trombinoscope sociale

TEMPORAIRE D'ÉCHANGE ET TUTORAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TEMPORAIRE D'ÉCHANGE ET TUTORAT

Message  Admin le Jeu 22 Oct - 10:41

LA RESPONSABILITÉ


Tout au long de la vie des êtres humains, je cherche le mot qui puisse à lui tout seul, contenir un maximum des besoins de la vie, un maximum des conditions pour garantir des citoyens dignes du nom.

Je suis à présent accidentellement mise devant le fait accompli.

En dehors de mes ennuis judiciaires, (voir harcèlement au travail, plan sociale, licenciement par faute grave) depuis bientôt deux mois, il s'ajoute à mon quotidien, une obligation de résultat. Que je tente d'assumer dans les meilleurs conditions, comment s'il s’agissait de mes propres enfants.

Adopter un enfant à problème à l'âge de seize ans, avec un cassier relativement chargé, déjà connu dans un tribunal, est un challenge de taille. Voilà que je découvre de l'intérieur un sujet que j'avais jusqu'à présent pourtant abordé mais cette fois j'ai l'exemple en chaire et os d'un système d'éducation à plusieurs vitesses.  Qui plus est semble devenir financièrement de plus en plus lourde au budget publique. Mais je ne veux pas m’éloigner du sujet là ou une nouvelle génération de parents, sont pour moi, aussi responsables que le système lui même, car oui nous sommes devant des carences, des lacunes des enfants que les parents auraient abandonné (de manière consciente ou pas) à leur sorte, nous sommes devant un cas (je m'excuse d'être si franc) de parent démissionnaires.

La raison de la présence du présent sujet a pour seul but de permettre aux organismes (autorités) de suivi de l'enfance, d'avoir une idée proche du quotidien d'un enfant de seize ans avec un niveau de au moins quatre années scolaires de retard.

En deux mois il a était question de lui faire mémoriser déjà les tables de multiplier, chose difficile du à sont terrible caractère, à sa déviance psychologique très marqué et connue sans doute déjà des services, vu les échanges avec les éducateurs et éducatrices, lui faire respecter des règles basiques du savoir vivre tout en admettant une grande volonté de sa part pendant des moments de lucidité, quant à assumer des tâches d'ailleurs très bien faites. Hélas s'il s’applique à étudier avec la même volonté qu'il s'applique à des tâches autres du quotidien dans une maison, il progresserait bien plus vite.

Vu les lacunes ostensibles en maîtrise de grammaire et orthographe, et malgré mes origines (colombien arrivé en France vers trente ans)

Voilà le devoir de hier, auquel il a réussi à passer la journée pour répondre, après avoir affirmé fini une lecture en vingt minutes de laquelle (en théorie) il affirmait être près à répondre à un questionnaire.


COMPRÉHENSION DE TEXTE
Livre : CAP HISTOIRE GÉOGRAPHIE éducation civique
(page 34 Voir le CCF)
Date: mercredi 21 octobre 2015
Heure : 9:45


Titre : Être ouvrier dans la France industrielle (1880 – 1940)

Questions

1° Quel est le rôle du perfectionnement des machines sur le travail ?



2° Dans quel année a eut lieu le congrès de la fédération des syndicats traite dans le texte ?

3° Dans quelle ville à eut lieu le congrès de la fédération des syndicat du texte lu ?

4° Comment était considéré le travail d'entretien d'un ménage ?

5° Quelle est la plus importante fonction sociale de la femme dans la société ?




SUJET : Les adjectifs
Date : jeudi 22 octobre 2015
Heure : 9:40


Définition d’adjectif

1. L'adjectif est un mot qui donne une qualification au substantif; il en désigne la qualité ou manière d'être. Or comme toute qualité suppose la substance dont elle est qualité, il est évident que tout adjectif suppose un substantif : car il faut être, pour être tel. C.-C. du Marsais, Gramm.1789.
2. L'Adjectif ne désigne ni un être physique, ni un être métaphysique; il exprime seulement la qualité ou la manière d'être du substantif. Gir.1834, p. 239.
3. L'un des éléments les plus essentiels du discours (...). On appelle (...) ce mot adjectif, non pas seulement (...), parce qu'il s'ajoute toujours aux substantifs, mais aussi parce qu'il ajoute à ces substantifs l'idée des qualités ou des manières d'être sous lesquelles ils sont considérés. Besch.1845.
4. Nom que l'on joint à un substantif pour le qualifier ou le déterminer. Littré.
5. L'adjectif est un mot que l'on ajoute au nom pour exprimer les qualités, les diverses manières d'être des personnes ou des choses désignées par ce nom. Noël-Chapsal, 1889, p. 91.
6. Les mots pleins exprimant les attributs abstraits des substances sont appelés adjectifs


Adjectif pronominal

nom parfois donné aux déterminants démonstratifs, possessifs, interrogatifs et indéfinis.

Expression sous laquelle on a désigné (et continue quelquefois à désigner) les adjectifs déterminatifs, par opposition aux adjectifs qualificatifs :
7. ... mais les (...) adjectifs le, un, plusieurs, ce, trois, font disparoître l'abstraction, et désignent une application actuelle des noms appellatifs aux individus. Cette différence considérable entre les adjectifs de la seconde espèce et ceux de la première, semble exiger qu'on assigne à la seconde une dénomination distinctive. L'abbé Girard avoit nommé Adjectifs pronominaux tous ceux qu'il avoit envisagés sous le point de vue qui caractérise cette seconde espèce; ... N. BeauzéeGramm.1789, s.v. article.
8. L'ancienne grammaire (Du Marsais) distinguait des adjectifs physiques, qui exprimeraient une qualité inhérente à l'objet (grand), des adjectifs métaphysiques, énonçant une qualité qui ne serait attribuée à l'objet que par l'effet d'un jugement de l'esprit (équitable), et des adjectifs pronominaux, qui servent à désigner un objet en l'individualisant sans lui attribuer une qualité spéciale : ce, chaque... On appelle parfois aujourd'hui adjectifs-pronoms les adjectifs de cette dernière catégorie, du fait qu'ils comportent d'ordinaire une forme pronominale : celui-ci, chacun. Mar.Lex.1951.

Adjectif verbal

Un adjectif verbal est un participe (présent) employé comme adjectif, avec très souvent un changement d orthographe. L adjectif verbal indique toujours un état et suit les règles d accord

D'une façon générale, participe employé comme adjectif, ne pouvant donc plus se construire avec un complément d'objet, devenu variable en genre et en nombre et fonctionnant comme épithète, apposition ou attribut. Un certain nombre de grammairiens restreignent cette dénomination à la seule forme en -ant employée comme adjectif et prenant les marques du genre et du nombre. L'adjectif verbal, variable en genre et en nombre, se distingue du participe* présent et du gérondif*, invariables depuis le xviies. (cf. Brunot t. 3 1930, p. 329, no1) :
9. L'adjectif verbal, qu'on incorpore parfois à la catégorie des participes, a pour fonction de présenter comme une qualité de l'objet sa participation, occasionnelle ou durable, à l'action exprimée par le verbe dont il dérive, avec éventuellement une idée accessoire de possibilité, d'obligation; cf. en grec les formes des participes en -ios et en -teos, en latin le participe d'obligation en -ndus. Mar.Lex.1951.
10. L'Académie (...) décidant, en 1679, qu'on ne « déclinerait » plus les participes actifs [il] n'est resté de flexion (en genre et en nombre ou seulement en nombre) que dans les locutions poste restante, la maison attenante, les ayants droit. Le participe actif s'est ainsi confondu morphologiquement avec le gérondif et distingué de l'adjectif verbal qui, dépourvu de valeur verbale et incapable en particulier de recevoir un objet s'est complètement assimilé aux adjectifs qualificatifs. Goug.Syst. gramm.1962, p. 93.

Exircice . Complétez par :
Cher, cher(s) ou chère(s)

a.- Elle ne coûte pas très ……..
b.- Ils ne valent pas très ………
c.- Elle est trop …….. pour mon budget.

Juste ou juste(s)
a.- Elle tient jours des raisonnements très _______
b.- Elles ne raisonnement pas toujours très ________
c.- Il reste ________quelques minutes.

Fort, fort(s) ou forte(s)
a.- Ils tapent vraiment trop ______
b.- Ils sont ____________ en gymnastique
c.- If faut qu'ils respirent très____________

2. Remplacer les points par le pronom personnel se ou s' ou le pronom démonstratif ce ou c

a.- En Provence. ___ sont les lapins, qui ont été étonnées. ____est de là que je vous écrits, ma porte grande ouverte, au bon soleil. Les braves chiens de berger racontent à leurs camarades de la ferme _____ qu'ils ont fait la-haut dans la montagne.

b.- La chèvre de monsieur Seguin. Monsieur Seguin ___ trompait, sa chèvre ____ennuya. Il ____ apercevait bien que sa chèvre avait quelque chose, mais il ne savait pas ___ que ___était.






avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les dommages causés par l'alcoolisme

Message  Cogito ergo sum le Lun 26 Oct - 10:23

Environnement et réussite
Les dommages causés par l'alcoolisme

La réussite reste conditionnée à des conditions bien définies d'environnement et ou des moyens.

Il faut par fois un langage succinct ou laconique pour faire comprendre les choses à des gens sans le bagage nécessaire:

... “ Un enfant avec des parents sérieux, deviens un adulte outil à la société, de la même manière qu'un enfant avec des parents démissionnaires, à des fortes chances de devenir un parasite pour la société ”…

Touts égaux devant les parents

L'environnement pour faire grandir des enfants, joue un rôle clé à bien des égards pour l'équilibre psychique de ceux qu'en enfants deviendraient un jours des citoyens : même si nous écartons volontairement le facteur moyens (pécuniaire) ; lorsque les parents font l'effort pour que dès la plus jeune âge touts leurs enfants, sans discrimination, sans préférences, évoluent au mieux dans leur éducation, alors il y a des fortes chances pour que leur réussite professionnelle soit plutôt garantie. Le contraire malheureusement arrive, les parents, l'un ou l'autre ou les deux, peuvent avoir des préférences ou de la discrimination, alors cela se traduit nécessairement par des traumatismes psychologiques qui vont altérer les capacités cognitives d'une partie voir de la totalité de leurs enfants.

L'exemple reste indispensable

Toujours l'environnement, doit comporter une atmosphère saine, conforme à des principes basiques de bien vivre (dans une liste non exhaustive des basiques, la douche au moins une fois par jour, les chaussons dès l'entre à la maison, le maintien des vêtements le plus propres possibles, le ton de voix plutôt sans crier, l'absence des mots vulgaires, dans le discours, se tenir correctement à table, séparer le dialogue des enfants et des parents, etc.) ; les parents doivent fondamentalement donner l'exemple, éviter de fumer, éviter au maximum l'alcool et des vices plus graves, cela requière de la rigueur, sans doute, mais la bonne éducation de “ ses propres enfants ” veut tout l'or du monde. Sans l'exemple, reste plus difficile éduquer nos enfants.

Les conséquences des dérives

Il arrive qu'un couple par exemple arrive au divorce, là c'est trop grave, car cela veut dire que des enfants vont se trouver dans des situations où la sensation de déchirement devienne maladive, les enfants aimant des deux parents voudraient à tout prix les conserver ensemble, les divorces sont vécu par l'enfant dans beaucoup de cas, comment de leur faute. Très vite ils veulent plaire aux deux parent, hélas cela est assumé parfois comment une avantage par l'un ou l'autre parent, hélas parce qu'il arrive le dénigrement de l'autre parent très vite. Hors en réalité aucun divorce doit être attribue à un seul parent ; par règle générale c'est la cumulation de fautes mutuelles qui vont faire disparaître le charme initial et mutuel, qu'un jour aurait donné lieu au souhait de former une famille, de faire venir au monde des enfants. Ici les enfants sont donc les plus atteints, et cela se répercute aussi sur les notes et le comportement.

Les chances

Des gens proches peuvent offrir ici et là, des conditions de confort sans doute précaires, il faut encore choisir, car il est possible de tenter de se reconstruire, après l'échec d'un divorce ; mais alors il faut le choix des conditions, un environnement propice à l'harmonie indispensable lorsque des enfants sont scolarisés. Là il faut avoir suffisamment de discipline pour se montrer dignes devant ceux et celles qui bénévolement nous tendent leur main.

Des dérives de comportement (rentrer à des heures tardives, rentrer en état d'ébriété, ne pas respecter des règles élémentaires de savoir vivre) sont des actes à proscrire, lorsque notre situation est précaire, c'est-à-dire peu de temps après un divorce. Se tromper sur cela est une faute trop grave en vers les gens qui veulent nous aider, en vers l'avenir des enfants et aussi en vers nous mêmes. Nos proches peuvent pardonner, une fois, deux fois, mais pas de manière indéfinie. Là la situation exige de notre part assumer nos erreurs, analyser les causes, et apporter une correction très rapide : Si c'est à cause de l'alcoolisme, il faut vite voir le médecin et partir en cure de désintoxication, sans vouloir quitter avant la fin du procès qui dure minimum deux mois.


Je suis triste vraiment de savoir qu'après avoir donné une, deux, trois, quatre, cinq opportunités à des personnes, au but rien leur face comprendre qu'il faut changer de comportement!

Je suis triste de voir que les erreurs s'accumulent, comment s'accumulent les promesses sans lendemain! Risquer la vie, sortir indemne d'un accident mortel, puis ne pas prendre conscience?

Oui je suis trop triste! Hélas il y a des sans issu à un moment donné! Il est impossible de pardonner là où nous avons eut des promesses non tenues, surtout vis à vis de l'alcool.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum