trombinoscope sociale

Histoire des travailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des travailleurs

Message  Cogito ergo sum le Sam 17 Mar - 18:47

Si je suis un ouvrier, je dois défendre mes intérêts

Pour quoi chercher a inventer, tout est déjà en place!


Sorry because I do not speak french

Quand le message perd en lisibilité (un message long est ennuyeux si nous ne voulons pas savoir)

Texte dédié à mes amis Bernard Naudier de la ligue des droits de l'homme à Auxerre, à une personne de grand talent et charisme monsieur Patrick Blin, autant qu'à mon très cher ami Régis Lemaitre, à mon grand ami écrivain Alain Vencent, ainsi que mes copain Julien Billot et Mounir SBAGHI

Après la virgule il faut un espace, Patricia, le mot eprsonnelle (personnelle, une personne dans le forum du journal LE FIGARO, me donne envie de rediger le texte que vous allait lire, si vous voulais savoir pour quoi j'écris, il faut alors lire sont texte déjà:

http://forums.lefigaro.fr/user/non-frames/message.asp?forumid=13&messageid=2150076&threadid=2149922&parentid=3

Passons au sérieux!

Le travail:

Le travail et la torture d'après sa racine Latin Trabajolium surcharge d'activité pour tout esclave qui osait se révéler ou que aurait mérité une punissions, lorsque l'on connais l'histoire il vaut mieux à mon sens éviter de faire suivre deux notions, l'une sur contraire à l'autre, car la liberté et l'esclavage ne sont pas compatibles.

Réussite:

La réussite individuelle, emmène intrinsèquement l'échec car s'hisser dans la société dans une course sur les autres, a des conséquences, l'exemple des SUBPRIMES ou crise du crédit hypothécaire reste pédagogique! mais le système global avec les sociétés ofshort, les trusts et les paradis fiscaux aussi nous donnent la mesure du défaut où l'on incité 3% à concentrer 97% de la richesse du monde.

La réussite "individuelle" est contraire aux notion d'humanité, d'altruisme par simple principe historique, philosophique et morale. La réussite commune des peuples n'est donc pas compatible avec la réussite individuelle prôné par le capitalisme, ou néo-libéralisme ou encore malthusianisme que j'appelle le néo-malthusianisme sans la moindre crainte de me tromper.

Éducation et Justice

Un peuple éduqué, un peuple épanouit est un peuple juste. Hors le système abuse de l'ignorance des peuples pour mieux lui faire subir sont diktat, ce sont les milliards de millions de pauvres qui par l'acte de consommer (des petits choses, les smart-phones, l'alimentaire, les produits pas chers importés de la Chine, les consoles, etc.,) sont une aubaine, source d'enrichissement d'une infime minorité, et beaucoup d'artisans, des entrepreneurs, de petite taille, de taille moyenne, croient qu'il s'en sortiraient par la simple communion avec des gros, alors qu'ils servent comme simple appât!

La Justice

Doit desservir impartiale, sereine, à tête froide, sans s'occuper des états d'âme! elle s'applique! sans notion de bénéfice, ou préjudice, mais d'équilibre! regardez le symbole de la justice avec une balance et les yeux bandées! Il ne peu pas avoir une justice pour les agresseurs et outre pour les agressés!

Culture

La culture est proportionnellement grande à sa qualité de cosmopolite, donc inversement à des fantasmes de nationalisme, et la laïcité dans la culture saura je dirais un pléonasme, surtout si le place certains mots tout près d'ouverture en vers le monde.

Électeur et idéologie

Voilà donc pour quoi, nous pouvons comprendre la distance qu'il y a entre des gens "bien pensants" présumés et une avéré inconsistance intellectuelle typique des Henri Guaino, et je mets à défit tout citoyen issu de Paris-Sorbonne, de l'ENA, touts confondus à échafauder la moindre argumentation à l'encontre de ma dissertation.

Voilà donc pour quoi il y a des électeurs qui crient qui je trouve atoniques après l'écoute de certains "maitres" de la pensée UMP! groupe qui n'aura ni bilan social favorable ni propositions en faveur d'une société juste! sauf le mensonge déjà constaté pour l'élection 2007 et sans aucun doute distillé en rengaine d'abâtardissement

Si la France a su rester en dessus?

JUSTICE SOCIALE


C'est grâce à des gens comme Ambroise CROIZAT, aux efforts tel que ceux de monsieur Jean Auroux (Loi n° 82-689 du 4 août 1982) le tout supporté sur une large histoire que par malheur beaucoup des travailleurs ignorent de nous jours; tel encore le Docteur Louis René Villermé qu'ouvra pour la réduction du temps de travail des enfants et devient membre du Conseil d'Hygiène publique et de Salubrité

Ce sont des mesures comment celle de 40 heures hebdomadaires mise en place par le Front Populaire, nous avons alors le SFIO, nous parlons des fondements de justice sociale, du travail encore de gens comme Édouard Herriot,

C'est ainsi que le rassemblement donc la manifestation du 14 juillet 1935 creuse le sillon pour les élections de 1936 et la prise du pouvoir par Léon Blum, avec une chambre de députés à majorité de gauche!

C'est avec un parlement à gauche qu'il est possible de faire passer des lois favorables au peuple, et non pas favorables exclusivement aux nantis!

C'est tant d'acquis durement obtenu au pris par fois des vies humaines, des âpres négociations syndicales qu'auraient permit à la FRANCE de garder le pouvoir d'achat, et ne pas sombrer comment les pays sous des gens comme Ben Ali ou les Mohammed Hosni Moubarak.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Désindustrialisation

Message  Cogito ergo sum le Dim 18 Mar - 11:25

Concis

La fièvre (désindustrialisation) est un symptôme le cancer (néolibéralisme induit par le GTT et Thatcher avec déréglementation financière) est le mal a combattre

Regardez sur Dailymotion "Let's make money" Partie 6

Après nous en parlerieons
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quien paga? Qui paye?

Message  Cogito ergo sum le Mer 11 Juil - 13:19

In French and Spanish

En Français:

Pendant que des milliers de milliards supportent les banques depuis la CEE c'est à dire les contribuables, la production matérielle est farouchement délaissée, les mines en Espagne sont un exemple.

Les politiques devrons y réfléchir plutôt deux fois qu'une


C'est la production matérielle, la transformation de matières, qui crée le capital que les sangsues de la finance en suite récupèrent habilement pour affamer la terre

En Español

Mientras miles de millones soportan los bancos por parte de la CEE es decir los contribuyentes, la producción material es violentamente abandonada; los mineros en España son un ejemplo.

Los hombres políticos deberán pensar mejor dos veces que una

Es la producción material, la creación de plus valu, que crea el capital que los vampiros de la finanzas enseguida recuperan al precio de la miseria en el mundo


Dernière édition par Nestor Ramirez le Mer 11 Juil - 13:31, édité 1 fois (Raison : Arnaud Montebourg, Christine Taubira, économie, gramophone,)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Message adressé à monsieur Pierre GATTAZ MEDEF

Message  Cogito ergo sum le Dim 11 Jan - 1:09

À MONSIEUR PIERRE GATTAZ

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ ouvrier syndicale FO de la métallurgie dans l'Yonne
Joigny dimanche 11 janvier 2015

Le temps de travail,
Le salaire,
Le temps de congé,
Le contrat de travail,
La croissance et l’avenir de la société
.


Le temps de travail

Avec l’évolution des sciences, des technologies, l’automatisation, les classes populaires, seraient paupérisées de manière accélérée, surtout dans les pays antan tenus pour des empires industriels du à la délocalisation.

Si nous observons le travail de l’INSEE (1) :

... "À la session 2009 du baccalauréat, 1 374 candidats ont obtenu leur diplôme. Sur ces 1 374 candidats reçus, 15% sont des enfants de cadres et professions intellectuelles supérieures et 8% d’ouvriers.
Ces pourcentages ont évolué de façon significative car à la session 1997 les enfants de cadres admis au baccalauréat représentaient 22% et les enfants d’ouvriers seulement 4%.
Sur 100 jeunes qui ont entre 20 à 24 ans en 2007 (générations 1982 - 1986), seulement 9 déclarent avoir accédé à l’enseignement supérieur. Parmi les autres, 14 déclarent pour diplôme le plus élevé obtenu le baccalauréat général, 7 le baccalauréat technologique, 24 un CAP ou BEP et 46 n’ont aucun diplôme d’enseignement secondaire de second cycle "…

Les enfants des plus pauvres vont se trouver plutôt au chômage, par logique de manque de formation.

Les nouvelles générations, n’ayant pas cotisé, ne risquerons JAMAIS d’obtenir une rémunération de retraite digne.


Le salaire

Il n’est pas nécessaire d’avoir un QI trop élevé pour comprendre d’après le texte ci-dessus, que sans formation, les classes populaires ne pourrons même pas aspiré à l’emploi ! Inversement les enfants des cadres et autres professions mieux rémunérés, donc mieux formés, aurons plus de chance ; se perpétuant ainsi un écart ou abîme de rémunération qui malgré les vœux pieux, et les beaux discours des prosélytes, avec l’austérité entre autres ; ne font qu’affaiblir la déjà frêle harmonie sociale.

Les congés de travail

L’évolution des sciences et technologies pousse la société à réduire les besoins en main d’œuvre, d’autant pus que la délocalisation, la désindustrialisations des " antan " nations le plus riches, fait fondre comment neige au soleil les postes les moins qualifiés. Hors plus qu’une législation une réalité mécanique, le congés " de travail " corresponds mathématiquement à du temps travaillé. C’est dans les logiciels sur la base du nombre d’heures travaillées, que l’ouvrier obtiens un nombre d’heures et de jours de congés payé !

Avec le chômage technique, les congés sont parfois non pas acquis mais reçus de force en temps où le cahier de commandes est vide. Vouloir faire modifier la législation sur le travail dominicale, est un non sens puisqu’il est déjà possible par dérogations préfectorale et de l’inspection du travail de permettre à des entreprises de travailler le dimanche sous conditions spécifiques et extraordinaires.

Ça n’aura aucun sens de chercher à modifier une législation, pour faire travailler le dimanche alors que déjà, il n’y a pas de travail en semaine.  C’est un discours mensonger mais surtout rétrograde et absurde !

Le contrat de travail

Entre une personne à la recherche du travail (en position de subordination, pour les postes sans qualification)  et un employeur, arrive la nécessité d’établir un document écrit pouvant établir un semblant d’équilibre même en apparence, (pour les postes le moins qualifiés, ceux ou les candidats sont en trop). Si l’employeur n’offre pas facilement des contrats à durée indéterminé la raison est toute simple.

Vu que l’industrie financière, récupère non moins de 70 % de la valeur ajouté en production mondiale, (lire les travaux de John Christensen, vidéo sur Youtube et Dailymontion sous le titre " Let’s make money " ou " La City et les finances en eaux troubles ", voir les travaux de Thomas Piketty, Miret Zaki, Etienne Chouard dans une liste non exhaustive) De toute évidence, le volume de monnaie fiduciaire vers 1971 (Richard Nixon) ne correspondait alors qu’à une parité d’un dollar or pour cinq dollars papier.

Cela pour dire, que aujourd’hui dimanche 11 de janvier de 2015 le volume total de ce qui est tangible, véritable, palpable à niveau mondiale, correspond à moins de 1/9 du volume virtuel globale d’une économie fondé sur le mensonge de la spéculation et la cupidité.

L’employeur conscient de la volatilité mondiale des marchés ; vie en permanence avec la hantise d’un écroulement inespéré du marché ! D’où cette situation anxiogène qui est à l’origine déjà du travail temporaire, qui permet un chiffre d’affaires qui progresse et se compte en milliards, argent qui passe du pouvoir d’achat des ménages LES PLUS MODESTES à  des circuits obscures, des marchés tertiaires, qui ne sont qui des freins au cycle primaire de l’économie.


La croissance et l’avenir

Parler de croissance et de richesse dans ces termes est belle et bien plus qu’une tautologie vis à vis du présent sujet, une proposition qui ne féra que permettre à 3 % des gens d’engranger d’avantage de richesse sur le dos des plus pauvres.

Chaque fois qui la production tangible crée sous forme de valeur ajouté cent  euros (100€) c’est seul sur trente euros (30€) qu’il faut compter comment combustible du cycle primaire de l’économie. Les sangsues de la finance finissent systématiquement pour s’octroyer 70 % chaque fois que 100€ sortent sur forme de valeur ajoutée
.


(1) http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=17509&page=etudes_detaillees/Etat_ecole/etat_ecole_chap5-3.htm
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des travailleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum