trombinoscope sociale

étique, morale et laicité

Página 1 de 2. 1, 2  Siguiente

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo

étique, morale et laicité

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 7 Abr - 9:58

Un internaute écrit:

Vous accusez vos adversaires politiques de sottise. Si vous avez reçu une éducation chrétienne, je me permet de vous rappeler l'image de la paille et de la poutre qui s'applique bien à votre façon de considérer
le monde.

Comment pouvez vous penser que toute générosité, tout altruisme, tout amour du prochain appartiennent EXCLUSIVEMENT à votre parti, êtes vous incapable d'admettre que vos adversaires eux aussi éprouvent
comme vous de bons sentiments. Des siècles de christianisme ont tout de même façonné les pays chrétiens dans l'amour du prochain, la pitié pour ceux qui souffrent, l'entraide, sentiments qui n'existent pas en pays islamiste, où la loi de la charia, oeil pour oeil dent pour dent, brutalité envers les femmes, règnent sans contrepartie.

A moins que vous ne soyez vous même musulman, et que vous ne donniez au Coran une origine divine, à laquelle il est impossible de ne pas se conformer, je ne comprends pas votre aveuglement. Ce n'est pas par
égoïsme que nous ne voulons pas d'un trop grand nombre de musulmans dans notre pays, mais tout simplement parce que nous ne voulons pas de leur religion
.


MA RÉPONSE AU DIT FORUMEUR:

Petit rappel pour un internaute qui va se reconnaître:

Tout citoyen sur le sol de la république doit respecter la constitution et la législation dans sont intégralité, par mémoire l'article 1 de la constitution

..."La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales"...


Aucun individu, peu se prévaloir d'intellectuel sans avoir au moins une fois lu la législation et tout particulièrement la constitution, puis moins encore se targuer de connaissances si au moins ne reconnais pas l'histoire

Hors nous devons autant garder le souvenir du début des années 700 et la conquête de la péninsule ibérique par l'armée de Olbàn (Julian) de Ceuta, que les faits du christianisme pendant le moyen âge aura pratiqué des expéditions militaires, avec multitude de conséquences, où même Saint Rustine émet une théorie sur la guerre juste

Vue ainsi l'histoire, aucune des grandes religions donc vous faites allusion aura les mains sans sang, pour donner des leçons.

La laïcité reste pour le dit gramophone une philosophie!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

hygiène intellectuelle

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 19 Abr - 6:41

Chaque jour j'ai pour habitude d'hygiène intellectuelle écrire dans une langue qu'admire mais que je ne maîtrise pas; le but étant de perfectionner mon niveau:

Cada día tengo por costumbre de ejercicio intelectual escribir en una lengua que admiro pero que no manejo bien, el objetivo siendo de perfeccionar mi nivel

Dédié au personnel de la chaîne PUBLIC SENAT & LCP, et en particulier a Michel Grossiord et Helene Hrisser et trois personnes en Colombie que j admire la senatrice Piedad Cordoba, la politologue Claudia Lopez puis le grand journaliste HOLLMAN MORRIS

Dedicado a personal de las cadenas de television PUBLIC SENAT LCP y en particular a Michel GROSSIORD y HELENE HRISSER ademas a tres personas en Colombia que admiro la Senadora Piedad CORDOBA, la antes periodista hoy politologa CLAUDIA LOPEZ y desde luego al gran periodista HOLLMAN MORRIS y CONTRAVIA.


Foisonnement d'erreurs dans le diagnostique

Abundancia de errores en el diagnostico


La mondialisation, se traduit par le développement de l'industrie dans les pays à bas coût.

La mundialización, se traduce por el desarrollo de la industria en los países pobres.

Des pans de production antan pourvoyeur d'harmonie sociale par l'emploi, s'installent dans des petits pays.

La enorme producción en el pasado proveedora de armonía social gracias al empleo, se instala en los países pobres.

Le pouvoir d'achat

El poder adquisitivo


Le revenu des travailleurs des pays qui reçoivent les industries, étant 100 fois moindre, c'est la consommation dans les pays avant riches, qui disparaît. Cela se traduit par le ralentissement de croissance des principaux pays du G8.

El salario de los trabajadores que reciben estas industrias, siendo 100 veces inferior, es el consumo en los países antes ricos, que desaparece, Esto se traduce por un freno del desarrollo de de los principales países del G8.

Sans pouvoir d'achat dans les pays du G8, par concentration de richesses, (actionnariat) se sont les infrastructures, (services publics) qui sont automatiquement mise à mal.

Sin poder adquisitivo en los países del G8, por la concentración de riquezas, (accionarios) Entonces son las infraestructuras (servicios públicos) que son automáticamente desmantelados.

La misère et l'immigration

La miseria y la migración


Pour produire les G8 ayant importé de manière massive, de la main d’œuvre, puisque ces immigrés, occupaient des postes, de bas salaire, la conséquence est la croissance d'une classe sociale de paupérisés. Qui dit paupérisation, (bas niveau de revenu) dit bas niveau d'éducation. D'où nous pouvons conclure que la misère, produit misère intellectuelle. La société fabrique des Anders Behring Breivik et Mohamed Merah dans un parallèle de xénophobie accrue.

Para producir los países del G8 habiendo importado masivamente, la mano de obra, puesto que los migrantes ocuparon puestos de bajo salario, la consecuencia, es el desarrollo de una clase social pobre. Quien dice pobreza, (bajo nivel de salarios) dice bajo nivel de educación. De donde podemos concluir que la miseria material produce miseria intelectual. La sociedad fabrica así los Anders Behring Breivik u Mohamed Merah en un paralelo de xenofobia creciente.

Oui il est une conséquence que les grandes monopoles, fassent le plus gros de leur chiffre d'affaires en dehors de la zone Euro. Les marques de voitures par exemple !

Si es una consecuencia del capitalismo que los grandes monopolios realicen la mayor parte de los beneficios afuera de la zona EUROPA. Las marcas de automóviles por ejemplo


Jeu de dupes

Juego estúpido


Alors que le monde traverse des moments catastrophiques en matière de pouvoir d'achat.

Alors que l'emploi, s’évapore en Europe comment peau de chagrin

Les candidats, les seconds en campagne et par conséquence les adeptes à l'iniquité, le commérage, passent le plus claire de leur temps à se chamailler sur des sujets sans intérêt

Mientras que el mundo atraviesa momentos catastroficos en materia de poder adquisitivo

Mientras que el empleo; se evapora en EUROPA como un charco al sol

Los candidatos a la segunda vuelta (presidencial francesa de 2012) y por consecuencia los adeptos de la iniquidad, los chismes, pasan su tiempo en disputas sin real interés para la sociedad.

Entrer dans ce terrain, est à mon sens, évoluer en faveur de ceux qui derrière un rideau de fumé, trompent l'opinion publique.

Entrar en ese terreno, es según mi opinión, progresar en favor de aquellos que detrás de una cortina de humo, abusan de la opinión publica


Les insultes, restent la philosophie de ceux qui n'ont pas autres arguments, c'est à dire des lobotomisés.

Théorie du Chaos

Une fois ayant lu un certains nombre d'auteurs du genre, Keyne, Bodin, Tetreau, Stiglitz, La Boétie, (liste non exhaustive)

Une fois ayant pu observer l'évolution de la société, depuis 1849 à 2012

Une fois ayant vu des documents vidéo sur la chaîne parlementaire, PUBLIC SENAT, tel que LET'S MAKE MONEY et LA CITY FINANCES EN EAUX TROUBLES

Une fois ayant constaté que certains pays nomment dans le chaos que les finances induisent volontairement dans la société, des individus sans passer par le suffrage

Ayant aussi constaté le mal que des organismes tel que le FMI, ou l'OMC produisent par leur politique dans les politiques dictés aux nations.

Ayant constaté, le silence déguisé des leaders syndicaux, en total hermétisme aux événements des pays voisins,

Nous pouvons conclure que le monde vie une période de chaos provoqué sciemment par un cercle restreint de nantis, dans le seul but inique, absurde d'augmenter la rentabilité via la spéculation sur les marchés.


Última edición por Nestor Ramirez el Dom 2 Sep - 11:41, editado 4 veces (Razón : Helene Hrisser, Michel Grossiord, diagnostique politique, gramophone)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Le suffrage et les intentios de vote

Mensaje  Cogito ergo sum el Vie 20 Abr - 9:00

Intentions de vote, priorité, influences

LES INTENTIONS DE VOTE

Les problèmes au quotidien des citoyens ne sont pas à l'origine de la motivent de 100% des citoyens.

Les bons points dans les sondages, sont assignés aux candidats ayant fondé leur discours des meetings sur la blague, la critique de l'adversaire.

Les problèmes, fondamentaux de la société.

Pour le citoyen lambda, ce sont les médias, qu'imposent les sujets ; Alors que le pouvoir d'achat, le niveau de revenu, le future de la dette externe, sont des points clés

PRIORITÉS

Pour un béotien, la priorité doit être l'emploi, un revenu suffisant, permettant de satisfaire ses besoins.

Même si la dette externe, n'est pas une réalité concrète, pour le béotien, il faut savoir que l'équivalent à l’impôt sur le revenu doit être assigné en France à payer les intérêt de la dette.

INFLUENCES

Les médias, sont impliqués directement dans la formation de l'opinion publique, mais pas seulement.

si vous entre au sein d'un foyer type, de classes populaires, les gens, éludent volontairement tout ce qui est en lien avec l'information, encore, tout médiat dédié à l'information et ou la politique figure dans les sondages avec des niveau d'audience bas.

La chaîne mythique aura dominé plus par tradition que par sa qualité.

Sans aucune doute, qu'un travail aura été fait sur des détails du comportement, mais les gens des classes sociales déjà analysés par des sociologues, sont imperméables à 70% et plus, au travail de campagne des candidats.

D'avantage des gens des classes populaires affirment ne pas avoir des idées politiques, voir même ne pas avoir d'idéologie de tout. Des artisans peuvent même dire devant la télévision à deux jours du premier tour d'une élection ne pas savoir pour qui voter.

Certains gens, ont même une agenda, rigide, déjà réglée pour des années, pour des femmes de la troisième âge, cela peut même se limiter à des séries TV au long des journées tout juste interrompus par le temps des besoins primaires à l'échelle la pyramide des besoins de Maslow, parmi donc les gens il y a ceux qui se rassemblent volontiers pour refaire le mach de la veille au soir, et cela peu durer des heures, ceux qui discutent sur l'évolution de leurs travaux de modification de leur maison, l'évolution des travaux au jardin, leurs animaux domestiques, tout sauf une campagne électorale qui d'après leurs dires « ne changera en rien de bon, leur vie, mais sans doute en moins bon » ; « à quoi bon si ça sera que des promesses, jamais tenues »

ARGUMENTS

Aucune doute, que les attaques entre candidats, peuvent faire rire, mais cela dit, il faut faire appel à l'histoire, qui est étoffée de moyens pour confirmer les avancés.

Pour des raisons d'éthique, d'impartialité, des fondement de la crédibilité, ici nous ne présenterons pas la préférence pour un candidat.

Car en fonction de la position du lecteur, celui-ci doit trouver le texte démuni d'attaque au candidat de sa prédilection.

Cette remarque faite, donner des priorités, quant aux besoins, reste difficile car il faut argumenter et le lecteur moyen n'aime pas lire plus de deux phrases.

Le seul argument, à titre pédagogique, reste comme pour un ménage, qui s'intéresse à l'évolution de sont crédit. L'évolution de la dette externe de la France, laquelle ne veut rien dire sans être comparée avec d'autres pays, à condition que ces pays soient comparables.

[img][/img]

Pour des raisons de pédagogie, il est plus claire donner la dette en dollars par habitant et pour des pays à taille économique plus ou moins comparables, que donner la dette isolée d'un pays.

Les insultes, les critiques, entre les candidats, même si pour certains, la justice s'occupe et des personnes sont impliqués et mise en examen, restent secondaires, vis à vis des priorités tel que l'emploi, le pouvoir d'achat et le future de la nation.

La législation doit présenter des modification quant au passé judiciaire des personnalités publiques ; bien que la réforme constitutionnelle du 23 février 2007 basé sur l'article 89 de la constitution du 4 octobre 1958 ; n'oublions pas que cette reforme est préparé depuis 2002 et c'est curieusement Jaques Chirac sont géniteur.


Le discours xénophobe


Certains pans de la population, tombent avec une facilité déconcertante dans la xénophobie.

Aucune doute que se trouver dans un trottoir face à une personne habillée différemment, parlant différemment, doit choquer à premiers vue. Une fois cette première impression passée, avons nous des chiffres ?

Oui !

Le lien: http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=immigrespaysnais

Avec la proportion de fiabilité qui est reconnue à l'INSEE ( Institut national de la statistique et des études économiques) que dispose d'une large palette de sujets, donc la démographie reste amplement représenté à travers des tableaux, donc tout citoyen aurait le droit d'importer et analyser.

Un lien : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=immigrespaysnais



Il faut savoir que légalement beaucoup de personnes acquièrent la nationalité chaque année, 137 452 personnes en 2008, 135 842 personnes en 2009 et 143 275 personnes en 2010 auraient acquis la nationalité en toute légalité :

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF02161


[/img]

Un tableau avec les 12 principaux pays d'origine des immigrés  ici-dessous, ce sont donc 3 937 157 immigré pour ces 12 pays qui font les ¾ de l'immigration en France ; immigration qui correspond à un total de 5 236 607 personnes dans un pays 65 350 000 habitants. Le taux d'immigration sera de 8, 0132%

[img]
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

National chauvinisme

Mensaje  Cogito ergo sum el Vie 20 Abr - 21:24

D'abord mes plus sincères excuses; ma langue maternelle n'étant pas le français.

Insulte ou pléonasme?

Si un étranger s'efforce d'user ma langue, tout en maltraitant hostilement les règles; j'assumerais une position bienveillante sans être hautain.

Mainte fois j'entends acerbes critiques à l'encontre des "trente glorieuses"; voir des 14 ans du règne de Mitterrand.

J'ai malgré tout une autre approche des phénomènes.

Bien sur que sans arguments, sans méthode, aucune opinion acquière la pérennité et la légitimité.  D'autant plus que nous portons atteinte grave à notre crédibilité.

Dévaluation 

Puisque le phénomène de dépréciation monétaire inflige au citoyen lambda, une peine croissante sous forme de perte de pouvoir d'achat; indépendamment des pays.

Puisque la dette externe reste une constante qui marque presque touts les pays du monde.

Pourquoi certains stigmatisent la gestion voir la politique mise en place?

L'abolition des services publics dans tant des pays au monde: la santé, l'éducation, la justice, les communications, toutes les formes de privatisation, seraient aussi la faute aux 14 années Mitterrand, la faute aux 35 heures?

Je suis désolé, mais j'insiste, dans le besoin d'un analyse PLURIDISCIPLINAIRE du monde, avant d'émettre une analyse national; car nous ne pouvons pas négliger l'impact de Keynes à Britton Wood en 1944 ainsi que la continuité imprimée par Margaret Thatcher vers 1980

Montería Cordoba Colombia par Nestor Elias Ramirez Jiménez
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Pour qui voter alors?

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 22 Abr - 14:10

Sans langue de bois ATTENTION DANGER

Pour quoi?

Pour quoi, est la question qui s'impose avant tout

Je dois savoir sans langue de bois, que le fond de commerce reste le sujet ici à traiter

L'immigration

Le sujet immigration, Xabier Bertrand dit à la télévision, n'importe quoi, déjà parce qu'il prend les français par des sots, dans un sujet, publié dans le forum du journal LE FIGARO, je liste un grand nombre des mesures sur la fiscalité (voir le lien)

http://forums.lefigaro.fr/user/non-frames/message.asp?forumid=73&messageid=2103850&threadid=2103850

Voilà que le problème de la société, est imposé par des images, par des médias, car les faits divers, causent dans l'électorat une impression, par la suite les gens qui se basent donc dans les informations des médias, plus que sur la réalité du vécu, du quotidien

Je dis cela parce la France est une nation de plus de 65 millions d'habitants, et par fois, un fait divers, comme l'affaire MERAH, donne l'impression d'une réalité. Mais seule une impression.

La réalité est où alors?

J'ai un sujet sur les chiffres de la dette externe et de l'immigration ici dans ce forum:

http://actualite.forumpro.fr/t142-etique-morale-et-laicite#1052

RIEN EST GAGNE

Au regard d'une prévision mathématique des intentions de vote, il faut faire attention, car le CANDIDAT SORTANT, ment comme il respire, il veut se faire passer pour un être sincère, alors que aucune vérité, se reflet dans les faits, mais tout ce donc il parle, donc il promet, ne se féra pas, il parle de craintes, de gestion européenne, qui en pratique, correspond à une action en faveur des plus puissants, depuis qu'il est au pouvoir. Sans parler de touts les affaires judiciaires, où sont nom n'est pas très loin.

Attention, messieurs, dames, c'est un individu; qui ment d'une manière décomplexée, et qui pourtant arrive à tromper au moins 26% des français avec ces mensonges.

[img][/img]

Les chiffres sont là, elles parlent, les gens qui se laissent tromper par des discours de xénophobie, et les mensonges de Sarkozy, plus les minorités, du centre et l'extrême droite dépassent sen somme la gauche
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Diviser stigmatiser très connu!

Mensaje  Cogito ergo sum el Lun 23 Abr - 19:01

Je crois que nous avons le droit de nous questioner

Oui une personne d'une telle stature, fait preuve d'avoir assimilé sa place dans la société?

Car la date du 1er mai, correspond à un jour férié civil! Nom d'une pipe!

Le jour du travail! Pour touts ceux et celles que cela parle : se lever cinq jours par semaine pour aller produire le PIB de la France, les usines, les transports, la restauration et assimilés font 70% du PIB alors que les finances et les assurances ne font même pas 2%, chiffres INSEE! Donc j'ai déjà abondé ici.

Qui au poste de première autorité de la nation garant de la constitution; aura envie, de défier une partie des travailleurs? En parlant des "silencieux"? Les quels silencieux? Les non syndicalisés? Les autres? Ceux qu'ont manifesté contre la reforme des retraites? Ceux là ne sont pas bien! non ceux là sont quoi ?

Dans une tribune parmi d'autres!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Des ouvriers peuvent voter Front National?

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 25 Abr - 23:39

Fond de commerce

Le gibier voir le fond de commerce de l'extrême droite, reste le racisme.

Les gens des hameaux, petits bourgades sans présence de familles immigrés, auraient placé l'extrême droite devant les autres candidats. Cependant dans les grandes villes, là où la présence des immigrés est notoire, cette courante politique arrive en troisième place.

Si les villageois, n'auraient pas enduré les ravages donc les médias font étalage régulièrement, alors d'où viendrait le sentiment de xénophobie avéré ?

Aucune doute que le discours, des élites, discours patent et très enclin parmi les membres de l'actuel gouvernement, reste un discours poussé dans le sens de la xénophobie.

La xénophobie reste le fondement presque exclusif de l'idéologie de la droite extrême. C'est cette raison que nous oblige à trouver des chiffres sur la réalité sociale du phénomène. Combien d'immigrés il y a sur le sol français ? Sont les immigrés si nombreux ?

Sur plus de 65 millions d'habitants, les immigrés ne sont pas plus de 8% d'après les chiffres de l'INSEE, quelques chiffres sur l'immigration dans le lien ci-dessous :

http://actualite.forumpro.fr/t142-etique-morale-et-laicite#1052

La peur de l'étranger, la peur de leurs habitudes, de faire face à d'autres cultures, d'autres manières de s'habiller, sont les raisons qui poussent les gens a voter pour la droite extrême.

La paupérisation des classes populaires, est aussi un facteur d'augmentation de la population qui vote pour la droite extrême. Mais des phénomènes tel que le chômage, ne peuvent pas justifier la poussée à tel point qu'en deux élections présidentielles, le Front National aurait doublé le nombre de suffrages.

En Espagne, le taux de chômage étant plus grave que en France, les adhérents de la droite extrême ne dépassent pas le 2%, du fait la justification ne peu pas venir que de la misère.

c'est dommage que la classe ouvrière, par faute d'une mauvaise politique d'éducation puisse oublier d'où vienne la extrême droite, (années du régime de Vichy, assassinat des gens communistes et syndicaux) ; pour arriver à voter extrême droite? La extrême droite, qu'aura perpétré des tentatives d'attentats à l'encontre du Général De Gaule, La même extrême droite, que s'aurait associé aux pro-nazis
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

SÉMIOTIQUE DE MUSSOLINI

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 28 Abr - 5:57

Le candidat sortant parle comme Mussolini

Je m'insurge contre le fascisme décomplexé

Il vaut mieux connaitre l'histoire, si nous voulons y faire référence. Tout au long de l'histoire de la République, les faits ont été inscrits, marqués, même si l'histoire avec certitudes et secrets, voir des nuances; reste plus inaccessible au grand publique.

Les idéologies, présentent ainsi des grands sentier, voir un sillons tracé par certains hommes, illustres, par fois glorifiés, mais aussi dans l'autre sens, illustres par la magnitudes de leurs ouvre "contre" les principes consacrés par le plus grand nombre, tels que les droits de l'homme et du citoyen; mêmes principes reproduits dans la constitution, et distillés avec bienveillance dans la législation en allusions par exemple dans le code pénal ou le code civil donc voici un texte exacte:

La xénophobe et la République Française

Extrait article 1° de la Constitution, (il aurait peu être placé au numéral dernier? Non! il est premier)

..."La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée."...

Article 5 Modifié par Loi constitutionnelle n°95-880 du 4 août 1995 - art. 9

..."Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État.
Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités"...

Article 16-13 (Code civil) Modifié par Loi n°2004-800 du 6 août 2004 - art. 4 JORF 7 août 2004

..."Nul ne peut faire l'objet de discriminations en raison de ses caractéristiques génétiques"...

Aucune autorité dans une république à le droit de passer au-delà des lois, et moins encore un avocat, se prétendant déjà président et de surplus aspirant à un deuxième mandat!

Sauf si sont niveau culturel et ou intellectuel se trouve amoindri par 18% des suffragant; 18% ou 20% ce sont des suffragants devenus extrémistes dans des hameaux des petits villages où n'habitent pas des immigrés, mais les nobles citoyens auraient entendu parler à la TV, ou aux informations en tout cas!

Mais alors, il doit le faire, tout en faisant attention! Car sont rôle est strictement codifié, et nul est censée ignorer la loi; hors le candidat sortant, le dit lui même "Le Front National est un parti républicain".

Alors que l'histoire montre dès ces origines, le lien étroit avec le régime de Vichy!

Alors que la moteur, le fondement, la source de l'idéologie du F N reste la xénophobie!

Dans une tribune virtuelle parmi d'autres!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

L'histoire et la jeunesse

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 28 Abr - 8:11

Le 27/05/1969 Pierre Mendès France disait:

Extraits:

..."Je toujours été très sensible au bouillonnement dit de la jeunesse, même quand nous avons du mal à la comprendre, même quand ce bouillonnement prend des formes qui peuvent nous surprendre ou peuvent nous choquer.

Il y a quelque chose à quoi la gauche ne peu pas être indifférente, la gauche c'est l'avenir et l'avenir c'est la jeunesse.

Une politique de gauche, une politique de progrès c'est une politique que ne peu pas se faire sans la jeunesse ou contre la jeunesse.

source: http://www.ina.fr/presidentielles/spots-de-campagnes/video/CAF94038566/gaston-defferre.fr.html

Alors depuis longtemps nous avons senti un malaise qui n'existe pas qu'en France d'ailleurs, un malaise croissant dans la jeunesse et nous avons été un certains nombre à essayer d'attirer l'attention des responsables politiques sur cette situation, de demander que l'on y prenne garde, que l'on cherche les moyens d'établir le contacte avec la jeunesse et de réaliser les transformations et les réformes que cette jeunesse réclame

Ces avertissements personne ne les a entendu en tout cas pas le pouvoir public, on a négligé, on a sacrifié il faut bien le dire l'université et pas seulement l'université mais les écoles, l'enseignement, d'une manière général tout ce qui concerne le sort de la jeunesse: les terrains de sport, les espaces verts, d'une manière général tout ce qui peu permettre l'épanouissement de la jeunesse qui se cherche...

Source: Documment INA.fr
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

À madame Valérie Rosso-Debord député de Meurthe-et-Moselle

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 29 Abr - 3:48

Madame Valérie Rosso-Debord, députée de Meurthe-et-Moselle,

Il y a tout au long de l'histoire de la France, mais ailleurs d'autres pays des personnes d'origine étranger, qu'auraient par leur qualité humaine, scientifique, ou par leur courage, tout fait pour défendre, et même au prix de leur vie, la France.

Madame vous que vous targué d'être Député de la RÉPUBLIQUE, vous semblez ne pas connaître la confession et l'origine des appelés lors des deux grandes guerres ? Des gens du sahel, des sénégalais, des algériens, des marocains, des maghrébins ?

Vous madame que vous targué d'être Député de la RÉPUBLIQUE vous semblez oublier qui ont été Sigmund FREUD, Marie Salomea Sklodowska « Madame Curie ?

Tout compte fait les immigrés, auraient tout donnée ! Même leurs vie ! tant d'entre eux ! Les anonymes, de la chaire à canon ! Les anonymes, emmenés par trains entiers à Sochaux

Seul l'arrogance forgé par le mépris, la vanité distillée par la xénophobie, peuvent vous permettre autant de cupidité !

Vous vous caractérisée chaque fois que vous vous exprimée comment d'autres de votre acabit par un discours, qui seul sait souiller le préambule et l'article premier de la constitution de la RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Malthusianisme et absurdité malsaine

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 29 Abr - 6:21

Voilà le malthusianisme

Les nouvelles générations celle des années 80, d'une arrogance sans limite, au-delà de l'iniquité au-delà de la cupidité.

C'est plus que réducteur et simpliste opposer les social à la croissance; c'est une grossière erreur d'analyse.

Lorsque nous parlons de société non parons de l'ensemble non pas des richesses mais d'êtres humains

Et si nous parlons de croissance celle-ci doit être intimement liée au bien-être, à l'harmonie des humains non pas à la division l'exploitation, le chômage, la misère ; ensemble des défauts qui caractérisent l'époque.

Dans une tribune virtuelle parmi d'autres!

http://expressions-libres.forumdediscussions.com/t179p688-sociologie-et-actualite#17087

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

par cupidité nous irions contre le mur?

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 30 Jun - 22:28

Culture de l'urgence

Une zone insulaire impose au monde leur méthode

Je doute que la mesure de la gravité des faits soit appréhendée par le lecteur.

Benchmmarking

Il n'est pas toujours bon se comparer, cela dit, les néo malthusiens nous vantent les merveilles sur les USA et le Royaume Unit.

Flexibilité

La législation sur l'emploi, sur l'économie en étant particulierement flexibles dans certains pays n'auraient pas permit pour autant que ces pays s'en sortent au mieux face à la crise mais au contraire sont les gesteurs des maux de la société

Leçons

Pourquoi manquerait quelqu'un de sensée avec la maturité intellectuelle, lui permettant de comprendre, que le néo libéralisme mène l'humanité à sa perte?

La méthodologie anglo saxone ultra libéral sans doute indispensable dans une île; a le seul mérite de spéculer sans jamais créer de la valeur ajoutée ou plus value.

L'l'industrie financière ne saura jamais capable de remplacer les formes
de production avec création de valeur ajoutée, transformation de matières, la meilleur manière de redistribution de richesse.

C'est pourtant si simple:

100€ investis dans la production dégagent au but dun an au mieux 10%
100€ injectés dans des circuits financièrs spécialisées en spéculation de devises peuvent dégager 30 voir 50% en moins d'une année voir moins d'un mois. Cherchée l'erreur ?
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

lorsque la vanité rejoigne la cupidité

Mensaje  Cogito ergo sum el Dom 1 Jul - 7:39

Lorsque la vanité rejoigne la cupidité

La société avance en accélérant en plus vers des contrées obscures et incertains .

Une infime partie des humains; aillant atteint des postes du pouvoir sans partage ; s'efforcent chaque instant a rendre le plus rentable possible leur argent.

Cette position très risquée

Dans un exercice où nulle doute le taux d’adrénaline doit atteindre le paroxysme par moments , une poignée d'initiés se contre enfiche des conséquences catastrophiques à long terme.

Un internaute parmi tant d'autres dans un forum; poussé par la méconnaissance induite sans doute par sa perte des capacités de discernement, tente en vain d'affronter mes opinions.

Voici un bouton :

Quiconque cautionne une idéologie fait d'office l'apologie d'une autre.

Maintes fois dans un langage approximatif certes (les immigrés ne savaient pas touts s'exprimer en français correct) sous le pseudonyme "gramophone"; une demande est faite:

"Qui a des arguments solides, concordants, vérifiables en faveur du néo libéralisme?"

Vous avait le courage?

http://www.rts.ch/info/economie/2411667-bradley-birkenfeld-s-exprime-depuis-sa-prison.html

Non!

Le silence saura l'évidence...

<blockquote>
=========
On 30/06/2012 21:12:02, Rantanplan wrote:
Vous devriez économiser votre idéologie pour les temps de vaches maigres socialistes à venir.
</blockquote>

Personne sur la face de la terre dispose des moyens quantifiables ni qualitativement ni quantitativement pour échafaud un plaidoyer en faveur du néo malthusianisme.

Tentez - le pour me donner le plaisir de vous ridiculiser!!!!

deuxième perle des contradicteurs à la lecture un constat flagrant se dégage:

Vous tente à votre manière d'esquiver le sujet, tactique valable à très court terme comme le fonctionnement des marchés boursiers.

La raison pour contourner le sujet du bilan semblable à celle de Brice Hortefeux "les bilans c'est le passé, moi c'est l'avenir donc j'aime parler" (dit devant des milliers de spectateurs à la télévision?

Ce monsieur parlant de la sorte, donne vite fait sa carte d'identité en matière de politique économique et de politique tout court!!!!

Quand une personne aillant occupé le poste de monsieur Brice Hortefeux, se permet d'exprimer des tels sottises en public? Il n'est pas difficile de comprendre pour quoi le groupe UMP arrive à perdre depuis un certains temps toutes les élections en France

Je connais très bien la manière de penser de certains donc vous serais adepte...

<blockquote>
=========
On 30/06/2012 23:07:36, derigny wrote:
Pour le reste je ne sais pas, mais concernant les poubelles vous avez tort. Tout éboueur honnête pourra vous le confirmer, c''est dans les poubelles des quartiers pauvres qu''on trouve le plus de choses récupérables !
</blockquote> sous le pseudonyme DERIGNY

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

comportement humain

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 29 Ago - 10:54

Caractère

L'homme dans sont quotidien présente des traits, un comportement, qui met à nu, un passé, de lémurien, un passé qui reste par cette faiblesse avoué, d'actualité.

La drague primaire, voir dépourvue de qualité prime sur des genres de niveau plus culte.

Tout en détriment de l'image illusoire d'un homme évolué. Il m'arrive de m'offusquer de cette tendance, où moi même tombe dans le piège, du regard grossier, regard absurde par exemple sur le muscle grand fessier des femmes que l'on croise
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Mythe et xénophobie

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 30 Ago - 1:17

Environnement et xénophobie

In French and then in spanish

Indubitablement les fautes d'orthographe peuvent entraîner des difficultés dans la compréhension ; de là à dire qu'il y a une incompréhension totale, il existe une trop grande marge. Cela nous amène à soupçonner l'existence d'autres motivations.

Raison pour laquelle est indispensable mais aussi suffisant l'interprétation de la pensée, derrière la phraséologie d'apparence banale :

... « Il est vrai qu'aujourd'hui, pour des raisons idéologiques, on y reçoit des leçons d'antiracisme, des cours de rap et de tolérance, ou encore des cours sur l'histoire d'une obscure tribu Africaine, sur les tribulations de momo le prophète pédophile, et de je ne sais quoi »...

Mais également en abondance, les citations, références, bibliographie tout au long des interventions, permettra sans l'ombre d'un doute comprendre que la frontière l'article 212-1 du Code pénal est constamment traversé dans la plus grande impunité en raison de l'habileté ou de la maîtrise en termes de grammaire et d'orthographe.

Heureusement, ne parlant pas votre langue correctement, après avoir reçu enseignements en sémantique et sémiologie, Je lis toujours, plus que l'ordre des signes dans les mots, l'intention adjacente, pour identifier clairement ainsi soit subjacent une forte dose de haine raciale.

J'avoue que certains sentiments me permettent de progresser dans mon étude de la culture française. Sachant par le vote que deux français sur dix, arrivaient à soutenir sans complexe certaines thèses xénophobes dans un processus de résistance, la banalisation apparaissant comme étant le principal sorte d'accoutrement de légitimation.

Le texte original à été supprimé mais les idées persistent:

http://mitsahne.niceboard.com/t4764-taubira#100144


Sin duda, los errores de ortografía pueden conducir a dificultades en la comprensión, entonces quiere decir que hay un malentendido total, hay demasiada margen. Esto nos lleva a sospechar otros motivos.

¿Por esta razón es necesaria, sino también suficiente la interpretación de la idea detrás de la fraseología aparentemente banal:

... "Es cierto que hoy, por razones ideológicas, uno recibe lecciones de antiracismo, lecciones de rap y de tolerancia, cursos sobre la historia de una tribu africana oscura, las tribulaciones de momo el profeta pedófilo, y yo no sé qué más...

Pero también en abundancia, citas, referencias, bibliografía a través de las intervenciones, permiten sin duda constatar que las frontera del artículo 212-1 del Código Penal están constantemente atravesadas con la mayor impunidad debido a habilidad o maestría en términos de la gramática y la ortografía.

Afortunadamente, sin hablar su idioma correctamente después de recibir lecciones de semántica y semiótica, siempre he leído más que el orden mecánico de los signos en las palabras, la intención adyacente a identificar claramente y subyacente o una alta dosis de odio .

Admito que la observación de algunos sentimientos me permite progresar en mi estudio de la cultura francesa. Conocer la votación que dos de cada diez franceses, vino a apoyar a ciertas tesis descaradamente xenófobas en el proceso de resistencia, la trivialización aparece como el principal tipo de legitimación




Última edición por Admin el Vie 31 Ago - 10:18, editado 2 veces (Razón : xénophobie, haine raciale, racisme, FN)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Banni pour la deuxième fois

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 30 Ago - 6:58

Le message n'a pas de tout fait plaisir, du fait le compte à été supprimé par l’intéressé

l'objectif n'est pas d'identifier la pensée et encore moins critiquer les gens qui souscrivent ; C'est plus intéressante, plus constructive le débat contradictoire quand j'écris je enregistrer une copie... (08:20)

Au nom d'un principe inaliénable du débat contradictoire, je constate par ce bannissement la stature intellectuelle qui prouve, une personnalité incapable de faire face au débat, malgré la hyper maîtrise, de la langue française.

La raison principal pour laquelle sous pseudonyme un utilisateur a été banni, est qu'il à cherché comment le montre le sujet posté ici vers 8:20 en copie, par un effort majeur à s'exprimer au mieux.

Du moment qu'il n'y a pas grande chose à lui critiquer sur l'écriture, disparaît automatiquement l'envie d'entrer dans le débat d'idées! Là nous pouvons constater l'incapacité total à défendre sont idéologie.

Il s'agit bien entendu d'une personne avec le rang d'administrateur du forum en lien:

http://mitsahne.niceboard.com/t3838p80-syndicats#100013

Je cite un texte type :

ainsi, vous êtes gramophone!
on vous ferme la porte, vous entrez par la fenêtre!
si on ne veut pas de vous, c'est parce qu'on ne comprend rien à ce que vous écrivez!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Pour quoi légitimer la haine raciale?

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 30 Ago - 9:14

Banalisation:

1° La conjoncture économique (semblable à l'après 1929) permet la banalisation de comportements, du discours, dans le seul but de légitimer d'une part des actions punis dans l'article 221-1 du code pénal.

2° Le bouc émissaire est tout désigné en argument principal de campagne de l’extrême droite, alors que les défaut majeur en législation fiscale, évasion de capital continuent en grosse proportion sans que rien ni personne s’inquiète
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

à François Fillon

Mensaje  Cogito ergo sum el Jue 30 Ago - 10:01

Qui sont les responsables des massacres et du terrorisme lors des actes à connotation xénophobe?

J'accuse le gouvernement FILLON!

Naturellement que j'écris très mal en français, originaire de Colombie, mais je reste ouvert dans le passionnant DÉBAT CONTRADICTOIRE à tout internaute le souhaitant

L'histoire

Au sein de la droite, nous devons différencier, l'opinion publique avec sont lot d'ambitions, les principes fondateurs de l'idéologie de droite, l'influence de la conjoncture économique mondiale et les conséquences de l’interaction de ces concepts pour le future.

L'opinion

Elle se construit, de nous jours comme ailleurs, des nouveaux métiers naissent donc celui des spécialistes en image, en communication.

L'influence ou la manipulation qu'en résulte fait froid dans le dos!

Car bien en dehors des clivages, en tant que militant des droits de l'homme, de l'altruisme, de l'humanisme. Je tente chaque jours de combattre avec mes moyens dérisoires, mes blogs et mes inscription dans les forums, la haine raciale, la ségrégation, la misère intellectuelle autant que la consanguinité intellectuelle.

C'est une tare qui grandie à vitesse vertigineuse, par cause de cette "indifférence induite" qui est commune parmi les gens le plus faibles d'esprit, sans distinction de classes sociales.

Certains petits artisans, retraités, comme beaucoup de gens dans la vie active, se trouvent à jalouser avec véhémence, ceux qui pour manque de revenu sont assistés par diverses voies pourtant légitimes.

La solidarité naturelle des humains, est anéanti, mais non pas par les gens qui subissent la paupérisation, mais par une poignée de gens qui évadent les impôts, qui fraudent à grande échelle, et qui restent absents de tout jugement, de tout discernement logique.

Ainsi nous avons des cas de violence extrême, même qualifiés de terrorisme, commis par fois par des jeunes désœuvrées complètement déconnectes de la société.

Anders Behring Breivik ou Mohamed Merad sont des instruments plus que des agents, et la justice semble oublier les notions fondamentales de auteur matériel et auteur intellectuel.

Le crime quel qu'il soit, est l'aboutissement d'un procès, non pas un accident.

En matière de criminologie, les actes, s'inscrivent dans une suite, "toujours" gouvernée par une logique.

Ici la haine raciale, mantes fois mise en avant par la banalisation, des travaux au plus haut niveau de l'état, tel des tentatives de législation "absurdes" sur la tenue vestimentaire, sans oublier des tables rondes sous couvert de laïcité à la manière d'un caméléon, pour monter les gens dans une escalade islamophobe sont les éléments déclencheurs d'actes tel que celui d'Anders Behring Breivik

La suite est plus sournoise mais toujours déguisée derrière des livres, des blogs, des sites sur internet où des esprits faibles, s'abreuvent d'un poison létal sous forme de haine raciale, de xénophobe, aux jeux des autorités, qui sous le principe de la liberté d'expression débordent dans la complaisance toute en devant du coup coauteurs intellectuels et complices des massacres et du terrorisme.

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

dans le blog de Ivan Rioufol

Mensaje  Cogito ergo sum el Vie 31 Ago - 6:29

La paix sociale s’achète au prix fort.

Par le journaliste IVAN RIOUFOL du journal LE FIGARO



Près de 50 milliards d’euros ont déjà été consacrés, en vain, à la "politique de la ville", c’est-à-dire aux banlieues.

12.000 associations y sont généreusement arrosées, sans contrôle de l’usage des subventions comme l’a déploré un rapport de la Cour des comptes rendu en juillet.

Et c’est cette même politique dispendieuse et inefficace, cautionnée par la droite quand elle était au pouvoir, que le gouvernement Ayrault entend poursuivre avec ses emplois-jeunes, rebaptisés emplois d’avenir, présentés ce mercredi en conseil des ministres. Ils coûteront à l’État 1,5 milliard par an et seront réservés prioritairement à 150.000 jeunes sans qualifications des "zones urbaines sensibles", en application d’une discrimination qui, ici, ne choque pas les égalitaristes.

Mais est-il cohérent, pour un État proche de la faillite, de poursuivre ces dépenses ? Elles s’ajoutent notamment à celles nées du rétablissement de la retraite à 60 ans pour certains salariés, et au manque à gagner que représente la baisse des taxes sur l’essence, décidée hier.

La politique suivie ressemble de plus en plus à une fuite en avant. Le point de rupture approche.

Les socialistes sont en train de reproduire la faute commise par Louis XIV quand il révoqua l’Édit de Nantes. Mais ce ne sont pas les protestants qui, cette fois, s’exilent. Ce sont les entrepreneurs qui, sous l’effet d’une fiscalisation confiscatoire et d’un chef de l’État qui "n’aime pas les riches", sont en train d’émigrer à leur tour, et massivement.

Aucun des membres du gouvernement n’a jamais travaillé dans une entreprise privée. Or c’est Arnaud Montebourg qui, cet été, s’est autorisé à donner des leçons de gestion au patron de Peugeot qui, pour sauver son entreprise, doit trouver 1,5 milliard d’économies d’ici à 2015.  Ce mercredi, la présence de Jean-Marc Ayrault à l’Université d’été du Medef tentera de rétablir un début de confiance avec le patronat. Mais il n’y a pas trente-six solutions pour extraire la France de la spirale de l’endettement, de la paupérisation et du chômage : le gouvernement doit sortir de son addiction étatiste et de son infantilisation des citoyens.

Les entreprises créeront des emplois quand elles auront moins de charges et moins de contraintes. Or la gauche dogmatique fait l’inverse. Elle tire dangereusement la France vers le bas.

La réponse de gramophone

L'efficience de la justice prends toute sa substance, dans le débat contradictoire ou s’opère l'affrontement des opinions, des preuves, des idées.

Tenter une observation en dehors du carcan intellectuel, reste très difficile. La paix sociale s'obtienne par une seule voie, mais les idéologies sont des filtres voir des raccourcis, de toute évince donnant lieu à des confrontations, pour la droite, la paix sociale se traduit en une politique de répression touts azimut.

L'industrie, domaine dans lequel j'ai vécu toute ma vie, offre un éventail très garni de méthodes de qualité, SMED, PDCA, la méthode de 5s (les sans pour quoi), 8D, 5w2h, entre autres. Une synthèse de méthodologie appliqué à la société, dans le cadre du débat contradictoire ; me semble indispensable, sans oublier l'association d'une démarche multidisciplinaire.

Je ne dois pas, faire omission des besoins des meilleurs outils, autant qu'une bibliographie, sauf qu'il faut dépolluer notre discernement. Il faut éviter certains auteurs atteints du syndrome de consanguinité intellectuelle.

Un internaute quelconque reste insignifiant de banalité en tentant de débattre par la voie de texte, dans un blog face aux journalistes, sauf si le principe contradictoire est évoqué et que d'autres lecteurs assument le but, qui n'est autre que la recherche de la vérité par confrontation.

Bien entendu que le libre arbitre, le pouvoir de discernement se trouvent au centre de mon intention pour escrimer mon humble diagnostique, qui passe par un dossier : il commence par LA REPUBLIQUE de Platon, passant par LE DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE, observation des causes et conséquences de la dépression de 1929, puis la somme des différentes crises récentes, pour culminer avec le travail de l'auteur autrichien Erwin Wagenhofer sorti en 2008 sous le titre « faisons de l'argent » connu en anglais sous « Let's make money » j'ai aussi lu Pierre Péan et Antoine Peillon depuis.

Donner de chiffres en magnitude, ici saurait incompréhensible, mais mon plaidoyer vis a vis de vos chiffres que nous pouvons classifier en dépenses pour la paix sociale, ne représenteraient même pas 10 % des sommes qui quittent le sol de la France en évasion fiscale et même par logique rusée et légale d'optimisation fiscale en faveur des grosses fortunes.

Si la seul banque UBS participe à la sortie des frontières de l'argent liquide pour un montant de 80 à 120 milliards par année ? Si UBS n'est pas la seule banque à la faire ? Le déficit pour l'année 2010 de 8,9 milliards d'euros de la branche famille de la sécurité sociale à coté est insignifiant.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Puntos de vista

Mensaje  Admin el Vie 31 Ago - 9:18

Luego de varios años de observación

Una idea de la realidad es solo posible cuando admitimos entender todas las opiniones y sobre todo aquellas diferentes de la nuestra.

Desde 1988 y antes he observado la sociedad, todos sabemos que de todas maneras nuestro punto de vista es personal.

Entonces si cada ciudadano dispone de un punto de vista, habrán tantos puntos de vista como personas quieran opinar?

No en realidad, afortunadamente hay dos grandes grupos que cautivan por asimilación la opinión. Otros puntos de vista que desde aquí llamaremos teorías o ideologías existen desde luego, y usted lector me haría un gran favor al agregarlo, si corresponde a una de las tantas escuelas de la filosofía o religiones entre las más conocidas.

Si fijo tal limite, lo hago con mucha pena, pero se trata de reducir el campo de observación de la sociedad para evitar aburrir el lector.

Los grandes grupos ideológicos y antagonistas son fundamentalmente dos, la burguesía y el proletariado.

Desde luego que estos dos grupos, coexisten y durante toda la historia de la humanidad uno intenta abusar del otro. Desde luego que si la persona que lee estas líneas es burguesa "clamara muy fuerte" que son los miserables quienes siempre habrán tratado de robarle su dinero, y si, cosa que dudo mucho, es un miserable que lee esto dirá "virgen del Carmen, yo no comprendo nada"

Personalmente he leído algunos libros, como LA REPUBLICA de Platon, EL DISCURSO DEL SERVILISMO VOLUNTARIO de Etienne de la Boetie, 20 MILLARES DE DOLARES de Eduard Tetreau, como igual he invitado en todas mis intervenciones a ver la película documentaria de del autor Austriaco Erwin Wagenhofer salido en 2008 bajo el titulo «Hagamos dinero » titulo en ingles original « Let's make money »

Me agrada el debate, y desde luego ir lo más profundo posible en el análisis, donde admito que el obrero, la persona sin empleo, los miserables no es normal que traten de ir afortunadamente en favor de la hegemonía de la burguesía.

Cotidianamente escribo pero viviendo en Europa estoy acostumbrado a escribir en francés; de hecho me agrada escribir en mi lengua si encuentro eco en vuestra lectura y comentarios

http://actualite.forumpro.fr/t142p15-etique-morale-et-laicite#1263

Agradecido de antemano por vuestra atención

Fuentes:

Por el discurso del servilismo voluntario:

http://classiques.uqac.ca/classiques/la_boetie_etienne_de/discours_de_la_servitude/discours_servitude.html

La república de Platon

Os enviare el texto en formato PDF

la película de Erwin Wagenhofer « Let's make money » fragmentada disponible en DAILYMOTION:

http://www.dailymotion.com/video/xazfws_let-s-make-money-part1_news

Por los libros se obtienen en libreria si me demandais el codigo ISBN os lo enviare

Lien pour texte original:

http://foros.periodistadigital.com/viewtopic.php?p=360493#360493
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Volver arriba Ir abajo

Les français de confession musulmane & droit de vote?

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 1 Sep - 13:06

Dans le blog d'Ivan Rioufol je viens de trouver un commentaire.

Un internaute affirme que que 90% des musulmans sont à l'origine du triomphe électoral de François Hollande

Voilà le lien pour vérification et puis le texte de sont commentaire:

..."
Parigoth en réponse au commentaire de Sourie | 30 août 2012 22h34 | Répondre

En plus, je ne vous comprends pas. Si les Musulmans n'ont pas fait élire Hollande, il n'a pas à leur donner des compensations. On comprend mieux pourquoi il fera passer la loi sur le mariage homosexuel sans problème.

J'ai l'impression effectivement que nous ne comprenons pas bien, mais je n'ai plus toutes les données ni l'historique en tête.

Le sondage Opinion Way & Fiducial a exposé que grosso modo 90 % des musulmans avaient voté pour Hollande.
J'avais donné à l'époque -faute de statistiques « officielles » interdites dans notre beau pays démocratique façon URSS pratiquant la culture du secret- un lien donnant néanmoins une estimation du nombre de musulmans en France (après on peut toujours ergoter sur le nombre de pratiquants et sur le nombre de musulmans de fait car nés de père musulman, en toute rigueur le chiffre à prendre en compte).

En se livrant à quelques calculs du niveau du Cours Élémentaire on peut en déduire une estimation de l'apport du vote musulman à Monsieur Hollande, qui lui en est donc redevable.

Par ailleurs, le fait que cet électorat se soit prononcé en faveur d'un parti favorable au soi-disant « mariage » homosexuel est purement tactique et conjoncturel et ne préjuge en aucune manière d'un changement radical d'attitude en cas d'inversion des rapports de force.
Il y a des gens qui au P.S et ailleurs pourront alors numéroter leurs abattis.

Ceci étant, soyez persuadée que je ne cherche en rien à vous agonir d'injures, surtout quelqu'un qui descend de quelqu'un de très important mais on ne saura pas qui, j'espère au moins qu'il ne s'agit pas de celui qui descend de l'arbre ;-)"...

Ma réponse ne se fait pas atteindre


Il faut d'une modifier le code électoral

et de deux porter plainte pour annuler l'élection

avant il faut ajouter au code électorale

que seul les français ayant un parent né en France ont le droit de vote aux élections présidentielles

Je suis scandalisé de trouver des propos si absurdes


Última edición por Nestor Ramirez el Sáb 1 Sep - 13:25, editado 1 vez (Razón : droite de vote, code électoral, musulmans)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

De Tariq RAMADAN

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 1 Sep - 15:35

Dans le site de TARIQ RAMADAN

Je viens de lire un sujet très intéressant, voici le texte et le lien:

http://www.tariqramadan.com/spip.php?article12426

Que l’on vive dans une société majoritairement musulmane ou en tant que minorité religieuse, en Orient ou en Occident, être musulmans est devenu synonyme de questionnements, de problèmes, de tensions, de méfiance, voire de conflits et de guerres.

Le phénomène est désormais global et sa normalisation a des conséquences sur les perceptions, les relations, les discours et les politiques qui se déterminent au niveau local, régional, national et international.

Il n’est pas une semaine qui passe sans que, à un endroit du monde, la « question de l’islam » soit abordée au travers d’une controverse locale, d’un conflit régional, d’un débat national soit encore à travers les courants extrémistes violents, ou les littéralistes, ou encore les islamistes qui accèdent au pouvoir en Tunisie, au Maroc, en Égypte (et ce des années après avoir gagné les élections en Palestine). L’islam, au-delà même des interprétations extrêmes ou littéralistes ou politiques, fait problème et la globalisation de l’information renforce une psychologie collective mondiale qui est en train de rendre naturel, d’une part, le doute, la méfiance, voire la stigmatisation et, d’autre part (du côté des musulmans), des réactions défensives, qui vont d’une mentalité de victime à une agressivité parfois incontrôlée.

Une époque bien difficile pour les musulmans qui doivent, localement et mondialement, faire face à de nombreux défis.

La confusion est générale et tout semble lié, mêlé, au cœur d’un flot continu de couvertures médiatiques et d’informations qui est difficile à gérer, à analyser, à décrypter.

Les foulards finalement acceptés par la FIFA aux Jeux Olympiques (mais toujours refusés en France) ; des rassemblements de protestations contre la shari’a dans les rues de Londres ; une vaste mobilisation contre l’application de cette même shari’a aux États-Unis ; quatre animateurs renvoyés (puis réintégrés) de leur travail en France car ils pratiquent le jeûne du Ramadan ; puis encore des propos outrageants contre les musulmans aux Pays-Bas… tout cela est amplifié par la couverture médiatique immédiate et par internet et fait écho à la montée de l’islam politique après les soulèvements arabes, à la guerre civile en Syrie, à la question israélo-palestinienne, aux tensions shiites-sunnites, à la lapidation appliquée au Nord du Mali par des salafistes littéralistes et à la résurgence des appels à une application plus stricte de l’islam au Pakistan, en Malaisie et dans certaines pétromonarchies. Sans oublier la répression qui continue de s’abattre sur les musulmans en Chine, en Birmanie aujourd’hui, et les tensions inter religieuses dans de nombreux pays africains et asiatiques.

Observer l’état du monde et des sociétés impose de considérer la question de l’islam : elle habite la coexistence des religions, le rapport entre les civilisations, la question de la sécularisation, les choix idéologiques et les modèles étatiques, les rapports aux cultures régionales et à la mondialisation, la question des sociétés civiles, le statut des femmes et des citoyens. Impossible de faire l’impasse : chaque être humain responsable est confronté à la question de l’islam et doit se faire une idée, porter un jugement et prendre une position en conséquence.

Il existe des lobbies et des centres d’influence idéologique qui ont un intérêt certain à maintenir la pression médiatique dans le but de faire de l’islam une menace, et des musulmans des êtres douteux et dangereux.

On se souvient de ce qu’affirmait David Yerushalmi (l’homme qui est l’instigateur de la campagne anti-shari’a aux États-Unis) : même si l’application d’un projet de loi contre la shari’a échoue, l’essentiel consiste à faire du bruit, à créer la controverse et à ancrer dans l’esprit du citoyen ordinaire l’idée que l’islam est une menace.

En ce sens même un échec retentissant (dans une campagne contre l’islam) est un succès par le seul fait qu’il soit retentissant. On retrouve cette logique parmi les populistes de nombreux pays et les campagnes médiatiques ciblées fonctionnent selon le même mode dans le traitement à géométrie variable des réalités des sociétés majoritairement musulmanes.

Le silence très majoritaire des médias occidentaux sur les dictatures de Ben Ali ou de Moubarak (quand ils étaient des alliés en poste) a brusquement fait place au soutien aux démocraties avec des questionnements ciblés sur le traitement des femmes, des homosexuels et des minorités religieuses sous les nouveaux régimes.

Autant de questions que l’on ne posait pas aux dictateurs et que l’on aborde bien timidement quand il est question des alliés des pétromonarchies. On connaît ces couvertures médiatiques tout à fait idéologiques et les traitements douteux de l’information.

Il reste qu’il ne s’agit pas « d’une conspiration globale » contre l’islam et les musulmans comme certains le fantasment de façon parfois délirante. Il existe des centres d’intérêts idéologiques mais il est évident que la machine médiatique et la réaction politique qui s’ensuit sont entrées dans une logique qui fonctionne en cercle très vicieux. Les controverses alimentent l’intérêt du public, font le jeu des populistes et des alarmistes, qui alimentent davantage le propos à des fins électoralistes : les médias suivent car à terme le succès d’audience est assuré. A l’heure de la technologie de pointe, du traitement instantané de l’information et de la compétition globale, l’islam est rentable.

Clairement, l’islam produit de l’argent et de substantiels gains. Entre les manipulations idéologiques et les logiques capitalistes, le sujet de l’islam, et donc le destin des musulmans, sont enfermés dans une dynamique négative, pour ne pas dire oppressante.

Comment en sortir ?

Comment, a fortiori, sortir d’une mentalité de victime qui souvent s’impose à nous tant le tsunami mondial, médiatique et politique, qui fait de l’islam une menace globale de l’ère moderne, semble tout emporter sur son passage. Paradoxalement, il faut noter que ce phénomène lui-même – avec tout ce qu’il a de négatif – draine avec lui les éléments de son possible dépassement. Quand tout le monde se questionne sur l’islam et les musulmans – sans toujours savoir de quoi il retourne -, il appartient à ces derniers de s’engager à expliquer, à enseigner, à dialoguer. Si leur visibilité mondiale fait problème à cause de leurs tenues vestimentaires, de leurs noms, de leurs couleurs (ou des conflits régionaux), il ne s’agit pas de devenir moins visibles mais mieux visibles : l’époque moderne appelle les musulmans à un jihad global de la connaissance, de l’enseignement, du dialogue, de la communication et de la résistance. Un jihad du témoignage serein, pacifié et pacifique. Cela commence par une connaissance de soi, une autocritique évitant les tromperies apologétiques autant que l’auto flagellation instrumentalisée. Une conscience musulmane doit naître qui sache dire ce qui est de l’islam et ce qui n’en est pas (dans le respect de la diversité et le pluralisme) et dénoncer les hypocrisies quant à soi autant que les mensonges des idéologies intéressées et/ou populistes. Une conscience ouverte qui sache recevoir les questions légitimes d’une majorité qui cherche à comprendre autant qu’une conscience courageuse qui ose faire face aux racismes d’une minorité qui trompe, ment et manipule. Il s’agit d’un engagement individuel, local, national, mondial. La dynamique qui fait aujourd’hui de l’islam un problème contribue à en faire une question : les musulmanes et les musulmans sont responsables, au premier chef, d’être les témoins confiants de ses réponses.

Je suis d'accord avec le professeur T. Ramadan sur presque la totalité de la sagesse de sont expression.

Je diverge dans un petit détail, en fin, sans verser dans la pédanterie, la cause de l'incivilité doit être éradiquée, et c'est pour moi, la misère intellectuelle qui s’accroît vertigineusement, là les nations dites "occidentales" auraient pris dix ou vingt ans de retard.



Última edición por Nestor Ramirez el Sáb 1 Sep - 15:38, editado 1 vez (Razón : tariq Ramadan, gramophone, être musulman, laïcité, Nestor Elias Ramirez Jimenez)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Re: étique, morale et laicité

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 1 Sep - 15:43

Du professeur et philosophe Tariq RAMADAN

http://www.tariqramadan.com/spip.php?article10721

« Égalité, liberté, humanité, raison, émotion, mémoire, doute : ces notions appartiennent à toutes les traditions et à toutes les philosophies. Mais leur vérité absolue n’est la possession de personne. L’universel ne peut être qu’un universel partagé. »

On affirme que le monde global est « un village ». Étrange village où les habitants s’ignorent entre eux et s’ignorent eux-mêmes. Envahis par le doute et la méfiance, nous regardons l’autre comme un miroir négatif dont la différence nous définit, nous « identifie » et nous rassure. Sans nous débarrasser de nos peurs et de nos particularismes. Comment sortir de la prison individualiste ? Comment retrouver le goût de l’interrogation, de la critique constructive et de la complexité ? En adoptant tout d’abord une attitude de pudeur et d’humilité, répond Tariq Ramadan dans cet essai, véritable invitation au voyage sur les sentiers du cœur, de l’esprit et de l’imaginaire. Invitation à naviguer vers l’autre – quelles que soient ses traditions, sa psychologie, sa religion –, car comme les rives font l’océan, « c’est la pluralité des cheminements humains qui façonne la commune humanité des hommes ». C’est ce pas que nous invite à faire Tariq Ramadan : se risquer vers autrui. Aucune connaissance philosophique ou religieuse n’est requise pour se mettre en route, mais seulement humilité, respect, curiosité et détermination.

Livre publié aux Presses du Châtelet,

ISBN 978-2-84592-282-2 H 50-5948-0-0810

19,95 € prix France TTC
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Re: étique, morale et laicité

Mensaje  Cogito ergo sum el Sáb 1 Sep - 18:58

Los foros

En internet hoy en día toda persona disponiendo de un acceso web esta autorizada a intervenir a publicar sus ideas. Los foros y los blogs pueden ser creados gratuitamente.

La opinión y el discernimiento

Si todo usuario de internet puede opinar, esto no significa que automáticamente su discernimiento y sus ideas sean fundadas sobre la razón; en otros términos la cantidad de publicaciones siendo casi infinita esto afecta matemáticamente la calidad.

Solo los usuarios del web, suficientemente inteligentes para expresarse sobre la base científica y metodológica, ofreciendo argumentos sobre la base exclusiva de fuentes validas y honestas, puede ser considerado como digno de crédito

Si hablamos de ciencia y metodológica quiere decir que se aplica al texto, a su redacción, algunas leyes básicas conocidas en ciencias puras y ciencias puras.

Las ciencias dicen que una proposición es verídica a condición de que cualquier persona, sobre la tierra, pueda constatar el mismo hecho.

Es decir que un texto para adquirir nobleza debe pasar por un proceso, que consiste en una verificación sistemática de los argumentos

En otros términos si admitimos por verdadera una expresión sin hacer constataciones sobre su veracidad, tomamos el riesgo de encontrar un DEBATE CONTRADICTORIO, en el cual nuestro sujeto se reduce a la calidad de mentira

He visitado varios foros y uno me ha llamado la atención desde luego que los blogs permiten el acceso sin principio excepto que cuando nos inscribimos podemos además de leer, responder, cosa más interesante.

Sin debate contradictorio no se puede avanzar y progresar intelectualmente

Como progresaríamos intelectualmente

Hay une expresion muy clara al sujeto que viene de Voltaire al parecer, en francés pero la traducimos

"Je déteste ce que tu dis mais je me ferais tuer pour que tu puisses toujours le dire."

traducida al español

“Yo detesto lo que usted dice pero me haría matar por que usted pueda siempre opinar”
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Mystification et vénération

Mensaje  Cogito ergo sum el Miér 16 Dic - 2:27

Mystification et vénération

Joigny 16 décembre 2015

Depuis la nuit des temps l'humain aura cru comprendre qu'il y a deux éléments associés à la personne. La partie matérielle et la partie spirituelle.

Avec l'évolution des moyens d'analyse scientifiques certains questions donnant fondement ou racines à des concepts métaphysiques (domaine exclusif des religions) auraient dû opérer des mutations,  sorte  de mise à jour pour  ne pas disparaître.

Les mythes

En règle générale nous sommes devant de récits sur des réussites ou échecs en dehors de la capacité type de l'humain. Il faut rappeler que c'est dans la plus part des cas un fait transmis de préférence par voie orale.

Hors exposé de part le temps et l' absence de rigueur scientifique à tout genre d'altération et sublimation un fait à l'origine naturel et même banal fini dans un récit sublime qu'au passage du temps  deviendra un acte divin.

L'origine du mythe et des divinités

C'est d'une part l'ignorance et d'autre par nécessairement des sentiments très forts qui poussent l'humain à vénérer un autre humain qu'il soit tangible ou pas.

Avec du temps l'être adulé peu devenir divinité c'est à dire domicilier à l'olympe. Parce que au départ une petite liste d'échanges d'une banalité courante mais interprétés avec amour auraient créé sont rang. Si d'avantage l'échange est faussée parce qu'il y a une dose d'incompréhension et ou interprétation affichée sur le plus simple geste  (entrelacer les main, jouer avec les cheveux) il risque de naître dans un mélange évident de frustration et désir un phénomène issu de l'impuissance manifeste à satisfaire jusqu'à but le souhait qui se cristallise en idolâtrie

(psychologie et évolution de l'amour platonique
)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1332
Age : 57
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Volver arriba Ir abajo

Re: étique, morale et laicité

Mensaje  Contenido patrocinado


Contenido patrocinado


Volver arriba Ir abajo

Página 1 de 2. 1, 2  Siguiente

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba

- Temas similares

 
Permisos de este foro:
No puedes responder a temas en este foro.