ai fait l'effort déjà de lire la pensée de quelques érudites des sciences économiques. Au risque de polluer mon raisonnement je crois que l'accroissement de ma vision du monde sortit grandie, puisque j'ai eu non pas de flashs ou allusionnassions moins encore le fruit d'atrophiement de ma raison suite à la consommation d'hallucinogènes ou boisons alcoolisées (je ne fume et ne n'aime pas l'alcool non plus), je pense depuis quelques jours à une connaissance que je viens d'avoir, avec qui j'échange sur l'égo et surtout qui m'apprise un nouveau mot "l'auto éthographie" merci Docteur Olivier.

La classe ouvrière, parmi laquelle, la française, est vue dans mon analyse comment un troupeau de vaches acculée au bord d'un précipice, coincé par un grand ours (le MEDEF).

Vous pouvez trouver avec la qualité grammaticale typique qui me caractérise (des fautes vulgaires) diverses interventions :

Dans "la rue des auteurs" sous le pseudonyme de gramophone, dans la rubrique magazine, dommage pour l'absence d'intervention du publique dans ce site d'un grand humaniste en la personne de Gilles Chenaille qui le premier m'a ouverte grande la porte d'une passion qui somnole en moi. Merci du fond du cœur Sellig.

Je dois de la même manière remercier les modérateurs du site Alexandrie On Line, pour le magnifique geste me permettant autant que SELLIG d'apporter mes textes dans un français si piètre.

De fil en aiguille j'ai trouvé le site GIGA PRESSE; ou j'ai déversai mon discours, mante fois qualifié de "marxiste" par les forumeurs du FIGARO, dans la rubrique où j'ai le plus sévis.

http://www.giga-presse.com/forums/index.php?showtopic=130&hl=gramophone
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

NÉGATIONNISME & EXTRÊME DROITE

Message  Cogito ergo sum le Mer 9 Nov - 18:30

NÉGATIONNISME & EXTRÊME DROITE

Dans une page de FACEBOOK

Voici que  je trouve des réponses à mes sujet, étant passionné de raison et vérité comme de joute des mots, cela me plaît voici que je suis accusé de menteur affabulateur.

Parce que je critique monsieur TRUMP comme étant un extrêmiste de droite et populiste.

Les interventions des contraires:

Gee Terrenoire

il n'y a pas que la consommation et 'Economie, il y a et oui l’identité qui est le sens des peuple, Je suis vraiment Heureux, je n'y voyais pas, je ne croyais pas OUI je me suis trompé, les médias les élites nous ont tous roulez dans le farine comme d’habitude, il faut pareil en France contre le Front National, le peuple enfin lui peut prendre sa chance Vive Trump, vive les peuples nationalistes. vive les sans dent.. Vive la France..

Thierry Robertson Levieil

Quand ma fille est arrivée au monde, la première chose que j'ai dit c'est "Bonjour Madame la Présidente". J'ai toujours pensé depuis ce jour qu'elle serait la première femme Présidente de la France. Alors, je sais que tout est possible et surtout je pense à ton rêve : finale Le Pen - Mélenchon. Là, j'y crois que c'est possible…

Gee Terrenoire

oui en fait Sanders , n'aurai pas gagner.. mais Clinton non plus , les gens ne veulent pas du Marxisme, même modernisé, ni de la continuations de cette droite humaniste avant d'Etre nationaliste.

Gee Terrenoire

au pouvoir surtout en Amérique ,l’extrême n,existe pas vous etes un menteur Nestor Ramirez Jimenez en el poder, especialmente en América, la extrema no existe usted es un mentiroso

Gee Terrenoire

être vu, n'est pas une vérité "exemple" quand il dit que les émigrés qui viennent en Amérique ne sont pas les bons il a raison nous avons les même en France, pas des gens ayant une éducation de respect et de modèle d’intégrations, et pas les docteurs ou les ingénieurs, de bon père de familles respectueux du pays d’accueil, il dit une vérités, ce une majorités des gens sans éducation, et sans valeurs, et des voyous, des bandits , oui ce ne sont pas les bons sont pas les bon , oui ceux qui émigré sont les plus mauvais de leurs pays, même dans leurs pays ils n'en veulent pas, je ne suis pas contre l’émigration mais je veux pouvoir choisir des émigrés dont la France a besoins. et surtout je veux bien les aider pour ceux qui sont des réfugiées politique, pas les adopter, je suis contre la naturalisation, du droit du sol, comme cela existe dans plus de 145 pays dans le monde,... je ne prends que l’Algérie comme modèle. A ce sujet, pour les femmes deja une a dit que l'ont lui avait demander de témoigner pour de l'argent, et quelle regrette , d'ailleurs aucune ne le poursuit, les chanteurs et les artistes comme en France son millionnaire mais de gauche , un artiste ce vent mieux si il semble avoir les meilleurs valeurs du monde , d'ailleurs tous qui on dit vouloir partir pas un ne partira lol oui vous etes un menteur et affabulateur.. Nestor Ramirez Jimenez je viens d'en donné la preuve ici

Ma réponse:

L'HISTOIRE ET LES FAITS

Il se trouve qu'aime bien la joute et la rhétorique.

Le forum du journal LE FIGARO, fermé depuis quelques années, m'aurait permis d'affronter des niais en histoire sociologie, qui parce arrivaient à dompter une langue, se pensent déjà démiurges.

Pendant des années l’affrontai des véritables demi-dieu dans un forum qu'a fini par fermer, mais jamais j’insulte avec des mots vulgaires, parce que les langues sont si riches qu'il y a quand on est cultivé bien des mots pour faire plus mal qu'avait le prosaïsme domaine réservé aux psittaciformes et aux fauchés de culture.

Aux États Unis d’Amérique pour être précis existent des sectes très puissantes, au point que le Ku Klux Klan donc les félicitations ont été présentés à Trump de la part d'un des leaders dans la personne de David Duke. Aura massacré le 21 juin 1964 trois innocents, donc leur seul délit été d'être ou noirs ou juifs.

C'est loin d'être de l'affabulation, mais des faits réels.


Sauf qu'il faut connaître l'histoire, j'apprends à personne que ce genre de sectes d’Extrême DROITE a du sang dans les mains, au point que la loi martiale dans plusieurs comptes de la Caroline des membres sont arrêtés, puis en 1877 officiellement la secte est interdit. Mais il vie encore par tolérance et clandestinité.

LE NÉGATIONNISME


En août 1962 le 22 exactement le général De Gaulle alors qu'il allé à Villacoublay en traversant un carrefour au petit-Clamart reçoit une rafale de balles, c'est non loin de 150 cartouches, qu’aurait servi à tenter de l'assassiner.

Bien sur que la OAS, est derrière tout cela. Impossible d'oublier en 1977 les échanges avec Alain Robert fondateur du GUD, parmi les fondateurs de l'extrême droite Roland Gaucher de jeunesses nationalistes 1942 – 1944 et Léon Gaultier un Waffen-SS de la seconde guerre mondiale.

Simplement quand nous voulons donner de nous une image transparente, plutôt culte, me semble beaucoup mieux connaître ainsi soit un minimum de sociologie et d'histoire. Ma réponse dans ce lien:

L'extrême droite en France

Les origine de l'extrême droite en France reste intimement lié à l'occupation, ce n'est pas glorieux comment passé.

L'extrême droite en France a combattu le communisme et le syndicalisme.  Deux groupes où la classe ouvrière est omniprésente, c'est la raison pour laquelle, aujourd'hui quand un ouvrier ose s'afficher d'extrême droite, je me permets de penser qu'il n'a aucun respect pour les vies des camarades ouvriers, massacrés pendant la deuxième guerre mondiale.

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ (études de l'Institut Technique Industriel de Cartago et de l'Université Technologique à Péreira en Colombie:

INSTITUT TECHNIQUE INDUSTRIEL:

https://youtu.be/vlUvbSko-pg

UNIVERSITÉ TECHNOLOGIQUE PEREIRA

https://youtu.be/7mgRDosSDwc
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des conflits ouvriers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum