trombinoscope sociale

licenciements boursiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

licenciements boursiers

Message  Admin le Jeu 1 Mar - 16:39

Proposition de loi tendant à interdire les licenciements boursiers :

http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl10-790.html#timeline-1

Objet du texte

La présente proposition de loi a été déposée au Sénat par Mme Annie David (CRC-Isère) et plusieurs de ses collègues.

Selon les auteurs, le licenciement « boursier », qui présente la particularité de peser sur les salariés qui en sont victimes, alors même que les entreprises qui les employaient jusqu'alors ne connaissent aucune difficulté particulière, tend à se généraliser. Aujourd'hui, les entreprises peuvent licencier alors qu'elles sont prospères. Elles peuvent même licencier dans le seul but d'accroître la rémunération des actionnaires.

Les sénateurs du groupe CRC-SPG proposent donc d'agir immédiatement sur ce point précis des licenciements « boursiers » et de modifier le code du travail.

L'article 1er propose d'exclure du champ légal des licenciements économiques ceux effectués dans des entreprises ayant reversé des dividendes à leurs actionnaires l'année écoulée. L'inspecteur du travail serait chargé de la mise en œuvre de cette disposition.
L'article 2 prévoit que les entreprises qui bénéficient d'aides publiques, sous quelles que formes que ce soit, s'engagent en contrepartie à ne pas réaliser de licenciements interdits au sens de l'article 1er, et dans le cas contraire restituent les sommes déjà perçues.

Scrutin n° 105 - séance du 16 février 2012

Proposition rejetée par majorité UMP voir résultats:

http://www.senat.fr/scrutin-public/2011/scr2011-105.html



avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 27/10/2007

http://actualite.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Origines des idéologies

Message  Cogito ergo sum le Ven 2 Mar - 6:20

Impartialité 

Où prend ces sources chaque idéologie?

Aucun extrême étant salutaire à la démocratie, l'extrême gauche ainsi que le syndicalisme prennent leurs sources dans des faits où des classes sociales proches de la production, se sentaient délaissées par le pouvoir, tentent de s'associer pour mieux se défendre: 

Une pensée pour les vies sacrifiées en novembre 1831 lors de la révolte des Canuts ( permise de la gauche politique et le syndicalisme, puis pour François-Vincent Raspail candidat à la présidentielle de 1748 grand humaniste socle de ce qu'aujourd'hui est la gauche, précurseur visionner avec des idées du genre: instruction publique gratuite et obligatoire, droit d'association, impôt progressif.

Les Grèves de Carmaux de 1892-1895 sont aussi partie intégrante du socle de la gauche sans oublier Jean Jaurès. 

Quant au Front National il naisse pendant le régime de Vichy alors que la droite a besoin d'éliminer les communistes et les syndicalistes, le sale besogne est donne à des jeunes, qui des années plus tard vont former après plusieurs nom le Front National d'aujourd'hui; beaucoup de communistes et syndicalistes ont perdu leurs vie pour leurs idées sur le sol français... Nous pouvons ouvrir les archives

Quelques détails sur les débuts du Front National en France et Europe dans le lien ci-dessous:

http://forums.lefigaro.fr/user/non-frames/message.asp?forumid=115&messageid=2127274&threadid=2127274&parentid=3
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Parlant sans langue de bois

Message  Cogito ergo sum le Dim 11 Mar - 23:27

Certains croient tout savoir, mais déjà en 1980 beaucoup été près pour l'avenir de la France:

Mais la vérité? reste la même depuis que nous avons vu sur dailymotion:

http://www.dailymotion.com/video/xazgpq_let-s-make-money-part6_news

Certains ne connaissaient même pas les réalités, connus déjà quarante ans en arrière

Les causes sont les mêmes,

Voulez vous constater?

les conséquences? les mêmes!

http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAA01036565/georges-marchais.fr.html

Bien entendu qu'il y a des zombies qui vont se laisser manipuler par des faux discours, des faux politiques, qui seraient des menteurs! rien de plus!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciements boursiers

Message  Cogito ergo sum le Dim 24 Mar - 11:17

Les cons ça ose tout ‏ @Amortlescons


chef d'entreprise. regarde désabusé l'état de notre belle France.




Voilà, une phrase très interesante! Que je viens de trouver sur TWITTER


J'avais écrit il y a de cela quelques années un texte, dans un site internet jadis disparu, à l'origine en avril de 2005, voir le lien:

http://actualite.forumpro.fr/f2-enter-entrar

Un extrait:

Deux termes indissociables.

Norvège 1, Belgique 6, USA 7, Japon 9, France 17, Allemagne 18, Turquie 96.

Le "benchmarking" l'art de la comparaison est un instrument naturel. Jean-Philippe Cotis écrit "Mesurer son retard c'est évidemment désagréable, surtout lorsqu'il s'accroît. Et la tentation naturelle, pour chacun de nous, est bien sûr de minimiser la portée de la comparaison, en évoquant notre caractère unique, nos particularités qui nous rendent incomparables ! Nous avons tous nos singularités nationales, notre art de vivre qui valent bien mieux qu'une vulgaire statistique de PIB par tête.

Oui c'est un extrait, mais contemporain en date j'avais écrit un autre texte dans le site « RUE DES AUTEURS » aussi disparu, puis monsieur GILLES CHENAILLE, cadre de la revue ELLE, m'a fait le grand honneur de le garder disponible dans le lien que voici :

http://www.votrejournal.net/Oui-je-sais-je-suis-un-naif_a486.html

Tout cela pour dire que des gens auraient besoin des années d'études en économie, en sciences sociales, sans oublier une bibliographie drolement garni avant d'arriver à avoir un entrevu de la complexité des relations de production, des procèdes de manipulation de capital, aux quels je donne le nom de travail des sangsues de la finance.

Voilà que le réalisateur Erwin WAGENHOFER sort en 2009 avec luxe de détail un film d'une heure et demi, qui permet au quidam au béotien lambda d'obtenir les connaissances de cinq années d'études, via le film LET'S MAKE MONEY disponible par exemple sur DAILYMOTION.

Une fois ayant visionné ce document me semble plus simple de comprendre où sont les causes des dérives de l'économie en France et dans le monde, d'ailleurs en étant atentifs nous aurions même les solutions ou alternatives à la manière comment est géré l'économie dans le monde.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

à GHISLAINE OTTENHEIMER

Message  Cogito ergo sum le Jeu 28 Mar - 22:15

À Ghislaine Ottenheimer

Voyons vous croyez vraiment que le quidam type le béotien le gueux n'a jamais connu la réalité ?
Vous semble rester comment si le film LET'S MAKE MONEY n'aurait jamais été diffusé ?

Vous aussi éduquée, madame, vous vous entendez quand vous parlait ?

Votre discours se réduit à quoi ? Il faut réduire la fiscalité de riches et faire travailler beaucoup plus les pauvres et leur pousser à payer plus d'impôts ?

Vous l'écrit un ouvrier immigré, illettré mais syndicalisé!!!!!!!
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

de droite au de gauche

Message  Cogito ergo sum le Jeu 28 Mar - 22:33

Voyons la réalité en face­

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit "gramophone"
Ouvrier, illettré immigré (sorry because I don't speak very well in french)


Certains journalistes notoires autant que certains éminentes personnalités politiques s'expriment avec plus ou moins de qualité.

Mais qu'ils soient journalistes ou politiques, TOUTS vivent de la manipulation de l'opinion!

Et d'ailleurs gagnent TROP BIEN leurs vie!

La réalité, au-delà des belles paroles

Les règles sur l'évolution de la société, ne sont décidées dans un quelconque pays, même si c'est pays est la France.

Les règles sont très bien expliqués lorsque une personne passe six ou huit années dans une grande université, ou lorsque cette personne lit, une longue liste de libres, écrits par Adams Smith, Jean Bodin, David Ricardo, John Maynard Keynes, Jean Jaques Rousseau, Etienne de la Boétie, Joseph Stiglitz, Édouard Tétreau, sans oubier Pierre Péon dans une liste non exhaustive.

Ou si vous trouvez qu'aller à l'université et lire tant d'auteurs est trop long, alors regardez le film LET'S MAKE MONEY disponible sur DAILYMOTION.

Alors arrêtons l'hypocrisie, messieurs les journalistes et autres politiques, une hirondelle ne décrète pas la pluie, comment un président (d'ailleurs bloqué pour ceux qui se croient "puissants" (1) ) ne saura jamais capable d'imposer par loi, décret ou volontarisme ni la croissance ni la réduction du chômage pour le pays!!!!!


(1) http://actualite.forumpro.fr/t60p15-economie-politique-et-subvention#713

avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1328
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciements boursiers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum