trombinoscope sociale

En silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En silence

Message  Nestor le Dim 6 Mar - 7:11

Je vie dans le silence, dans la expectative, une sorte d'atteinte, car je sais que le future se construit aujourd'hui, hier je pris du temps pour elle en fin pour son milieu, un univers donc je sais, que je suis exclu, les raisons? Elle me sont externes, rien ici est le fruit de ma volonté.

Un message, un signe, de ma part, un geste, j'ai trouve dans mon temps un peu pour elle, alors qu'il est impossible en temps normale, un tel geste, est possible. Elle est délicieuse, je l'adore, dans un silence forcé.

Nestor
Invité


Revenir en haut Aller en bas

du quotidien

Message  Nestor le Dim 6 Mar - 19:15

La monotonie et le quotidien

Lorsque les heures passent, et que les jours s'écoulent sans partager, même pas un moment, alors mon âme semble, se fana.

C'est ma vie entière qui je sens qui s'enfuit comment l'eau entre mes mains. je souffre du silence, de ton absence, et alors là je me sens plus près de la fin de ma vie.

Nestor
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tu imagen, ta photo

Message  Cogito ergo sum le Ven 15 Avr - 0:52

Sabras que te pienso, algo en realidad imposible, pues la barrera social y civil lo prohiben; sin embargo te pienso.

 Par ces mots, tu doit savoir que cette réalité; malgré toutes les barrières sociales et civiles que l'interdisent, tout simplement je te pense

A veces hasta te llamo, aunque es prohibido, pero tu voz me hace falta, al menos escucharla me será autorizado; como me parece legitimo admirar aunque sea tu imagen 

 Par fois j'arrive même à t'appeler, parce ta voix me manque; au moins t'écouter m'est permis, comment reste légitime t'admirer même si c'est en image.


Dernière édition par Nestor Ramirez le Lun 25 Avr - 20:49, édité 1 fois (Raison : le temps l'occassion, les vacances, les pâques)
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En silence

Message  Cogito ergo sum le Lun 25 Avr - 20:58

Il y a mille manières de le dire, mille manières de le penser, reste après tout, malgré tout le silence, le temps de te voir, le temps de t’écrire, le temps de ton image, le temps mais aussi la distance, nous sommes près si près, une ville, un temps, l’histoire, les années ont passée et je pense à une époque, ou nous aurions peu nous trouver si près.

Le destin veut que les choses évoluent, nous chemins se croisent aujourd’hui, mais tout doit marcher aujourd’hui sous le même ciel, les mêmes rues, le même air que j’ai du marcher, nous ne pouvons pas marcher en même instant maintenant tel quel nous aurions voulu, j’y pense tu sais, je pense très fort comment chaque jour à toi, je pense à ta voix, à ton image, et mon plus grand souhait est celui de te voir heureuse.
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Te pienso, I think you

Message  Cogito ergo sum le Dim 8 Mai - 3:43

Il est 03:40 du dimanche 8 mai 2011

Je pense à toi, j'ai toujours eut envie de te serrer dans mes bras depuis le temps que j'ai avoué que tu me rends fou

Son las 03:40 del domingo 8 de mayo del 2011

Pienso en ti, siempre deseando tenerte entre mis brazos; desde el día que he tenido el coraje de confesar que me vuelves loco
avatar
Cogito ergo sum
membre
membre

Nombre de messages : 1327
Age : 56
Localisation : joigny
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DÍMELO EN SILENCIO

Message  Cordoba le Lun 8 Aoû - 20:12

Dímelo al oído, dímelo en silencio,
vuelca tu alarido en mi rasgado corazón.
Vine de puntillas sin hacerte ruído,
vine a recoger lo que queda del amor,.
del amor fundido en las hojas secas,
sin aroma, sin color..
Aquellas que los malos vientos
desprendieron, en nuestra ignorancia,
antes del invierno, antes del dolor.
Una a una, raídas cayeron
sin la savia de los felices días,
sin la melodía de nuestros deseos,
sin los arpegios de una sinfonía
que, sin ser escrita, juntos entonamos
con besos encendidos, acordes y notas
vibrantes, de tu corazón a mi corazón
avatar
Cordoba
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 104
Age : 44
Localisation : Monteria
Date d'inscription : 11/11/2010

https://www.facebook.com/Astrid317

Revenir en haut Aller en bas

Re: En silence

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum